IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 La moquerie c'est mal. La connerie c'est pire {Frank & Chris}


Silence is a true friend who never betrays.

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Lun 27 Avr - 21:51

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
V
venir en ville n'était certainement pas une chose que je faisais souvent quand j'étais dans la meute de Malack. On avait beau vivre dans un monde civilisé et à la pointe de la technologie, il préférait nous garder dans les bois, en retrait face à la population dite "normale". Déjà que se retrouver dans un bain de foule était une épreuve hors du commun pour moi, me retrouver dans un bain de foule, dans une énorme ville comme celle-ci? C'était clairement impressionnant. Je suis classé comme quelqu'un de non impressionnable, un vrai bloc de pierre qui ne peut pas être toucher par quoi que se soit. C'est en partie vrai. Mais ça ne m'avais pas empêcher de passer ma mâtiné sur un banc, en tailleur, à regarder l'activité de cette ville en me demandant si oui ou non je devais tenter ma chance ici. Si je restais ce ne serait clairement pas pour moi. Un dilemme m'avait été posé par Alistair. Et voilà que je me m'étais sincèrement à réfléchir. Repartir dans la meute de Malack, seul alors que je suis imprégné de lui. Ce qui me laisserait un énorme vide dans la poitrine pour le restant de mes jours ce qui ferait de moi le sanguinaire Alpha tant attendu. Ou je restais ici à vivre à Édimbourg avec lui. Mais il faudrait que je m'humanise... Et ça...

Enfin, la matinée étant à présent terminée, j'allais devoir occuper mon après-midi. Bon, je devais retrouver Sam à la salle de sport la nuit tombée. Ce qui me laissait un peu de temps pour découvrir de nouvelles "joies de la ville". Peut-être que je tomberais sur un truc qui m'obligerait de rester. Ha-ha... C'était beau d'espérer.
Et comme par hasard, le parc débouchait sur une rame de métro. Passant le portique en fraude - pensiez vraiment que j'allais payer pour ça? - je montais les quelques escaliers en regardant la foule. Et en particulier un fauteuil, enfin, une personne dans un fauteuil. Il n'avait pas l'air de pouvoir les monter ces escaliers. Les gens autours de lui lui jetait un regard empli de pitié mais ne se bousculait pas des masses pour l'aider. Moi, moi personnellement je trouvais ce spectacle très divertissement. Je me rapprochais du fauteuil et m'assied sur la dernière marche, à quelques unes de ce dernier. « Bâ, mon pauvre... T'as pas l'option ascenseur la dessus? »


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 28 Avr - 8:37
Journée pour ainsi dire chaotique. Le point positif était probablement qu’il faisait beau et cela à condition de ne pas être enfermé au bureau toute la matinée. Mais bon, qui considère un endroit où l’on crée les dessins animés comme un bureau ? Pas moi. Avec Erik nous avions fini de fignoler les derniers personnages et il ne restera alors que le plus dur… Leur donner vie ! D’où le but de notre emploi. Quoi qu’il en soit j’étais ravi de pouvoir profiter de mon après midi pour aller en ville. La ville… Si je n’étais pas en fauteuil depuis sept ans probablement me croirais-je dans la jungle. Mais je commençais à avoir l’habitude. J’avais pu entrer dans le métro en sortant du boulot, mais j’avais décidé de descendre au vieux quartier. Mais qui dit vieux quartier dit… Escalier…

C’est en bas de ceux-ci que je me suis mis à jurer. Comment vais-je bien pouvoir faire pour monter ? J’envisageais alors remonter à bord pour le prochain arrêt sans prêter garde aux regards compatissants des touristes comme si j’avais une tare. Vraiment, j’ai simplement deux jambes insensibles rien qui ne puisse m’empêcher de leur coller une bonne droite ! Une voix m’interpella en me traitant de pauvre… J’ai levé mes yeux bleus vers lui pour le dévisager. Il devait avoir mon page, et semblait avoir été dans l’équipe de football de son école au vue de sa carrure. Quoi qu’il en soit, il se payait ma tête c’était une certitude. Je l’observe avant de lui répondre « T’es trop fatigué pour rester debout ? » Je pensais alors que ce type n’avait pas grand-chose à faire de ces journées pour se moquer d’un handicapé, mais je n’étais pas du genre à me sentir injurié dés que l’on me vannait à propos de mon bolide. Vraiment… Je suis même capable de penser que ce n’est jamais qu’une façon de contrer le fait qu’ils sont mal à l’aise. Je m’amuse parfois à mettre ces gens bien plus mal à l’aise. « J’suis sur que t’n’as rien dans les bras, flamby. » Taquinais-je finalement avec un sourire amusé. A force de manœuvrer mon fauteuil et de soulever mon poids pour aller d’un siège à un autre, j’avais développé des biceps qui épargnaient le pauvre dos de ma mère. Cependant je doutais être capable de me hisser jusqu’en haut avec mon fauteuil. Ma voix n’était pas agressive bien au contraire. J’étais d’un naturel jovial capable d’autodérision. Je crois que c’est plus simple d’accepter ma vie ainsi. Ce n’était pas se voiler la face, c’était être optimiste. Si je ne veux pas que l’on me réduise à ce fauteuil, je devais moi-même me voir au-delà des pas que je ne peux faire.


Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Mar 28 Avr - 16:27

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
I
l y a tout de même une question que je ne cessais de me poser sur les simples humains. Ceux qui n'étaient ni des Lycans, des Sorciers, des Wolpi, ou encore tout ce qui reste - Dieu sait à quel point ils sont nombreux - Comment les humains ne s'étaient-ils jamais rendu compte de rien? Je sais que dans la meute de Malack, les humains trop curieux étaient tué et parfois donné en pâture aux louveteaux pour qu'ils sachent à quoi ils pourraient s'attendre plus tard. Mais... Enfin, en pleine rue, tout le monde paraissait normal? Oui, si je me posais tout un tas de question assez ridicule, c'était pour savoir si oui on non j'avais une chance de rester ici. Si j'avais une chance de faire ma vie à Édimbourg. Avec ou sans Alistair. Loin de la meute de mon père.

