IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 What do you want ?... [Charlotte]


Silence is a true friend who never betrays.

avatar

Wolpertïnger
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t897-jesse-davis-wanna-be-my-friend http://umbra-noctis.forumpro.fr/t855-jesse-davis-well-i-ve-got-a-thick-skin-and-an-elastic-heart#26061 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t959-this-is-the-start-of-how-it-all-ends#28244
Identity Card
Je suis né le : 28/11/1992 Je suis en ville depuis le : 28/02/2015 Nombre de messages : 129 Points : 1176 Je porte l'avatar de : Eddie Redmayne J'ai utilisé des images de : Google, Pinterest
J'ai : 26 ans Je travaille comme : Barman au Lulu Bar et Nightclub ! Actuellement, je suis : Célibataire, donc si tu veux rentrer avec moi ce soir...
Tell Me More
Got It !

Mer 1 Avr - 0:34


What do you want ?...


Charlotte & Jesse

Une journée comme les autres, une soirée comme les autres, et une nuit comme les autres.

Je m'étais réveillé vers 12h, et comme à mon habitude je m'étais contenté d'enfiler un jogging et un sweat gris pour aller faire un petit tour du pâté de maison au pas de course. Une vingtaine de minutes et un détour par le café du coin plus tard, je saluais Selen en passant devant la vitrine de son salon de tatouage, et rentrais tranquillement chez moi en sirotant un smoothie aux fruits rouges. Je ne connaissais rien de plus vivifiant qu'un bon jogging dès le réveil - ça me permettait de défouler mon alter-ego tout en faisant travailler mes muscles encore un peu raides malgré la longue rééducation que j'avais subie. Malgré mon rythme de vie clairement très décalé par rapport au commun des mortels, je m'efforçais d'avoir une vie "saine", car je savais aussi que depuis mon accident, je n'avais pas droit au moindre faux pas sur mon hygiène de vie.

Après une bonne douche bien chaude, vêtu de propre et rasé de frais, je me décidais à aller faire un tour à la supérette du coin pour faire quelques courses - à vrai dire, je faisais un peu exprès de toujours n'acheter que le nécessaire pour me nourrir un ou deux jours, car mine de rien mes journées pouvaient se faire un peu longues et un peu vide, et l'allez-retour à la supérette était l'occasion de faire encore un peu d'exercice, de m'occuper, et d'essayer de sociabiliser en dehors de mon travail. Et puis, ce chat est un vrai gouffre, j'ai beau prévoir je n'achète jamais assez de pâté et de croquettes. De retour de cette petite sortie quotidienne ou presque, je fis un peu de ménage, avant de trainer sur mon ordi, Mister M. sur les genoux.

Heureusement lorsque je trouvais à m'occuper, le temps d'aller au boulot arrivait bien assez vite. Troquant mon pull en cachemire pour une chemise bleue ciel et mon jean pour un classique pantalon de costume noir, mon portefeuille et mes clefs en poche, je me mis en route pour le Lulu - à pieds j'en avais pour une vingtaine de minutes, j'habitais un peu plus loin du club que Slade, mais je trouvais ridicule de sortir ma voiture pour un trajet si court, quant à prendre le métro, pour une station... bref. Arrivé au Lulu je saluais le videur de loin, avant de contourner le bâtiment pour prendre l'entrée de service. L'établissement n'ouvrirait pas au public avant 23h, mais je devais être là à 21h ce soir pour préparer la salle et surtout faire un inventaire des stocks avant l'ouverture. La tâche ingrate m'occupa un bon moment, si bien que lorsque les premiers clients entrèrent finalement, je dû laisser l'autre barmaid de service prendre les premières commandes.

Enfin l'inventaire terminé, je pu prendre ma place derrière le bar et commencer à aligner les commandes. Ce n'était qu'un vendredi soir, mais nombre d'étudiants se pressaient déjà devant la boite pour rentrer avant minuit et ainsi ne pas avoir à payer l'entrée. J'avais très vite pris le rythme de cet étonnant job, et surtout, j'avais très vite compris que la chose à ne surtout pas faire, c'était de rester debout et statique. Il n'y avait pas mieux pour vous défoncer le dos et les pieds... alors je restais sans cesse en mouvement, coordonnant mon va et vient le long du bar avec celui de ma collègue. Je ne faisais pas vraiment attention à l'heure, mais la salle commençait à s'échauffer sérieusement lorsque je me retrouvais finalement face à une jolie blonde accoudée au bar.

