IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

  Mind your manners when you go and don't return to me my love ▬ Hazel & Blue


Silence is a true friend who never betrays.
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 18 Mar - 11:46

Je sais que je ne devrais pas être là… A regarde cette foutue maison… J’aime cette maison. Je l’aime. Elle est là, si proche de la plage, j’ai la vu que l’on a depuis la fenêtre de la chambre, j’aime regarder la mer. Je l’ai trouvée si décevante, mais maintenant je l’aime. Je la voulais. Je voudrais la regarder au travers de cette fenêtre ; mais je suis planté là. Devant ses briques, droit sur la pelouse. Je regarde cette porte tellement close. Ne reviendras-tu jamais ? Si Théo savait que j’étais là… Théo je t’en prie… Viens me chercher… Je n’aurais jamais du venir me perdre ici. Pourquoi je suis là ? Théo, viens me chercher. J’ai trop mal, je ne veux pas rester planté là et regarder ces murs. Je n’en veux pas être le fantôme de cette maison. Je ne veux pas la hanter pour l’éternité… Je ne veux pas de cette maison. Je la hais et je hais la mer. Viens me chercher, emmène-moi loin d’ici. Mais il n’est pas là, alors je restais là. Incapable de bouger. Je reste là avec mon petit cœur brisé. Je crois que j’ai mal plus que de raison. Je ne devrais pas, il m’a abandonné. Il m’a laissé ici. Il m’a laissé et il ne m’aime pas. J’attends, comme s’il allait sortir de la porte, comme si j’allais voir son visage. Et s’il apparaissait ? Je crois que je le tuerais. Il m’a fait du mal. Tu m’as fait souffrir Cameron. Je ne te pardonnerai jamais. Oh si tu sortais de cette maison, je me jetterais sur toi et j’embrasserais tes lèvres de mortel. J’embrasserais ta vie, la vie qui manque dans mon poitrail. Je viendrais l’arracher de la tienne et je t’embrasserais encore et pleurant de toutes mes forces.

Le soleil se couche déjà. Il n’est pas là. Il ne le sera peut-être jamais plus. Peut-être est-il mort… J’ai froid… Peut-être est-il parti avec ses autres semblables, peut-être est-il avec quelqu’un d’autre et… Ahhhh !!! J’ai ramassé une pierre que je jetais avec rage dans la vitre du salon qui explosa en fragments « Salaud ! SALAUD !!! » Hurlais-je alors cherchant des yeux une autre pierre à balancer dans les vitres. Une minable vengeance, mais j’en avais tellement besoin… Je hais cette baraque, je te hais Cameron… Je te hais tellement. « Tu m’as abandonné ! SALAUD !!! » Je ne trouve pas de pierre dans la pelouse et je tombe à genoux en serrant les poings sous la douleur de retenir mes larmes amères « Connards de mortels… Crevez tous… » Il avait creusé ma haine.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 20 Mar - 13:48
Mind your manners when you go and don't return to me my love
En me levant j’ai eu une sensation bizarre. Je ne saurais comment l’expliquer. Ça m’a pris au ventre et j’ai vomis mon repas de la veille sans raison. Super pour commencer la journée n’est-ce pas ? Toujours est-il que me voilà dans ma cuisine à lorgner depuis quinze minutes, le contenu de mon placard. Il s’agirait de se décider, me semble… Je soupire longuement, mon estomac grognant lorsque ma main se pose sur un paquet de chips. Bon, va pour les chips alors. Je récupère une petite bouteille de soda et m’installe devant le poste de télévision, zappant sur les nombreuses chaînes que j’ai avant de tomber sur un reportage au sujet des catastrophes naturelles. Parfait ! J’adore ce genre de documentaire et les films qui vont avec. Les heures passent et je suis toujours en train de glander devant la télévision, faisant des allers-retours cuisine salon ou salon toilettes. Finalement, après un long moment, je me décide d’aller éliminer ce que j’ai mangé en courant. J’enfile rapidement un ensemble de sport, charge quelques musiques sur mon iPod puis file, sans oublier de fermer à clé ce coup-ci. Le soleil se couche sur la ville et moi je coure en chantonnant, saluant les gens qui m’offrent un sourire ou un signe de la main. Je ne sais pas combien de temps je vais courir peut-être deux heures, ou plus, tout dépendra de la force qui reste dans mes jambes après plusieurs kilomètres. J’arrive du côté de Leith et m’engouffre dans une zone résidentielle. Il m’a semblait avoir entendu quelqu’un crier. Je ralentis la cadence, baissant le son de mon lecteur et tends l’oreille : « Salaud ! SALAUD !!! Tu m’as abandonné ! SALAUD !!! Connards de mortels… Crevez tous… » Je connais cette voix. Néanmoins, j’hésite à aller le voir. Mon hésitation est de courte durée et j’arrive devant une maison somme toute, banale et y vois Blue, à genoux sur la pelouse. Je m’approche avec prudence et me place devant lui avant de poser la veste supplémentaire que j’avais prise, sur ses épaules, sans rien dire. Je m’accroupis devant lui, restant à bonne distance et le regarde tristement : « …Hey… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 21 Mar - 16:35
Pourquoi est-ce que je suis si stupide ? Pourquoi je m’étais laissé séduire par cet homme loup ? Non, c’est moi. Le pire dans cette histoire, c’est moi qui l’avais suivit, c’est moi qui l’avait presque supplié de me faire entrer chez lui. Je l’avais suivit plusieurs fois, je l’avais suivis dans l’espoir qu’il me remarque. Et il a fini par me donner ce que je voulais. Il m’avait follement embrassé et nous avions passé le nuit ensemble. Dans cette maison. Puis une autres et encore bien d’autres. Maintenant… Il n’est plus là. Est-ce de ma faute ? Je crois que oui. Il n’est pas là, il n’a jamais vraiment voulu de moi. Il avait passé tout ce temps à me repoussé au début, il m’avait envoyé balader et même si cela m’avait fait de la peine j’avais continué de m’accrocher à lui. Je me souvenais de chaque lutte dans mon être, mon petit cœur blessé quand il me claquait la porte au nez. J’avais déjà attendu dans le passé, qu’il ouvre cette porte. En vain. Il ne l’ouvrira pas plus ce soir. Il ne l’ouvrira pas. Cameron avait été mon coup de foudre, je l’avais vu et j’avais tout de suite su que je le voulais. Je ne m’étais jamais posé de question vis-à-vis de ce que je pouvais ressentir à son égard. Mais c’est terminé. Et je crois que j’ai du mal à assimiler cette idée. Je veux partir d’ici…

Je sentis un tissu se poser sur mes épaules et je sentis l’odeur de cet humain… Hazel. Je savais son nom maintenant, depuis que nous avions été à l’hôpital. Je l’observe de mes yeux emplis d’amertume alors que son regard se fit doux et attristé. Toute cette compassion ? Pour moi ? Il ne devrait pas… Son odeur familière m’apaiser, je crois que c’est une affaire de sang. Je me sentais lié depuis que je l’avais… Gouter. Mais qu’est-ce qu’il fichait ici ? Pourquoi me regardait-il ainsi ? Il doit me haïr après ce que j’ai fais. Oh… Et si c’était à cause de ça que Cameron était parti ? Je t’en prie reviens, je te supplierais de me reprendre…

