IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Une humaine au petit déj'? | Nylia


Silence is a true friend who never betrays.

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Lun 16 Mar - 21:13
Il devait se trouver une nouvelle secrétaire, mais Clyde avait l'impression de faire chou blanc. Il enchaînait les rendez-vous administratifs sans qu'aucune femme ne lui convienne. Elles étaient toutes ternes, fanées. Aucune ne lui convenait, aucune n'avait l'éclat de Rose. Il n'arrivait pas à effacer le visage de la Rusalkia de sa tête, c'était ridicule, n'est-ce pas ? Tellement ridicule. Le Nuckelavee congédia la dernière candidate d'un signe de main et elle partit en tirant la gueule, tant mieux. Cela ne faisait que le réconforter dans l'idée qu'il avait bien fait de ne pas la prendre. Il ne savait pas ce qu'il cherchait, l'Eldorado sûrement. Il était venu à Édimbourg pour s'épanouir, pour devenir l'un des plus grands avocats de la ville, mais pour l'instant, il se sentait le plus nul. Clyde convoqua son collègue et ami pour lui dire qu'il irait prendre l'air, encore une fois une demi-journée de congé. Il vit bien son regard sur lui et le lui rendit bien.

« Qu'est-ce qui ne va pas encore ?
- Clyde nous avons une tonne...~
- C'est bon je vais prendre du boulot. »

Claqua sèchement le faë. D'habitude il n'était pas si dur, il jouait mieux son rôle, mais là, il avait failli. Il vit son collègue avoir un mouvement de recul, mais sincèrement, il ne le retint pas et déjà, se redressa pour attraper sa veste et quelques dossiers. Il sortit du cabinet de la grande avenue et grimpa dans sa voiture de sport, jetant les dossiers sur le siège passager. En réalité, il ne comptait pas travailler, il n'était pas du tout en état de le faire. La circulation dense l'agaçait, mais il fit ne pas attention et chaussa ses lunettes de soleil. Depuis quelques temps il ne supportait plus les humains, leurs présences le rendaient complètement fou. Il avait envie de leur faire mal, de les terroriser au maximum pour ne plus jamais les avoir dans les pattes. Cela faisait près de cinquante ans qu'il les côtoyait et voilà qu'il commençait enfin à en avoir marre d'eux, ironique n'est-ce pas ? Était-ce le fait d'avoir rencontré Rose qui lui avait autant retourné le cerveau ? Il avait fantasmé des mois sur cette femme, sur cette faë et elle l'avait quelque peu déçu. Il secoua la tête, ce n'était pas le moment d'y penser, il devait rester concentré.

Il se dirigeait vers Pentland Hills, un parc et une réserve animalière. On n'y entrait pas comme dans un moulin, mais il avait ses petites astuces pour y pénétrer. Il n'allait pas s'y rendre sous forme humaine, c'était évident. Il gara la voiture bien loin de l'entrée et se dirigea vers une falaise qu'il savait, mènerait à une rivière. Il s'arrêta au bord de celle-ci et regarda en contre-bas. Il n'avait pas peur du vide. Lentement, il se déshabilla et plia calmement la petite pile de vêtements. Il ferma les yeux et laissa son corps ondoyer tandis qu'il prenait sa forme d'homme sirène. Ses yeux s'ouvrirent, des yeux sombres et vides de toute humanité. Il se jeta dans le vide, tout simplement. L'eau frappa son corps et il se laissa aspirer par les remous, agissant comme tout bon poisson dans l'eau. Son sang sombre pulsait à vif, aucune chair, l'apparence d'un écorché vif pourtant encore vivant. Sa tête jaillit hors de l'eau et il regarda autour de lui. La rivière ondoyait calmement, entourée de quelques arbres.

Clyde se rapprocha de la berge et y déposa ses mains, il était en paix soudainement, il se sentait ressourcé avec ses racines. Il était complètement dans ses pensées et redressa alors la tête pour la voir elle. Une belle blonde non loin de la berge. Quelle image elle devait voir, un monstre sans peau avec les veines et le sang pulsant à la surface. Il la regarda de ses yeux sombres. Il n'avait rien d'humain. Sa coupe de cheveux était aussi courte, il ne ressemblait pas au mythe de la Petite Sirène.

« Que fais-tu là ? »

Sa voix était un grondement sauvage et menaçant. Elle n'aurait pas dû être là. Sauf que les humains ne faisaient jamais ce qu'on prévoyait. L'envie de lui courir après agita son cœur, l'excita et sans réfléchir, il sortit de l'eau. Sa queue battit l'air et sans réfléchir, il prit sa forme de centaure. En quelques minutes de douloureuse transformation, il apparut sous sa forme gigantesque, toujours aussi écorché vif. Ses sabots martelaient nerveusement le sol tandis que sa queue fouetta l'air. Il dévoila des dents, humaines dirons-nous, mais son apparence n'avait rien de normal.

« Tu veux me servir de repas ? »

Allez cours pour voir. Alors que les loups faisaient la guerre aux races faës, lui était décidé à pourrir la vie d'une petite humaine aujourd'hui.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Jeu 19 Mar - 15:59
Une humaine au petit déj' ?
Clyde & Nylia.



