IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Noah + Un crocodile façon Chanel...


Silence is a true friend who never betrays.

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 20/03/2015 Nombre de messages : 124 Points : 599 On me connait sous le pseudo : BBB. Je porte l'avatar de : Andrew Cooper DC : Amaël G. Lalorie J'ai utilisé des images de : Hotmess
J'ai : 32 ans. Je travaille comme : Journaliste Mode. Actuellement, je suis : Célibataire.
Tell Me More
Got It !

Dim 12 Avr - 18:21
Sarouel et t-shirt moulant enfilés, mes baskets aux pieds, lacets noués. Me voilà prêt pour aller courir. Début d'après-midi, je vais seul cette fois sans mon ami Alec. Une petite course supplémentaire à celles que nous faisons déjà hebdomadairement. Je passe une main sur Louis, qui se lèche dans le fauteuil. «Surveilles la maison mon beau !» Dis-je tandis qu'il ne fait même pas attention à moi. Mon chat.. Je suis persuadé qu'il prépare constamment de sales coups quand je ne suis pas la. Comment me réveiller le matin, comment retourner sa gamelle alors que je viens de la remplir, essayer de sortir alors que je n'aime pas ça, sauf quand je lui met sa laisse. Oui, mon chat à une laisse, et une belle. Une violette, qui va parfaitement avec son teint rosé... Il a jusqu'à sa propre crème solaire, puisqu'il en a besoin, n'ayant pas de poils. Une race que j'affectionne particulièrement, les sphynx. Son collier est quant à lui incrusté de diamants, un cadeau d'un de mes amis mannequins qui semble plus apprécier Louis que moi. Bon, au moins il est canon, tout comme son maître.

Sortant, je claque la porte. Clés en poche, mon Ipod dans la poche et mon casque sur les oreilles. Je suis prêt à une petite heure de course à pieds. Un peu de sport, ça n'a jamais tué personne. Puis, j'aime ça. Tout benef' donc. Je vais faire mon jogging et je rentre ensuite. La porte d'entrée de l'immeuble est fermée. Jusque la, tout est normal. Je l'ouvre avec le code, j'entre et je croise une de mes voisines qui me fait savoir qu'on a sonné chez elle, et que c'était soi-disant une de mes amies... Je n'étais pas la, et je n'attendais pas de visite. Je la remercie gentiment, pensant qu'elle est juste atteinte et qu'elle a eu une hallucination. Elle est âgée donc, ça se peut... Je lui fais mon plus beau sourire, lui souhaite une bonne après-midi et je prends l'ascenseur jusqu'à mon étage. J'arrive pour mettre la clé dans ma porte et la, elle s'ouvre seule suite à la pression que j'exerce dessus. Etrange... J'entre, doucement et je vois mon appartement sans dessus-dessous. Première réaction digne de moi, je cours pour chercher après mon chat. «Louis ? Louis ? T'es où ?» Je le retrouve allongé sur une étagère, en hauteur. Il dort... Je l'attrape rapidement, le sortant de ses songes. Cela l'ennuie, il me miaule dessus. Je le regarde droit dans les yeux. «Je t'avais dis de surveiller l'appartement ! T'es vraiment pas un bon chat de garde !» Il a toujours son collier. C'est déjà une bonne chose, vu le prix auquel on peut revendre les diamants qu'il y a dessus.

Un bref coup d'oeil, et je monte à l'étage. Le dressing... J'entre et la, je bug. Le désordre total, moi qui avait passé tant de temps à le ranger, par marques, par années de collections... Non. Je soupire, entrant dedans comme si j'allais au funérarium, les larmes aux yeux et peureux de ce que je pourrai avoir perdu – la sal*pe, si elle m'a volé je... Je ne sais pas ce que je lui fais si j'arrive à la retrouver – , continue mon chemin. Rien ne semble vraiment avoir bougé... Heureusement, il y en a pour pas mal d'argent ici. Je continue mon chemin jusqu'à mon bureau et la, c'est la fin. Je cours vers celui-ci, ouvre les tiroirs, sans même jeter un oeil à ce qui est détruit à terre. «Ho putain non ! J'ai pas encore écrit l'article...» Le dernier sac Chanel, pas encore sorti, vient de m'être volé. Il y en a pour plusieurs milliers de dollars, et il n'est plus la. Un cadeau, offert par la marque pour que je puisse écrire un article dessus. Mon blog est pas mal suivi, je suis reconnu dans ce monde qu'est la mode... Et là, mon travail est foutu en l'air. Je me met à pleurer, seul, tandis que Louis arrive. Je m'installe sur ma chaise de bureau, tourne la tête vers lui et la... Deuxième affront. Trois pulls de laine Burberry qui sont là, sur le sol, en lambeaux... Mon chat joue avec les fils qui dépassent, heureux comme pas deux. Je l'attrape, le secoue légèrement. «T'es cinglé toi ! Tu joues avec de la laine de luxe mon gars ! ...» Je m'arrête un instant. La police. Je dois appeler la police. J'embrasse Louis, court avec lui jusque dans ma chambre pour le jeter sur mon lit et je descends au rez-de-chaussée pour chopper mon Iphone.

Numéro composé, j'attends qu'on décroche. Toujours en larmes – oui, la mode c'est ma vie donc... Tu touches à ça et je finis comme un gamin à qui on a volé sa sucette – j'entends une voix à l'autre bout du fil. Petit blabla habituel pour me faire comprendre que j'ai bien appelé la police. D'accord, je ne suis pas le mec le plus intelligent au monde mais quand même, je ne suis pas complètement débile non plus... Elle finit oui ? Je l'interromps pendant son sptich pour hurler. «On est venu me voler ! Venez vite ! Il n'est plus la, parti, disparu, pouf ! Il était dans mon bureau et... Plus rien ! J'ai besoin de vous !!!!» La jeune femme à l'autre bout du fil me demande de me calmer, mais je n'y arrive pas. Je prends une grande inspiration bien bruyante et je reprends de plus belle. «Ils sont aussi dans le bureau ! Tous les trois, déchiquetés ! Pas possible de les reconnaître... Elle les a flingué ! Complètement pas raté ! Venez vite, s'il vous plait !» Je l'entends au loin paniquer, me demandant l'adresse. Je crie dans le téléphone.«760 OLD DALKEITH RD !!!» Je l'entends me dire que je ne suis pas obligé de lui parler comme ça, qu'elle va faire le nécéssaire pour venir tandis que de façon théâtrale – et sous le regard presque inquiet de mon chat – je tombe à genoux, laissant tomber mes mains sur le sol et chialant comme un enfant. Je suis fini... Mes pulls sont foutus – bon, ils sont d'une ancienne collection mais quand même, qui me tiendra chaud les soirs d'hiver maintenant ? Sûrement pas Louis ! - et je ne le veux pas. Quelle conne cette voisine d'avoir ouvert. Quand je la verrai, je lui dirai clairement : si on sonne chez elle prétextant être l'ami d'une telle ou telle personne de l'immeuble, ne surtout pas ouvrir. Stupide femme, c'est la troisième fois qu'elle fait le coup, elle ouvre à des inconnus et des appartements sont volés. Surtout ici, résidence avec pas mal de gens friqués... Cette voleuse à trouvé la poule aux oeufs d'or on dirait...
Revenir en haut Aller en bas
 

Noah + Un crocodile façon Chanel...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yannick Noah
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» CHANEL CANICHE FEMELLE 1 AN (59)
» I don't wanna grow up __ Noah L. McCarthy
» crocodile dundee existe et c'est une femme...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: 760 Old Dalkeith RD-