Grande et mince, comme je les aime, ses cheveux manifestement décolorés paraissaient blancs sous les projecteurs colorés du bar, et je la gratifiais d'un sourire en coin purement commercial - du moins, je tentais de m'en convaincre. Personne ne se plaignait de mon tempérament un peu racoleur parmi mes collègues, mais de temps en temps, j'avais un sursaut de conscience, et je me disais que j'exagérais peut-être un peu... Jusqu'à finalement me sentir trop seul et de mauvaise humeur pour résister bien longtemps avant de ramener une jolie fille après mon service. Ce soir là, j'étais en pleine période "raisonnable" : c'est donc avenant, mais pas dragueur que je me penchais vers la demoiselle pour prendre sa commande.

- Bonsoir, qu'est-ce que j'vous sers ?... demandais-je, juste assez fort pour couvrir la musique qui vibrait depuis la piste de danse sans pour autant me mettre à crier.


"Gatsby believed in the green light, the orgastic future that year by year recedes before us. It eluded us then, but that's no matter. Tomorrow we will run faster, stretch out our arms farther. And one fine morning... So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past."
F. S. Fitzgerald

Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 16/04/1991 Je suis en ville depuis le : 01/03/2015 Nombre de messages : 31 Points : 425 On me connait sous le pseudo : Itaku, Alysha, Serilë, au choix. Je porte l'avatar de : Charlotte Free J'ai utilisé des images de : tahnorph
Rock is life J'ai : 25 ans Je travaille comme : Ilustratrice Actuellement, je suis : Célibataire ou volage, faut voir
Tell Me More
Got It !

Mer 1 Avr - 21:04





What do you want ?...
| Feat Jesse |

Chasser le naturel, il revient au galop, une expression qui me colle à la peau. Enfermée depuis bientôt une semaine, j'avais un grand besoin d'air, à ce stade, c'était presque une question de survie. Pourquoi étais-je donc restée si longtemps sur ce maudit dessin ? Simple, je suis une fichue perfectionniste... Je sais, j'en est pas l'air, mais mon boulot est aussi une passion et comme tous les passionnée, je suis aussi une acharnée. En plus, le roman pour lequel j'étais censé pondre une couverture me plaisait, ce qui n'avait fait qu'augmenter ma soif de perfection. J'étais assez contente du rendu et à présent, il ne me restait plus qu'à stresser jusqu'à la présentation de ma maquette à ma boss et à son client.

Ma patronne aimerait. Elle aimait toujours, même lorsque moi, je n'étais pas satisfaite. Son client en revanche ... A croire que tous les auteurs sont des chieurs nés, de la à dire que ça a un lien avec leur imagination certainement trop développée pour être normale, il n'y a qu'un pas ! En attendant, je m'étais acharnée sur sa commande qui avait eu tendance à me restreindre un peu, mais j'avais enfin fini et pour ce soir, je ne voulais plus entendre parler de crayon, peinture, papier ou tablette graphique... Surtout de tablette graphique, il va falloir sévèrement que je pense à passer à la version supérieur, j'éviterais peut-être d'autre bataille inutile et perdue d'avance ! Bataille qui avait manqué d'avoir raison de moi et de mon bureau et qui n'avait fait qu'augmenter mon désir de sortir et me mettre la tête à l'envers. Moyen infaillible pour me changer les idées et oublier mon stress. Deux jours à attendre, j'avais intérêt à m'y prendre de bonne heure !

Laissant mon bureau en l'état après avoir soigneusement rangé mon travail, je m'étais glissé sous l'eau chaude de ma douche et y avait passé presque une heure, manquant de m'endormir. Il m'avait fallu un rinçage à l'eau glacé pour me réveiller et me convaincre de sortir plutôt qu'aller purement et simplement m'étaler sur mon lit pour dormir deux jours durant. De toute façon, j'avais laissé coulé bien trop d'eau et dépensé beaucoup trop de temps histoire d'être certaine d'être présentable en toutes circonstances pour ne pas en profiter un peu. Choisissant soigneusement ma tenue en jetant des coups d'oeil fréquent à l'heure et à mon téléphone, espérant une réponse positive de mes collègues, j'accélérais un peu les choses quand je vis l'horloge de ma cuisine afficher 21h30. Si je voulais rentrer au Lulu Bar avant 23h00 et ainsi ne pas me ruiner, j'avais intérêt à me pointer devant la porte à 22h00 et encore, je serais certainement en retard.