Mon agence de mannequinat a décidé que je devais aller faire quelques photographies pour un futur catalogue de vêtements de montagne et de sports. C'est pour cela qu'ils m'amenèrent dans la matinée dans la réserve naturelle de Pentland Hills, un endroit que je n'avais jamais encore visité depuis mon arrivée. Sur la route, mon manager me fit un petit débrifing pour savoir comment tout ceci allait se passer et je me contentais de l'écouter à demi, regardant surtout le paysage qui défilait à une vive allure sous mes yeux.
Une fois arrivés, je fus prise en charge par mes habilleuses qui me vêtir donc d'un premier ensemble avant de me coiffer et de me maquiller. Mon agence voulait que les photographies prises aient l'air plus vraies, contrairement à un simple magasine avec des photos verts que l'on pouvait modifier à sa guise. C'est donc une fois prête que je sortis et j'allais me poster là où le photographe me demanda. Je fis les poses qu'il souhaitait, me contentant d'obéir aux ordres; tout ceci sous l'œil averti de mon manager.

Je fis ceci plusieurs fois, avec différents vêtements et ensembles, mais aussi à des endroits différents. Lorsque j'eus terminé pour la matinée, je demandais à mon manager une petite pause afin d'aller me dégourdir les jambes, mais aussi pour pouvoir visiter. Mon manager me donna alors un petit sandwich végétarien (tomate, salade, œuf et avec une petite sauce) que je pris avant de m'éloigner le plus rapidement possible des installations faites par l'agence.
Munie de mon sandwich, je marchais doucement, et je regardais partout autour de moi. La faune, la flore et le silence m'apaisaient. Par moment, je m'approchais des petits "lacs" afin de voir s'il y avait des poissons ou d'autres petits animaux marins. Au bout d'un moment, lorsque je fus suffisamment loin de mon manager et des autres employés, je décidais donc de me poser près d'une petite rivière. Je m'assis en tailleur et je regardais le courant de l'eau passer devant moi à une vitesse modérée. Mangeant tranquillement mon sandwich, j'aperçus que le débit de l'eau venait soudainement d'augmenter et mon visage se tourna vers la source non loin. J'aperçus quelque chose dans l'eau, et mes yeux s'agrandirent à la vue d'une chose assez grosse. Je grimaçais de dégoût, pensant que ce n'était qu'une espèce d'oiseau. Cette chose me fixait et j'entrouvris ma bouche, choquée. Je ne savais pas vraiment si je devais m'approcher ou m'enfuir en courant, ce pourquoi je restais sur place.

C'est alors qu'une grosse voix menaçante se fit entendre. Je tenais mon sandwich à la main et je vis cette horrible chose sortir de l'eau, avant de se transformer. Je me levais aussitôt et je regardais cet espèce de... de monstre qui ressemblait à un centaure. La vision que j'avais en face de moi me répugnais, car je n'avais jamais vu une telle chose auparavant. Je gardais mes yeux grands ouverts et ma main qui tenait mon sandwich tremblait.

- Je.... Je m-mangeais j-juste mon s-sandwich..., dis-je doucement et en bégayant comme jamais cela ne m'était encore arrivé.

C'est alors que cette "chose" s'avança vers moi et me dévoila ses dents. Elles ressemblaient étrangement à celles des humain. Je me frottais alors les yeux, pensant que cela n'était qu'un rêve mais c'était bel et bien la réalité. Sa dernière question fit automatiquement trembler mes fines jambes, tandis que j'essayais de me reculer comme je le pouvais. J'essayais de garder mon calme malgré l'adrénaline qui fusait en moi, et mon cœur battant à toute allure.

- P-pardonnez m-moi.. Je... Je ne voulais point vous... déranger..

C'est alors que je fis demi-tour et je commençais à courir, malgré mes jambes qui tremblaient comme des feuilles.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Jeu 26 Mar - 20:40
Elle était belle comme une fleur. On avait envie de la cueillir cette humaine. Elle sentait la peur et Clyde ouvrit la bouche pour mieux inspirer. Hum, elle lui donnait faim, elle aiguisait ses appétits. Elle était habillée comme pour une grande fête, une fête classe dirons-nous. Le Nuckelavee la dévisageait, plus qu'intéressé à dire vrai. Il était sensible aux belles choses et elle était si belle, elle donnait tant envie. Le faë prit sur lui d'une certaine manière, se contentant juste de lui parler, d'à peine bouger. Ce qu'elle était drôle avec ses yeux ronds. Il tentait d'imaginer le spectacle, un monstre sorti de nul-part, quelle cruelle vision. Un écorché vif qui faisait trembler même les plus courageux. En tout cas il adorait voir cette inconnue dans cet état. Peut-être bien aurait-il son repas de peur plus tôt que prévu.

« Il a l'air dégueulasse ton sandwich. »

Il ne voyait pas un gramme de viande et cela lui fit retrousser les lèvres. Il n'était pas un carnivore, il ne se nourrissait pas comme les humains. Mais bon la viande apparaissait souvent comme quelque chose d'attirant même s'il n'avait jamais touché la nourriture humaine. Il prenait toujours garde de ne pas manger avec les humains. Il inventait des prétextes et à la longue, plus personne ne faisait attention à ses méthodes. Il lui avait fallu cinquante ans pour perfectionner sa technique. Mais là, Clyde ne voulait pas faire semblant avec cette fille. Il affichait toute sa monstruosité face à sa beauté foudroyante. Le Nuckelavee la regarda reculer, si appétissante. Ne se rendait-elle pas compte qu'elle excitait ses sens de prédateur ? Il n'en savait rien et au final s'en fichait de son point de vue. Il fit un pas en avant, son sabot raclant le sol. Elle croyait qu'elle allait pouvoir fuir aussi facilement ? Que la vie était aussi facile qu'on disait abracadabra ? Non la vie n'était clairement pas aussi facile. C'était un très joli mythe. Un mythe qui ne manqua pas de le faire sourire. Elle s'excusa, mais il n'en avait que faire de ses excuses. Il continua de la fixer de ses yeux de monstre.

