IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Intrusion - ft. Hurricane


Silence is a true friend who never betrays.

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Ven 22 Mai - 22:38






Intrusion

La fenêtre s'ouvre, comme poussée par le vent, laissant un courant d'air s’engouffrer dans la chambre et agiter les rideaux. Sur le rebord de la fenêtre se dépose une fine pellicule de poussière scintillante, identique à celle qui vient retomber sur parquet de la chambre, une fine trace qui s'arrête aux deux pieds nus d'un jeune homme aux cheveux roux.

Ruben observa attentivement la chambre, portant une main à son menton ; comme pour réfléchir à la situation dans laquelle il se retrouvait. Il ne connaissait rien de cet endroit, encore moins de cette chambre, mais il s'en sentait le besoin d'y poser les pieds. L'endroit dégageait quelque chose d'agréable, plus qu'une maison lambda, rapidement Ruben prit ses aises ; il se laissa tomber sur le lit, dérangeant la couverture qui le recouvrait. Le matelas était assez confortable. Aussitôt, son regard remarqua le réveil sur la table de chevet, quelques livres, puis dans un autre coin de la chambre ; un bureau sur lequel s'y trouvait quelques affaires. Ruben quitta le lit pour observé de plus près le contenu de ce bureau, mettant les mains sur quelques papiers, bibelots, pour finalement rejoindre une chaîne hi-fi ; il  connaissait cet objet, Nylia en avait une. Laissant sa main passer devant une série de touche, Ruben appuya finalement sur l'une d'elle et bientôt la musique surgit des enceintes.

Le Pixie continua sa visite avec l'armoire qu'il ouvrit en grand et y trouva son bonheur ; des vêtements. Les retirant un à un de leur cintre, Ruben se regardant dans le miroir, prenant différente pose afin de voir lequel de ces tenues lui irait le mieux. Quelques moues sur le visage, Ruben abandonna finalement ses recherches, laissant une pile de vêtement sur le lit. Peut-être y aurait-il plus de choix...ailleurs.

La cuisine était spacieuse, rappelant à Ruben qu'il serait agréable de trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Après plusieurs placards, il mit la main sur un paquet de biscuit qu'il garda sous le coude pour consommer tout au long de la visite. Quelques miettes marquaient le passage de Ruben qui se retrouva dans un grand salon, au centre duquel siège une cheminée, certainement très agréable en hiver.
Il s'installa sur le canapé, croisant ses pieds sur la table basse et s'imaginant très bien flemmarder devant un bon feu de cheminée. Tapotant le dossier du canapé, Ruben jeta un œil sur l'ensemble de cet environnement. Il s'y sentait aussi bien que dans n'importe quelle autre endroit ; même les toilettes conféraient un certain confort.
Manipulant plusieurs éléments de la décoration, Ruben vint à bout des gâteaux, laissant l'emballage sur la grande table où il était aisé d'y prendre un bon repas.

Après avoir passé en revu un bon nombres de détails, il ne trouva aucune photo qui pouvait l'informer des individus qui vivaient ici. Généralement, les familles aimaient bien s'exposer de la sorte ; mais pas ici.
Ruben remonta à l'étage, ayant souvenir de quelques recoins qu'il n'avait pas encore visité. Ainsi, il se retrouva au grenier, ayant abaissé la trappe qui se démarquait du plafond. Ruben apportait une certaine sympathie pour les greniers, car c'est ici qu'il y faisait ses meilleurs découvertes ; comme cette malle de vêtements aux styles démodés, mais qui pour le Pixie gardait toujours un certain charme. Peut-être y trouverait-il un tissus qu'il ne possédait pas encore dans sa collection.
 