« Pourquoi tu… » Pourquoi est-il là ? Pourquoi se trouvait-il toujours là quand ça allait si mal ? Je le contemplais, fichu humain si parfait. J’ai levé les yeux vers cette maison ; j’avais tellement pleuré à cause de lui et maintenant j’étais enragé ! « T’as déjà eu le cœur brisé ? » Demandais-je douloureux. Est-ce que c’est normal d’aimer et haïr à ce point ? Ou est-ce que je suis tout simplement fou ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 21 Mar - 20:41
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Je reste à le fixer longuement avant de m’agenouiller devant lui, me rapprochant un peu tout en restant à une distance raisonnable pour ne pas qu’il se sente menacé. « Pourquoi tu… T’as déjà eu le cœur brisé ? » Je soupire longuement et fixe mes doigts d’un air pensif. « Oui j’ai déjà eu le cœur brisé et il l’est toujours… j’ai eu le corps de brisé… j’ai mon âme de brisée… le salaud a bien profité de moi parce que j’étais amoureux fou de lui… il a bien profité de moi parce que j’étais jeune et naïf… oui, mon cœur est en morceaux et personne ne pourra jamais le réparer… » Je pose gentiment ma main sur sa joue « Malheureusement, la vie est une salope et elle nous fait mal… certains s’en sortent plus forts tandis que d’autres, s’effondrent pour ne plus jamais se relever… je me contente de survivre parce que je ne vis plus… parce que je suis mort à l’intérieur… » Je lui souris tendrement et dépose une bise sur son front. Je me redresse sur mes jambes et l’aide à se lever à son tour, époussetant ses vêtements ainsi que les miens. « On ne devrait pas rester là… tu te fais du mal pour rien Blue… si il t’a abandonné c’est qu’il ne te mérite pas, il te faut mieux… il te faut quelqu’un qui te comprenne, quelqu’un qui prenne vraiment soin de toi et qui t’aime pour tout ce que tu es… tu es mignon et attachant alors je suis sûr que tu trouveras quelqu’un de bien… je ne sais pas quand mais tu trouveras, je te le promets… » Même si je ne serais probablement plus de ce monde quand ça lui arrivera. Il faut qu’il fasse le deuil de son ancienne vie pour pouvoir avancer dans la nouvelle. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire mais je suis sûr qu’il y arrivera. « Tu sais Blue, il ne faut pas que tu te laisses abattre à cause d’un idiot qui n’a pas su t’aimer. Tu es un gars bien et je sais que tu penses le contraire mais, tu es mon ami que tu le veuilles ou non et j’ai pour devoir de te remonter le moral de toutes les façons possibles en étant honnête. Mes mots, ce n’est pas du vent parce que je les pense vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 21 Mar - 22:40
Il me répondit que oui, je le regardais alors qu’il me parlait à cœur ouvert de son expérience passée qui semblait avoir été des plus atroces. Un cœur impossible a réparé. J’ai posé mon poing encore serré sur mon torse à l’emplacement de mon torse. Je le laissais toucher mon visage et même embrassé mon front. Je ne me sentais alors qu’un tout petit mieux. Parce que je me disais qu’il était aussi malheureux que moi. Je me relève et il chassait l’herbe et la poussière de mes fringues. Je le regarde l’air assez abattu. Je devrais peut-être lui dire quelque chose. Mais je ne sais pas quoi. On ne doit pas rester ici. Oui, c’est vrai. J’ai posé mon regard triste sur la maison. Je ne veux plus la voir… Je… C’est terminé.

Quelqu’un qui m’aime pour ce que je suis… Les mots de Théo. Alors c’est vraiment vrai ? C’est lui, c’est Théo qu’il me faut ? Je me sens perdu. Pourquoi j’ai mal à ce point si j’aime Théo ? Cameron me manque. Je sais que j’ai déjà trouvé quelqu’un qui veuille s’occuper de moi, je sais qu’il est déjà là. Que je devrais rentrer, le retrouver. Qu’après ces journées partagées avec lui, je m’étais senti beaucoup mieux. Que j’avais enfin cessé de pleurer. Il m’a donné gout à la vie, il m’a donné envie de continuer de vivre alors que je pensais que ça n’avait plus la moindre importance. Je regardais Hazel… Mon ami ? « Je t’ai… » Violé… Est-ce qu’il a déjà oublié ? Il ne peut pas être mon ami. Je n’arrive pas à finir cette phrase. Je me sentais mal ; les images de cette nuit avec lui… Je m’étais comporté comme un animal avide de sexe. Oui c’était tout ce que j’avais été. J’avais été si irrespectueux avec lui. Je ne suis pas mignon, j’ai une gueule horrible. Je ne suis pas un gars bien. Théo lui, est beau et si gentil avec moi. Il pense que c’est moi qui le rends humain, je sais seulement que c’est lui qui me donne confiance en moi.

J’ai baissé les yeux de honte avant de glisser mes doigts dans sa main « J’sais ce que j’ai dis… Mais s’il te plait pardonnes moi et emmènes moi loin… Loin de cette maison. » Emmènes moi n’importe où. Emmènes moi courir avec toi, à travers les champs et faisons fuir les papillons. J’ai relevé mes yeux vers lui et je lui disais « Je ne comprends rien aux émotions… Est-ce que l’on peut aimer plusieurs personnes ? Est-ce que… Je suis un monstre ? S’il te plait, pardonnes-moi. » J’aurais tant voulu qu’il me pardonne. Sait-il comme je l’aime maintenant ? Comme j’aime sa présence, comme j’aimerais qu’il soit mon ami. Est-ce que je peux l’aimer ? J’aime Théo, j’aime Cameron, j’aime Nyx… Je suis dégoutant… Je suis vraiment répugnant. Je les aime et moi, je me hais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 21 Mar - 23:08
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Ses mots me touchent plus que je ne le pense. Il a l'air si petit, si fragile... Mon autre main se pose dans sa nuque et je l'attire doucement contre moi, enlaçant nos doigts. « Je ne t'abandonnerais pas Blue, je te l'ai dit, je te l'ai promis... Aies confiance en moi... Je veux être ton ami je n'ai pas menti. Je voudrais bien te pardonner mais tu n'as rien fait pour que je t'en veuille... Tu ne m'as fait aucun mal Blue mais si ça peut te soulager d'un quelconque mal alors oui, je te pardonne... Je te pardonne une fois, dix fois, mille fois... Je te pardonne autant de fois que faire se peut... Je te pardonne parce que je tiens à toi et je ne veux que ton bonheur... Je veux effacer les doutes que tu as en toi... Je veux effacer les choses qui te font mal... Je veux que tes larmes disparaissent... Je veux que tu sois heureux... » Je caresse doucement ses cheveux, déposant quelques baisers sur sa tête et le gardant contre moi encore un peu : « Je te pardonne tout le mal que tu ne m'as pas fait. Je te pardonne toutes les douleurs que tu ne m'as pas fait ressentir. Je te pardonne tout sans exception Blue... Je veux te voir sourire, je veux t'entendre rire... Je veux te voir lever le poing haut dans le ciel et t'entendre dire que tu ne baisseras plus bras... Je veux que tu sois un battant et je t'aiderais de toutes mes forces pour ça. » Je ne suis qu'un simple humain, certes mais, quand je me mets en tête d'aider quelqu'un je le fais jusqu'à ce que j'en sois satisfait : « Je suis ton ami et je t'aime tel que tu es. » Je resserre doucement mes prises sur lui, lui offrant de la chaleur, de l'amitié. « Allons nous en. Je t'emmène loin d'ici ce soir et pour toujours. » Je me décale, gardant sa main dans la mienne et lui souris avant de l'entraîner loin de cette maison qui lui fait tant de mal.