Cours gamine, allez cours. Aucun son ne sortit de sa bouche, il resta statique quelques secondes avant d'une poussée de membres, de bondir en avant. Il était rapide et en quelques foulées de galop, il la rattrapa. Clyde la dépassa rapidement avant de se stopper net devant elle et de tendre le bras pour l'attraper. Ses doigts d'écorché se refermèrent autour de sa chair et il la regarda. Il voulait qu'elle voit sa monstruosité car c'était ce qu'il était. Un put*** de monstre.

« Tu crois que je suis quoi ? »

Sa voix aurait pu être douce, mais elle était rêche comme du papier de ver. Comme s'il voulait encore plus blesser. C'était clairement son attention. Il fit un sourire mauvais.

« Tu es belle. »

Pas lui, c'était clair et net. Il était nettement plus agréable sous forme humaine, mais c'était un piège. Un peu comme quand le loup se déguisait en la grand-mère pour choper le petit Chaperon rouge. Il usait du même stratagème. Il se cachait des yeux de ces pauvres humains. Avait-il perdu la tête aujourd'hui pour se montrer aussi audacieux ? Assurément oui, il n'y avait pas à en douter.

« Qu'est-ce que tu pourrais bien faire pour que je t'épargne, hum ? »

Il ne faisait que mentir, il ne la tuerait pas. Non, il voulait qu'elle crève de peur et alors, il se nourrirait de ce délicieux sentiment. Il ne voulait pas qu'elle oublie son visage, qu'il hante ses cauchemars. Ce n'était pas très romantique dirions-nous. C'était au contraire très laid. Mais la laideur pour lui n'était pas une malédiction, elle faisait parti de sa vie. Clyde défit légèrement son emprise sur le bras de la fille. Non pas qu'il s'attendrisse, il s'amusait avec elle à la manière d'un félin qui s'amuserait avec la pauvre souris. Du sadisme pur et dur.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Jeu 2 Avr - 18:05
Une humaine au petit déj' ?
Clyde & Nylia.



La peur avait envahit mon corps, chaque membre, chaque partie, chaque recoin de ce pauvre corps qui m'enveloppait. Le son grave qui sortait d'entre ses lèvres critiquait le pauvre sandwich que je mangeais quelques minutes plus tôt. Je l'écoutais, voyant aussi que ses sabots avançaient vers moi au fur et à mesure que je reculais. L'adrénaline monta sans plus attendre en moi et je m'excusais avant de me mettre à courir. Je voulais m'enfuir après avoir vu de mes propres yeux quelque chose d'aussi effrayant et menaçant. Je sentais que ma vie était en danger, et que courir me permettrait de m'en sortir... C'est ce que cette... chose ma laissé croire pendant quelques maudites secondes, trop courtes à mon avis. De lourds bruits de sabots vinrent taper bruyamment sur la terre, ne cessant de se rapprocher de moi à grande vitesse, jusqu'à finalement me dépasser et venir devant moi. Il m'attrapa par le bras alors que je voulais esquiver et serra si fort mon bras que je grimaçais de douleur.

Sa voix retentissait de façon si grave et menaçante, que je restais sans bouger, immobile devant cette chose si répugnante. Je tremblais toujours autant et il pouvait le sentir, vu que j'étais d'une corpulence plutôt fine. Je ne dis rien pendant un instant et je cherchais les mots à dire, et surtout afin d'essayer de satisfaire cette créature venue de nul part. Je déglutissais, ne pouvant me délecter du regard si perçant et sombre de cette chose. Puis, je finis par prononcer de façon douce, hésitant et surtout en bégayant à cause de la peur.

- J-je ne sais.. p-pas..

A vrai dire si, je savais ce qu'il était : répugnant, hideux mais surtout il était un monstre. J'étais tétanisée par la peur, surtout après ce « compliment » qu'il m'adressa. Je ne savais pas si je devais le prendre en bien ou en mal, mais j'avais l'impression d'être devenue une simple proie. Mon corps entier tremblait tandis que je dévisageais cette chose. Puis, celui-ci desserra son emprise de mon bras et je le regardais toujours. Soudainement, je sentis quelque chose remonter à l'intérieur de mon corps, comme machine arrière. Je fis tomber aussitôt mon sandwich pour plaquer violemment l'intérieur de ma main sur mes lèvres que je me forçais à garder closes, afin que cet élan de nourriture ne ressorte pas d'où il était entré. Je baissais les yeux, ne pouvant plus faire face à  ce monstre.
J'essayais de me retenir comme je le pouvais, mais je ne tenu que quelques minutes. Je tournais alors ma tête sur le côté et je laissais toute cette bouillie de nourriture sortir de ma bouche, telle une fontaine qui laissait couler de l'eau en continu. Sauf que là, ce n'était point de l'eau mais de la nourriture, ma nourriture, mon repas précédemment mangé. Je m'essuyais les lèvres toutes tâchées avec la paume de ma main et je tournais vite les yeux, ne voulant pas voir ce que je venais de faire. J'avais honte de moi, et la honte se rajoutait aux autres sentiments qui affluaient en moi avec tant de vitesse. Comme je venais de gerb*r littéralement mes tripes, ma gorge était bien trop aride et j'avais encore ce « succulent » goût de vomis à l'intérieur de ma cavité buccale. J'avais soif, mais je ne pouvais bouger. Je parlais comme je peux, ma gorge me faisant mal.