Je jetais  mon dévolue sur une robe sans manche au décolté rond mais pas plongeant, m'arrivant à mi-cuise, en sky noir, les flancs, l'encolure et le dos étaient découpés et remplacés par un tulle léger et transparent laissant apparaître le grain de ma peau un brin laiteuse. Choisissant soigneusement mes sous-vêtements, juste au cas où j'agrémentais le tout d'une paire de bas noirs transparents et une paire de bottine à haut talons. Je passais quelques bracelets en argent ciselé ou en perles à mon poignet droit, je décorais l'autre d'une jolie manchette en argent décoré de figures géométriques entremêles, autour de mon cou, je passais un sautoir fait de chaînes en métal argenté nouées à leur extrémité. J'optais pour une maquillage léger, insistant sur le teint et le contour de mes yeux... rien ne  m'allait mieux qu'un smooky bien noir et bien estompé. Jetant un coup d’œil au miroir, j'esquissais une moue satisfaite en ébouriffant un peu mes cheveux, il faudrait que je repense à faire ma couleur, mais le rose commençait à me lasser et je n'avais pas encore choisit ma prochaine couleur. Il ne me restait qu'à attraper mon perfecto noir, mon petit sac contenant le nécessaire à un rafraîchissement et mes clés puis partir au pas de course.

Il était précisément 21h40 quand je fermais la porte de mon appartement pour prendre la route. Le Lulu bar n'était pas loin, il me faudrait dix grosse minutes de marche pour y arriver, raison pour laquelle j'avais rapidement jeté mon dévolu sur cette boite là plutôt qu'une autre. Amusement, bonne musique, beau garçon et alcool à gogo à dix minutes de chez moi, que demander de plus ?

Comme je m'y attendais, il y avait déjà foule, mais pas assez pour que je ne puisse pas rentrer avant 23h00. Une fois dans la place, je respirais une grande bouffé de cet air saturé de fumé, de parfum et d'alcool... Comment ça j'ai l'air taré ? Parce que je suis contente de retrouver la civilisation ? Soit alors, je suis taré, m'enfin, ça doit pas être une nouveauté ! J'étais censé retrouver un collègue, le relecteur de la maison d'édition aussi me lançais à sa recherche avant de me décider à sortir mon téléphone. Il était tôt, mais il y avait foule... Le Lulu était fidèle à sa réputation. Je remarquais alors que j'avais un message. Je venais de me faire poser un lapin. Levant les yeux au ciel, planté à deux pas de la piste de danse, je rangeais rageusement mon téléphone au fond de mon sac et décidais qu'il était temps de commencer à me mettre la tête à l'envers... Et si je pouvais trouver de la compagnie pour ce soir... Pourquoi pas ?! M'accoudant au bar, je dévisageais les clients les uns après les autres avec une moue un peu déçue. Evidemment, les plus mignons étaient déjà pris ! Soupirant franchement, je m'intéressais alors au barman, plutôt beau gosse. Lui rendant son sourire, j'attendis patiemment qu'il me propose quelque chose et souris franchement, agitant brièvement la main pour répondre à son salut, lorsqu'il me pose la question.

"Quelque chose de fort !"
répondis-je avec un grand sourire un brin mutin.

Quitte à se changer les idées, autant y aller cash.


I'm not special. I'm juste a limited edition.
Mon histoire en entier ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wolpertïnger
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t897-jesse-davis-wanna-be-my-friend http://umbra-noctis.forumpro.fr/t855-jesse-davis-well-i-ve-got-a-thick-skin-and-an-elastic-heart#26061 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t959-this-is-the-start-of-how-it-all-ends#28244
Identity Card
Je suis né le : 28/11/1992 Je suis en ville depuis le : 28/02/2015 Nombre de messages : 129 Points : 1176 Je porte l'avatar de : Eddie Redmayne J'ai utilisé des images de : Google, Pinterest
J'ai : 26 ans Je travaille comme : Barman au Lulu Bar et Nightclub ! Actuellement, je suis : Célibataire, donc si tu veux rentrer avec moi ce soir...
Tell Me More
Got It !

Ven 3 Avr - 12:08


What do you want ?...


Charlotte & Jesse

Ne jamais sous-estimer l’appât d'une entrée gratuite avant minuit. Les étudiants avaient envahis la piste de danse en un temps record, et les commandes pleuvaient au bar - tout ce petit monde se précipitait sur les consommations, après l'économie du ticket d'entrée. Depuis le début de la soirée, j'avais dû repousser les avances de deux jeunes filles déjà bourrées, on m'avait déjà dit cinq fois que mon accent anglais était mignon/classe/sexy, et j'avais dû rappeler à l'ordre une demi douzaine d'étudiants qui tentaient de gruger et de ne pas payer leurs commandes. Après l'inventaire que je venais de me farcir, je n'étais pas vraiment d'humeur magnanime, et face au nombre croissant d'étudiantes me demandant une conso gratuite en battant des cils, j'essayais de rester zen et de leur faire comprendre gentiment que non, même en me faisant les yeux doux, je ne leur offrirais pas leurs verres.