Dernière édition par Hazel Anderson le Dim 22 Mar - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 22 Mar - 12:31
Je le laissais me toucher et il me promit de ne pas m’abandonner. Mais il est mortel et un jour, il va m’abandonner. Je ne le sais que trop et j’ai mal. Parce qu’il n’est pas mon ami pour cette éternité. Je ne veux pas d’un ami qui disparaitra. Je ne veux pas être seul. Je n’ai pas d’ami. Il me pardonne, comme un ami. Il dit tout me pardonner, je me sens minable. Je ne mérite pas qu’il me pardonne mais j’en avais tellement besoin. Je reste dans ses bras. Je me sens bien. Oui, c’est mon ami. Il me pardonne tout. Il m’excuse d’être moi. Il me pardonne et m’aime. Je me suis laissé serré contre lui, ouvrant les yeux de stupeur. Ces mots m’envahissaient doucement, instauraient chez moi une douce chaleur. C’est lui, son corps délicieux contre le mien. Un corps que je ne devrais plus dévaster. Plus jamais je ne devrais faire une chose pareille. Pas à lui. Il n’est pas un steak, il est mon ami.

Je soupirais faiblement, secoué de ses mots. Je ne disais rien et je me laisse entrainer au loin en tenant toujours sa main si douce. J’ai jeté un coup d’œil par-dessus mon épaule, un pincement au cœur. Aie, mais pourquoi ça fait mal comme ça ? J’ai baissé la tête avant de resserrer mes doigts dans sa main « Emmènes moi vite… » Disais-je. Nous nous sommes mis à presser le pas, la rue je la connaissais par cœur et nous courions comme deux pauvres fous. J’eu du mal à le suivre jusqu’à ce que je sente cette force me gagner, celle que j’enfouissais au fond de moi. Je courrais si facilement et je ne me sentais pas épuisé. Je crois que c’est de cela que parlait Ivy. De ces forces qui viendront peu à peu, que je découvrirais au fil de ma longue vie. Que tout s’apprendrait avec le temps. Je me souvenais alors avoir porté Hazel…

Alors que nos pas ralentissent et que nous arrivions dans un tout autre quartier ma voix reprit avec hésitation « Je… J’n’ai jamais eu d’ami… » J’avais eu Théo, mais il était beaucoup plus pour moi. J’avais Slade même si nous nous voyons peu. Je n’avais jamais eu d’amis avant et je ne savais pas ce que je devais faire pour lui plaire. « Je… Je t’aime aussi… Ne disparais pas mon ami… Ne… Ça ferait trop mal. » Non, pas toi. Je t’aime beaucoup, même si j’ai été horrible avec toi. Est-ce qu’il me pardonne vraiment tout ? Il ne semble pas ce souvenir de ce que je lui ai fait l’autre soir. Je crois que je ne devrais pas en parler, j’ai trop peur qu’il me déteste. « Ne meurs pas Hazel. Je te protégerais… » C’est ça être un ami ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 22 Mar - 14:32
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Je l’entraîne toujours avec moi, ne le lâchant pas d’une semelle. Je lui ai promis que je l’emmenais loin et c’est ce que je vais faire. Nous voilà non loin de chez moi et je ralentis la cadence doucement. « Je… J’n’ai jamais eu d’ami… Je… Je t’aime aussi… Ne disparais pas mon ami… Ne… Ça ferait trop mal. » Je me stoppe, gardant fermement sa main dans la mienne et me retourne pour le regarder. Son je t’aime résonne encore en moi comme une douce mélodie. Cette sensation d’être plus fort que tout. Cette sensation que je compte pour lui… Je lui souris avec douceur et m’approche un peu de lui. « Ne meurs pas Hazel. Je te protègerais… » Je reviens instinctivement le prendre dans mes bras, le serrant contre moi, lui offrant de nouveau un peu de chaleur humaine. Lui offrant mon amitié définitivement. « Je te promets que je serais là quoiqu’il arrive. Je te promets que mon amitié, tu l’as et tu la garderas pour toujours. Je te promets de faire attention si un jour, par mégarde, je me retrouve seul dans le noir. Je prendrais soin de toi aussi longtemps que faire se peut Blue. Je t’aime petit ange. » Entre amis, on se soutient, on se protège, on s’aime, peu importe les vents et les marées, on est là l’un pour l’autre. « Tu as un ami sincère maintenant Blue. Je te protègerais moi aussi parce que c’est ce que font les amis. Ils se soutiennent, ils se protègent et ils s’aiment. » Je le libère doucement de mon étreinte et dépose un baiser sur sa joue, reprenant sa main dans la mienne. « Je t’invite à boire un verre ou deux chez moi. Tu trouveras de tout sans exception. » Je lui souris chaleureusement et reprends notre chemin sans le lâcher. Il ne nous faut pas longtemps pour arriver à la villa. Le voisinage est silencieux, la nuit est douce et claire. C’est un moment parfait pour que deux âmes communient ensemble. « Bienvenue chez moi Blue. » J’entre dans ma demeure et l’y invite sans hésitation.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 22 Mar - 18:15
Je me retrouve encore dans ses bras, je crois que j’aime bien ça. Je crois que je peux m’y habituer même si son odeur m’affole, m’attire follement. Je ne dois pas lui faire de mal… Quand je suis dans ses bras, je me sens si petit. Il est d’une carrelure bien supérieure à la mienne et pourtant je l’avais traité comme… Comme une putain…  Les amis se protègent… « Qui te protèges de moi ? » Soufflais-je alors qu’il me relâchait. Qui prendra soin de lui si je le mordais de nouveau ? Qui viendra le venger si je lui fais trop de mal ? Je ne suis pas un bon ami, je le sais déjà alors que cela ne venait qu’à peine de commencer.

Il m’invite chez lui et je n’arrivais pas à croire que cette maison était bien celle d’Hazel. Incroyable… Je regardais la villa avant d’entrer quelque peu sous le choc. Il habitait vraiment ici ? J’ai gardé ma main dans la sienne, moi qui avais trouvé la maison de Théo spacieuse… Je suis stupide, parce que je suis déjà entré dans cette maison. Je m’en souvenais. Il m’avait fait entrer une fois alors que j’étais si minable et à la rue. Il m’a vu si gelé et m’a proposé une douche et quelque chose pour me réchauffer. J’étais longuement resté recroquevillé dans un coin de l’une des chambres en le fixant d’un air méfiant avant même de lui dévoiler mes ailes d’un air menaçant alors qu’il n’avait voulu que m’aider. Je me souvenais parfaitement de toute cela et sa peur inexistante face à ma nature. Je suis partie et nous nous sommes retrouvés ce soir là sur la falaise. Il est mon renard et il m’a apprivoisé.

