IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Quand le trio infernal est réuni (Pv Amparo & Alister)


Silence is a true friend who never betrays.

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 10 Mai - 0:32
Amparo, Alister & Aidan
Un sourire étirait les lèvres du latawiec tandis qu'il reposait son téléphone sur l'accoudoir de son fauteuil, un petit regard complice envers Alister qui faisait de même, nous allions être bientôt au complet. Cette petite journée qui était toute tranquille s'améliorait de minute en minute, Aidan avait été ravis de voir son meilleur pote arrivé et savoir qu'Amparo débarquait, il ressentait une certaine excitation à savoir qu'ils allaient se retrouver tous les trois, cela n'arrivait pas souvent, et c'était peut-être mieux... Non pas que cela l'embêtait au contraire seulement parfois quand ils commençaient, on ne savait pas toujours si ça allait se finir et ni comment d'ailleurs... Et en même temps Aidan ses plus beau souvenirs avec eux, tout comme avec Isi ou encore Ivy, ils faisaient tous partis de sa vie et lui rendait l'éternité beaucoup moins longue à vivre...

- "Quelque chose contre Pearl Harbor Al'?" Lui glissait-il en souriant de plus belle en regardant son meilleur ami. "Est-ce que tu veux réellement que l'on parle de tes goûts cher ami?" Aidan était de bonne humeur et ne pouvais pas s'empêcher de venir taquiner Alister qui pour une fois n'était pas si ronchon que ça. Il était ravis de voir que son ami allait beaucoup mieux que la dernière fois, Ali avait été si proche de la folie qu'il avait eu peur de le perdre... "Au fait, tu ne m'as pas dit, comment ça s’est arranger avec l'autre femme dont tu m'avais parlé l'autre soir?" Retrouvant son sérieux d'un coup, il était réellement intéresser, il voulait savoir comment ça s'était déroulé tout en sachant que dans tous les cas il ne le jugerait pas mais, il allait bien aujourd'hui et c'était ce qui comptait! Cependant Aidan ne pouvait pas s'empêcher de pensée à tout ça et de se demander comment il avait finit pas gérer la chose... Ressortant la bouteille de bourbon, il se resservit un verre en évitant d'en servir un à Ali qui n'en buvait jamais, il n'aurait pas cru trouver un jour encore moins drôle que lui... Cette pensée arracha un nouveau sourire à Aidan, bien sûr, il ne le pensait pas vraiment mais, il aimait de temps en temps chambrer l'inspecteur la dessus...

C'était Isibelle qui aurait été ravie de voir tout le monde, mais elle était sortie tôt ce matin, elle serait surement déçue d'avoir loupé tout le monde mais, elle vivait sa vie également et il était content de voir qu'elle arrivait tout de même à s'épanouir dans cette nouvelle ville. Sa sœur n'était pas aussi difficile que lui, elle n'avait pas de mal à faire sa place malgré sa maladie, des fois il se demandait comment elle faisait, cependant Aidan n'était pas idiot et il se doutait que le fait qu'il n'approche pas les femmes devait ne pas aider à bien s'intégrer... Ce qui l'arrangeait d'une certaine manière, Aidan était bien dans son manoir sans trop de gens autour de lui, il savait à qui il avait donné sa confiance et il savait qu'il ne serait plus déçu! Aidan fut très vite tiré de ses pensées lorsqu'il entendit d'un coup la porte d'entrée, un sourire s'étirait sur ses lèvres tandis qu'il se déplaçait alors vers la porte d'entrée...
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 03/04/2015 Nombre de messages : 164 Points : 1257 On me connait sous le pseudo : Syato Je porte l'avatar de : Natalya Rudakova DC : Selen, le bisounours mal-lêché et Zadig, la crapule en Armani J'ai utilisé des images de : Syato (avatar) & Noah <3 (gifs) & caïus (signa) & Pluplumes (bannière rouquemouttes)
J'ai : 520 ans, et la meilleure des crème anti-rides pour que j'en paraisse 24. Je travaille comme : vendeuse de comics, propriétaire du Wiggle Bubble et auteure de bandes-dessinées en amateur. Actuellement, je suis : Célibiatch.
Tell Me More
Got It !