Bon, j'avais peut-être exagérer, j'étais déjà venu en ville et c'est bien pour cela que ça ne me gênait pas de prendre le métro en fraude. C'est pas comme si c'était un délit très grave par rapport à un casier qui - si il existait - serait déjà bien trop remplie. "Meurtre, tentative de meurtre, vol, complice de meurtre […]" Bla bla bla... Tant de faits qui ne seront finalement jamais révélés au public. Hum, quelle triste histoire tout de même... Mes meurtres qui ne seront finalement jamais dévoilés.
Je lance un énorme sourire à la personne en fauteuil roulant. C'était totalement mon genre de me foutre de la gueule d'un handicapé. De plus chez les Lycans il n'y en avait pas. Disons donc que cette personne est un "plat exotique" pour moi. « Tu peux pas savoir comme c'est dur d'utiliser ses deux jambes! » Un sourire mauvais s'installe sur mes lèvres tandis que je descend une marche pour me retrouver plus proche de lui. Je retiens les regards désapprobateurs, mauvais, choqués ou encore écœurés par mon attitude des passants mais encore une fois, personne ne s'arrête pour aider la personne diminuée. Comme quoi je suis le seul à lui porter une véritable attention! Après tout, c'est peut-être pas moi le méchant dans cette histoire! « Ha c'est bête mon cher, tu te trompe! Tu m'aurais du "j'suis sur que t'as rien dans la tête" je t'aurais peut-être dis oui! » Cette fois-ci je lui lance un petit sourire amusé. Il a eu une réaction bien plus douce que ce dont je m'attendais. Alors je ne vais pas répondre trop méchamment. Après tout, comme j'viens de le dire, c'est moi le gentil là maintenant tout de suite. Personne ne venait aider un handicapé alors qu'il se faisait insulté. C'est pour montrer la maturité de la population. - Dixit le mec qui est lui-même en train de le traiter - Ça doit pas être marrant tout les jours d'être en fauteuil enfait. Ba, c'est pas pour ça que je vais le plaindre, au contraire, ça me donne encore plus envie de déconner dessus.





 • I don't now what do with us... All is so compliqueted to you and for me Maybe... I wan't got you before... because I don't want stay here all my life...  •
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 28 Avr - 21:04
J’observais ce parfait inconnu descendre d’une marche, comme si nous allions faire la conversation pendant des heures sur les marches du métro. Bien sur cela ne me dérangeait pas, bien que j’espère revoir la lumière du jour avant que la nuit ne tombe. Je ne suis pas vraiment fait pour vivre terré contrairement à ce que l’on pourrait supposer. J’ai croisé les bras alors qu’il prétendait que je ne savais pas ce que c’est d’avoir les jambes usées. Je n’étais pas né ainsi, mais il ne pouvait pas le savoir. J’ai perdu mes jambes pour avoir couru trop vite ; ironique n’est-ce pas ? Mais je n’avais pas besoin qu’il s’apitoie sur mon sort. Je n’ai jamais aimé me plaindre. Je me suis contenté de sourire suite à sa vanne ; l’air d’approuver. C’est vrai, je n’ai pas eu mal aux jambes depuis un bail après tout ! Je ne faisais pas attention aux regards que l’on nous jette, cela ne m’intéressait pas vraiment. Ce gaillard m’adressait la parole sans craindre de perdre ses jambes aussi, c’était déjà plus intéressant que les autres. Comme si c’était contagieux, les gens sont aberrants. Il était au dessus de ça je suppose. Même si cela pouvait paraitre comme de l’arrogance, du manque de respect ou même de la discrimination. Je n’allais pas crier au loup quand l’on voulait bien plaisanter avec moi. Après, s’il n’avait que deux neurones sous cette chevelure brune il sera d’un intérêt modéré. D’ailleurs dans sa réponse il laissa supposer qu’il était un garçon stupide voir idiot. Cela me rappelait cette expression « Quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes. » Il aura assez d’esprit pour comprendre, enfin j’espère. Sinon il me fixera avec un air benné et ce moment serait assez gênant.

C’est pour cela que j’ai enchainé d’ailleurs toujours aussi railleur, dans le doute bien que j’étais loin de le prendre pour un crétin même s’il venait d’affirmer l’être, c’était déjà une lueur d’intelligence et vraiment, ce petit con moqueur m’était fort sympathique. « Je te battrais au bras de fer, mais ça serait vraiment humiliant pour toi. » A vrai dire, je n’étais pas certain de pouvoir gagner contre lui, mais je suppose que nous n’aurions pas à le vérifier. Se faire battre par un infirme : la loose. Finalement, un type de la quarantaine est venu nous aborder pour demander si l’on avait besoin d’un coup de main. « Des mains j’en ai… » Répondais-je avec un large sourire qui dérouta le pauvre homme. « Ça ira merci, j’ai l’habitude. » C’est vrai, je ne sais pas pourquoi je me suis arrêté ici, j’habite cette ville depuis ma naissance et je savais bien que ce n’était pas adapté ici. Le type n’insista pas et monta les marches d’un air pressé. « Quoi ? Toi aussi tu veux racheter ton âme au bon dieu en aidant un infirme ? » Demandais-je à l’adresse de l’inconnu en arquant un sourcil avec un sourire provocateur. J’étais un infirmer qui ne manque pas de mordant, pas sur que Dieu accepte cela comme une bonne action pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Jeu 30 Avr - 18:16