Je lui adresse un faible sourire. Nous arrivions dans la cuisine et il me sorti deux verres. « Je ne sais pas pourquoi tu fais tout ça pour moi… Je ne le mérite même pas. Mais tu m’pardonnes, pas vrai ? Tu m’pardonnes de n’pas être à la hauteur… » Pardonnes moi d’être si bête. Mince je recommence… Qu’est-ce que je suis exaspérant. Je pose mes doigts sur ses lèvres pour qu’il se taise. Il l’a déjà dit. Il me pardonne. Il l’a dit et je dois cesser mes caprices ridicules… J’ai faiblement souris en laissant glisser mes doigts sur ses lèvres en me mordant la lèvre ; merde c’est vrai que j’ai soif… « Sers-moi quelque chose… S’il te plait. » Etouffe ma soif par pitié…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 26 Mar - 20:45
Mind your manners when you go and don't return to me my love
« Qui te protèges de moi ? » Je lève un peu les yeux au ciel, il n’est pas dangereux alors je n’ai pas besoin qu’on me protège de lui. Je fouille dans mes placards, recherchant de quoi agrémenter notre apéritif dinatoire. « Je ne sais pas pourquoi tu fais tout ça pour moi… Je ne le mérite même pas. Mais tu m’pardonnes, pas vrai ? Tu m’pardonnes de n’pas être à la hauteur… » Je le regarde et lui souris avec douceur et tendresse. Il est si peu sûr de lui que ça en est déroutant. Je ne connais rien de sa vie mais peut-être qu’un jour il m’en parlera. « Sers-moi quelque chose… S’il te plaît. » J’attrape une bouteille de Vodka et remplis son verre en entier avant de m’en servir un de moitié. Je m’installe à ses côtés et fait teinter notre ensemble avant de boire cul-sec : « Wouhouuuuu ! Ça arrache ! » Je me lève et branche la musique avant de revenir à ma place. « Tu sais Blue, tu n’es pas dangereux pour moi. Je me mets en danger tout seul… Le plus grand danger pour moi-même c’est moi justement… tout le monde me le dit alors bon… je n’ai pas besoin d’être protégé de toi, il faut qu’on me protège de moi-même et ce n’est pas facile… pas même pour des êtres surnaturels… » Je suis une énigme pour les gens qui ne me connaissent pas en profondeur. Je suis une énigme pour les gens qui ne savent rien de mon passé. Beaucoup prétendent tout savoir, tout connaître mais en fait, ce ne sont que des ignorants. Je me ressers un verre et mange quelques amuse-bouche avant de boire cul-sec une nouvelle fois. « Tu peux dormir ici si tu as envie ce soir, y’a de la place et puis au moins, tu seras à l’abri et en sécurité. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 27 Mar - 12:00
Il me servit un verre et je bus après avoir trinqué. Une chose que je n’avais encore jamais faite de ma vie. Je l’avais vu faire, mais personne n’avait voulu faire entrer en collision son verre avec le mien.  J’écarquille les yeux. Il y a le feu dans ma bouche. J’ai légèrement toussé. Je n’ai jamais bu d’alcool aussi fort. Il m’arrivait de boire quelques verres de bière au bar. Juste de temps à autre. Mais là, c’était vraiment… Etrange. Heureusement il se lève et je m’empresse d’essuyer les larmes qui me son monté aux yeux. La musique résonne et il est revenu s’asseoir à coté de moi. Je le contemplais alors qu’il me disait que je ne représentais pas un danger pour lui. Il savait me rassurer avec ces mots. Théo me rassure dans ses bras si forts qui me semblent alors indestructibles. Il me rassure aussi de ses promesses, de la douceur de son regard. Je sais que lui ne m’abandonnera jamais. Hazel m’abandonnera. Il va mourir un jour et je ne lui pardonnerais peut-être jamais. L’on se ressert un verre, je le regarde boire. Je ne suis pas sur de vouloir encore me bruler la cavité buccale… « On ne peut pas être protégé de soi… » Soufflais-je. Non, c’est impossible. L’on né ainsi. Je voudrais toujours me détruire et lui… J’ai part sa main et tiré sur sa manche pour toucher ses plaies horizontales sur ses bras. Les miennes sont verticales, dans le sens des veines. Dans le sens qui vous conduit le plus rapidement en enfer. Je ne voulais pas me louper. Mais je n’ai pas réussi. Il est rentré. Comme s’il avait su que j’étais en péril.

« Il faut… Que je rentre ce soir. Théo… Il… Il m’aime vraiment lui. Il… Ne m’abandonnera pas. Il ne disparaitra pas. Pas comme toi. » CQFD. Théo, c’est mon semblable. J’ai porté mon verre sur mes lèvres. Loin d’imaginer les effets de l’alcool sur mon organisme. J’ai grimacé en sautillant sur mon siège avant de poser le verre sur la table « C’est dégelasse !!! Sers m’en un autre… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 7 Avr - 18:33
Mind your manners when you go and don't return to me my love
« […] Il faut… que je rentre ce soir. Théo… Il… Il m’aime vraiment lui. Il… ne m’abandonnera pas. Il ne disparaîtra pas. Pas comme toi. » Je ne sais pas si c’était voulu mais, ses mots me blessent énormément. Je sais que je ne suis pas éternel mais est-ce nécessaire de me le rappeler ? Sait-il à quel point je me sens mal d’être un simple humain ? Je ne le crois pas. Je lui souris néanmoins, comme si de rien n’était. « C’est dégueulasse !!! Sers m’en un autre… » Je ris doucement cette fois-ci et lui ressers un autre verre. Je remplis le mien par la même occasion et le bois cul-sec. « Bah si ton amoureux il t’attend, bah faut que tu rentres alors oui !!! Faut pas le faire attendre trop longtemps !!! Même si vous avez l’éternité ensemble !!! » Merde, il faut que je ralentisse sur la boisson sinon je vais me retrouver par terre. Quand on a un invité, il ne faut pas mal se tenir. « Pis pis tu sais, c’est pas grave hein !!! J’ai l’habitude d’être tout seul alors… alors faut pas t’en faire même si tu t’en fais pas je le sais puisque tu t’en fous d’un bête humain pis t’as dit aussi que tu me détestais alors bon !!! C’est pas grave !!! » Okay, je crois bien que mon cerveau est en surchauffe là… Je laisse tomber mon verre et bois directement au goulot de la bouteille. Il ne reste qu’un peu plus de la moitié du breuvage mais, je ne sens plus sa puissance de toute façon. Ma bouche est anesthésiée par l’alcool. J’arrive néanmoins à manger un peu des biscuits présents. Je commence sérieusement à avoir la tête qui tourne à dire vrai et je ne vais pas faire long feu longtemps. « Tu devrais partir en fait… parce que, parce que ton chéri il va se fâcher et te punir !!! Chuuuut faut pas lui dire que t’es là et que je te fais boire sinon il va s’énerver !!! » RIP mon cerveau.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 8 Avr - 21:42
Il se mit à boire en abandonné et je le regardais avec étonnement. Il me recommandait de ne pas faire attendre mon Theo même si on avait l’éternité à vivre ensemble. Je le regarde. Je ne sais pas comment me comporter. Il semble sous entendre que je devrais passer du temps avec lui, puisqu’il va disparaître. Qu’après il sera trop tard. Je me laisse prendre en proie de mes doutes. Il me fit mal au cœur. Je ressentais de la compassion pour lui. C’était quelque chose que je maitrisais mal. J’ai dit que je le détestais. Je ne pensais pas que ce que je pouvais dire avait de l’importance pour lui. Il grignote et je n’ai rien dit. Je le regarde avec mon verre entre mes doigts : vide. Je ne sais même pas quand j’ai bu son contenu. J’ai du me sentir nerveux. Je le dévisage quand il me dit de partir. Est-ce qu’il voulait que je m’en aille maintenant ? Je me sentais mal. Pourquoi est-ce qu’il me disait tout cela ? Je croyais que l’on était ami…