- J-je ne sais p-pas.. J-je ne veux pas mourir.. Pitié... P-pas maintenant...

Non, je ne voulais pas encore mourir, j'étais trop jeune. Mon père aussi avait été trop jeune, mais sa voiture en avait décidé autrement. Je m’effondrais sur place à cause de mes jambes qui tremblaient beaucoup trop et je sentis les larmes me monter aux yeux. Je ne dis rien, et je laissais mes larmes rouler sur mes joues, baissant la tête pour ne pas que cette chose ne me voit pleurer. J'étais toujours tenue par cet être qui maintenait mon bras. J'étais prisonnière comme dans La Belle et la Bête, mais la Bête était... Différente..  


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Mar 7 Avr - 17:20
Il avait tellement envie de la souiller, de la détruire elle et sa beauté renversante. Pourquoi être aussi belle ? C'était un crime selon lui. Clyde savait qu'il était répugnant et qu'il faisait peur dès qu'on posait son regard sur lui, son apparence servait à cela. Susciter la peur pour obtenir de la nourriture, le plus beau des moyens pour se sustenter, un rêve. Elle ne savait pas ce qu'il était ? Un rire lui échappa. Elle allait être succulente à déguster. Il avait relâché son emprise sur elle et la regarda vomir sans même éprouver le moindre dégoût. C'était la preuve pour lui qu'il pouvait la goûter. Il ferma les yeux et inspira longuement. Sa peur était si bonne. Il l'aspira comme on aspire un nectar. Elle le remplissait, le rendait bien, rempli. La nourriture humaine ne pourrait jamais lui donner cet effet. Il ouvrit les yeux quand elle lui demanda sa pitié. Elle ne savait pas ce qu'il pourrait bien faire d'elle, lui avait bien une petite idée. Il s'approcha d'elle alors qu'elle pleurait comme une enfant, au sol. Il lâcha son bras et la regarda. Elle était si faible, mais elle l'excitait.

« Bien sûr que non tu ne vas pas mourir. Tu ne me serais d'aucune utilité une fois morte chérie. »

Clyde se concentra sur ses pouvoirs, créant une illusion autour de la belle blonde. Tout ce qui était autour d'elle n'existait plus. C'était un autre monde. La terre était sombre, la rivière était morte, c'était un monde de désolation. Il n'y avait rien d'autre que le vide, la mort. Il faisait exprès de lui créer pareil tourment. Il s'était déjà bien nourri, mais continuait allègrement de la tourmenter. Il reprit forme humaine, lentement. Son corps était nu et il s'accroupit devant elle. Clyde avait un petit – voire grand – côté sadique et il ne se gênait pas pour l'utiliser. Son père lui avait souvent dit de se nourrir des humains durant leurs sommeils. Mais lui aimait les tourmenter quand ils étaient éveillés, les rendre tellement fous qu'ils en hurlaient la nuit dans leurs sommeils. Il avait envie de la rendre folle, ou pas complètement. Il aimait jouer avec les limites de tout à chacun.

« Regarde-moi. »

Il glissa sa main sous son menton pour l'amener à le regarder, si elle le voulait bien. Il lui sourit tendrement, comme si cette terre de désolation qui les entourait, cette illusion qu'il maintenait, n'existait pas. Mais difficile d'oublier cette illusion, sauf si on devenait aveugle.

« Dis-moi ton prénom. »

Un ordre dur. Un ordre qui prouvait qu'il n'était pas le gentil humain qu'il prétendait être. Son regard clair s'était soudainement durci. Il ne supporterait pas qu'elle lui résiste, d'un autre côté, il aimait la résistance. Quel paradoxe ambulant, n'est-ce pas ? Il aimait tellement les paradoxes. Il se pourlécha les lèvres, bien tenté d'utiliser un de ses autres pouvoirs pour voir sa plus grande peur, mais il ne le fit pas. Il ne devait pas être trop gourmand. Il fallait profiter d'elle et ne pas abattre toutes ses cartes, ce serait stupide après tout. Il se demandait bien comment cette belle blonde s'appelait. C'était un véritable mystère. Il n'arrivait pas à mettre de nom sur ce visage à dire vrai et cela le torturait. Le Nuckelavee était dans sa petite bulle, profitant de cet instant. Lui qui voulait s'aérer la tête, il était content. Elle était une sacrée bouffée d'air pour le coup. Mais maintenant qu'il s'était rassasié, il ne savait pas quoi faire d'elle. Il se contentait de la fixer et de caresser sa joue pensivement. Elle avait la peau douce et attrayante, une vraie petite poupée. Elle le faisait saliver d'envie. Si belle, c'était à devenir fou.

Mais elle était humaine, c'était évident comme le nez au milieu de la figure. Quelle dommage, elle ne serait divertissante qu'un temps. Mais il voulait bien encore la garder. Il se demandait si en ce moment même des humains la cherchaient pour la secourir. L'idée l'excitait. L'idée que des humains hurlent ici et l'appellent. Oh ce serait tellement drôle !


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Lun 20 Avr - 20:59
Une humaine au petit déj' ?
Clyde & Nylia.



Non, je n'allais donc pas mourir. Pourtant, quelque chose me poussait à me suicider, sans doute l'adrénaline qui montait à une vitesse folle en moi. Je paniquais, si bien que mes membres et tout mon corps tremblaient comme des feuilles à la merci du vent. J'avais la tête basse et je sanglotais toujours en silence. Je ne savais point le pourquoi ce monstre s'amusait ainsi avec moi, mais j'avais si peur de lui.. Néanmoins, ce n'était ni un rêve, ni un cauchemars, mais bel et bien la réalité. Je regrettais d'être partie me balader toute seule, d'avoir utilisé mon égoïsme pour me retrouver loin de mon manager et des photographes. Comment une telle horreur pouvait exister sur cette terre ? Non, ce n'était pas possible, alors pourquoi je pouvais en observer une juste face à moi ?