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
L
a situation était assez hors normes. Après tout, je suppose que lui et moi étions assez hors normes. Un lycan et un handicapé sont tous les deux en train de discuter dans le métro. Ouai, on dirait quand même un peu le début d'une mauvaise blague. On rajoute un belge, un noir ou un arabe et c'est une putain de blague raciste là. Mais bon, c'est vrai que ma vie était un peu une sorte de grosse blague. J'dis ça, mais la sienne devait l'être un peu plus. Perdre l'usage de ses jambes, si un jour il l'a eu, est assez... Con. Après tout, la nature nous avait fait avec deux bras et deux jambes. Il y avait sûrement une raison. Être diminuer devait être un enfer à vivre tout les jours. Déjà que je détestais la pitié, je pense que si je devais la subir tous les jours, je pense que je deviendrais un putain de tueur en série qui descendrait les gens qui m'ont lancé ne serait-ce qu'un demi regard dit "tendre". Parce que je suivais bien les regards que les gens lui lançaient. Et c'est bien dans leurs regards se dont on pourrait s'y attendre. De la pitié, de la compassion, de la peur et surtout un énorme soulagement. Ah bâ oui, faut pas croire... Si les gens sont pseudo plein de compassion pour vous, c'est surtout parc qu'ils sont heureux que ça ne leurs est pas arrivé à eux. Et Ouai, j'avais beau ne pas avoir passé beaucoup de temps en pleine communauté je la connaissais tout autant, voir plus que certaines personnes qui vivaient immergés dans la foule. C'est la magie du cas isolé. J'apprenais de loin. De quoi les gens étaient capables. Des putains de rapaces... Ils n'en avaient rien à foutre de vous. Tout ce qui les intéresse, c'est la carcasse... Je partais d'un rire sincère après sa blague. « C'est vrai. Quand on a pas d'esprit vaut mieux avoir de sacre jambes en plus! » Je le regardais une lueur amusé dans les yeux. En plus ce n'était pas un con. Ça c'était un bon point.

Les gens cons courraient tous les coins de rue maintenant. Surtout dans cette ville. On tombait à côté de pas mal de cons. Mais lui, il n'était pas con. Et ça, Ouai c'était un sacre bon point pour lui. Il était peut-être diminué des jambes, mais c'était bien du seul endroit. Parce que le reste fonctionnait très bien. « Toi me battre? Pff... Comme si je pouvais avoir peur. C'est pas parce que t'as pu tes jambes que toute ta force est concentrée dans tes bras! J'te bat quand tu veux! » Enfait je savais où il voulait en venir. Et en effet je comprenais. Que si je perdais contre lui ma crédibilité ferait une envolée remarquable. Dans le sens du flop bien sur. Mais j'étais prêt à relever le défi. Après tout je ne suis pas sur que perdre serait d'actualité. Un type en costume se détacha finalement de la foule pour demander si le mec en fauteuil avait besoin d'aide. Je lui lançait un regard meurtrier. Qu'est-ce que ça lui foutait? J'eclatais de rire en entendant ce qu'il avait dit "des mains j'en ai". L'autre était reparti la main entre les jambes. C'était énorme ça. Et bien trouvé par dessus le marché. « T'avais le moyen de te débarrasser de moi et tu l'as pas fait? J'suis honoré là! » Ouai, ça faisait bien trop longtemps que je n'avais pas croisé un infirme. Bon, si bien sur, il y avait toujours les "blessés de guerre" ce qui avait perdu un membre durant un combat. Ouai, on avait beau être surpuissant, ça ne repoussait pas. « Moi? Sauver mon âme? Et bon dieu. Nan, les trois vont pas du tout dans une même phrase. Moi au début j'étais juste là pour te faire chier. Mais si madame à besoin d'aide, qu'elle demande surtout! Je me ferais un plaisir d'aider un handicapé ! Comme qui ça ça allait sauver mon âme... » Sauver mon âme... Bien sur il pouvait pas savoir mais il avait tout de même toquer à la mauvaise porte. Ce n'est pas comme si il restait grand chose à sauver là-dedans.





 • I don't now what do with us... All is so compliqueted to you and for me Maybe... I wan't got you before... because I don't want stay here all my life...  •
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 3 Mai - 16:23
Est-ce que toutes mes forces étaient concentrées dans mes bras, je n’en avais aucune idée, je sais seulement que je suis incapable de me servir de mes muscle au niveau des jambes. Des longues après midi passée chez le kiné à me faire mobiliser les membres pour éviter une atrophie. Vraiment, j’ai toujours prétendu que ça ne me ferait ni chaud ni froid esthétiquement après tout je suis vraiment mal foutu quoi qu’il arrive. Mais il y avait cette histoire de rigidité musculaire et je n’avais aucune envie de me retrouver plus en difficultés. Il fallait bien avouer que je m’amusais souvent à jeter mes jambes sur mon lit comme un vulgaire sac à patate. C’était un peu ça après tout. Un sac de ciment, un poids que j’ai du apprivoiser pour ne pas tomber. Un sac accroché à mon buste. C’était lourd mais je ne le sentais pas. Parce que le sac ne fait pas parti de mon corps. Je me suis mis à rire pourtant à sa remarque, et dire qu’il croyait pouvoir me battre ! Bon peut-être bien à vrai dire, il était bien plus baraqué que moi, mais je me défendais bien !

Finalement quand le type reparti, l’inconnu se mit à rire à son tour. Je n’étais pas quelqu’un de méchant, j’étais juste un jeune de vingt cinq ans qui défend son reste de dignité. Honoré disait-il ? Cela fit me fis bien sourire. Je n’avais pas beaucoup d’amis, personne n’a vraiment envie d’avoir un handicapé pour sortir en boite. C’était bien plus un boulet qu’autre chose. Un handicapé ne joue pas au football ou ne peut pas forcement visiter les lieux historiques de la ville avec leurs innombrables escaliers. Ouais, ça craint un ami handicapé.

