IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Florence & Calixte ◊ Entre les vagues et le chaos...


Silence is a true friend who never betrays.

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 23/02/2015 Nombre de messages : 21 Points : 375 On me connait sous le pseudo : pipelette Je porte l'avatar de : RJ King J'ai utilisé des images de : Avatar : @N-Dia, gifs: @tyandcrystalhelp.tumblr.com
J'ai : 23 ans. Je travaille comme : photographe indépendant. Actuellement, je suis : libre comme le vent.
Tell Me More
Got It !

Sam 6 Juin - 3:14
Entre les vagues et le chaos
Florence & Calixte
Maman dit que malgré les épreuves, il faut continuer à sourire. Sourire à la vie, et qu'il y a toujours du bon à tirer tant qu'on respire. ▬ INDILA

L’appareil photo subit tes assauts répétés. Tu es radieux aujourd’hui. Plus que d’habitude. Tu prends beaucoup de plaisir à voir ton ami toute à l’heure. La raison pour laquelle tu ne te manifestes pas au seuil de sa porte tout de suite n’est pas de lui donner la fausse impression que tu es impatient, mais c’est uniquement afin d’éviter de le déranger. Tu n’aimes pas t’introduire dans la vie des gens sans qu’ils ne te le permettent. Du moins physiquement car tu ne t’es jamais gêné avec ta caméra, bien que cela t’ait valu quelques avertissements ici et là. Il y a eu même des plaintes auprès de la police, et oui. Il faut dire que les grincheux qui parsèment les rues en ce moment n’apprécient pas du tout le fait d’être capturés par un total inconnu. Tu ne comprends pas comment ils font pour éloigner de leurs esprits le côté flatteur de la chose afin de plutôt se concentrer sur le négatif. Car après tout, si tu essaies de les immortaliser par le biais de ton engin, c’est qu’ils en valent la peine non ? C’est que la beauté existe dans leurs traits, c’est qu’ils portent en eux quelque chose qui t’intéresse. Ta passion les écrase, et ils se sentent obligés de crier à l’indignation. Tu les prends plutôt en pitié, ça ne provoque en aucun cas ta colère. Ils n’arrivent pas à apercevoir leurs propres charmes et rejettent tous ceux qui le font à leurs places. Une vie qui ne mérite pas d’être vécue. Personne ne devrait avoir à en mener une pareille.  Bridé par les avertissements que tu as quand même reçus, tu évites à tout prix de photographier ceux où ut peux entrevoir l’amertume sur leurs regards décédés. Et en cette journée ensoleillée, en ce samedi rayonnant, tu préfères de toute façon contempler les paysages verts, l’eau qui coule dans la rivière. Tes tympans apprécient le chant des oiseaux passagers, les cris des enfants libérés de l’école. Tu te surprends parfois même à fermer tes yeux, à rabattre tes paupières sur tes iris pour que tout prenne sens dans une obscurité parfaite. La sérénade de ces multiples sons te comble l’esprit, te nourrit l’âme et tu deviens une toupie qui tourne dans le vide pour ne jamais s’arrêter. Le bonheur. Total, indubitable. Aucun prétexte pour être mélancolique, aucune envie d’être en panique. Le cœur en bandoulière. Le cœur où il n’y a pas de place pour l’amer. Tout va bien. Tout est bien. Tu es tellement relaxé que l’herbe te paraît comme un lit confortable. Tu as pourtant bien dormi la nuit dernière. Tu souris aux passants, tu te souris à toi-même. Tu es heureux, épanoui. Plus d’école pour toi non plus. Plus de pression, plus d’exclusion.  Tu es à présent libre de toute responsabilité. Et c’est le meilleur sentiment que tu aies expérimenté jusqu’ici.

L’heure est arrivée, et tes pas te portent rapidement vers ta destination. Quand tu dis rapidement, c’est surtout parce que tu ne peux pas t’empêcher de faire le guignol sur le trottoir, en sautillant comme une espèce de petit chaperon rouge détraqué. Tu transpires l’enthousiasme, tu es le tableau qui représente la joie de la vivre infailliblement. Finalement, tu atteins ta destination. Ce n’est pas la première fois que tu te rends chez Calixte. C’est d’ailleurs dans son appartement qu’il a réussi à te convaincre d’accepter ton premier travail rémunéré. Ça ne te tentait pas particulièrement, la mode, les vêtements… Tu n’aimes pas du tout ça. Tu trouves qu’ils distraient de la splendeur authentique. Le matériel  farde ce qui est précieux. Le costume éclipse le plus important. Tu ne prêches pas la nudité partout. Mais celle d’un paysage est mille fois supérieure à celle de vulgaires habits. Mais l’amitié est un cadeau que tu ne veux pas gâcher. Et quand on te demande de rendre service, tu n’hésites jamais bien longtemps. Ça, plus la perspective d’arracher un sourire à ta maman en lui disant que tu as un travail qui paie, ont t’achevé pour que tu changes d’avis, pour que tu fasses des efforts. Ça ne te prive pas de ta délivrance, ce n’est qu’une maigre contrainte vis-à-vis des aises que tu prends chaque jour. Et puis, c’est toujours agréable de côtoyer le Black, doté d’un humour qui ne manque jamais de faire mouche. Tu escalades les marches pour te retrouver devant la porte, à laquelle tu toques doucement. Tu as le cœur qui bat un peu trop fort. Tu es vraiment, vraiment content de le voir. Excité comme une puce, tu n’as pas hâte de devoir parler mode et angles de prise pour un sujet auquel tu n’accordes aucun intérêt, mais la compagnie de l’homme est une perspective à laquelle tu te réjouis beaucoup.


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
 

Florence & Calixte ◊ Entre les vagues et le chaos...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Entre les vagues et le ciel, tu ne seras jamais plus belle
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: 760 Old Dalkeith RD-