Je regardais le sol et je vis que celui-ci pris une terre rouge, comme aride. Je tournais discrètement les yeux et la rivière n'y était plus, et laissait place à un long creux, sec et sans vie. Il n'y avait rien autour de moi, mis à part cette terre si sèche. Je ne pus m'empêcher de déglutir et j'entendis de nouveau cette voix masculine, mais cette fois plus douce. Une main vint se poser se ma joue et me força à relever la tête, et je plongeais presque instantanément mon regard dans celui de l'homme qui se trouvait face à moi. Un humain ? J'étais complètement perdue. De mes yeux légèrement rouges,e je regardais l'homme, silencieuse. Dans son regard, je pouvais y voir des choses affreuses, et elles me procurèrent de forts frissons. Cet homme nu restait accroupi face à moi, et m'ordonna d'un ton sec de lui décliner mon identité.
Je vis de nouveau la froideur et la menace de cet homme. Presque aussitôt, je secouais la tête de façon décidée avant de me reculer de lui quelques minutes après, alors qu'il caressait ma peau. De plus loin, je pouvais admirer cet homme et je mordillais ma lèvre inférieure.

Qu'il était beau pourtant, cet homme. Comme je n'étais point si naïve que j'en avais l'air, je me forçais de ne pas succomber à son charme et ainsi lui sauter dans les bras et en le suppliant de me faire sortir de cet enfer. Il utilisait qu'une simple apparence afin de m'attirer à lui, comme le faisaient les créatures mythologiques vers les humains avant qu'elles ne les dévorent. J'allais finir ainsi, je le présentais. C'est pour cela que je continuais de me reculer de ce monstre, avant de me mettre à crier d'une voix suppliante pour demander de l'aide. J'espérais vraiment que mon manager allait arriver et mettre fin à ce cauchemars réel.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Mer 29 Avr - 21:35
Elle ne cédait pas aussi facilement la garce. Cela l'énervait, il la voulait tellement. Un tressaillement courut le long de son échine tandis qu'il la dévisagea froidement. Elle ne lui déclina pas son identité. Clyde pinça les lèvres, rien ne se passait comme prévu et cela l'agaçait énormément à dire vrai. Il souffla, se demandant bien ce qui se passait tandis que lentement, il se redressa. Il la vit bien reculer, mais ne fit aucun geste pour la retenir. Il se contentait de la toiser comme si tout allait bien alors qu'en fait, ce n'était pas le cas. Le faë détestait quand les humains hurlaient et quand sa voix féminine brisa ses tympans, il grogna.

« Ne te fatigue pas, chérie. »

Il s'approcha d'elle et vivement, plaça sa main sur sa bouche tandis qu'il posa ses autres doigts sur sa nuque tout en la dévisageant sévèrement. Elle l'énervait la garce. Qui croyait-elle appeler ainsi, hein ? Il avait bien envie de lui demander pour le coup. Croyait-elle pouvoir recevoir de l'aide ? Oh Clyde ne doutait pas que des humains rôdaient, mais il sauverait sa peau et elle, qui la croirait sincèrement ? Il se le demandait bien. Personne ne le croirait, c'était du moins ce qu'il pensait. De manière générale, les humains se mettaient des ornières pour éviter de s'inquiéter sur le monde qui les entourait. Alors quand l'un d'eux tenait des propos abracadabrants, ils avaient tôt fait de lui donner des pilules magiques pour avoir le silence et continuer de vivre dans leur monde chimérique. Le Nuckelavee le comprenait bien, mais ce genre de choses l'atteignait difficilement. Il manquait cruellement d'empathie.

« J'aimerais bien que tu te taises. En plus de faire ta difficile, tu fais le bruit d'un cochon qu'on égorge. Est-ce que tu peux comprendre que tu es fatigante, hein ? »

Sa voix était glaciale, mais il ne cessait pas de la dévisager durement. Son regard était empli de promesses de violence si elle ne faisait pas un minimum d'effort. Il n'était en rien un enfant de chœur, sinon cela se saurait. Même s'il fallait bien avouer que c'était un excellent avocat dans la ville, mais cela s'arrêtait là. Il continua de la dévisager durant quelques minutes, réfléchissant à la meilleure stratégie à adopter pour le coup. Il n'était pas sûr qu'il y ait de stratégie idéale, alors, il allait devoir faire avec. Clyde décida de changer une chose, l'illusion qu'il pouvait offrir. Il se concentra sur la fluctuation de son pouvoir et toutes les choses que cette belle femme pouvait voir, tout disparu pour ne laisser place qu'à la réalité. Le faë retira lentement sa main et la regarda une dernière fois avant de se redresser simplement. Il s'était suffisamment nourri et joué d'elle. Néanmoins, il se demandait comment elle allait réagir face à la réalité normale qui était revenue. Parfois la peur offrait quelque chose d'autre, du piquant qui vous faisait vous sentir vivant.

Clyde se dit qu'il devrait dégager vite fait bien fait s'il ne voulait pas avoir des problèmes. Ce serait difficile d'expliquer la situation, lui nu avec une demoiselle en détresse et en pleure.