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 23 Mai - 14:36
titre titre titre titre titre.
Encore une dure journée de boulot et je suis crevé. Il ne va pas falloir m’emmerder ce soir. Sinon je risque de faire tout flamber. La journée ne s’est pas mal passée à proprement parlé mais, mes parents n’ont pas arrêté de me prendre la tête au téléphone. Ils m’ont empêché d’avancer dans mes projets de tenues. Du coup, j’ai passé mes nerfs sur mes salariés. Je sais, ce n’est pas la meilleure des solutions mais, j’étais frustré et ils se sont trouvés là, point. J’ai fermé boutique, laissant mes collègues s’en aller plus tôt. J’ai récupéré deux-trois choses dans l’arrière-boutique, des invendus ou des abîmés, et je les ai fourré dans mon sac avant de grimper en voiture. Je démarre le moteur et m’engage dans la rue. Le vent frais rafraichit mon visage et je retrouve un peu mon calme. Si seulement j’aurais su à l’avance ce qui m’attendait dans mon doux foyer… Je passe par la supérette du coin, faisant quelques courses pour la semaine. Ouais, je pourrais les faire en journée au lieu de me tournebouler le cerveau dans tous les sens dans mon atelier mais, je préfère les faire le soir. Au moins, il n’y a pas grand monde et j’ai horreur quand il y a du monde. Pourquoi ? Parce que ça parle au milieu de l’allée et si tu as le malheur d’interrompre la conversation, tu te fais tuer du regard. Je ne peux pas exposer mes pouvoirs au monde entier, bien que je n’en n’aie strictement rien à foutre, c’est juste une question de sécurité pour les autres. « Bonsoir Hurricane, dure journée ? » Je souris au caissier car oui, j’ai beau être en rogne je ne suis pas un p*tain d’associable qui rejette une petite conversation avec quelqu’un. Certes, je préfère les animaux, ils sont moins causants, plus remuants oui mais beaucoup moins chiants que le genre humain mais lui, je l’aime bien. Il fait partie des rares personnes avec qui j’ai plaisir à discuter de la pluie et du beau temps. En parlant de pluie, elle commence à tomber drue et je me vois dans l’obligation d’écourter ma conversation. Je règle le tout et regagne ma voiture au pas de course. « Temps de m*rde… » La pluie c’est bien, une fois de temps en temps mais pas tout le temps comme ces quelques jours. Je soupire longuement et allume une cigarette. Je la fume tranquillement avant de redémarrer. Avec prudence, ce coup-ci, je m’engage sur la route. Les gens sont fous quand il flotte, on dirait qu’ils cherchent la mort. J’arrive rapidement à mon domicile et ouvre le portail sans bouger de ma voiture. Les nouvelles technologies, c’est cool. Je m’engage dans l’allée et file garer ma voiture au garage. « Enfin à la maison… » Je descends du véhicule et une drôle de sensation vient me frapper la poitrine. Il y a un problème. Les animaux sont bien trop silencieux, généralement, quand j’arrive, je les entends me réclamer mais là, rien. L’atmosphère semble lourde, voir même électrique. Je renonce à débarrasser mes courses et rentre en courant chez moi. Les lumières sont allumées, la musique aussi et j’entends mes chiens grogner. Je m’approche d’eux et les flatte avec douceur. « Du calme les enfants, je vais régler ça… restez dans la cuisine… » Je me redresse et m’avance dans les pièces, observant le moindre détail. Mon lit, quelqu’un s’est couché dessus, j’ai horreur des sans gêne. Il y a des miettes partout et mes fringues sont en bordel. Je ne sais pas qui est là mais, je vais me faire un plaisir de le tuer. Je continue mon inspection jusqu’à ce que j’aperçoive la trappe du grenier ouverte. Grâce à quelques pouvoirs, j’allège mes pas pour ne pas que l’on m’entende et grimpe. Il y a un type bizarre qui fouille dans ma malle et il est… déguisé en guignol… La colère gronde en moi mais je reste calme à l’extérieur. J’hausse un sourcil et croise les bras en le fixant. « T’es qui toi ?! Ici t’es pas chez toi, dégage au pas de course si tu ne veux pas que je te démolisse la gueule ! Tu t’crois où là ?! Chez maman et papa ?! J’ai horreur des voleurs !!! » Reste calme Hurricane, ne commets pas l’irréparable. Facile à dire, je boues littéralement de l’intérieur et s’il ne se décide pas à se barrer, je l’éclate et repeins mon grenier avec son sang.
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Dim 24 Mai - 21:23