Je levais les yeux au ciel avant de lui répondre « Aide-toi, toi-même et le ciel t’aidera ! » Vraiment la religion avait toujours été quelque chose à laquelle je ne croyais pas. Comme je ne croyais pas aux contes de fées, aux vampires ou aux tortus ninjas. J’étais assez bien placé pour savoir que tout cela n’était qu’inventé. Quand l’on est enfant on espère encore, mais à notre âge. Dieu et la Bible, c’était fait du même métal. Le mensonge. L’imagination. « Ne joue pas au type qui a déjà vendu son âme au diable pour te faire plaindre. » Lui disais-je avec un sourire en coin. Je ne suis pas du genre à juger les autres à leur apparence, je serais vraiment ingrat alors de réclamer que l’on ne me considère comme personne à part entière. Même si cela semble parfaitement légitime. Un bruit venait de l’arrière, manifestement le métro venait d’arriver. J’ai souris à l’inconnu en posant mes mains sur les roues pour me reculer des escaliers « Je n’sais pas où tu vas comme ça, mais à cette allure tu vas le manquer. » Je me suis dirigé sans vraiment l’attendre vers l’un de wagon pas trop plein, j’appuyais sur le bouton pour ouvrir les portes avant d’effectuer un demi tour pour éviter de me retrouver coincer et entrer en marche arrière sans vraiment me préoccuper des gens qui se poussaient pour me laisser de la place. A vrai dire, ce n’est pas question de politesse. Mais eux, ils sentent leurs pieds et si je roule dessus ils vont avoir mal. Très mal. Je maniais le fauteuil roulant avec talent, j’avais fini de grandir à dedans. Donc j’avais du faire avec. A dieu le sport et les sortie scolaire. Les sorties de manière générale. Je me suis accoudé sur mon genou quand je vis l’inconnu à bord. « On dirait qu’il n’y a plus de place assise mon vieux… »
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Lun 4 Mai - 22:55

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
L
a musculation dans mon corps était assez... Omniprésente. Faute à qui? Aux entrainements de sports, de boxe, Capoeira, karaté... Ouai, tous les sports. Spécialement les sports de combats. Je trouvais cette perspective plus attirante. Le fait de se battre avec quelqu'un. De toute manière j'avais toujours été un mex bagarreur. Bon, j'avais été élevé dans cette optique aussi! Dans notre meute l'intelligence ne servait pas vraiment. Pas la peine d'être Einstein pour survivre. Fallait juste savoir frapper lui fort que la personne contre qui vous vous battiez. Bien sur c'était logique. Mais c'était tout de même assez... Rudimentaire comme technique. C'était comme cela que ça marchait dans la meute de Malack. Et bon, je ne serais pas le genre de mec à me plaindre. Surtout vu que j'étais haut placé dans cette même meute. Le fils du chef... Pff... Il se mit à rigoler quand je lui dit que je pourrais le battre au bras de fer. Ce n'est pas parce qu'il était handicapé que je le laisserait gagner. Donc il devrait s'attendre à perdre!

J'avais toujours aimé voir les gens remettent les autres à leurs places. L'homme en costume cravate nous avait regardé tours à tours, comme un poisson. Un peu plus et les Branchies poussaient. Il avait été mouché par un handicapé et sa fierté venait d'en prendre un coup. Ça aussi ça rentrait dans la case logique. Moi, dans une telle situation, je pense que j'en aurais rajouté une couche. Je regardais de nouveau ses jambes. Est-ce que sa Prostate fonctionne correctement? Quoi? Oui je sais j'ai en effet des questions connes. Mais, ce n'est pas comme si j'avais reçu des cours sur les handicapés moi...

Je ricanais à ses paroles. C'était quoi encore ce proverbe? « « C'est quoi cette... Merde... T'es croyant? » Hum disons clairement que venant d'une personne handicapé, je doutais sur sa croyance. Déjà que moi j'avais du mal à croire. - bon on m'avais élevé en me disant que "Dieu" n'existait pas non plus - mais lui. Lui, dans son fauteuil avait plus de raison pour ne pas croire que toutes les personnes présentes dans cette rame. « Heu... Disons que je ne m'attend pas vraiment à ce que toi tu me donne ta pitié. Et puis, si j'ai vendu mon âme au diable. Il n'y a que moi que ça regarde, non? » Je rigolais une nouvelle fois. Ça mon âme? Bon, ok, sans mentir. Ma place en effet devait être réservée depuis bien longtemps et Lucifer la chauffait avec son derrière, l'attendant avec impacience pour qu'on s'amuse lui et moi ! Quoi? On dit toujours du mal du diable! Mais j'suis sur que c'est un mec sympa avec qui on pourrait s'amuser! Enfin, s'amuser... Peut-être pas, mais torturer des âmes ensembles ça devait être possible, non? « Ha Ouai, en effet roulettes! T'as pas tort! » En fait je n'avais pas de réelle destination. Et puis j'avais trouvé une distraction. Je ne pouvais pas la laisser partir comme ça. Rangeant le Cordon qui dépassait de mon pull, je me lançais derrière lui en gardant une petite distance. Pourquoi? Aucune idée. Pour qu'il ne me voit pas tout de suite. Pour faire durer le plaisir je suppose. J'entrais dans la rame assez pleine de monde, jouant des coudes et grogna en m'addosant à une vitre. Juste en face de mon Ali à roulettes. Il dut d'abord lui aussi jouer des coudes pour passer et je togolais silencieusement en le voyant autant galérer. C'était littéralement marrant. Sans vouloir me foutre de lui. Bon, ce que je faisais depuis le début. « Et Ouai... Pauvre de moi, t'as qu'a me faire de la place sur tes genoux! On y gagne tous les deux! Au fait... Roulettes, c'est quoi ton nom? »





