IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Une visite qui fait plaisir [Keir/Sam]


Silence is a true friend who never betrays.

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 24 Avr - 15:09

*Une visite qui fait plaisir*

Feat: Keir & Sam






Cela fait quelques jours que ça s'est produit, l'agression, cette infraction qui à présent ne me fait plus sentir en sécrité chez moi. Pourtant Derek est avec moi, il me soutient mais j'ai cette peur au fond de moi qui ne veut pas partir, elle est là et j'ai bien l'impression qu'elle ne partira jamais. Je suis professeur de self-défense et je n'ai pas su me protéger, qu'est-ce qui se serait passer si Aaron aurait été là ? Je n'ose même pas l'imaginer. Trainant au lit, je n'ai aucune envie de me lever et pourtant il le faut, l'on fils est encore à l'hôpital et je dois aller le voir cependant, j'ai encore un peu de temps vu que le soleil n'est pas encore lever. Allonger dans mon lit, j'ai les yeux virés sur ma porte, je n'ai prévenu personne de mon agression, il y a que Derek qui m'a vu qui il se trouvait à l'hôpital pour Aaron donc il n'a pu que me voir... Je ne voulais pas prévenir Orphée, ni Keir car cela ne sert à rien, je n'ai pas vu son visage... Malgré les cachers que je prends pour les douleurs, j'ai encore mal mais, je garde ça pour moi.


Finalement, vu que je n'arrive pas à dormir, je finis par me lever et aller prendre ma douche et m'habille. Lorsque je ferme les yeux, je revois chaque minute qui est passé et cela m'empêche de dormir correctement, d'ailleurs, on peut voir facilement que cela fait quelques jours que je ne ferme plus les yeux à cause de mes cernes qui se trouvent sous mes yeux. J'ai beau mettre du fond teint on voit toujours les bleus autour de mes yeux, et si seulement il n'y avait que ça, heureusement que j'ai des pulls colle rouler au moins personne ne voit les marques autour de mon cou. J'ai beau me montrer forte mais, à chaque fois que je me retrouve toute seule j'ai peur et quoique j'ai tenté à plusieurs reprises de retenir mes larmes, aujourd'hui, je n'ai pas pu. Mes larmes avaient coulé sur mes joues pendant que je me fixais dans le miroir de la salle de bain. Finalement je venais de craquer, je finis par essuyaient mes joues avant d'entendre quelqu'un frapper à ma porte. Je souffle un coup, vérifiant que mes yeux ne sont pas trop rouges mais ce n'est pas le cas, heureusement que je mets des lunettes de soleil. Je descends au salon m'approchant de la porte d'un pas doucement, je regarde par le troue qui cela peut-être et voit Keir. Cela ne m'étonne pas qu'il soit ici, moi qui lui donne toujours des nouvelles, il n'en avait pas eu depuis un certain temps. Depuis que je le connais, qu'il m'a dit qu'il m'avait recherché depuis mon enlever et tous le reste, on est resté proche. Pour moi c'est le père que je n'ai pas eu. Plaçant mes lunettes sur le nez, je respire un bon coup et ouvre la porte le laissant entrer en m'éloignant de la porte, sachant très bien qu'il refermerait derrière lui.

- Salut, désolée de ne pas t'avoir donné de nouvelles, j'ai eu ... pas mal de chose à faire. Dis-je d'une petite voix. J'ai eu surtout besoin de moment seul même si je sais que dans ces moments-là il ne le faut pas. Je lui tourner le dos afin qu'il ne voit pas que je porte des lunettes de soleil même, si je ne pourrais pas le lui cacher longtemps...

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t670-keir-i-m-preying-on-you-tonight-hunt-you-down-eat-you-alive
Identity Card
Je suis né le : 12/01/1987 Je suis en ville depuis le : 01/02/2015 Nombre de messages : 92 Points : 1465 On me connait sous le pseudo : khâl' Je porte l'avatar de : Chris Evans DC : nope J'ai utilisé des images de : Shiya (ava)
J'ai : 77 ans, 30 en apparence Je travaille comme : Policier Actuellement, je suis : Marié à la Vengeance.
Tell Me More
Got It !