Intrusion

Cette malle réservait d'agréables surprises aux yeux de Ruben ; des costumes, des accessoires, des vêtements aussi divers que variés. Un grenier que Ruben n'allait pas avoir de mal à apprécier, peut-être même y reviendrait-il dans quelques jours pour emprunter deux ou trois affaires. Comptant bien profiter de cette trouvaille, Ruben découvrit un miroir sur pied, caché sous un vieux drap que la poussière avait su recouvrir généreusement.

Il s'admira. Observant son reflet dans le miroir, collant quelques tenues contre lui pour en jauger l'apparence. Il ne pouvait s'empêcher de toucher les tissus, reconnaissant certains d'entre eux. Ruben n'échappait pas à cette intérêt que portait la plupart des Pixies au sujet des textiles, même s'il n'appréciait pas particulièrement porter de vêtements, trouvant cela inutile et trop encombrant la plupart du temps. D'ailleurs, Ruben n'appréciait pas seulement le tissus des vêtements, mais également les beaux rideaux, les couettes confortables, la douceur d'un ruban et plus récemment l'odeur de la lessive. Quelques bijoux pouvaient également émerveiller le Pixie ; toc ou pas, ce n'était pas vraiment ce qui comptait pour Ruben qui n'hésitait pas à s'emparer de la moindre « brindille » aussi inutile soit-elle ; ainsi un bouton décousu pouvait être aussi beau qu'une bague en or.

Finissant tout de même par essayer l'une des tenues que renfermait la malle, Ruben ne s'y trouvait pas aussi mal. Peut-être pour une soirée, un anniversaire, une fête quelconque, ce vêtement pourrait faire l'affaire d'une belle occasion. Bien évidemment, Ruben ignorait la véritable utilisation de ce déguisement de guignol. Se dandinant devant le miroir, il n'entendit pas l'ombre d'un pas, ni même la présence qui vint soudainement le déranger dans ses essayages.

Ruben se retourna, n'osant plus un mouvement, comme prit la main dans le sac. Autant dire qu'il s'était laissé surprendre par la venue soudaine de ce jeune homme qui n'hésita pas à employer la menace.

Un voleur ? Ruben était assez étonné de la manière dont ce jeune homme le caractérisait ; depuis quand un voleur s'infiltrait chez les gens pour visiter les lieux ? Se demanda le Pixie. Il n'était pas un voleur, seulement un visiteur. Un visiteur attiré par les « effluves énergétiques » de cette maison.

- Du calme, S'exclama sereinement Ruben en retirant le petit couvre chef de sa tête. Je ne suis pas ici pour voler quoi que ce soit. Je suis juste venu voir ce qu'il y avait à l'intérieur. Ruben déposa le couvre-chef sur la malle et observa son interlocuteur, des pieds à la tête, pour finalement afficher un sourire. Moi, c'est Ruben. Tu dois être celui qui vit ici...c'est chouette chez-toi ! J'aime bien...surtout ce que ton grenier renferme. Oh...tu pourrais me laisser emporter quelques de ces vêtements ? Dit-il en dépliant une nouvelle tenue de cette malle ; une robe victoriennes de couleur noir et rouge. C'est un vrai trésor que tu caches ici... Il reporta son attention sur le jeune homme. Alors, tu veux bien ?
 