Ça m'arrivait bien sûr, d'offrir une conso ou deux au cours d'une soirée... mais là, j'étais pas d'humeur. Heureusement, ma collègue gérait mieux que moi les étudiantes en délire - face à une autre femme, les filles faisaient moins les malignes et se contentaient de commander et régler sans trop trainer. Avisant donc une jolie blonde décolorée qui attendait sagement qu'on vienne prendre sa commande, je vins spontanément lui demander ce qu'elle voulait, puisqu'avec elle j'avais visiblement un minimum de chance de me retrouver pris au piège d'un regard papillonnant et d'une moue langoureuse. Et j'avais deviné juste.

- Vos désirs sont des ordres, répondis-je avec un sourire amusé.


Sa commande me laissait un peu perplexe, mais son sourire me plut, alors je me tournais vers mes bouteilles pour m'employer à la satisfaire. J'aimais bien quand les clients me laissaient plus ou moins le choix du service - je pouvais laisser libre court à la créativité, et tenter des recettes que j'avais apprises mais pas encore mises en pratique. Mais c'était aussi toujours un peu le suspens - quand je choisissais pour le client, c'était quitte ou double... et si le client n'aimait pas, j'offrais la consommation. Question de fair-play, on peut pas avoir tout bon à chaque fois... Bon, avec de la vodka, je prend pas trop de risque. Attrapant la vodka, la liqueur d'orange et un demi citron vert, la demoiselle n'eut que quelques secondes à attendre avant que je ne dépose son shot Kamikaze devant elle.

- Mademoiselle est servie, annonçais-je avec un nouveau sourire, avant de prendre les commandes des autres clients qui attendaient à côté d'elle.


"Gatsby believed in the green light, the orgastic future that year by year recedes before us. It eluded us then, but that's no matter. Tomorrow we will run faster, stretch out our arms farther. And one fine morning... So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past."
F. S. Fitzgerald

Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 16/04/1991 Je suis en ville depuis le : 01/03/2015 Nombre de messages : 31 Points : 425 On me connait sous le pseudo : Itaku, Alysha, Serilë, au choix. Je porte l'avatar de : Charlotte Free J'ai utilisé des images de : tahnorph
Rock is life J'ai : 25 ans Je travaille comme : Ilustratrice Actuellement, je suis : Célibataire ou volage, faut voir
Tell Me More
Got It !

Ven 3 Avr - 12:52





What d you want ?...
|Feat Jesse

Tout ce monde, toute cette agitation et ce son couvrant toutes les conversations autour de moi me faisait un bien fou. J'avais l'impression de revivre, de sortir d'un long coma et même si je me retrouvais seule ce soir, finalement, je préférais ça. Nous en serions forcément venu à parler boulot avec mon collègue et même si il était cool, je n'avais pas la moindre envie d’entendre parler de Mistery Fantasy ce soir. Ce n'était pas vraiment l'idée que je me faisais du concept "retour à la civilisation" que de tailler le bout de gras quant à nos clients après presque une semaine enfermée à cause des dits clients. Bon, d'accord, j'aurais aimé trouver de la compagnie pour la soirée, peut-être même la nuit mais j'avais encore le temps, avec un peu de patience, les minettes s'accrochant à tous les garçons un peu mignons lâcheraient prise dans une heure ou deux, une fois qu'elles auraient lamentablement échouées à leur prouver qu'elles pouvaient tenir l'alcool comme un camionneur. Pff... amatrices.

Accoudée au bar, j'observais tranquillement la foule, les danseurs, les couples se formant, les allées et venues du personnel, très discret dans cette euphorie ambiante et les déboires des barman. Le jeune femme avaient moins de mal à faire payer les minettes désireuses de se mettre à l'envers, en revanche, elle avait plus de mal avec les hommes. A croire qu'ils se sentaient tous irrésistibles et la façon qu'elle avait de les renvoyer dans les cordes m'arracha plusieurs éclats de rire, léger, mais directe. Et pour  son collègue, c'était tout le contraire. Observant attentivement les étudiantes tenter de le séduire pour obtenir une faveur, je notais avec soin tous ce qu'il ne fallait pas faire et tout ce qui ne fonctionnait pas avec lui. Plusieurs fois, je levais les yeux au ciel devant la maladresse de certaines. Non mais vraiment les filles, la drague c'est avant tout du bon sens ! On évite les phrases bateau et les battement de cils, c'est démodé et totalement inefficace ! Remarquant monsieur le "bourreau des cœur", s'avancer vers moi, je me contentait d'un simple sourire et de la réponse la plus inattendue que j'avais en réserve. Et visiblement, j'avais bien fait, son sourire en disait long.

