IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 [Intrigue] La vérité n'est pas toujours celle qui se présente [PV: Jekiah]


Silence is a true friend who never betrays.

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 08/12/2014 Nombre de messages : 1351 Points : 5879 Je porte l'avatar de : Colton Haynes J'ai : 23 ans Je travaille comme : Garagiste Actuellement, je suis : Un con de Célibataire amoureux malgré lui de l'être le plus sauvage et violent que le monde puisse connaitre...
Tell Me More
Got It !

Dim 22 Mar - 22:05

 
[Intrigue] La vérité n'est pas toujours celle qui se présente
Jekiah Siuaghan et Alistair Siuaghan

Le grand soir est arrivé. Le grand moment est presque là. Tout prendra fin ce soir. Ma raison de vivre, mon envie de continuer à me battre et mon destin se réuniront ce soir dans la pénombre de la nuit que m'offrira l'écosse. Une nuit bien calme pour certains, mouvementé pour lui et moi. Cet être payera enfin ses erreurs du passé, il payera enfin le mal qui a fait et ses hurlements à la lune ne pourront pas l'aider. Rien ne le pourra... J'ai tout planifié depuis des semaines, des mois à la seconde prêt. Les secondes défilent lentement mais surement sous les jets d'eau chaude de la douche italienne de mon petit studio du centre-ville. Je réfléchissais, je me mettais en condition pour enfin faire ce qui devait être fait, ce pourquoi j'étais ici à Edminbourg. "Jekiah Siuaghan, tu vis tes derniers instants..." Je sentais l'eau brulante me chauffer la peau, détendre mes muscles tendus et m'apaiser. J'étais très calme malgré une légère boule dans le ventre. Je ne pouvais pas attendre plus longtemps, je ne pouvais pas attendre que mon humanité refasse totalement surface. Oui, depuis ma rencontre avec les Morgans, avec Mael aussi, mon humanité ressort avec puissance. Il y a des choses que je ne fais plus, le mal que je représentais semblé me quitter peu à peu. Le mal que je faisais est parfois déjà bien loin. Mon humanité commence à me rendre bon, compatissant et me donne la force de pardonner. Je ne le devais pas, je ne le pouvais pas, pas à lui.

Je chassais tous ses bons sentiments de mon esprit pour me concentrer sur ce qui m'animé depuis trop longtemps : la haine. Je savais me battre avec elle, je savais être violent, sadique et sanguinaire la laissant totalement prendre le contrôle. J'eus un sourire malsain, machiavélique juste à la pensée de le voir sur le sol en train de se vider de son sang. Je rêve de cette rencontre, de cet affrontement depuis trop longtemps maintenant. J'avais fait en sorte que tout ce passe comme je le veux. Il travaillerait dans sa boite de nuit ce soir-là, comme à son habitude et pendant qu'il boira un coup au bar, je serais là. Là, sur la piste à faire comme tous les jeunes de mon âge, danser, évacuer le stress de la semaine, du mois ou des années peut-être bien. Je sentirais son odeur, je sentirais mon odeur. L'odeur des Siuaghan. Je trouverais un moyen pour ne pas être trop loin, de lui. Je ferai en sorte qu'il hume mon odeur, celle du Donovan. Il sentira le danger rien qu'en humant l'odeur de la salle et quand nos yeux se croiseront je lui montrerai le loup. Je lui montrerai le monstre que je suis et il n'aura plus aucun doute que je viens pour lui. Je vais alors commencer à hanter ses pensées sans qu'il ne s'en rende compte. Sa nuit se verra perturbé qu'avec un seul regard. Alors, je disparaitrai encore et j'attendrai. J'attendrai dehors que la soirée se finisse.