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 24 Mai - 21:46
titre titre titre titre titre.
Il se fout vraiment de ma gueule là, n’est-ce pas ? Il rentre dans MA maison sans y avoir été invité et il ME demande de me calmer ?! Je vais juste le réduire en charpies. « […] Moi, c'est Ruben. Tu dois être celui qui vit ici...c'est chouette chez-toi ! J'aime bien...surtout ce que ton grenier renferme. Oh...tu pourrais me laisser emporter quelques de ces vêtements ? C'est un vrai trésor que tu caches ici... Alors, tu veux bien ? » Plait-il ? Il se fout littéralement de ma gueule. Je m’avance rapidement vers lui et range toutes les affaires présentes, fermant à clé la malle cette fois-ci. « T’as cru que quoi ?! T’as cru que j’allais gentiment te laisser me dépouiller de mes souvenirs sans rien dire ?! Il est hors de question que de quelconques affaires quittent ce manoir ! Tu te permets d’entrer chez moi, quand je ne suis pas là, tu terrifies mes chiens et tu fous le bordel dans mes affaires, et tu penses que je vais te dire oui ?! Tu rêves mon gars ! Ici, c’est chez moi ! On ne se connaît pas et tu rentres, normal ?! Je ne le répèterais pas une autre fois alors écoutes-moi bien, tu vas descendre de MON grenier et te barrer fissa si tu ne veux pas que j’appelle les flics ! Est-ce que j’ai été suffisamment clair ? Et inutile d’espérer revenir ici, tu n’es en aucun cas le bienvenu, sale voleur. » J’essaye de rester le plus calme possible mais, j’ai horreur qu’on fouine dans ma vie privée. Cette malle est pleine de souvenirs, de grimoires et de potions. Cette robe sur laquelle il lorgnait appartient à ma mère et il est hors de question que je lui donne. Je l’observe, scrutant son aura qui se teinte de violet. Je fronce les sourcils et me pince l’arête du nez en soufflant nerveusement : « Qu’est-ce qu’un p*tain de Faë fout chez moi ?! Je n’ai pas envie que tu restes. Je suis très bien tout seul avec mes animaux, okay ? Je ne vais pas te tuer parce que je n’ai pas envie de perdre mon âme et mes pouvoirs. Il n’y a rien pour toi ici. C’est des souvenirs et je ne veux pas les offrir à qui que ce soit. » Je vais la jouer cool, pour le moment. Je vais reprendre mon calme et l’inviter gentiment à prendre la porte. Oui, voilà. On va faire comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Dim 24 Mai - 23:27






Intrusion

Ruben senti la robe lui être arrachée des mains, ce Sor'cier n'était pas aussi chaleureux que voulait bien le laisser croire cette maison ; une déception pour le Pixie qui ne pu s'empêcher d'afficher une petite moue de frustration lorsque la malle s'en retrouva verrouillée.

Non seulement ce Sor'cier manquait de sympathie, mais aussi de sang froid. Ruben n'appréciait pas la manière du jeune homme, cette façon dont-il l'accusait ouvertement de vouloir dérober ces affaires. Le bordel ? Ruben fronça les sourcils ; de quel bordel parlait-il ? Il ne voyait pas. Les chiens ? En quoi était-il responsable de leur agitation ? Ça non plus, Ruben ne voyait pas. Il croisa les bras, vexé par toutes ces accusations, le regard fuyant, Ruben laissa cependant le Sor'cier s'exprimer.

- Heyyy ! S'indigna Ruben. Un p*tain de Faë ? On ne l'avait encore jamais insulté de la sorte. Cette fois s'en était un peu trop pour Ruben dont le visage devint rouge de colère. Poings serrés, Ruben se pinça les lèvres et tourna le dos, avança d'un pas franc vers le petit escalier, quittant en même temps sa tenue qu'il laissa tomber sur le sol poussiéreux du grenier. Le Pixie rumina et lorsqu'il s'apprêta à poser le pied sur la première marche de l'escalier, il se retourna ; il ne pouvait pas laisser passer ça !

Croisant de nouveaux les bras, il regarda le Sor'cier, toujours aussi sévèrement.