"Je pourrais le prendre au mot."
répondis-je avec le même petit sourire pseudo innocent.

L'observant me préparer un shooter à base de vodka, je haussais un sourcil intéressé lorsqu'il posa le verre devant moi avant de le saisir sans hésitation et le lever légèrement en direction de mon sauveur... Parce que oui, j'ai grandement besoin de quelque chose de fort, histoire de complètement sortir de ma désagréable léthargie. Avalant le contenu d'une traite, je reposais le verre sur le bar et le fit tourner entre mes doigts, m'intéressant de nouveau à la foule autour de moi, cherchant une pauvre âme en peine comme la mienne, mais malgré moi, mon regard revint vers le barman et lorsqu'il le remarqua, je lui fit signe de me remettre la même chose, histoire de me donner une contenance. Non, je ne l'observe pas, c'est pas vrai.


I'm not special. I'm juste a limited edition.
Mon histoire en entier ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wolpertïnger
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t897-jesse-davis-wanna-be-my-friend http://umbra-noctis.forumpro.fr/t855-jesse-davis-well-i-ve-got-a-thick-skin-and-an-elastic-heart#26061 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t959-this-is-the-start-of-how-it-all-ends#28244
Identity Card
Je suis né le : 28/11/1992 Je suis en ville depuis le : 28/02/2015 Nombre de messages : 129 Points : 1176 Je porte l'avatar de : Eddie Redmayne J'ai utilisé des images de : Google, Pinterest
J'ai : 26 ans Je travaille comme : Barman au Lulu Bar et Nightclub ! Actuellement, je suis : Célibataire, donc si tu veux rentrer avec moi ce soir...
Tell Me More
Got It !

Jeu 9 Avr - 19:38


What do you want ?...


Charlotte & Jesse

Piochant ma monnaie dans la caisse, je claquais le tiroir et déposais la monnaie dans la main tendue d'une petite brune plus jeune que moi d'au moins une décennie - ce qui ne l'empêchait pas, comme à peu près 90% de la population féminine présente, de me faire les yeux doux. Quand j'étais d'humeur joueuse, ça ne faisait que m'encourager davantage, et je mettais alors bien vite mes hésitations et mes scrupules au placard - mais ce soir... je ne pouvais que me demander ce qu'elles avaient toutes dans la tête. En plus, ça me fait mal de dire ça, mais p*tain je suis plus tout jeune quand même ! Ça les dérangerait, d'aller draguer un minet de leur age ?... C'est la faute à mes tâches de rousseurs, je le sais bien - ça nous avait toujours donné un petit côté "jeunes polissons", à ma sœur et moi.

Haussant simplement un sourcil, je gardais le silence, mais mon sourire parlait pour moi - j'aimerais bien voir ça tient, jolie blonde. Une fois qu'elle fut servie, je l'abandonnais pour continuer à servir les étudiants déchaînés au bar - c'était pas plus mal qu'il y ait foule finalement... avec son petit sourire coquin et ses sous-entendus, blondie mettait dangereusement en doute ma résolution de me montrer raisonnable ce soir. L'ambiance, déjà pourtant bien enfiévrée, monta pourtant encore d'un cran lorsque Slade poussa encore un petit peu le volume de la musique - eh, c'est un peu exagéré là... S'il n'avait pas paru aussi absorbé dans son travail, j'aurais tenté un petit signe depuis le bar pour lui faire comprendre que c'était peut-être un peu trop fort - mais là, à fond comme il l'était, je n'avais aucune chance d'attirer son attention depuis l'autre bout de la salle. Et de plus, de ce que je pouvais constater, j'étais bien le seul que ça dérangeait. Bon, je n'avais plus qu'à m'y faire...

Remarquant le regard un peu insistant de la blonde que j'avais servie un peu plus tôt, elle me fit signe de la resservir, et je revins sur le champ lui remettre sa dose de vodka. A y regarder de plus près, elle n'avait pas vraiment l'air transportée par l'ambiance festive, et je me demandais ce qui pouvait bien lui trotter dans la tête. Profitant d'une brève accalmie dans les commandes, je déboutonnais vite fait mes manches de chemise, et les retroussais à la va-vite, dévoilant mes avant-bras marbrés de taches de rousseurs. Le droit notamment était barré d'une cicatrice sur toute sa longueur jusqu'au poignet, vestige d'une intervention sur une fracture après mon accident, et j'entrepris de rapidement nettoyer les verres que ma collègue venait de ramener de sa tournée dans la salle. Attrapant un torchon immaculé, je séchais les verres que j'alignais au fur et à mesure devant moi, et au bout de quelques instants, n'y tenant plus, j'engageais la conversation avec cette blonde à l'air un peu trop seule.