J’ai mal à mon petit cœur et j’ai tendu le bras pour poser mes doigts sur la bouteille pour l’attraper. Je me suis penché sur lui et le forçait à s’allonger « Théo ne ferait rien pour me faire du mal. » Non, il ne me punira pas. Il savait que je souffrais. Il m’aime et il fera toujours de son mieux pour que moi, j’aille mieux. Je le dévisage et pose la bouteille sur la table basse. Je me sentais mal. Je fixais Hazel avant de lui dire « Tu veux que je parte, maintenant ? » Ma voix vrille un peu sous l’émotion. Est-ce qu’il me rejette ? Je crois que je ne suis pas près à me faire rejeter de nouveau par quelqu’un. Pas après avoir été abandonné par Cameron. Cet homme qui avait quitté cette maison peut-être bien pour toujours. « Ou alors…. On peut danser. » Oui, on peut danser s’il le veut. Moi je danse très mal ; mais j’aimais cela tout de même. J’aime faire n’importe quoi de ce corps débile. J’ai doucement caressé sa joue avec tendresse. Je veux qu’il me pardonne maintenant. Je voudrais lui dire que je le transformerais pour qu’il ne me quitte jamais. Mais je ne peux pas faire ça. « Tu veux danser avec moi ? Tu es mon ami Hazel… Et moi, un idiot. » Je suis vraiment stupide.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 28 Avr - 0:24
Je regarde Blue dans les yeux, m'y perdant en riant comme le pire des imbéciles. L'alcool c'est mal. L'alcool c'est néfaste. L'alcool c'est vicieux. Surtout quand on n'a pas mangé copieusement. Il veut danser ? Vraiment ? << Danser ? Owayyyy ça s'rait tellement trop cowl ! OWYYYY dansons parce que demain, le monde il existera plus et je serais enfin mort loin de la terre tout en haut du ciel ! Owy dansons mon p'tit Blue tout chouuuuu ! >> Je le pousse et me lève, me croûtant presque aussitôt, blessant mon arcade. Je regarde le sang, incrédule puis me mets à rire : << Même pas maaaaal ! T'sais quoi ? J'vais me mettre à pwaaaaal ! >> Et je le fais en criant quelque chose comme Geronimo avant d'aller mettre la musique. Maintenant, si on regarde la scène sous un autre angle, je dans d'une manière totalement improbable, me cognant partout et faisant tomber tout un tas d'objets. Oui, je suis officiellement bourré. N'est-ce pas merveilleux ? En plus j'ai mon potit Blue avec moi, que demander de plus ? Je me fige et me tourne vers Blue avant de partir en courant, criant les bras en l'air : << JE SUIS LE MAÎTRE DU MOOOIIINDEUUUUH WOUHOUUUUUUU !!! >> Je crois bien qu'on m'a perdu. Les derniers neurones qui restaient en vie, viennent de rendre l'âme...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 28 Avr - 11:11
Il se mit à rire avant d’accepter de danser avec moi. J’ai faiblement souris même si je ne suis pas sur d’avoir compris tout ce qu’il disait. Je me suis levé en même temps que lui en reposant mon verre à moitié vide sur la table. Je ne pu l’empêcher de tomber et grimaçait légèrement par compassion. Même pas mal. J’en étais ravi. Je me mis à rire alors en réponse. Avant que glousser quand il déclara vouloir se mettre à poils. Mais… Il le fit vraiment. Ecarquillant les yeux je l’observais faire la bouche ouverte de la hauteur des chutes du Niagara. Q-quoi ? Il est… Nu… Complètement nu… Et il dansait…

Je le regardais sautiller partout dans le plus simple appareil avant qu’il ne se fige en me regardant. Ouhla… J’eu un léger geste de recul avant qu’il ne se mette  à courir en criant. Je ne sais pas pourquoi j’ai eu peur. C’est la première fois que j’ai quelqu’un de vraiment ivre en face de moi. C’est nouveau et angoissant. Je décidais de me ressaisir et secouait la tête avant de me mettre à courir à sa poursuite. Je courrais après un homme complètement nu… « HHAAAZZEELLL ! » Criais-je avant de le rattraper sans grande difficultés même si je ne marchais pas vraiment droit. Parce que je ne bois jamais. Ou presque. Disons, jamais des choses aussi fortes et qui rendent à ce point ivre… J’ai enfermé son torse dans mes bras pour le serrer contre moi. « Demain le monde sera encore là… Et toi aussi… » Soufflais-je à son oreille. J’ai embrassé goulument sa joue avant de l’entrainer par la main vers le salon et lui mettait son sous vêtement sur sa jolie tête. Voila, comme ça il était beaucoup moins sexy et je n’allais pas lui sauter dessus. Parce que maintenant, je suis avec Theo. Et Theo est mon mec sexy que je ne veux pas tromper. « Tu veux regarder la télé ? Ou manger quelque chose ? T’as faim ? » Oui n’importe quoi sauf se coller l’un à l’autre, parce que danser avec quelqu’un de dénudé c’était… Trop. Beaucoup trop dangereux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 4 Mai - 20:45
Mind your manners when you go and don't return to me my love
« HHAAAZZEELLL ! » Je crois que je devrais aller me coucher, je dis vraiment de la merde et je fais tout autant de la merde. Surtout en courant nu comme je le fais. Néanmoins, des bras m’enserrent : « Demain le monde sera encore là… Et toi aussi… » Je frissonne en entendant sa voix douce au creux de mon oreille. Je ne sais pas pourquoi je réagis de cette manière avec lui. Je le laisse me traîner jusqu’au canapé sans rien dire. Je le laisse me mettre mon boxer sur la tête avant de le jeter au loin en m’asseyant : « Tu veux regarder la télé ? Ou manger quelque chose ? T’as faim ? » Je fais la moue quelques instants puis m’allonge, posant ma tête sur ses jambes. « J’ai pas faim. J’ai pas envie de regarder la télé. » Ouais bon, il ne faut pas trop m’en demander. Je regarde Blue et pose ma main sur sa joue. « Pourquoi la vie elle est dure, Blue ? Pourquoi on peut pas être heureux pour de vrai ? Tu le sais toi ? C’est injuste d’avoir mal… » Je sens la chute s’enclencher et je n’aime pas cette sensation. D’abord l’euphorie et après, la chute, la descente aux Enfers. Aujourd’hui, je ne suis pas seul, Blue est là mais je ne suis pas sûr qu’il puisse m’aider. Je ne doute pas de son intelligence mais, il a déjà suffisamment de soucis sans qu’en plus j’y rajoute les miens. Ce mec est adorable et ce qui nous unit, je ne saurais l’expliquer. Le lien est bien là et j’ai presque l’impression qu’il ressent certaines de mes émotions. Bien sûr, avec Aidan c’est plus intense, il voit à travers moi et je vois à travers lui si je peux dire ça de cette manière. Mais avec Blue, c’est un peu plus ambigu. « Je t’aime tu sais Blue-Blue. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 5 Mai - 9:16
Il est tenu se coucher en posant sa tête contre mes jambes. Je le regarde alors qu’il est nu, je ne fixais alors que ces yeux. J’ai nerveusement caressé ses cheveux si doux et propres. Il me parle et je soupire faiblement. Je ne sais pas répondre. Parfois je suis heureux pour des choses stupides. Je suis heureux de manger un hamburger, heureux de regarder la télévision en compagnie de Lily, heureux de regarder Théo endormi dans le lit… Je suis heureux de vivre certaines choses, alors que d’autres me rendent si triste. Mes yeux se posent sur le plaid se trouvant sur le dossier du canapé. Je décide de le prendre et de le poser sur le corps si parfait de l’humain alors que celui-ci me confia ses sentiments que je ne savais interpréter. Est-ce qu’il m’aime comme j’aimerai un gâteau au chocolat ? M’aimait-il comme j’aime Théo ? Ou comme j’aime courir sous la pluie ? J’ai empoigné ses épaules pour le redresser en l’enroulant bien plus dans sa couverture. Je me suis décalé d’une place pour le prendre dans mes bras. « Je n’ai rien fait, pour mériter que tu m’aime… » Quel que soit la nature de cet amour. J’ai même tout fait de travers avec lui. J’ai tristement souris, gardant son être enlacé contre le mien. Il est tellement chaud…