« La vie doit te paraître bien fade, mais profite de ta liberté. Elle est si belle à nos yeux, la liberté. »

Souffla-t-il pensivement. Il admirait les humains pour cela. Ils ne semblaient ne se douter rien de l'autre monde et c'était tout simplement fascinant. Mais comme chaque chose qu'on ne soupçonnait pas, quand on apprenait la vérité, cela faisait mal, terriblement mal. Clyde jouait avec le feu avec cette fille. Elle excitait ses sens pour une raison qu'il était incapable d'expliquer. Elle le fascinait, tout simplement. Mais cette fascination risquait de lui coûter chère s'il ne partait pas. Mais il n'arrivait pas à la quitter des yeux, complètement dans ses pensées.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Jeu 30 Avr - 19:52
Une humaine au petit déj' ?
Clyde & Nylia.



J'étais en train d'hurler pour que l'on me vienne en aide, sans cesse, mais personne ne venait. Néanmoins je ne perdais pas totalement espoir. Je réussi même à me redresser avec précaution sur mes deux jambes fines, désormais tâchées par la terre et marquées à cause des petits cailloux qui traînaient par-ci par-là. Je me courbais en avant afin de venir retirer ces petites marques de terre et de poussières avant de me redresser de nouveau. Je regardais autour de moi, les yeux tout humides et rouges à force de pleurer. Je fis quelques pas, appelant de nouveau, et m'égosillant suffisamment le timbre de ma voix pour qu'un son parvienne jusqu'à quelqu'un. Soudainement, la voix sombre et forte de cet homme nu se fit de nouveau entendre, et arriva avec une extrême rapidité jusqu'à ma personne avant de plaquer violemment une main sur ma bouche et l'autre sur ma nuque. Je posais mes deux mains fines sur son bras, essayant de pousser de ma maigre force sur celui-ci afin d'essayer de le sortir. Mais il avait trop de force pour moi.
C'est alors que je levais mes yeux vers son visage, poussant encore des petits cris même s'il avait plaqué sa grosse main sur mes lèvres. Il me regardait d'un air extrêmement menaçant et usa encore une fois de sa grosse voix pour me donner un ordre. Mes yeux s'arrondirent aussitôt à ses paroles, stupéfaite et surtout choquée d'entendre ce genre de paroles. Comment pouvait-il dire de telles choses ? "Un cochon qu'on égorge" ? Je ne comprenais pas. Mon cœur battait très vite dans ma poitrine, sans doute à cause de la peur. Même si son apparence était humaine, il restait cruellement un monstre au fond de lui. Mes sons cessèrent sans plus attendre et je clignais plusieurs fois des yeux avant d'hocher timidement la tête. Très bien, j'allais arrêter. Mes yeux devinrent d'un seul coup fortement humide et des perles d'eau salées ne tardèrent pas à rouler sur mes joues, certaines même venant finir leur courses sur la main de ce jeune homme.

Au bout de quelques minutes, il finit par me lâcher et je restais debout, face à lui. Je le regardais droit dans les yeux, sanglotant en silence. Le monde autour de moi était redevenu normal, enfin... j'en avais l'impression. Néanmoins, je gardais mes yeux rivés sur lui, voulant lui faire face. Je le voyais agacé, énervé par mon comportement. Même si j'avais énormément peur de lui, je décidais finalement de rester face à ce bel homme. Il me dit une petite "morale" et je séchais mes larmes à l'aide de ma manche droite, avant de prendre une grande inspiration. Je voulais essayer de l'affronter avec mes mots, voulant voir s'il allait me pousser au delà de certaines limites et refaire la même chose que précédemment. Je sentais l'adrénaline monter en moi à une vitesse impressionnante car j'osais affronter cet homme ou plutôt, cet être qui semblait changer d'apparence à sa guise. Il m'avait interdit de parler davantage, mais j'entrouvrais mes lèvres afin d'user e nouveau de mes cordes vocales, mais cette fois-ci de manières puis douce et calme, malgré une voix hésitante.

- Q..qui êtes-vous et qu'êtes v-vous..? Je... Vous aurais-je fais quelque chose de mal pour que vous vous en preniez à moi de cette façon..?

Je m'arrêtais alors quelques instants. Je pris une grande inspiration et je restais aussi raide et immobile qu'une statue. Je soufflais toujours doucement afin de garder mon calme, mes jambes tremblant même un peu. J'essayais toujours de soutenir le regard de l'homme malgré cette peur qui m'envahissait. Puis, je ne perdis pas de temps pour parler de nouveau, avec toujours cette voix douce et hésitante.

- Je n'arrive pas à comprendre.. Pas à vous comprendre non plus. Que voulez-vous de moi, m-monsieur..? Je suis perdue et je voudrai que vous me sortiez de ce cauchemars dans lequel vous m'avez fait pénétrer. Bon sang, je vais devenir folle !

Je posais mes deux mains fines de part et d'autres de mon crâne et j'agrippais à peine mes cheveux, tirant légèrement dessus à l'aide de mes phalanges pâles. Je fis alors une petite moue avant que mes yeux firent des allers et des retours autour de moi.  


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Sam 9 Mai - 19:18
Clyde ne supportait pas les pleures. Il toisa Nylia en espérant qu'elle arrêterait bientôt de pleurer, avec un peu de chance. Au moins elle était devenue silencieuse, c'était suffisant à sa tranquillité d'âme. Il était encore étonné qu'elle ne soit pas partie en courant. Il aimait bien courir derrière les gens, mais il fallait bien avouer qu'il l'avait fait une fois donc c'était amplement suffisant. Sa question ne manqua pas de le faire sourire. Il ne pouvait pas dire qu'il n'était pas humain. Cela devait rester un secret et même s'il espérait qu'on la prenne pour une folle, il ne voulait pas courir le risque à dire vrai que quelqu'un la croit. Il fallait mieux être prudent même si cela lui coûtait énormément. Il tendit la main et effleura sa joue comme une aile de papillon quand elle lui demanda ce qu'elle avait fait de mal pour mériter cela. Ah les humains et leur moral, c'était juste délicieux. Il fallait toujours une explication rationnelle, n'est-ce pas ?