- Quelque chose à noyer, ou une bonne nouvelle à célébrer ?... demandais-je avec un sourire en coin, désignant du menton son verre à nouveau vide.


D'après mon expérience, à sa tête, je voterais pour la première option. Mais tout le monde peut se tromper...


"Gatsby believed in the green light, the orgastic future that year by year recedes before us. It eluded us then, but that's no matter. Tomorrow we will run faster, stretch out our arms farther. And one fine morning... So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past."
F. S. Fitzgerald

Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 16/04/1991 Je suis en ville depuis le : 01/03/2015 Nombre de messages : 31 Points : 425 On me connait sous le pseudo : Itaku, Alysha, Serilë, au choix. Je porte l'avatar de : Charlotte Free J'ai utilisé des images de : tahnorph
Rock is life J'ai : 25 ans Je travaille comme : Ilustratrice Actuellement, je suis : Célibataire ou volage, faut voir
Tell Me More
Got It !

Ven 17 Avr - 21:18





What do you want ?...
| Feat Jesse

A voir le sourire du barman, j'avais peut-être trouvé mon attraction de la soirée. Au fond, je perdais pas au change. Mon collègue était certes sympa, voir même beau gosse, mais beaucoup trop investit dans son travail. Un vrai carriériste qui ne savait pas parler d'autre chose et je n'avais pas besoin de ça se soir, sans compter qu'il était certainement trop coincé pour pousser plus loin nos relations. A vrai dire, c'était pour moi un mini défi que j'avais voulu me lancer ce soir, mais, maintenant que j'y étais, j'étais plus que ravie de m'être fait posé un lapin, parce que je ne me sentais pas de taille à relever le défi ce soir. Ce soir, je voulais profiter, pas faire semblant de m'intéresser à quelque chose qui me dépassait. J'étais une artiste, pas une femme d'affaire et après une semaine enfermée avec mes crayons, je n'étais certainement pas en état  de faire semblant et faire fonctionner mon cerveau à 100% de ses capacités. Sourire au barman était bien plus simple et bien plus naturel. Inutile de faire semblant, enfin pas trop. Il me fallait tout de même trouver le juste milieu entre sourire racoleur et sourire innocent, sans sous-entendu aucun. Tout ce que ne savaient pas faire les greluche qui se succédait au bar me tirant parfois de large sourire un brin moqueur.

Peu à peu, la musique, les conversations, les éclats de rires, ne me gênait plus, je ne les entendais plus, ils n'étaient plus qu'un bruit de fond, un peu comme la télé qu'on allume en ce moquant du programme, juste pour avoir un peu de lumière et un peu de son avant de s'endormir, caché sous les couette, gêné par cette lumière et ce son sans lesquels on ne peut trouver le sommeil. Tout un paradoxe, mais j'en suis un à moi seule de toute façon !

De temps en temps, un morceau plus rock que les autres me faisait réagir, mais je n'avais pas encore assez d'alcool dans le sang pour trouver le courage de me lever pour aller me déchaîner sur la piste de danse. Aucun timidité de ma part, juste, une flemmingite aiguë que l'alcool aiderait à faire passer. Certain boivent pour oublier, d'autre, pour s'enivrer, d'autre pour s'endormir, moi, je bois pour me donner un coup de feu... Alors, qu'on vienne pas me dire que j'ai un comportement d'alcoolique, surtout que je le tiens certainement mieux que beaucoup de poivrot.

Observant tantôt la foule, tantôt le bar, mon regard revenait souvent vers le barman et quand il le remarqua, je fis mine de commander un nouveau verre... C'était l'occasion de toute façon, sa collègue ne m'aspirait pas vraiment les même sentiment, même si elle n'était pas désagréable à regarder. Avalant mon verre d'une traite, j'esquissais une moue un brin déçue alors que le barman s'éloignait de nouveau.

Même pas drôle. Pourtant, lorsqu'il revint vers moi l'air de rien, occupé avec ses verres, je n'esquissais même pas un sourire, m'intéressant à la foule autour de moi, encore un verre et si je n'arrive à rien au bar, j'irais chercher mon bonheur sur la piste de danse. Mais pour mon plus grand plaisir, il se tourna enfin vers moi et j'esquissais un sourire en lui accordant toute mon attention.

"Je noie ma fatigue. Quant à fêter quelque chose... peut-être demain, ou peut-être pas."

Souriant en faisant tourner mon verre entre mes doigts, je jetais un coup d’œil furtif à son fond avant de relever les yeux.

"Moi, c'est Charlotte, Charly pour les amis"
me pressentais-je le plus simplement et naturellement du monde avec toujours se sourire moitié candide, moitié charmeur.