« Quand… J’étais humain. J’avais tellement mal… Je… Voulais mourir. Je ne voulais plus être frappé et… » Je ne peux pas… Je ne peux pas parler de tout ça. Je n’y arriverais pas. Même si dans le fond, je sais qu’il est ivre et qu’il ne se souviendra probablement jamais de ce que je lui fais dit ce soir là. Je le tenais toujours contre moi, me nourrissant de la chaleur qui l’animait. Cette vie qui me manquait et qui à la fois, fus un tel soulagement de ne plus être de cette espèce. « J’aurais voulu avoir quelqu’un a qui dire tout ça, quelqu’un contre qui me serrer et ne rien dire. » Mais je n’avais eu que lui, cette ordure qui m’eut fait souffrir tant de temps. Je soupirais faiblement, toujours aussi triste. « Je n’ai jamais eu cet ami. » Et maintenant, c’est trop tard. J’ai du affronter tout cela si seul et j’étais un homme brisé. Anéanti. Mes bras le serraient un peu plus « Est-ce que… Je pourrais être pour cet ami que je n’ai pas eu ? Je l’ai imaginé des centaines des fois, je l’ai rêvé si fort. Je peux l’être pour toi… Est-ce que… Tu le voudrais ? » Est-ce qu’il voudrait que je sois pour lui, ce que personne n’a jamais été pour moi ? Est-ce qu’il voudrait me donner la chance de voir un jour que cette personne formidable existe, que cette personne puisse être finalement : moi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 5 Mai - 11:03
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Je me blottis contre lui, enserrant sa taille avec mes bras, calant ma tête dans son cou. Je ne demande rien de plus qu’une étreinte, un baiser, une accolade… Juste un peu d’attention. « Je n’ai rien fait, pour mériter que tu m’aime… » Effectivement, si on regarde en arrière, il n’a rien fait pour. Au contraire, il n’a fait que me repousser jusqu’à ce fameux soir au bord de la plage. Seulement, mon cœur me dicte de l’aimais et de le protéger, comme je le ferais avec un petit enfant et comme c’est dans ma nature, je le fais sans hésiter. « Quand… J’étais humain. J’avais tellement mal… Je… Voulais mourir. Je ne voulais plus être frappé et… J’aurais voulu avoir quelqu’un a qui dire tout ça, quelqu’un contre qui me serrer et ne rien dire. Je n’ai jamais eu cet ami. » Je redresse la tête et plonge mon regard dans le sien, tout en resserrant tendrement mes prises autour de lui. Il a souffert, peut-être même plus que moi. Je ne veux pas l’abandonner, je ne peux pas l’abandonner. Blue fait partie de ces personnes essentielles à mon équilibre alors non, je ne l’abandonnerais pas. « Est-ce que… Je pourrais être pour toi cet ami que je n’ai pas eu ? Je l’ai imaginé des centaines des fois, je l’ai rêvé si fort. Je peux l’être pour toi… Est-ce que… Tu le voudrais ? » Un sourire franc éclaire mon visage et je dépose un baiser sur sa joue, caressant l’autre avec mon pouce : « Je serais, plus qu’honoré que tu sois cet ami-là Blue. Je sais que j’ai besoin de toi dans ma vie pour ne pas m’effondrer. Je sais que tu fais partie de ces personnes essentielles à mon équilibre, et que si tu n’étais pas là, j’aurais déjà disparu depuis longtemps de la surface de la terre. Je t’aime Blue et je veux te protéger aussi, je veux que tu te sentes bien et heureux. Je laisserais personne te nuire. Je veux aussi être cet ami que tu as tant rêvé. » Je souris de nouveau et cale mon front contre le sien avant de fermer les yeux. « Quand tu es là, j’ai l’impression que mon chemin tortueux devient lisse et clair. Je sais que je ne suis qu’un simple humain, que tu n’as pas vraiment besoin de moi pour survivre mais, je veux quand même être là pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 8 Mai - 22:24
J’aime bien l’avoir là, contre moi. Avoir tout simplement quelqu’un à serrer dans mes bras. Je ne sais pas pourquoi je fais cela. Il est plus jeune que moi, plus fragile. Je le sens. Je n’ai jamais ressenti cela par le passé. Je ne voulais pas le voir souffrir. Il me tenait dans ses bras musclés ; j’ai faiblement souris malgré la tristesse de mes propos. Soit mon ami Hazel. Ses lèvres se sont posées sur ma peau et je tente de penser que je ne suis pas en train de serrer un homme nu dans mes bras. J’essaie de ne pas penser à cette nuit là où j’avais pris possession de son corps avec cette noirceur qui habite mon être. J’essaie vraiment…

Il accepte d’être mon ami. Ou plutôt, il accepte que je sois le sien. Je pourrais essayer d’être parfait pour lui. D’être un ami qui l’empêcherait de mourir. De disparaître pour toujours. Il disait avoir besoin de moi, je souris faiblement. Je n’ai pas l’habitude que l’on me dise une chose pareille. Il voulait être mon ami. Son front contre le mien, je sentais son souffle si chaud contre mon visage, je regardais ses paupières closes alors qu’il me disait ce qu’il ressentait. J’ai serré un peu plus fort son corps contre le mien. « Tu étais là pour moi… J’étais à la rue et j’avais froid. Je ne savais pas ce que j’étais. Tu étais mon ami, mais je ne pouvais pas le voir parce que je ne savais pas ce que c’était. » Comment aurais-je pu le savoir ? Je n’avais jamais eu d’ami, je n’avais jamais eu personne sur qui compter. J’avais eu les beaux yeux de mon médecin.