 • I don't now what do with us... All is so compliqueted to you and for me Maybe... I wan't got you before... because I don't want stay here all my life...  •
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 10 Mai - 9:29
Croyant ? Je me suis contenté de sourire. Vraiment pas. Mais certaines choses que disent la bibles qui ont un sens de la moral assez intéressant quand l’on tente d’oublier les histoire d’arche emplis d’animaux et les types qui marchent sur l’eau. Mais après cela, j’aimais les histoires en général. Il m’arrivait de dessiner des caricature du bon dieu, et croyez moi, dans un cartoon avoir un Jessus faisant de Hula Hoop ça en jette ! Certes, il n’y avait que lui que cela pouvait bien regarder. Roulettes… C’était là un surnom vraiment dégradant qui aurait pu me blesser si j’avais onze ans. Mais ce n’était pas le cas, à présent. Finalement nous sommes tous à bord et serré les un contre les autres. Enfin, moi ça ne me dérange pas le moins du monde ! Certains avaient jeté des regards noirs à l’inconnu pour le surnom qu’il m’avait donné, mais je doutais qu’une seul d’entre eux prennent ma défense avec honnêteté et non pas ‘convention’. Quoi qu’il en soit, je n’avais besoin de personne pour me défendre.

Quand je lui fis remarquer qu’il n’avait pas de place assise il me demanda de lui faire de la place sur mes genoux, ce à quoi je répondais avec un sourire mesquin. Qu’il reste donc sur ces fameuses jambes. Il me demandait mon nom, je le regardais avant de lui répondre « Frank et toi mamie ? » Seulement je n’étais pas le genre de gars qui laissaient sa place aux personnes âgées. J’avais au moins l’excuse de ne pas pouvoir le faire. Il fallait savoir tirer profit de toute situation. Je plaignais sincèrement les personnes qui se lamentent sur leur sort. Quant à l’inconnu, s’il se lamentait d’avoir vendu son âme au diable, je pensais qu’il était le seul responsable et que s’il voulait la récupérer il n’avait qu’à se démerder. Tout cela était très imagé, mais s’il voulait être quelqu’un de bien : ça ne tenait qu’à lui.

« Et je ne suis pas croyant, j’aime les histoires délirantes et la bible l’est vraiment. » Je me fichais pas mal d’insulter la Bible dans un wagon de métro, qui oserait s’en prendre à un handicapé. L’on dira que j’ai perdu la foi. Mais je ne l’ai jamais eue. J’ajoutais tout sourire « Si cela devait exister, pourquoi pas superman en slip rouge ou les vampires Cullen scintillants au soleil ? » Oui pourquoi ne pourrions nous pas aller à Jurasic park ou que les zombies ne menaceraient pas d’envahir la terre ? Absurde. Complètement stupide même. J'étais loin d'imaginer à quel point ça ne l'était pas. Premier arrêt, les gens se faufilent pour sortir alors que d’autres poussent pour entrer. Je lève les yeux vers le type, tiens on ne me quitte plus on dirait… Si ça se trouve il s’agit d’une sorte de psychopathe. Cool… Il ne m’arrive jamais rien d’aussi palpitant pour tout avouer !
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Mar 12 Mai - 21:53

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
I
l aurait été un comble tout de même. Bien sur ça existait. On va pas fermer les yeux, les handicapés croyants étaient bien plus nombreux que ce qu'on pouvait penser, mais j'avais toujours trouver ça ridicule. Quoi? T'as plus l'usage de tes jambes et tu pense que prier Dieu va te les ramener? Non, ça c'est ridicule. Et pourtant c'est de plus en plus courant. Les gens sont cons de nos jours... Alors ça l'aurait légèrement déçu si il avait lui-même été croyant. Mais j'en doutais. Un sourire amusé sur les lèvres j'avais sorti ce surnom ridicule dont j'étais très fier merci! Et ce n'était pas des pauvres petits voyageurs qui n'osaient pas s'interférer entre lui et moi qui allaient me faire changer la façon dont je le voyais. La façon dont je l'appelait. Après tout pourquoi? C'était pas si mal alors... Disons que dès que j'avais croiser un de ces superbes regards noirs je l'avait regardé avec cette étincelle de folie dans les yeux. Et la personne avait vite détourner le regard, quitte à faire quelques pas en arrière même.

Roh... Handicapé et en plus égoïste! Bon, ça aurait sûrement été très bizarre deux mecs assit l'un sur l'autre. Surtout un mec assit sur un handicapé, mais si ça m'empêchait d'être debout! J'étais le genre de personne à prendre la place des autres et de ne pas la redonner même si ils la demandaient. « Chris... Dis donc, nos surnoms ça fait un peu début de mauvaise blague... C'est mamie et roulettes qui sont dans un wagon. Ok j'arrête... » Voilà que je me mettais à raconter des blagues avec un handicapé dans un wagon de métro avec des gens normaux. Je crois que mon père me foutrait sur une croix en me clouant pieds et mains si il savait ça. En parlant de la Bible tiens... Disons que ce n'était pas dans mes droits - ni dans mes habitudes - de parler à des humains lambdas. Encore moins des handicapés et encore moins dans le métro. Alors oui, je serais sûrement à deux doigts de la mort maintenant.

« Ah-Ah... T'as pas peur d'insulter la bible toi! Ouai, tu n'as pas tort pour la bible d'ailleurs. » Tiens, cette fois ce ne fut pas moi qui eu à essuyer des regards noirs et mécontents de la foule. La bible... Tss... Fallait pas y touché pour certains. « Superman j'en doute, mais qui te dit qu'on a pas des Cullen avec nous! C'est n'importe quoi putain... » J'eclatais d'un énorme rire. Si tu savais Frank. Si tu savais tu ne dirais pas ça. Il y a tellement de choses que l'humain lambda ne connait pas. Alors oui, ça pourrait être marrant que tu apprenne que non, les Cullen n'existe pas, mais c'est pas vraiment pareil pour les lycans, les faes, les sorciers... Enfin... Tout quoi... Le métro se stoppe et les gens se bousculent pour descendre. Je soupire en reportant mon attention vers roulettes encore présent. « Et bien tu descend au combien roulettes? »