I'm not special. I'm juste a limited edition.
Mon histoire en entier ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wolpertïnger
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t897-jesse-davis-wanna-be-my-friend http://umbra-noctis.forumpro.fr/t855-jesse-davis-well-i-ve-got-a-thick-skin-and-an-elastic-heart#26061 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t959-this-is-the-start-of-how-it-all-ends#28244
Identity Card
Je suis né le : 28/11/1992 Je suis en ville depuis le : 28/02/2015 Nombre de messages : 129 Points : 1176 Je porte l'avatar de : Eddie Redmayne J'ai utilisé des images de : Google, Pinterest
J'ai : 26 ans Je travaille comme : Barman au Lulu Bar et Nightclub ! Actuellement, je suis : Célibataire, donc si tu veux rentrer avec moi ce soir...
Tell Me More
Got It !

Sam 18 Avr - 13:08


What do you want ?...


Charlotte & Jesse

Bon, on se concentre Jesse - on a dit pas de c*nneries ce soir, tu te souviens ?... T'es quand même pas faible au point de renoncer devant la première jolie fille que tu croises. Bon, ok, pour ma défense, des jolies filles défilaient au bar depuis le début de la soirée, et moi, je n'étais qu'un homme... et celle là au moins avait le mérite d'être plutôt subtile dans son jeu, et d'avoir sans doute pas loin de mon age. Pas qu'elle ait l'air vieille, au contraire - même ses cheveux décolorés et son look assez rock ne parvenaient pas à lui ôter ce petite quelque chose d'innocent dans sa façon d'être accoudée au bar - mais à l'inverse des trois quarts des poupées qui venaient se saouler à coup de shooters, elle avait quelque chose de plus mature dans son attitude qui me confirmait qu'elle était sans doute plus proche de la trentaine que de la vingtaine. Et c'est là que je me goure complètement et qu'elle est mineure...

Boarf, de toute façon, c'est pas interdit de taper la discute, hein. Abordant donc ma petite blonde, que je trouvais beaucoup trop seule dans son coin, elle me répondit sans se faire prier et alla jusqu'à entamer les présentations - en voilà une qui a pas froid aux yeux... Je ne me rappelais pas vraiment des anglaises dans mon pays, mais les écossaises en tout cas, elles sont plutôt du genre à laisser le mec tout faire - vu son accent, elle était pourtant bien du pays, mais pour une fois que c'était pas à moi de tenir la conversation, j'étais plutôt surpris... et plutôt reconnaissant pour le coup.

- Dure journée ?... enchainais-je, compatissant. Jesse, répondis-je avec autant de simplicité, esclave de la maison, barman à ses heures perdues, soupirais-je alors qu'un groupe de greluches bien éméchées revenaient de la piste de danse en criant mon nom.

Et pour moi, ça va être une dure nuit... c'est rare qu'il y ait un tel peuple un vendredi soir, même avec les entrées gratuites - ça doit êtres les vacances pour les étudiants... ou une fin de semestre... ou des fins de partiels... je sais pas trop, mais en tout cas, il allait falloir revoir nos effectifs du vendredi soir. Sitôt lavés sitôt utilisés, les verres que je venais de laver me servirent à préparer les cocktails des demoiselles venues passer commande, et elles repartirent dans la salle se trouver une banquette en gloussant comme des dindes. Reportant mon attention sur Charlotte donc, voyant qu'elle semblait toujours un peu morose, j'attrapais mes bouteilles et pris la liberté de remplir une nouvelle fois son verre.

- Celui là, c'est cadeau, t'as l'air d'en avoir besoin, me justifiais-je avec un sourire amusé.



"Gatsby believed in the green light, the orgastic future that year by year recedes before us. It eluded us then, but that's no matter. Tomorrow we will run faster, stretch out our arms farther. And one fine morning... So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past."
F. S. Fitzgerald

Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 16/04/1991 Je suis en ville depuis le : 01/03/2015 Nombre de messages : 31 Points : 425 On me connait sous le pseudo : Itaku, Alysha, Serilë, au choix. Je porte l'avatar de : Charlotte Free J'ai utilisé des images de : tahnorph
Rock is life J'ai : 25 ans Je travaille comme : Ilustratrice Actuellement, je suis : Célibataire ou volage, faut voir
Tell Me More
Got It !