Dim 10 Mai - 16:20


 
 
Quand le trio infernal est réuni...
Ampy, Ali & Dadan

 

 
La journée était déjà diablement bien entamée, et alors que les heures s'égrainaient, l'idée de rendre visite à des êtres chers avait germé sous la touffe de cheveux roux qui ornait le crâne de la Latawiec. Cela faisait un bon moment qu'elle n'était plus venue tourmenter ce cher Aidan et son fidèle compagnon Alister, et elle devait bien avouer que cela commençait à lui manquer. Mais elle avait tant eu à faire, tant à vivre, que malheureusement, ses deux amis étaient passés au second plan pour un petit instant. Après tout, qu'est-ce que c'était, une poignée de jour, lorsqu'on avait l'éternité devant soi ?
C'était forte de cette conviction qu'elle descendit à bicyclette les allées boisées du petit village de North Berwick, lieu de rencontre pour cette jeune femme un peu spéciale, car il abritait quelques uns de ses liens les plus proches. Filer dans le vent de cette manière, portée par le vélo défilant jusqu'en bas des collines, lui donnait exactement la même impression que celle de voler. A tire d'ailes, sans réfléchir, simplement libre. Elle avait fermé les yeux afin de retrouver ces sensations si uniques et particulières aux êtres comme elle, mais ce simple geste fut la cause d'un brusque retour à la réalité. Les yeux clos, elle n'avait pas pu éviter le léger lopin de terre qui avait causé un renflement soudain sur sa route, et qui eu pour conséquence de faire buter la roue avant de son vélo si fortement qu'elle s'en retrouva propulsée hors de sa selle. Elle se sentit planer quelques secondes avant d’atterrir dans des buissons qui heureusement amortirent sa chute, même si elle en avait vu bien d'autres. Abonnée à la maladresse, elle se demandait parfois si un sor'cier ne s'était pas amusé à lui jeter un sort.

« Aaaaargh... », se lamenta-t-elle, entièrement retournée dans les fourrés. Elle soupira, se releva finalement et épousseta sa tenue, vérifiant que tout allait bien. Heureusement, il y avait plus de peur que de mal, et même ses vêtements ne n'en étaient pas retrouvés trop abîmés.
Elle regarda aux alentours après avoir retrouvé ses esprits, et aperçut le manoir Winghelow à quelques mètres de là. Marchant vers sa pauvre bicyclette qui gisait sur le sol telle une amante éplorée, elle la ramassa et se rendit vers la bâtisse au-moins aussi immense que celle dans laquelle elle vivait depuis presque quarante-six ans maintenant. Retirant les quelques feuilles restées au sein de ses mèches carmines, elle finit par poser son moyen de locomotion contre la grille du portail métallique entourant le domaine, et d'un pas gracile, grimpa les marches du porche pour finalement cogner à la porte. Elle savait son ami non loin, et vu leurs échanges de messages, il devait forcément s'attendre à sa venue.
Quand Aidan lui fit face en lui ouvrant, un large sourire se peint sur le visage d'Amparo, un de ces sourires malicieux qu'elle ne réservait qu'aux êtres aimés.

« Salut mon p'tit poulet. Alors, on fait des cabrioles avec Fearounet sans moi ? », lança-t-elle, avant d’accommoder ses paroles d'un léger pincement de joue qu'elle donna à Aidan, gestes d'affections habituels qu'elle avait développé à son égard au fil des années. Elle entra sans entendre la question qui n'en était pas vraiment une après tout, et arpenta les lieux qu'elle connaissait décidément par cœur. Rejoignant le salon, elle fut surprise de le trouver vide, et, poings sur les hanches, sembla chercher autour d'elle la raison de l'absence de l'élément central de leur trio de choc.