Je le serais tendrement, remontant mes mains sur ses omoplates avant d’ajouter « Je veux apprendre… C’est dur pour moi… Je dois apprendre beaucoup de choses Hazel, je ne connais rien à ce monde. Je me demande… Si je vais y arriver. Moi. J’ai besoin de toi. » C’est stupide. Mais j’ai besoin de voir le temps qui passe, j’ai besoin de voir ce monde vieillir et cela même si moi je resterais le même. J’ai besoin de voir toutes ces choses. Je dois apprendre à accepter… Même si la seule pensée de la vieillesse me rendais atrocement malheureux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 10 Mai - 23:25
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Ses mots percent mon coeur déjà bien abîmé. Sa voix résonne à mon âme comme si un lien puissant avait été tissé. Je rouvre les yeux, plongeant mon regard dans le sien, avant de caler ma tête dans son cou. Mes mains viennent se perdre dans sa chevelure : « Je t'aime Blue. Très fort et mes mots sont vrais, je suis lucide. Tu es entré dans ma vie, dégageant une bonne partie des décombres que j'avais au fond de moi. Tu n'es pas comme les autres, tu es un peu sauvage mais je promets de t'apprivoiser, de t'apprendre toutes les choses que tu ne connais pas... Ô Blue, j'aimerais tellement pouvoir m'endormir contre toi... J'ai besoin de toi petit ange sinon je suis perdu... » Je ressens quelque chose de puissant pour lui mais ce n'est pas de l'amour. C'est indéfinissable en fait. Je resserre doucement mes prises puis le regarde dans les yeux de nouveau. Juste ça. Juste ce contact anodin qui fait du bien au coeur. « Me donnerais tu la permission d'écrire une histoire dont tu seras le héros ? Me laisserais tu te prendre pour modèle le temps de quelques chapitres ? Est-ce que j'ai le droit...? » L'idée m'est venue juste à l'instant, je ne saurais savoir pourquoi mai c'est bien là. S'il refuse, je comprendrais. Mes doigts glissent avec tendresse entre ses mèches de cheveux alors que mon regard, se perd délicieusement dans le sien. Je me sens bien, là.


Dernière édition par Hazel Anderson le Mar 12 Mai - 20:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 12 Mai - 14:35
Il se posait complètement contre moi et je sentais ses doigts glisser dans mes cheveux. C’était vraiment étrange. Mais je me sens bien. Je crois qu’il est mon ami à présent. Il disait que je n’étais pas comme les autres, j’ouvrais grand les yeux quand il me qualifia de sauvage. Suis-je sauvage ? Je ne sais pas. Qu’est-ce que je peux faire pour être enfin normal ? Il voulait dormir avec moi et je ne pouvais tout de même pas le laisser là tout seul ? Nu… Oh non, je ne peux pas faire ça, je serais un très mauvais ami. C’est là qu’il me demanda si je voulais bien qu’il me dessine. Ou plutôt écrire une histoire sur moi. Je n’avais pas bien compris mais cela me fit quelque peu peur. Je le fixe, je ne sais pas quoi dire ou faire. Il me touchait beaucoup les cheveux et la chaleur de son corps me détendait. Mes bras encerclent toujours son torse et je répondais enfin après un bref silence « Je ne ressemble vraiment pas à un héro tu sais. » Oh non pas du tout, j’ai peur. Je sous Trouille-man. Je soupire faiblement en remontant mes bras le long de son échine pour enfermer ses épaules dans le pli de mes coudes. « Si tu… Tu veux on peut aller se coucher… » Oui, je peux dormir avec lui. Je ne pouvais pas lui refuser. Surtout s’il avait besoin de moi. Et Théo… Oh, et bien il comprendra n’est-ce pas ? Il me comprend mieux que personne. Il sait que je ne sais pas faire ça… Que je ne sais pas abandonner parce que j’ai bien trop peur que cela m’arrive.

Je le pousse doucement avec mon torse pour me décoller de lui, cherchant son slip du regard. Mince je l’avais mis sur sa tête pourtant… Je soupire faiblement avant de lui dire « Tu sais… J’aime vraiment Théo. Je… Il n’aimerait pas que tu sois nu devant moi. » Oh non, je crois qu’il n’aimerait pas cela du tout, comme je n’aime pas qu’il puisse voir des patients nus alors je ne voulais plus qu’il y aille. J’aime Théo et je ne veux rien faire qui puisse lui faire du mal. Même si j’allais le faire un jour, parce que je suis qu’un idiot. Je le suis… Tellement stupide.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 12 Mai - 20:51
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Je l’observe toujours, silencieusement. Je ne comprends pas pourquoi il se dévalorise autant. Il est beau, mais tellement peu sûr de lui que ça en est désarmant. « Je ne ressemble vraiment pas à un héros tu sais. » Je souris avec tendresse et dépose une bise sur son front, délicatement. « Si tu… tu veux on peut aller se coucher... » Je lui souris plus franchement et claque une grosse bise sur sa joue. Oui, juste dormir tous les deux, rien de plus. Rien d’indécent. Juste deux amis qui dorment ensembles. « Tu sais… J’aime vraiment Théo. Je… Il n’aimerait pas que tu sois nu devant moi. » Je cogite rapidement et regarde la situation avec davantage d’attention. Et merde… Je me lève précipitamment : « Oui pardon… Je vais mettre mon pyjama et on ira se coucher tous les deux. » J’attrape gentiment ses mains, l’incitant à se lever puis nous entraîne dans ma chambre. « Je vais me laver un peu et m’habiller. Tu pourras te laver après si tu en as envie. » J’embrasse son front une nouvelle fois et récupère de quoi m’essuyer et mon pyjama. Je ne mets pas longtemps sous la douche, ne voulant pas trop qu’il s’inquiète, ou s’imagine que je l’ai abandonné, puis reviens à ses côtés, vêtu de mon kigurumi préféré. « Je suis prêt ! » Je souris une nouvelle fois et le pousse gentiment sur mon lit avant de lui sauter dessus doucement, pour le câliner : « Je suis vraiment très heureux que tu sois avec moi tu sais ? Je me sens mieux parce que… quand je suis seul, j’ai l’impression qu’on m’épie, comme si un démon ou un quelconque mauvais esprit, prendrait un malin plaisir à me torturer… j’ai peur tout seul… » Je mords l’intérieur de mes joues et resserre mes prises sur Blue, gentiment. « Théo a bien de la chance que tu l’aimes autant… moi, j’ai aimé une fois quelqu’un aussi fort et il m’a fait du mal… »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 13 Mai - 22:28
Il se lève et je fais mine de ne pas regarder. Zut, il est tellement bien bâti ce petit humain… Je… Je l’aurai volontiers dévoré. Uhm… Ce sang qui coulait en lui… J’en tremblotais d’envie, mais rapidement sa main saisi la mienne et je me laisse tiré avant d’être abandonné devant une porte. J’entendais le bruit de l’eau et j’en profitais pour sortir mon téléphone portable et m’appliquais pour envoyer un message à l’homme de ma vie pour le rassurer. Un ami avait besoin de moi. Je sais qu’il comprendra. Il saura que je suis heureux, simplement parce que j’ai un ami. Il saura que je vais bien et que je pense à lui. Que j’ n’oublie pas que si je suis heureux c’est grâce à lui, parce qu’il a rendu ma vie meilleure. Parce qu’il m’a fait ouvrir mon petit cœur si brisé. C’est lui. Il a fait tout cela pour moi.