Jeu 23 Avr - 15:33





Titre
La date inrp | Avec Pseudo (& Pseudo)

Ne pas crier victoire trop vite. La soirée venait de commencer et je n'en étais qu'à mon deuxième verres, il pouvait encore se passer des millions de choses. Je pourrais trouver chaussures à mon pieds sans avoir besoin d'attendre la fermeture, il pourrait céder au charmes grossier de l'un de ses clientes, même si ça avait l'air mal partie, alors, plutôt que de me réjouir de l'attention du barman, je me contentais de continuer de sourire, répondant à ses questions le plus simplement du monde. Le mystère peut avoir son intérêt, mais pas ici et tenter d'en faire en répondant à des questions aussi anodine serait une erreur de débutante et me donnerait des airs d'allumeuse inaccessible alors que je préférais largement passer pour la fille sympa et plus si affinité... Le plus important, c'était le dosage, comme dans un bon cocktails. Trop et il se détournerait persuadé que je ne le laisserait pas approcher, pas assez et je passerais pour une fille facile. Finalement, le naturel, il n'y a que ça de vrai, particulièrement avec mon caractère. Quoi ? C'est vrai, j'suis plutôt une fille abordable, sympa et avenante, le cocktail parfait... Et humble avec ça, si c'est pas beau !

"Dure semaine !"
enchéris-je en ponctuant ma réponse d'un soupire las avant d'échapper un bref éclat de rire.

"Tu peux ajouter bourreaux des cœurs."
repris-je en désignant un groupe de trois jeunes filles, certainement des étudiantes qui regardaient Jesse, puisque c'était son nom, qui lui lançait des regards se voulant langoureux.

"Enchantée monsieur esclave, tombeur de ses dames"
finis-je toujours en riant.

Evidemment, il du retourner s'occuper de ses client...es, m'arrachant un discret soupir alors qu'il se détournait. Et pourtant, il restait l'homme le plus attrayant dans le bar et lorsqu'il revint pour m'offrir un verre, il ne fit que confirmer mon idée.

"J'ai l'air si désespérée ?"
couinais-je un air penaud accroché au visage avant d'accepter en souriant.

"Je te proposerais bien de m'accompagner, mais je suppose que ton esclavagiste ne serait pas d'accord ?"


Il fallait bien commencer quelque part !


I'm not special. I'm juste a limited edition.
Mon histoire en entier ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wolpertïnger
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t897-jesse-davis-wanna-be-my-friend http://umbra-noctis.forumpro.fr/t855-jesse-davis-well-i-ve-got-a-thick-skin-and-an-elastic-heart#26061 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t959-this-is-the-start-of-how-it-all-ends#28244
Identity Card
Je suis né le : 28/11/1992 Je suis en ville depuis le : 28/02/2015 Nombre de messages : 129 Points : 1176 Je porte l'avatar de : Eddie Redmayne J'ai utilisé des images de : Google, Pinterest
J'ai : 26 ans Je travaille comme : Barman au Lulu Bar et Nightclub ! Actuellement, je suis : Célibataire, donc si tu veux rentrer avec moi ce soir...
Tell Me More
Got It !

Mar 5 Mai - 20:12


What do you want ?...


Charlotte & Jesse

M'abandonnant un instant au bar, ma collègue alla effectuer un tour en salle, et ramena une armée de verres vides qu'elle s'employa à commencer à nettoyer. Prenant les choses en main, j'assurais donc double service le temps qu'elle vienne à bout, en un temps record, des verres sales, et lorsqu'elle pu à nouveau venir assurer le service... on tomba soudain en période de creux, et seuls restaient quelques habitués accoudés au bar avec leurs bières. Poussant un léger soupir de soulagement, je rangeais quelques bouteilles qui trainaient, et pus enfin revenir m'occuper un peu de miss Charlotte, un verre à shot en plus et la vodka dans les mains.

- Où est-ce qu'on en était ?... demandais-je avec un sourire un peu contrit tout en la resservant, avant de me mettre la même chose. Cheers !


Et sur ce, j'avalais mon shot. Pas comme si une goutte d'alcool par-ci ou par-là nous était interdite, il était juste interdit de se retrouver complètement t*rché en service, et j'en étais encore loin. Elle par contre... c'est le combientième que je lui sert déjà ?...

- Bon allez, vu qu'on dirait bien que j'ai trente secondes de pausé bénie, profites-en, raconte moi tout, proposais-je avec un sourire, tout en désignant la bouteille d'un air interrogatif - encore un, pour la route ?...


"Gatsby believed in the green light, the orgastic future that year by year recedes before us. It eluded us then, but that's no matter. Tomorrow we will run faster, stretch out our arms farther. And one fine morning... So we beat on, boats against the current, borne back ceaselessly into the past."
F. S. Fitzgerald

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

What do you want ?... [Charlotte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Charlotte Shakespeare (Aucun lien avec le dramaturge hein è.é)
» • {Charlotte Noémie de Fontenac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Lulu Bar & Nightclub-