« Tu l'as caché où, d'ailleurs ? Il est à poils dans un placard, c'est ça ? », soupira-t-elle faussement avant de se résigner et d'orienter son attention ailleurs.
Sur un fauteuil vide, par exemple. Le fauteuil, pour être exact. Il avait toujours été source de convoitise pour Ampy depuis qu'elle avait fait la connaissance de monsieur Fearghas, et comme le faire tourner en bourrique était l'un de ses passe-temps favori avec la lecture de comics et l'observation des oiseaux, elle vit là une occasion en or. Elle prit donc possession du fameux fauteuil, équivalent d'un trône prestigieux à ses yeux, en s'y asseyant d'une grâce insoupçonnée. Et c'est en faisant cela qu'une deuxième idée de génie diabolique germa dans son esprit à la vue du téléphone posé sur la table basse, téléphone qui n'appartenait pas à Aidan vu qu'il était tout les deux pourvus du même modèle. Il était donc, en toute logique, la propriété d'Alister. Vraiment. On aurait dit que le Ciel se mettait de son côté pour qu'elle puisse rendre la vie d'un de ses plus proches amis parfaitement impossible.

« Oh, mais voyez-vous ça... »
, fit-elle, son ton se parant d'un voile légèrement vicieux alors qu'elle se saisissait du portable et regardait parmi les derniers messages reçus. « On dirait que notre inspecteur préféré mène une sorte de parade nuptiale digne des plus beaux corbacs ! »
 

  ©TENNESSEE.



Sans contrefaçon...

Tout seul dans mon placard, les yeux cernés de noir... A l'abri des regards, je défie le hasard. Dans ce monde qui n'a ni queue ni tête, je n'en fais qu'à ma tête. Un mouchoir au creux du pantalon, je suis chevalier d'Eon.
© caius
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 05/01/2015 Nombre de messages : 368 Points : 2466 On me connait sous le pseudo : Naatiri Je porte l'avatar de : David Tennant DC : Docteur Blackwood J'ai utilisé des images de : Tumblr & Bazzart
© Syato ♥ J'ai : 1000 ans Je travaille comme : Inspecteur Actuellement, je suis : Des rumeurs courent sur le fait qu'il serait assez proche d'une certaine Journaliste ...
Tell Me More
Got It !

Mar 12 Mai - 13:15


Quand le trio infernal est réuni ...
Plazza, Pampers & Portafion


Alister se laissa tomber dans son fauteuil, soupirant d'aise une fois assis. Journée difficile, très difficile ! Il n'avait pas arrêté de courir à droite et à gauche comme si le monde entier avait décidé de le faire chier ce jour-là. Entre les flics qui ne savaient pas se gérer tout seul, les enquêtes qui s'accumulaient de plus en plus sur son bureau et ce pauvre type qui n'avait rien trouvé de mieux à faire que de finir en pizza 4 saisons après avoir sauter d'un toit ... L'inspecteur en avait ras le c*l. En plus, pour finir en beauté, Loka l'avait achevé avec ses SMS douteux et sans queue ni tête. Il avait donc décidé d'aller décompresser chez Aidan qui l’accueilli à bras ouvert comme d'habitude.

Ils étaient au salon, regardant Pearl Harbor tranquillement quand ils apprirent la venue imminente d'Amparo, la troisième part de leur trio. Alister l'adorait, bien qu'il ne la connaissait pas autant qu'Aidan, mais leur différence de caractère était souvent la cause de scènes peu reluisantes et complètement débiles. Pire que des gosses, ils se tiraient dans les pattes à chaque occasion sous le regard mi-amusé mi-désespéré d'Aidan. Laissant de côté le film un instant, les deux compères se regardèrent d'un air complice avant que le plus vieux prenne la parole :

- Quelque chose contre Pearl Harbor Al'? Est-ce que tu veux réellement que l'on parle de tes goûts cher ami?

Un léger rire s'échappa des lèvres d'Alister, qui malgré sa journée, était plutôt de bonne humeur ... Chose assez rare en soit. Il leva cependant les yeux au ciel avant de lui répondre :

- Oh, je n'ai rien contre Pearl Harbor, Aidan ... Seulement voilà, au bout de sept fois je commence légèrement à m'en lasser mon cher ami !

Alister avait grossi le trait juste pour charrier son ami. Le visage d'Aidan changea, il devint sérieux et grave et cela inquiéta l'inspecteur qui se demandait s'il n'avait pas dit une connerie. Il l'interrogea du regard et le latawiec se décida enfin à lui dire ce qui n'allait pas :

- Au fait, tu ne m'as pas dit, comment ça s’est arranger avec l'autre femme dont tu m'avais parlé l'autre soir?