 • I don't now what do with us... All is so compliqueted to you and for me Maybe... I wan't got you before... because I don't want stay here all my life...  •
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 19 Mai - 20:49
Alors l’inconnu du métro s’appelait Chris. Pas plus original que Frank à vrai dire. Sa réflexion me fit sourire. Peur d’insulter la bible, pourquoi j’aurais peur ? Au pire on m’en fera la réflexion et je ferais mine d’être désolé et tellement malheureux d’être handicapé. Faut bien que ça serve de temps en temps aussi. J’adore exagérer. La vie peut être plus simple quand l’on ment. Mai sil faut continuer à vivre dans le vrai. Le réel. Ne pas perdre pied, même si c’est facile de se perdre dans l’imaginaire. Cullen parmi nous, je lui jette un regard en coin amusé alors qu’il riait. Ouais c’est vraiment du délire. Les vampires… Pourquoi pas des lycans ou des fées des eaux comme dans la fée clochette ? Quoi ? Ce ne sont pas les fées qui font le printemps ? Quelle déception que de connaître le principe de rotation de la terre… Le métro s’arrêtent les gens poussent quelque peu Chris pour passer. Je lui adresse un sourire niais. Personne ne me pousse moi. Pas même pour monter un trottoir. Marche ou crève hein. Roule ou crève en ce qui me concerne.

« Au prochain… Pourquoi ? Tu comptes me suivre princesse ? » Lui demandais avec un sourire railleur tandis que d’autres passagers entrent dans le wagon. Une petite fille entre se trouvant parfaitement à ma hauteur reste à coté de moi. Elle m’adresse un sourire que je lui rendis. Elle me demande pourquoi je suis assis la dedans alors que je ne suis pas un grand père. Je me mis à rire alors que sa mère s’excusa pour la petite, vraiment j’adore les gosses et leur spontanéité. « Soit pas jalouse de ma poussette. » lui lançais-je pour la faire glousser. Adorable. Elle avait alors ouvert la bouche. Je me mis à rire avant de lui dire « Mince alors, elles sont passées où tes dents ? » Elle me sourit naïvement. Le métro reprend son chemin et je n’ai finalement jamais répondu à sa question. Je n’aime pas vraiment étalé les circonstances de la perte de mes jambes. Ce n’est pas aussi simple qu’un : je suis né comme ça. Non, je le suis devenu. Parce que j’ai voulu aider mon père, un père qui ne va toujours pas mieux. Des fois je me dis que c’est arrivé pour rien. Puis pourquoi se torturer après tout ?

Je soupire faiblement et deux minutes plus tars le métro s’arrête de nouveau, les portes s’ouvrent et je sortais le premiers, sans faire attention aux pieds ; qu’ils fassent gaffe eux même. J’arrive devant les portes et merci il y avait une porte pour handicapé. Je sortais ma carte électronique quand je jette un coup d’œil à Chris qui semblait vérifiait qu’il n’y ait pas de contrôleur, pas de bol. Il y en avait deux posté de l’autre coté. Je souris amusé avant de lui dire « Un coup de main ? » Il pouvait se faire passer pour mon accompagnant en faisant mine de me pousser. Qui va nous contrôler franchement ? Je n’attends pas sa réponse et me dirige vers la porte « Ou tu peux tenter ta chance à un autre arrêt. » Taquinais-je toujours sourire. Allé, il est temps de retrouver la lumière du jour les faux batman.
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Sam 23 Mai - 10:34

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
S
e moquer des personnes diminuées était apparemment un sujet tabou d'après tous les regards noirs que je me coltinais. Enfin, je savais en effet que ce n'était pas vraiment très conseillé, mais les gens autour de nous étaient ridicules. Ce qui me donnait encore plus envie de raconter des conneries sur son fauteuil roulant. Essuyant un nouveau regard empli de mépris d'une personne je me concentrais sur mon ami à roulettes tandis qu'il parlait des vampires. Les vampires je n'en ai jamais entendu parler. Et je doute assez sur existence de ces de ces derniers. Enfin, sait-on jamais. Mais le fait qu'il parle de cela avec un lycan me donnait beaucoup envie de rire. Une personne qui connait des choses sur le surnaturel ne passe pas inaperçue auprès d'une autre. Sûrement à cause de son ton légèrement ironique, ou quelque chose dans le genre. Pour ma part je savais assez bien le camouflé ce qui était sympa. Mais pour cette personne, j'étais quasiment, clairement sur qu'il n'avait aucune connaissance sur le surnaturel. Ce qui au demeurant n'était pas plus mal pour nous deux. Je n'aurais pas apprécier me retrouver en face d'un Wolpi ou un sorcier...

« Bien entendu! Tu t'attendais vraiment à ce que je me sépare de mon ami sur roulettes? » Princesse... Qu'est-ce qu'il faut pas entendre... N'empêche cela me faisait rire qu'il s'adresse à moi avec plus d'insolence que toutes ces personnes dites "normales". Je regarde alors l'enfant qui lui pose une question pour le moins douteuse dans la bouche d'un adulte et un sourire apparait sur mon visage. Comme quoi, je ne suis pas le seul à aimer faire la causette à un mec en fauteuil. Bien sur la mère de l'enfant s'excuse ce qui me fait lever les yeux au ciel. C'est bon, il n'a pas matière à s'excuser. La demoiselle à poser une simple question avec l'innocence d'un gamin. Ce n'est pas comme si elle avait insulté. De plus Roulettes répond bien gentiment et poliment. Pas le moins du monde gêné par la question. Je préfère garder le silence. J'avais beau être né dans un endroit reculé, je savais que les enfants n'avaient pas tous eu une enfance aussi douloureuse que moi. Ils avaient eu le temps de s'amuser, de rire ou de pleurer. Pas moi. Et si j'avais sorti un commentaire sur son fauteuil, l'enfant n'aurait sûrement pas apprécier. Et puis, c'était un moment entre Roulette et la gamine. Même si je ne pu m'empêcher de voir qu'il ne lui répondit pas.