- Non ! Je ne bougerais pas d'ici...pas tant que tu seras aussi désagréable ! S'exclama Ruben, tournant la tête sur le côté. Il avait maudit pour moins que ça, d'ailleurs ce Sor'cier ne l'aurait pas volé. Ruben avait un tas d'idée sur ce qu'il pourrait lui faire endurer, peut-être que ça lui passera l'envie d'être aussi peu accueillant envers les Faës. Il regarda du coin de l’œil le jeune homme. J'attends... S'impatienta Ruben, tapant du pied sur le parquet, louchant sur la malle ; bon sang, comment un tel trésor pouvait lui passer à côté en si peu de temps ! Quelques secondes et toujours rien, le Sor'cier maintenait sa position.

Qu'attendait-il pour s'excuser ? Ruben trouvait sa encore plus frustrant que d'avoir vu le contenu de cette malle lui échapper en un seul tour de clef. Ruben fatigua de sa position et fini par soupirer, relâchant ses épaules.

- Tu sais que je suis capable de te faire vivre d'horribles journées ? Il demanda, toujours aussi sérieusement, cherchant peut-être à déstabiliser le Sor'cier. Tout ça te paraîtra bien secondaire à côté de ce qui pourrait te tomber sur la tête... Il continua. Tu devrais savoir que c'est pas une façon de parler à un Pixie...même pour un Sor'cier ! Siffla Ruben, lorsque son regard croisa un vieux rocking chair, rangé dans un coin, entre une grande armoire et une cage à oiseau vide. Ruben n'avait qu'une envie ; se balancer sur cette chaise. Soudain, la voix du Sor'cier lui rappela son attention. Il lui prêta un regard.

 
 






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 24 Mai - 23:50
titre titre titre titre titre.
J’hausse un sourcil, le défiant du regard. « Je n’ai rien à me reprocher mon gars, je défends seulement ce qui m’appartient et je n’ai nullement l’intention de m’excuser. Tu veux me maudire ? Et bien fait-le mais tu risques d’être déçu du voyage. Une journée de merde de plus ou de moins, ça ne change rien pour moi mon p’tit gars. Et je parle comme je veux, ici c’est chez moi, toi, tu joues les intrus tu n’as pas ton mot à dire. C’est toi le coupable dans cette histoire. J’étais bien tranquille moi, j’emmerdais personne et toi, tu te permets de me juger sur ma façon de te parler alors que tu n’as rien à faire ici ? C’est une grosse blague j’espère ! J’aurais passé une meilleure journée, je te connaitrais, je t’aurais invité et ça ne se serait pas passé comme ça. Mais pas d’bol, je ne te connais pas, j’ai passé une journée plus que merdique et je ne t’ai pas invité. Ça fait un peu beaucoup pour une première rencontre tu ne crois pas ? Tu cumules les bourdes depuis que tu es entré dans ce Manoir, c’est mal barré pour que les choses s’arrangent, tu vois. Alors maintenant si tu veux bien t’en aller, j’aimerais pouvoir dormir. Merci. » Je ne peux pas faire plus gentil que ça. C’est difficile pour moi parce que je suis quelqu’un de solitaire et je n’aime pas qu’on bouscule mon train-train quotidien. « On dira que tu es tombé au mauvais endroit, au mauvais moment ! » Oui voilà, il s’est planté de baraque. Ça arrive à tout le monde. « Vas t’en s’il te plaît, je n’aime pas les gens. Je préfère la compagnie des animaux. » Je prends énormément sur moi pour lui demander poliment. Comme je l’ai dit, je ne peux pas faire mieux ce soir.
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Lun 25 Mai - 1:17






Intrusion

En passant la fenêtre de cette chambre, Ruben ne pensait pas être aussi détesté. Ce n'était pas quelque chose d'agréable pour le Pixie et encore moins quelque chose qu'il pouvait comprendre ; après tout, il ne dérangeait pas dans ce grenier, il ne faisait que découvrir le contenu d'une malle. Le Sor'cier se moquait bien des menaces, il n'avait aucune intention d’accueillir un étranger sous son toit.