Le brun fronça les sourcils, perdant tout sourire. Il soupira légèrement avant de s'enfoncer dans son siège et de regarder devant lui. Pourquoi fallait-il qu'Aidan en reparle ? Rien ne s'était arrangé, rien ne s'était passé. Alister avait presque oublié Pearl et la question de son ami le fit plus de mal que de bien. Avec tous les événements récent, la rencontre avec Loka et son travail débordant, il avait réussi à mettre ce problème de côté voire de l'éluder complètement. Il n'avait aucune nouvelle, aucune piste et surtout, il n'avait pas le temps de s'en occuper. Peut-être qu'il la laissera vivre, ne sachant pas si il aura le courage de la tuer. Perdu dans ses pensées, le Latawiec ne lui répondit pas et il fut soulagé quand il entendit Amparo débarquer avec sa grâce et sa discrétion naturelle.

- Salut mon p'tit poulet. Alors, on fait des cabrioles avec Fearounet sans moi ?

"Fearounet" roula des yeux puis sauta de son fauteuil pour se glisser dans la cuisine. Il voulait un thé car il savait que cette soirée allait être mouvementée. Il fouilla dans les placards et sortit environ dix boîtes différentes qu'il étala sur le plan de travail. Aidan et la simplicité. Deuxième soupire. Alors qu'il analysait chaque saveur avec attention, il entendit l'ancienne reine prendre la parole :

-  Tu l'as caché où, d'ailleurs ? Il est à poils dans un placard, c'est ça ?

Le concerné leva les yeux au ciel non sans un sourire. Parfois, il avait vraiment du mal à croire qu'elle était Reine à une époque. Une fois le thé choisi, il fixa la bouilloire dernière génération avec dépit. Comment ça marchait ce truc ? Il s'en approcha prudemment, cherchant du regard un bouton pour la mettre en route. En vain. La colère commençait à monter en lui, pestant contre cette pauvre machine et contre la technologie dans sa globalité. Alister appuya rageusement sur un bouton et regretta son geste immédiatement. Des "Bips" sonores retentirent et l'ange noir paniqua, secouant les mains et reculant de quelques pas. Qu'est-ce qu'il avait foutu encore ? Maladroitement, il rappuya au même endroit faisant cesser ce bruit atroce pour ses oreilles délicates. Hmm... Du thé froid ... C'était bon le thé froid non ?

- Oh, mais voyez-vous ça... On dirait que notre inspecteur préféré mène une sorte de parade nuptiale digne des plus beaux corbacs !

Alister tiqua. Oh merde, pas ça ... Non sans donner une claque rageuse à la bouilloire, il débarqua dans le salon à grande vitesse. Et là ... Le drame ! Son cœur s'emballa, sa rage augmenta. Amparo avait osé poser son soit disant fessier royal sur SON fauteuil, le sien, à lui ! Et pire ... Elle était entrain de fouiller son téléphone et même d'y écrire avec. Oh mon dieu... Alister tiqua une deuxième fois. Loka ! Il la foudroya du regard. Finish her. L'ange noir prit son élan et fonça droit sur Ampy avant de lui sauter dessus avec force, digne d'un plaquage de Chabal ! Fatality. Un craquement sec mit la puce à l'oreille d'Ali qui se dit que ce n'était peut-être pas une bonne idée de faire ça. Ils partirent tous les deux en arrière, fauteuil inclus, et le brun écrasa de tout son poids la jeune femme qui n'avait rien vu venir. Ils restèrent un moment immobile, à se regarder comme deux ahuris puis Alister, plus rapide, chopa son téléphone. Il s'installa correctement sur elle, pour bien qu'elle sente son poids et son envie de vengeance avant de faire défiler les messages.

L'inspecteur devint de plus en plus livide à chaque SMS. Oh non ... Non ... Noon ... NON ! Le dernier l'acheva. La journaliste allait le payer, car elle était au courant que ce n'était pas lui. Un grognement sourd se fit entendre et Alister se mit en positon assise sur Amparo. Il leva ses mains, menaçant, et lui lança :  

- Espèce de Pigeonne tétraplégique ! Tu vas regretter ton geste et payer pour cet affront !  