« Tu n'as rien fait de mal, sauf être là. »

Cela allait probablement augmenter le mystère, mais le faë n'en avait que faire. Il avait parlé avec franchise, fait rare chez lui. Que voulait-il d'elle ? Ah enfin une question intéressante et pertinente pour le coup. Clyde cligna des yeux et la regarda s'agripper les cheveux tandis qu'il se retenait clairement de rire. Il retira sa main sur sa joue, la laissant se plonger dans cette folie, visiblement. Parfois le monde pouvait paraître déroutant et dégoûtant, mais c'était ainsi. Le monde n'avait rien de fabuleux, bien au contraire. Clyde avait peut-être un peu trop joué avec elle. Mais cela avait été vraiment plus fort que lui pour le coup. Il pencha la tête de côté, pensif. Il réfléchissait à quel mensonge broder. Malgré le fait d'être nu comme un ver, il ne se démontait pas une seule seconde. Pourquoi le ferait-il ? Après tout il était là le premier et à la base pour s'amuser. C'était elle qui était venue perturber sa partie de nage sous sa forme d'homme sirène. Il n'avait fait que se venger car il avait été dérangé. Cette simple raison pourrait paraître futile et débile pour n'importe qui, mais pas pour lui, clairement pas.

Il avait ses propres règles et il tenait à ce que tout le monde les respecte même si personne n'était au courant des dites règles. Clyde un être compliqué ? Juste à peine voyons. Lentement, il s'accroupit devant la belle blonde et tenta de capter son regard.

« Regarde-moi. »

Sa voix était terriblement autoritaire. Il voulait qu'elle le regarde et il espérait qu'elle obéirait car il n'était clairement pas d'humeur à forcer.

« Tu es sorti de ce cauchemar car je le voulais bien. Comprends-tu ce que j'essaie de te dire ? »

Il essayait de lui faire comprendre à demi mot que c'était lui qui avait fait tout cela. Qu'elle ne pourrait pas lui échapper aussi facilement, que s'il daignait abréger ses souffrances et son esprit. Ce serait bien dommage qu'elle craque maintenant, mais on n'était à l'abri de rien, n'est-ce pas ? Le Nuckelavee inspira longuement tout en la toisant et passa une main sur ces cheveux blonds pour tenter de les arranger.

« Tu as vécu quelque chose de traumatisant, je le comprends bien. Mais tout est fini. »

Pour l'instant, jusqu'à qu'il se fâche à nouveau ou veuille humer sa délicieuse odeur de peur. Mais là c'était suffisant, il s'était bien nourri d'elle. Le brun regarda autour de lui. Il devait s'éloigner avant qu'on ne le remarque. Il pourrait se faire passer pour un nudiste, mais cela avait ces limites. Il pourrait se faire arrêter et cela ferait franchement mauvais genre, lui un bon avocat dans cette ville. Lentement, il se redressa.

« Tu as le choix, tu viens avec moi ou tu restes ici. J'ignore si tu es seule, mais moi je ne peux pas rester à me geler le cul éternellement. »

S'il avait eu une veste ou un pantalon, il aurait enfoncé ses mains dans les poches, mais là il n'avait rien de tout cela, donc il ne pouvait pas le faire. Il était vraiment contrarié et il commençait à sérieusement se les geler pour le coup. Un frémissement courut le long de son échine.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mar 19 Mai - 20:54
Une humaine au petit déj' ?
Clyde & Nylia.



J'étais complètement perdue et désorientée. Je ne bougeais pas d'un pouce, ayant peur que cela soit encore une sorte d'hallucination. Cet homme nu était toujours devant moi, immobile lui aussi. J'avais cessé de pleurer mais je reniflais toujours doucement, les yeux rouges à force d'avoir pleuré. Il me parla ensuite avec davantage de douceur, et j'en fus presque surprise. Mais je gardais une part de méfiance car j'avais peur qu'il se passe de nouveau quelque chose ; qu'il me fasse cette fois bel et bien quelque chose. Il m'annonça alors ma soit disant faute et je fis alors un petit haussement d'épaules.
Je commençais sérieusement à devenir folle. Mais pas folle de lui, malgré qu'il avait bel et bien un très beau corps d'homme. J'étais plutôt folle à cause de lui, car il me faisait subir tout un tas de choses que je ne comprenais pas, et qui n'étaient pas censées exister. Alors qu'il me caressait la joue, il la retira lorsque je commençais ma sorte de mini crise de folie, et j'en profitais pour me reculer peu après à mon tour, me mettant un peu à trembler. Je cherchais un point de repère dans ce lieu que je ne connaissais point. C'est alors qu'il se rapprocha de nouveau et se mis accroupis devant moi. L'homme m'ordonna de sa voix grave et autoritaire de le regarder, et je levais lentement les yeux vers lui, restant recroquevillée contre moi-même. Je l'écoutais alors parler avant de lui répondre froidement, presque d'un ton agressif.

- Cette place ne vous appartient pas, il n'y a pas écrit votre nom dessus à ce que je sache. Si vraiment cela vous ennuyez que je sois là, pourquoi ne m'avez-vous pas tué au lieu de t'amuser à me faire souffrir ? Il n'y a que les gens lâches pour s'attaquer aux innocents !