Plus le jeune homme parlait et plus Ruben s'en retrouva désemparé ; il fallait bien admettre que le Sor'cier n'avait pas tord sur certains points et quoi qu'en ait pensé Ruben, ce dernier commençait à remettre en question sa manière d'avoir investi les lieux ; il était clair que ce n'était pas la meilleur façon de s'inviter chez les autres. Finalement, peut-être que la colère du Sor'cier était justifié, de plus que ce dernier laissa sous entendre qu'il venait de passer une mauvaise journée et que ça seule envie était de se reposer. Prenant en compte ces indications, Ruben pouvait comprendre l'aigreur du Sor'cier. Comme il le disait si bien ; ce n'était pas le bon moment.

Se grattant la tête, Ruben semblait chercher quelque chose du regard ; une solution peut-être, mais rien ne lui venait en tête.

- Bon...et bien...je m'en vais alors. Se décida finalement Ruben, sa voix marquant une profonde déception, jetant un dernier coup d’œil sur le malle et le rocking chair sur lequel il n'aurait pas l'opportunité de se balancer. Il soupira et s'en retourna vers l'escalier, traînant les pieds et descendant marche par marche. Lorsqu'une minute d'inattention suffit pour lui faire dévaler l'escalier sur le ventre et finir en pirouette sur les deux dernières marches. Un cri assez bref retenti.

En bas des escaliers, tête au sol, fesse en l'air, Ruben gémissait ; une chute d'escalier supplémentaire, cela ne lui avait pas vraiment manqué.

- C'est bon...pas d'panique...tout va bien... Se manifesta Ruben en se redressant comme si de rien n'était, à croire qu'il commençait à s’habituer à ce genre d'incident. Soit les escaliers avaient une dent contre lui, ou bien il avait un vrai soucis dans la manière de les descendre. Ruben se gratta l'arrière du crâne et passa une main sur sa nuque, lorsque celle-ci craqua. Ruben dégluti, les yeux grands ouvert, quelque chose ne semblait plus aller aussi bien ; il lui été devenu impossible de bouger la tête.

- Euh...t'es toujours là-haut ? Demanda Ruben, n'osant plus bouger d'un pouce.










[/color]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 25 Mai - 11:10
titre titre titre titre titre.
Je crois que j’ai dit un truc comme « bordel de merde » quand je l’ai entendu dévaler les escaliers brutalement. J’ai marché rapidement vers la trappe, je suis peut-être un connard mais je ne suis pas non-plus celui qui va rester sans rien faire en voyant quelqu’un se vautrer lamentablement. « C’est bon…pas d’panique…tout va bien… » Je souffle un grand coup et secoue la tête avant de passer ma main sur mon visage. Quelle soirée merdique… « Euh…t’es toujours là-haut ? » Non du tout, j’ai disparu dans un écran de fumée comme les Mangemorts dans Harry Potter. Je lève les yeux au ciel et soupire avant de le rejoindre. Je referme la trappe et m’approche du Pixie qui semble pétrifié. J’hausse un sourcil et lui fais face : « C’est quoi le problème gamin ? » Je l’observe, yeux plissés puis soupire pour la énième fois. « Suis-moi, je vais t’arranger ça. MAIS, tu ne touches à rien, merci. » Je me dirige vers le petit salon, là où je fabrique mes potions, et commence à fouiller dans mon grimoire. « Voyons voir… donc tu t’es fracassé la tronche sur mon parquet et ça a fait crac à un endroit précis… qu’est-ce que je vais pouvoir te donner ? Sachant que t’es un Pixie… » Je fouille dans les nombreux grimoires qui jonchent mon bureau, à la recherche d’un truc pour lui rendre sa mobilité perdue. « Voilà, j’ai trouvé. » Je lis rapidement les quelques lignes et me lève, me dirigeant vers mon étagère. Je trouve rapidement les ingrédients nécessaires et commence à préparer la potion. « Encore cinq petites minutes et ce sera bon… » Un dernier ingrédient et le tour est joué. Je reviens aux côtés de Ruben et lui donne la potion. « Cul-sec ! C’est dégueulasse mais efficace. Tu te sentiras mieux après. » Je n’ai pas l’habitude de soigner autre chose que les animaux mais je ne pense pas être trop mauvais pour le guérir. Il n’a pas grand-chose et ce sera vite soigné. Je récupère la fiole et la plonge dans un bain nettoyant. « Alors ? Comment tu te sens ? » Je m’assoie à mon bureau et prends quelques notes. « Au fait, mon prénom c’est Hurricane. »
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Lun 25 Mai - 15:37