Il serra les dents et frappa là où ça faisait mal ... C'est à dire les côtes. Enfin frapper ... Non PIRE ! Il se mit à la chatouiller, sachant très bien qu'elle y était sensible. Il savourait sa vengeance avec un petit sourire sadique sous le regard surement blasé de leur ami commun ... Aidan.



©TENNESSEE.


Part Of Me
Everyday reminded how much I hate her, weighted against the consequences. I can't live without her so it's senseless.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 20 Mai - 16:42
Amparo, Alister & Aidan
L'ange noir n'avait pas eu le temps de faire grand-chose...  Le caractère d'Amparo n'avait pas changé, non il ne l'avait pas fait depuis trois cent ans qu'il l'a connaissait et surement qu'il avait été la même dès la naissance donc à présent il était trop tard... Il avait souri en la voyant faire, lui lançant un regard qui voulait dire qu'il savait très ce qu'elle avait en tête, sachant très bien que dans pas longtemps cela avait vite dégénérer... Il levait légèrement les yeux au ciel avant d'entendre son meilleur ami revenir... Aidan se préparait déjà au pire, et allait s'installer tout contre la cheminée de la pièce, non il n'allait pas se mêler à tout cela et comptait bien les laisser se débrouiller tous les deux. Il comptait à rebours dans sa tête... Trois... Deux... Un... Au même moment l'inspecteur arrivait enfin dans le salon et fonçait déjà droit dessus sur la dernière arrivée... Aidan n'eut pas vraiment le temps de réagir et il savait déjà qu'il valait mieux éviter de se tenir entre les deux, l'expérience le lui avait déjà prouvé... Il tirait une grimace en entendant un craquement qui ne trompait pas... Ça allait gueuler, l'hilarité pouvait se lire sur le visage d'Aidan qui s'amusait beaucoup de la situation. 1-0 pour Harrison pensait-il en comptant les points, juste avant de voir que leur inspecteur ne se la jouait pas très fairplay et utilisait un moyen vieux comme le monde contre leur amie... Les chatouilles, Aidan souriait aillant l'impression d'avoir deux enfants devant lui, c'était comme s'il avait une sœur et un frère en plus dans la famille... Soupirant doucement il s'approchait des deux, venant s'accroupir pour venir à leur hauteur.

- "Vous me préviendrez quand mes deux meilleurs amis n'auront plus six ans d'âge mental?" Demandait-il avec son petit regard en coin qui voulait tout dire, il se moquait d'eux tandis qu'il se relevait par la suite, choppant son verre allant vers le bar, "Est-ce que je te sers quelque chose Ampy?" Demandait-il en se servant de ce surnom qu'il lui affectionnait de temps en temps tandis que lui-même se resservais un verre de bourbon, ne demandant rien à Alister puisqu'il savait que ce dernier ne buvait rien. Aidan profitait de ce petit plaisir qui était la seule chose ou presque du monde humain qu'il pouvait vraiment apprécier. Prenant son verre dans la main il se retournait vers les ses deux acolytes. "Vous pensez que le fauteuil va avoir survécu à vos folies? Le bruit que j'ai entendu est assez inquiétant Ali." Bien sûr, Aidan s'en fichait ce n'était qu'un fauteuil, le fait d'en racheter un ou de le faire réparer était pas un souci, cependant il savait déjà que son ami allait surement ne pas voir les choses de la même façon... L'ange noir ne prenait parti ni pour l'un, ni pour l'autre les laissant se débrouiller, pourtant il n'en pensait pas moins, il ne prenait pas un air sévère au contraire il aimait bien les voir ainsi, oubliant leur soucis personnels, ils passaient toujours un bon moment lorsqu'ils se retrouvaient tous les trois, il en avait même de sacré souvenirs, certaines choses qui pour leur propre bien et surtout pout leur amour propre devait rester cacher à double tour dans leur esprit!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le trio infernal est réuni (Pv Amparo & Alister)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-