Je n'avais pas de but. Et si j'étais encore dans le métro, c'était parce que Frank il était encore lui aussi. Lui partit, je n'avais pas grand intérêt à être dans le métro. Alors, quand le métro fit un nouvel arrêt, je m'engouffrais en dehors du wagon, bousculant au passage plusieurs personnes. Mais voilà, le truc en entrant sans payer c'est que l'on sait jamais si la sortie passera aussi bien. Et pour moi aujourd'hui... Deux contrôleurs se tenaient en retrait, mais pas inaperçus. Je tournais la tête. Tiens Roulettes! J'avais pas vu qu'on était a la même borne. « Je vais reconnaître Roulettes que si là tu avais quelque chose à me proposer, ce serait pas de refus. J'ai pas vraiment envie de me faire arrêter. » Je fi une petite moue boudeuse en m'approchant de lui « Je préfère ta gentillesse! »





 • I don't now what do with us... All is so compliqueted to you and for me Maybe... I wan't got you before... because I don't want stay here all my life...  •
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 24 Mai - 17:41
Ami ? Pourquoi pas… Même si je doute qu’il veuille me garder comme ami. Je ne suis pas si amusant. Je ne vais pas en boite de nuit, je ne traine pas dans les bars, je ne vais pas même à la plage. Et même si j’y allais, je resterais coincé comme un vieux con. Alors je ne sors pas vraiment. J’ai des activités assez limitées bien que j’étais décidé de prendre un verre en espérant ne pas tomber sur mon père. Je l’aime, mais boire à coté de mon alcoolique de paternel me couperais l’envie de crainte de finir comme lui. Il paraît que c’est héréditaire l’alcoolisme. J’y ai peut être échappé avec un peu de chance. Il m’en fallait bien un peu. Je lui proposais de l’aider et il semblait accepter. En même temps, il serait assez stupide de ne pas accepter. Il préfère ma gentillesse prétendait-il. Cela m’amusa grandement. « Qui t’as dis que j’étais gentil monsieur ‘j’ai vendu mon âme au diable’ ? » Etre handicapé ne veut pas dire être enfant de chœur. Je n’ai jamais été quelqu’un de très docile, bien que j’y étais contrains désormais. Je dois être plus conciliant et sage. Je n’ai jamais voulu être raisonnable. Mais cela c’est imposé à moi. Je dois faire avec ou me tirer une balle. J’ai envie de vivre moi.

Je lui adresse un clin d’œil avant de lui faire signe de me pousser ; ce qu’il fit, je passais ma carte magnétique et cela ouvrit le portique. Il me poussait. Seulement, avec mon bras je fis mine que cela était compliqué. Je fis passer un nombre incalculable de fois ma carte, ce qui fit clignoter la borne. Nous semblions coincer et attirons l’attention des contrôleurs qui vienne alors aider à ‘dégager’ le fauteuil. « Merci les gars, on ne s’en serait pas sorti sans vous ! » Pipotais-je. Les deux gaillards eurent le torse bombé de fierté. Ils nous souriaient et nous firent signe de circuler en nous souhaitant une bonne après midi avec un entrain exemplaire. Je souris et croise les bras devant moi en laissant Chris me pousser dans  la rampe du métro. Un peu plus loin je relève la tête vers lui « C’était trop facile. » Vraiment trop simple. Qui oserait nous contrôler ? De toute ma vie d’handicapé je n’ai pas été contrôlé une seule fois dans le métro et ce n’était pas à défaut de faire passer des gens avec moi.

Je posais mes mains sur les roues et avançait alors en lui disant « C’est bon t’es pas obligé de m’pousser maintenant. » C’est dingue comme les gens se sentent utile en poussant un fauteuil roulant. J’aimerai bien qu’ils posent leur cul dedans pour voir ce que ça fait de ne rien contrôler de l’endroit où l’on va. Bien que je devais avouer trouver cela amusant quand l’on me poussait vraiment trop vite. J’avais souvent la sensation que j’allais tomber ou m’envoler au choix. Quoi qu’il en soit, c’était un moment de sensation agréable. « Je devrais pouvoir survivre sans toi… » Lui lançais-je toujours aussi amusé par ce type. Nous sortons du métro et arrivons sur un large trottoir dans des rues peuplées de piétons et de voitures.  Je suppose que chacun retourne à sa vie. « Bon, bha salut Chris. J’suppose que t’as pas non plus de fric pour te payer un mcdo ? » Taquinais-je une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis né le : 26/07/1990 Je suis en ville depuis le : 11/02/2015 Nombre de messages : 197 Points : 1739 On me connait sous le pseudo : Grounders & BleedOut Je porte l'avatar de : Tyler Posey DC : Bientôt bientôt J'ai utilisé des images de : Tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Barman Actuellement, je suis : Un célibataire qui a déjà son âme sœur
Tell Me More
Got It !

Ven 29 Mai - 7:57

Quand t'es pas doué bâ tu fais pas.

 
A
mi, ce n'était pas un terme que j'employais souvent. Hum, je crois même que je ne l'avais jamais utilisé. Ami? Je n'ai jamais eu d'amis. Je n'avais pas besoin d'amis. Après tout j'avais la meute. J'avais Malack, mon connard de père. J'avais mes entraînements intensifs. Qui voudrait être votre ami lorsque vous passez votre temps à tabasser les gens pour les rendre faibles ou pour les rendre plus forts. Allez savoir. Comme si c'était une réaction normale de frapper les gens ainsi. Comme si j'étais quelqu'un de normal aussi... Je ne connaissais pas vraiment le terme de normalité et je ne pensais pas le faire un jour rentrer dans mon vocabulaire. Mais je m'amusais de l'instant présent. Et si je devais un jour m'intéresser à mes "amis" et bien je le ferai. Mais ce ne sera pas aujourd'hui. « C'est sur que t'as la dégaine d'un méchant surtout! » On va pas se mentir un bon nombre de méchants dans les films américains étaient ou des russes - Quoi j'ai dis que l'on allait pas se mentir - ou des arabes - Bâ oui.... C'est même pas des conneries - ou encore des mecs en fauteuil roulant. Quand ce n'est pas les trois. Allez y compter pour une fois je ne raconte pas que des conneries...