Mer 20 Mai - 17:16
Il n’aimait pas les humains. Non, c’était plus que ça, il les détestait, les abhorrait de tout son être. Depuis quelques temps, la raison qu’il avait longtemps invoquée pour cette haine n’était guère plus valable, mais il était bien malaisé de se départir des mauvaises habitudes. Comme pour toutes les règles préétablies, il y avait toujours une exception et l’exception humaine de Keir se prénommait Sam. Il l’avait cherchée longtemps bien avant de la connaître, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant kidnappée et, s’il n’était pas celui qui avait résolu cette affaire, dans le cadre de son travail, il y avait passé suffisamment de temps pour la considérer comme la sienne. Tout comme il considérait comme sienne cette gamine qu’il avait rencontrée par la suite et qu’il avait tout de suite adoptée, malgré son statut d’humaine. Il s’était pris d’affection pour la jeune femme, sans comprendre comment une telle chose avait pu arriver un jour, lui qui clamait haut et fort qu’il n’éprouvait rien d’autre que des sentiments négatifs pour tous ceux qui l’entouraient à qui voulait bien l’entendre. Avec Sam, c’était différent. Ils avaient pris l’habitude de s’appeler régulièrement, à défaut de se voir aussi souvent qu’ils l’auraient voulu et jamais l’un ou l’autre n’aurait manqué ce rendez-vous. Aussi, ça lui avait semblé bizarre, même inquiétant de ne pas avoir de nouvelles d’elle cette semaine mais il n’avait pas voulu jouer les pères rébarbatifs à s’inquiéter à la moindre occasion et à s’immiscer trop avant dans sa vie privée. Malgré ses bonnes résolutions, il avait jeté un œil aux dossiers de ses collègues, au cas où, et il avait fait mouche comme souvent. Ses jointures étaient devenues blanches d’avoir trop serré la chemise en carton quand il avait vu le nom de la jeune femme et le rapport préliminaire. Ses mâchoires s’étaient crispées encore plus quand il avait aperçu les photos du visage tuméfié de la jeune femme, ravivant sa haine des humains en quelques secondes bien trop rapides. Pourquoi ne l’avait-elle pas appelé ? Hein ? N’était-il pas digne de confiance ? Il essaie difficilement de contenir la colère qui l’habite ; il le fallait, s’il voulait lui rendre visite à… son domicile, comme indiquait le rapport de police, signalant qu’elle avait été autorisée à rentrer chez elle après un bref séjour à l’hôpital. Un soupir, il emprunte une voiture de fonction et se rend au 203 Greendykes Road, sonnant chez la jeune femme. Elle est chez elle, il peut presque sentir sa présence à travers la porte et il estime d’ailleurs intérieurement qu’elle est un peu trop longue à lui ouvrir. Quand elle le fait enfin, c’est pour s’afficher avec une paire de lunettes, sans doute destinées à dissimuler ses hématomes. Il serre les dents, refermant derrière lui, comme elle s’éloigne. « Salut, désolée de ne pas t'avoir donné de nouvelles, j'ai eu ... pas mal de choses à faire. » Ben tiens ! C’était la meilleure ! En plus, c’était une bien piètre menteuse. « Sam, je t’en prie… Je te rappelle que je suis flic et plutôt du genre perspicace alors garde tes salades pour quelqu’un d’assez idiot pour les avaler. » Bon, c’était sorti un peu plus sèchement qu’il ne l’aurait voulu mais c’était l’inquiétude et la colère mélangées qui ne faisaient pas bon ménage. Il soupire, pose sa main sur l’épaule de la jeune femme, serrant légèrement en un geste tendre. « Désolé. Pardonne-moi, je n’aurais pas dû m’énerver mais j’étais inquiet, Sam. Très inquiet. Pourquoi tu ne m’as pas appelé ? » Il le méritait, non ? Laissant retomber sa main, il interroge dans un grincement de dents. « Est-ce que tu as vu qui c’était ? »


uc
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 21 Mai - 15:05

*Une visite qui fait plaisir*

Feat: Keir & Sam






Me cachant derrière ses foutu lunettes de soleil, je l'entends me répondre séchement pour ensuite s'excuser. J'ai bien compris qu'il s'était inquièter et qu'au fond, il est en colère. Si je ne l'ai pas appeler, ce n'est aucunement contre lui, c'est juste que j'avais eu besoin d'être seule un peu et je dois avouer que je n'ose plus ouvrir la porte de peur de tomber sur l'homme qui ma fait cela pour terminer son travail. Lorsque je l'ai entendu dire de garder ses salades pour quelqu'un d'autre, je n'ai pas pu m'empêcher de me tourner pour lui faire face, enfin seulement quelques secondes puisque je baisse mon visage. Il ne voit que mon visage et heureusement,, je ne préfère pas imaginer sa réaction s'il voit les bleus que j'ai sur le corps. D'après le médecin j'ai eu de la chance d'avoir placer correctement mes bras et mains, sinon il m'aurait briser quelque côtes et surement que je ne serais pas sortie... Fort heureusement, je suis là même si je l'avoue j'ai du mal à surmonter cette épreuve. D'autant plus que c'est plus dur puisque mon fils est ecore à l'hôpital. Sa main sur mon épaule, je me sens d'un coup apaiser, je me sens bien, en sécurité. Keir à toujours eu cet effet sur moi. Il réagit comme un père, d'ailleurs c'est ainsi que je le considère.

Je redresse légèrement mon visage vers lui en entendant sa question. Je sais pas, ce n'était pas contre toi, je crois ... Je crois que j'avais besoin d'être seule un moment. Et puis, je m'en veux de m'être fait avoir comme une bleue. C'est vrai, je sais me défendre et pourtant, je me retrouve dans un état pas possible. J'aurais bien retiré ses lunettes mais je sais très quel serait sa réaction en voyant mon visage entier. Keir me demande si j'ai vu la personne qui m'a fait cela, que dire, oui j'ai vu, non je n'ai rien vu. Le souci c'est que je me souviens avoir vu son visage mais, je ne me souviens plus à quoi il ressemble. Surement dû au coup sur la tête. Faut dire qu'il n'a pas était doucement sur les coups qu'il a donné.  Désolée que tu te soit inquièter. Pour répondre à ta question, je me souviens avoir vu son visage mais, je me souviens pas à quoi il ressemble, je sais que c'est un homme, plutôt grand, assez musclé. Il était en colère pour quelque chose que j'ai fais. Mais si je me souviens d'autre chose, je te le dirais. Lui dis-je en le regardant avant d'aller préparer le café. Mais, j'ai dis à la police ce que je savais lorsque j'étais à l'hôpital. Tu n'a pas vu ? Lui demandais-je en versant le liquide dans deux tasses. Tu va être sur l'affaire ou pas ? Parce que vu qu'on se connait, il parait que tu n'a pas le droit. Je dis cela mais, je doute que ce soit cela qui l'empêche de chercher qui m'a fait cela....

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite qui fait plaisir [Keir/Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-