Intrusion

C'était un breuvage dont le goût était aussi désagréable que curieux, Ruben avait l'impression que sa langue était recouverte d'un dépôt huileux et impossible à se débarrasser, même après l'avoir généreusement tiré à plusieurs reprise et frotté contre ses dents, tandis que le Sor'cier récupéra sa fiole pour la plonger dans une sorte de cuve.

Petit à petit, Ruben senti comme un voile de chaleur lui étreindre le cou, décontractant les muscles de sa nuque jusqu'à ses épaules qu'il pouvait sentir retomber sous cette agréable sensation qui stagna quelques instants pour finalement s'estomper en une dizaine de secondes. Ruben pouvait ne nouveau mobiliser sa tête sans craindre cette horrible douleur, cependant il essaya déjà par de petits hochements de tête, encore hésitant et lorsqu'il s’aperçut qu'il n'y avait plus de mal, il la bougea plus aisément, jusque vérifier si elle bougeait aussi bien d'avant en arrière que de gauche à droite.

- Oh, ça va...merci. Répondit Ruben qui profita de cette rapide guérison pour contempler le petit salon dans lequel il avait été emmené ; il n'avait pas encore eu l'occasion de mettre les pieds dans cette pièce. Un petit salon qui regorgeait d'appareillages, d'ouvrages et d'ingrédients dédiés à la magie. Pendant que le Sor'cier lui tournait le dos pour écrire sur une sorte de carnet, Ruben s'approcha des quelques étagères suspendues au mur. Alors que la main du Pixie approcha vivement d'un étrange outils, la voix du Sor'cier l'arrêta aussitôt ; enfin, il se présenta.

- Hurricane ? Reprit Ruben, allant à présent jusqu'au bout de son geste et enfin se saisir de l'objet dont-il n'avait pas la moindre idée de son utilité ; toujours est-il qu'il était curieux. J'ai encore jamais connu d'Hurricane... Il précisa en tournant l’objet dans tout les sens, essayant par tout les moyens de l'actionner. Mais tu n'es pas le premier Sor'cier que je rencontre, en fait, tu es le... Il s'arrêta un moment, puis reprit de plus belle. Le quarante-cinquièmes...mais je dois peut-être en oublier. Soudain, une sorte de petit ressort s'expulsa de l'objet et vint se perdre sous une petite bibliothèque. Ruben jeta un rapide regard sur le Sor'cier, toujours plongé dans ses notes ; le Pixie reposa attentivement l'objet sur l'étagère et chercha la pièce manquante.

- Et tu es tout seul à vivre dans cette grande maison ? Il demanda, pendant qu'il cherchait à quatre pattes au pied de la bibliothèque, glissant sa main sous le meuble. J'te tiens ! Il se dit en retirant sa main pour finalement se rendre compte qu'il ne s'agissait pas exactement de la pièce recherché ; mais plutôt d'une petite bille de verre qu'il observa attentivement.
 






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Intrusion - ft. Hurricane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-