Il me fit signe de le pousser et en ricanant un peu je lançais un regard vers les contrôleurs. Ouai bon, d'accord j'allais pas me faire embarquer. Il passa sa carte dans la borne et fit mine de rester coincé. Je grognais un peu. Cet abruti était en train d'attirer l'attention sur nous. Hum, j'aimais bien sa manière de faire n'allons pas nous mentir. Il était moins con que le commun des mortels. Les flics arrivèrent pour nous "décoincer" quelle bande de cons... « Ouai Ouai merci les keu... Mecs. » Je lance un dernier sourire faux en poussant Frank le plus loin possible de ces gens. Je vous ai déjà dit que je n'aime pas les flics ou vous l'avez deviner seul? Les gens nous lancent de nouveau des regards et je rigole en sortant du champs de vision des contrôleurs. So easy! « Tu m'étonne que c'était simple! Mais tu m'as quand même foutu la trouille en faisant mine de rester coincé ! » Je le pousse un peu faisant mine de l'envoyer valser dans le décors avant de rattraper le fauteuil en me mettant à la tache qui m'avait été confié "pousser le fauteuil" Tss... N'importe quoi!

Je sens une résistance et vois ses mains poser sur ses roues. Je retire les miennes. « Han mais je m'amusais bien en me rendant utile auprès de toi roulette! » Je rigole en glissant mes mains dans mes poches. C'était la première fois que je poussais un fauteuil roulant. Youhouuu je dirais qu'il y a un début à tout. Même aux conneries. Aussi grosses et inutiles soient-elles. Pousser un fauteuil roulant. C'était sûrement la premiere et la dernière fois que je faisais ça de ma vie. Mais n'allons pas nous en plaindre, c'était marrant. « T'es sur? Parce que t'as pas vraiment l'air... » Je plisse les yeux en sortant au grand jour. Wow trop de lumière pour mes yeux qui sont bien mieux dans la pénombre. Soupirant je me tourne vers roulette. « J'ai toujours assez d'argent pour la bouffe Frank! Merci de m'avoir prêté ton fauteuil et ton amabilité! A une prochaine fois j'espère. Évite de prendre le métro la prochaine fois' c'est pas très pratique... Tiens au pire si tu veux mon numéro! » Comme je suis un mec bizarre j'attrape la main de Frank et sors un stylo de ma poche. Ne vous avais-je pas dis que j'étais bizarre? J'écris les chiffres sur la main de Frank avec un sourire amusé.





 • I don't now what do with us... All is so compliqueted to you and for me Maybe... I wan't got you before... because I don't want stay here all my life...  •
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 29 Mai - 21:49
Cela m’avait bien fait marrer de voir Chris paniquer quand j’ai commencé à bloquer les roues pour faire comme si nous étions coincés. Je le sentais très mal à l’aise, mais il est vrai que j’aurais pu jouer au co*nard et le laisser de faire chopper par les flics, mais je ne suis pas ce genre de personne. A croire que finalement j’avais bel et bien cette gentillesse qu’il appréciait tant. Finalement, il m’avait avoué avoir eu la trouille, ce qui me fit grandement sourire. Si un handicapé peut lui mettre la frousse, ça doit être une véritable gonzesse ! Je repris le contrôle du fauteuil après l’avoir laissé s’amuser un peu. Les gens trouvent cela amusant, moi je n’éprouvais rien, juste le fait de ne rien contrôler et d’être un pauvre type en fauteuil. Mais je n’en montrais rien, parce que je n’étais pas un pauvre type. J’étais moi. Avoir une bonne estime de soi c’était important dans ma situation. Utile auprès de moi. Cette remarque me fit rire, vraiment ? S’il voulait se rendre utile il pourrait je ne sais pas, passer maire de la ville et faire construire des portes adaptés dans les métros pour ma petite personne. Ce serait appréciable il faut bien l’avouer ! Mais il ne faut pas rêver, non pas que je pense qu’il est trop stupide pour avoir la place. Mais disons que je n’avais espoir qu’un jour l’on s’intéresse véritablement à notre cause. Il y avait des choses bien plus rentable comme le tourisme ou payer des agents de police.

Il disait pouvoir se nourri, c’était tant mieux pour lui. Ceci dit, je comprenais qu’acheter des tickets de métro peut-être particulièrement barbant. Une dépense rageante quand l’on n’est pas contrôlé. Je souris amusé à sa réflexion. Je le laisse prendre ma main et écrire à l’intérieur de celle-ci. Je la regardais et découvrais son numéro de téléphone. Il aurait pu m’écrire sur le pied, au moins je n’aurais pas pris le risque de l’effacer en me déplaçant. Je lui adresse un large sourire avant de lui dire d’une voix enjouée et amusée « Ça marche princesse. Tu auras un jour le coup de fil de ta vie ! » Plaisantais-je, vraiment je trouvais ce garçon amusant. Il était plutôt simple avec moi, il n’hésitait pas à plaisante rte c’était plutôt sympas de sa part. Je lui fis signe avec ma main, cela aurait été plus simple s’il avait écris dans mon téléphone. Mais les bonnes vieilles méthodes me convenaient assez. Je le regarde s’éloigner et parti à mon tour dans ma propre direction. La vie reprend son cours et maintenant il faut se trouver quelque chose à grignoter. Oui, parce que toute bonne journée doit contenir un repas fait d’un sandwich.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

La moquerie c'est mal. La connerie c'est pire {Frank & Chris}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-