Hazel Sorti enfin dans un pyjama magnifique. J’en avais un aussi ! Je souris largement avant de me laisser entrainer dans la chambre et pousser sur le lit. J’écarquille les yeux de surprise alors qu’il se jette sur moi. Oh mon dieu ! Que fait-il ? Il ne devrait vraiment pas faire cela. Je fermais lentement les yeux. Umh… C’est confortable.

« Il ne le méritait pas… » Soufflais-je alors. Comme Cameron. Il ne l’avait pas mérité. J’ai finalement resserré mes bras autour de lui. Ce corps si fort et si faible à la fois. Petit humain, son parfum m’enivre. Si seulement je ne pensais pas à chaque seconde à la saveur de son sang. Si seulement je pouvais être un bien meilleur ami. Mes lèvres se frayent un chemin jusque sa joue et je l’embrassais doucement. « Je… Tu n’es pas tout seul. » Non pas ce soir. Je suis son ami ce soir. Je suis là. Je ne l’abandonne pas. Mes jambes sont prisonnières de ses hanches et je ne peux plus vraiment bouger. J’ai laissé tomber ma tête contre l’oreiller. J’ai un peu chaud, c’est déroutant. « Tu sens bon Hazel… » Et j’ai terriblement faim… Pousses-toi je n’en peux plus de résister. Je veux ce sang dans ma bouche ; je veux… Son sang. Non je ne dois pas. Je soupire faiblement, tournant la tête. Je ne dois pas le renifler. Je ne veux pas sentir cette odeur divine qui émane de lui. Je l’aime bien trop pour le faire souffrir encore une fois. Mes doigts caressent son dos par-dessus le tissu. Si chaud… Si… Vivant. Je soupirais faiblement de bien être. « Endors-toi. » Tout contre moi et gardes moi contre ce cœur bien vivant. Gardes-moi je veux, être ton ami ce soir. Un véritable ami.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 14 Mai - 22:16
Mind your manners when you go and don't return to me my love
Je ferme les yeux et frotte mon visage contre Blue en soupirant d’aise. Finalement, les choses ne vont peut-être pas aussi mal. Blue est avec moi et me serre dans ses bras et nous avons réussi à avoir un semblant de conversation. Mes mains agrippent son haut et je baille doucement. L’amour que je lui porte est assez fort sans pour autant que ce l’amour avec un grand A. Je ne suis pas amoureux de lui mais je l’aime. « Il ne le méritait pas… » Ouais, c’est ce que tout le monde me disait et je n’ai cru personne parce que j’étais trop amoureux, trop stupide, trop jeune… Bref, il y a trop de trop pour les énumérer. « Je… Tu n’es pas tout seul. » Oui et ça fait du bien d’être dans les bras de quelqu’un quand ça va pas forcément. Ça fait du bien d’avoir quelqu’un avec qui parler pendant les longues soirées. Je dépose des bisous bruyants sur sa joue avant de me décaler un peu pour ne pas trop l’écraser, mais garde une jambe enlacée aux siennes. « Tu sens bon Hazel… » Je rougis bêtement à ses mots. Il parle de mon savon à la Noix de Coco ? De mon shampoing à la Pomme ? Ou de l’odeur de mon sang ? Je me sens lentement partir au pays de Morphée, ses caresses m’emmènent plus loin et je m’enfonce dans les limbes du sommeil. « Endors-toi. » Je baille une autre fois et cale ma tête dans son cou : « Je t’aime Blue… » J’ai soufflé ces quelques mots au creux de son oreille avant de déposer un baiser sur sa mâchoire. Je me sens en sécurité contre lui et j’espère que quand je me réveillerais, il sera toujours là, sinon, je me sentirais très mal. Sinon, sa promesse de rester avec moi, aura été un mensonge et je ne suis pas sûr de lui pardonner. C’est bête mais, quand on me promet les choses, et qu’après on ne tient pas ses promesses, ça me blesse même si je ne le montre pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 15 Mai - 13:55
Il m’aime… Cela sonne si merveilleusement bien dans mes oreilles. Je me sentais bien. Ses lèvres gourmandes ont laissé leur parfum sur ma joue et je gardais les yeux clos ; la tête tournée à l’opposée de lui. Je le laisse mettre son museau au creux de mon cou même si son odeur commence à éveiller en moi un profond appétit. Il embrasse encore ma peau immaculée et je tremblote légèrement. J’attendis alors d’entendre son rythme cardiaque diminuer. Il était enfin endormi. Je soupirais faiblement, j’étais bien dans cette position. Si seulement je n’avais pas faim à ce point. Je n’avais pas même diné et je sais que je ne peux pas rater de repas. C’est trop dangereux pour les autres. Je ne veux pas être un danger pour lui. Après de longues minutes, peut-être une heure. Je m’échappais de ses bras devenu mous pour me relever. Je le recouvre en repliant la couette sur lui avant d’emprunter les escaliers.

Dans la cuisine j’ouvre le frigo et découvre avec effroi qu’il n’y avait pas grand-chose. Et des légumes qui plus est ! J’ai tellement faim… J’attrape la bouteille de lait pour en boire quelques gorgées au goulot avant de le ranger. Je fouille dans les placards pour trouver des sachets de chips. J’aurai pu manger les légumes, ça n’a pas de gout ; comme tout le reste. Mais je pense être allergique à ces choses qui poussent dans la terre. J’ouvre un paquet de chips et ne me fait pas prier pour grignoter son contenu. Je cache les preuves en jetant le sac vide dans la poubelle. J’attrape une casserole et la pose sur les plaques que j’allume. J’ai trouvé une boite de raviolis en fouillant un peu partout et j’en veux ! Je ne trouve pas l’ouvre boite, j’enfonce un couteau de cuisine dans le couvercle et commence à le découper. Etrangement, pour manger j’avais toujours conscience de ma force. Je jette la boite vide et j’attendais après ma casserole. Je tournais un peu en rond comme un ours en cage ; j’ouvre encore le frigo et le referme. J’ai trouvé un morceau de fromage que j’avale. J’ai bien conscience que si je continue je vais dévaliser sa cuisine. Sans m’en rendre compte, je fais beaucoup de bruit de vaisselle, je cherche du chocolat entre les assiettes. Mince où est-ce qu’il peut bien ranger ça ? Puis ça commence à sentir le cramé. « Ahh ! » M’écriais-je. Je plaquais mes mains sur ma bouche. Pourvu que je ne l’ai pas réveillé. Je ne suis qu’un foutu voleur.

Je retirais la casserole de la plaque sans l’éteindre je posais la casserole directement sur la table et piquais ma fourchette à l’intérieur. Uhm ça brule ! Uhm c’est délicieux… Enfin je suppose… Je sentais à peine le gout de la sauce tomate, mais la texture des pates fondantes m’étaient si réelle sur la langue. Je mangeais vraiment salement, probablement Magyar aurait honte de m’emmener de nouveau au restaurant si je me conduisais de la sorte ; j’étais bruyant et sale. Mais de toute façon, personne ne peut me voir ! Je soupirais de bonheur en gardant le nez dans mon plat qui faisait fondre la nappe. Je suis au paradis.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Mind your manners when you go and don't return to me my love ▬ Hazel & Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-