~ ~ ~

Il est déjà tard, la dame de la météo avait annoncé beaucoup de nuages sans averse. La conne, il pleut et il pleut beaucoup. Tant pis, je ne veux pas remettre à demain ce que je peux faire ce soir. Et puis, la pluie ne donne telle pas une ambiance dramatique, même inquiétante peut-être. Je m'étais posté sur le toit de l'immeuble d'à côté pour avoir une vue d'ensemble sur le parking où il gare sa voiture. Je laissais l'eau couler sur mon visage, je laissais ces gouttes me caressaient c'était comme si elles m'encourageaient à mener à bien mon plan. La pression montait peu à peu malgré mon calme. Les secondes se mirent à défiler, les minutes se mirent à courir et les heures n'étaient à présent que quelques instants entre deux clignements de cils. La patience, c'est ce qu'on m'avait appris chez la meute de Malack. Il est toujours bon d'être patient quand on chasse. Je restais dans les pénombres de la nuit à observer ces jeunes sortirent de cet endroit de débauche complètement saoul. Je regardais l'endroit se vider de ses clients, de ses employés avant de voir enfin le patron sortir des lieux. Je n'avais pas pris soin de cacher mon odeur de loup, ce n'était pas une précaution que je voulais prendre. Je voulais qu'il sache qu'un loup n'est pas loin, peut-être se sentira-t-il même observé ? Ce n'est que mieux. Je veux lire, je veux le voir en position de défense avant de me montrer. S'il me reconnait alors il sera peut-être perdu ou il désirera ma mort comme il avait désiré celle de ma mère.

Il était enfin là, il sortait enfin par la porte de derrière. Je sautais du toit pour arriver dans une ruelle en face de lui. Toutes ces années, j'ai été un monstre. J'ai tué pour des convictions qui ne sont pas les miennes. Ce soir je serais un justicier, je ferais justice par moi-même sans avoir besoin des autres. La ruelle était plongée dans la pénombre, alors que d'autres en auraient peur, moi j'y tire toute ma force. Je suis un monstre de la nuit, le cauchemars des Wolpertingers, des loups-garous et je comptais bien devenir son cauchemars, son dernier cauchemars ! Je le voyais très clairement, mon loup commença à vouloir prendre le contrôle. Je sentais la haine me parcourir, mon coeur s'accélérait à chaque pas que je faisais dans l'ombre pour me mener à lui. Mes yeux n'étaient plus ceux de l'humain, ils étaient scintillants. Dans cette pénombre c'était surement la seule chose qu'on pouvait distinguer de l'être mauvais que je suis. Je ne me détachais pas de son regard, je ne voulais pas lâcher mon regard du sien. Si moi, je le distingue très clairement sous la pluie, lui il devait avoir du mal à me distinguer. Distinguant un peu plus chacune de mes formes à chaque pas que je faisais vers lui. En le fixant, je voulais qu'il sache que je viens pour lui, pour mettre un terme à ma vengeance.

Alors que je me concentrais sur lui, je ne fis pas attention aux deux autres hommes qui venaient aussi dans sa direction. Je savais que des loups s'étaient installés à la lisière de la forêt qui entoure la ville. J'en avais déjà tué un pour protégé Amy Morgan. Mes yeux quittèrent le regard de mon frère pour regarder ces deux lycans prêts au combat. Ils ne m'avaient pas vu, car ils étaient trop concentrés à surveiller ce qui devait normalement être mon frère. Ils avaient choisi le bon soir... Ils n'auraient pas pu attendre un soir de plus ? Ils n'auraient pas eu la tâche de s'en occuper. Même si ces deux loups pourraient servir ma cause, c'était une chose que je voulais faire seul. C'était mon devoir, c'était mon destin que d'enlever la vie de mon frère ! Seules mes mains ont le droit de lui ôter la vie, son dernier regard devra se porter sur moi en train de lui donner le dernier coup de sa vie. Je voulais jouir, comme je jouissais de voir la vie s'échapper du corps des Wolpertingers que j'avais tués auparavant. Mon regard dansait entre mon frère et ces deux loups. Je fis en sorte que mon loup se calme, que mes yeux redeviennent humains pour m'effacer dans l'ombre et laisser voir comment les choses évolues entre ces trois-là. Mais une chose est sûre, Jekiah tu es à moi ce soir !
© Poupi


Hope when you take that jump
You don't feel the fall
Revenir en haut Aller en bas
 

[Intrigue] La vérité n'est pas toujours celle qui se présente [PV: Jekiah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vérité n'est pas toujours bonne à dire [Mentos-Ecly]
» Défense contre les Forces du Mal * Cours n°2 * La Bête n'est pas toujours celle que l'on croit
» Pour ou contre dire la vérité à tout prix...
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Lulu Bar & Nightclub-