Comment pouvais-je lui dire une telle chose ? J'étais tout de même révoltée parce qu'il m'avait fait et ne concevais pas le fait qu'il soit d'un seul coup plus « gentil » avec moi. Je trouvais ça trop louche et surtout, et je m'attendais vraiment à ce qu'il m'attaque de nouveau lors d'un autre moment de faiblesse.
Puis, je restais silencieuse. C'est alors qu'il me proposa de partir avec lui. Partir ? Où ça ? Malgré que j'avais peur, j'eus presque envie d'éclater de rire; sans doute à cause de toute cette folie qui m'envahissait. Il était vrai que la scène, d'un point de vue extérieur, pouvait passer comme burlesque. Puis, j'essayais de reprendre mon calme et de respirer profondément avant de lui répondre, d'une voix toujours aussi froide.

- Oui je suis accompagnée, par mon agence de mannequina. Et où voudriez-vous m'amener hein ? Dans un restaurant où les humains servent de repas ? Quant à vous, vous n'aviez qu'à pas vous transformer en ce... ce monstre complètement hideux, avant de vous retrouver entièrement nu.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Jeu 28 Mai - 22:12
Clyde avait une proie des plus amusantes, même s'il était vrai qu'il hésitait quoi en faire. La chose n'était pas facile à déterminer. Il l'observa au sol, recroquevillée comme une petite bête fragile. C'était presque amusant de la voir ainsi même s'il ne savait pas vraiment quoi en penser. Il était plutôt dubitatif pour le coup. Le faë avait bien envie de la prendre avec lui, à la manière d'un jouet qu'on voulait prendre avec soi pour se divertir. Mais il ne s'attendait pas du tout qu'elle lui parle d'une voix aussi sèche. Il la toisa de longues minutes en se demandant si elle était seulement sérieuse. Il avait plutôt l'impression que son attitude était une blague. Clyde cligna des yeux tellement il était soufflé par son audace. Brusquement, il l'attrapa par le cou, mais sans serrer. Il se contenta de la fixer avec l'envie de la détruire sans pour autant pouvoir le faire. Il fit un sourire mauvais.

« Te tuer ? Non ce serait trop rapide. Tu n'es qu'un insecte pour moi. Tu rampes à mes côtés sans te douter du monde qui t'entoure. »

Il défit son emprise aussi rapidement que cela avait débuté. Il n'avait fait que la menacer, mais là encore, pour jouer. Il n'était pas vraiment sérieux, même s'il ne supportait que difficilement les insultes. Il ne se considérait pas comme lâche, bien au contraire. Il fallait avoir du courage pour supporter qu'un insecte rampant à vos côtés envahisse votre sol. C'était comme voir une araignée sur son parquet. Soit on avait envie de l'écraser, soit on avait envie de jouer cruellement avec elle avant de s'en débarrasser, c'était au choix. Mais cela n'empêcha pas le Nuckelavee de lui proposer de venir avec lui. Pour le coup, il jouait gros, mais cela lui plaisait. Cette fille était un défi, bon pas un gros défi, elle n'était qu'humaine. Les humains n'étaient pas non plus impossibles à mater, il fallait savoir comment les prendre. Il n'avait pas lu les peurs et les désirs de cette fille, grâce à son pouvoir. Le brun aux yeux bleus préférait se laisser un minimum de mystère, pour la prochaine fois. Car il y aurait une prochaine fois, c'était évident. Quand ? Il ne savait pas du tout.

Une agence de mannequins ? Cela voulait-il dire qu'elle était mannequin ? Probablement. C'était vrai qu'elle n'était pas moche à regarder au fond. Il fit un sourire immense quand elle parla d'un restaurant où les humains servaient de repas. Elle avait trop vue de séries et de films celle-ci. Ce n'était rien de le dire. Mais au moins elle était divertissante dans sa connerie. Il fit un claquement de langue contre son palet quand elle parla du fait qu'il était tout nu après s'être transformé en bête immonde. Ah ces humains, aucun respect de nos jours !

« Je prends donc tout ceci pour un non. Dommage, on aurait pu s'amuser, toi et moi. »

Il poussa un profond soupir et se redressa calmement, nullement gêné par sa nudité. C'était un concept tout à fait humain de cacher sa nudité. Il la regarda droit dans les yeux.

« On se reverra, crois-moi. D'ici-là, rends-moi un service, ne parle de notre rencontre à personne. Tu sais je dis ça pour toi, je serais bien triste que tu finisses en asile. »

Il pencha la tête de côté de manière compréhensive, mais il n'était en rien compréhensif, c'était juste un fou si on pouvait dire ainsi les choses. Mais Clyde ne se trouvait pas fou, il agissait juste comme un Nuckelavee normal. Il lui fit un signe de main familier et tourna les talons. Il s'enfonça dans les bois sans même broncher, effectuant un chemin simple jusqu'à ses habits qu'il enfila calmement. Il se dit que les humains ne trouveraient pas de suite la fameuse Nylia, sauf si elle hurlait. Une fois sa chemise ajustée sur son torse, il la lissa avant de se rendre dans sa voiture de sport, de chausser ses lunettes de soleil et de partir à toute vitesse, un sourire aux lèvres. Il était content comme pas possible et ce n'était rien de le dire. Il avait accompli son méfait de la journée. Il avait hâte de croiser à nouveau la blonde pour s'amuser follement avec elle.

RP TERMINE


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Une humaine au petit déj'? | Nylia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-