IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Un si beau jour (feat Stefan H.)


Silence is a true friend who never betrays.

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 18 Jan - 0:56
Stefan - ivy


La galerie serait ouverte demain, elle était heureuse, plusieurs bonnes nouvelles arrivaient en même temps. Son fils était de retour, bon pas a la maison, mais il ne vivait pas loin, les œuvres de la nouvelle étaient magnifiques. Il restait encore quelques toiles à exposer mais le principal était déjà en place. Pour l'instant elle ouvrirait seule, ce qui ne la dérangeait pas, mais plus tard elle aura besoin d'une personne au minimum. Cela notait pas le moins du monde son sourire, elle sautillait presque de bonheur tant la vie lui semblait belle. La grande salle était prête, plus que la petite à terminer, les affiches étaient également mises. Elle était fière de ce qu'elle avait accompli. Cela n'était jamais gagné, même si elle jouait de ses charmes pour obtenir ce qu'elle désirait, rien n'était jamais acquit. Elle inspectait le moindre recoin, question propreté et éclairage. Cet après-midi elle n'aurait plus qu'à terminer l'installation des deux dernières toiles et demain soir la galerie serait prête pour l'ouverture officielle.

En attendant elle dansait presque dans la petite pièce, sautillant d'un pas léger sous un air de rock endiablé. Cela ne serait pas cette musique qu'elle mettrait demain, plus classique, plus pondéré même si parfois elle mettrait un peu plus vive. Pour le moment elle ne faisait que s'amuser se mettant même à chanter. Qu'il pleuve ou neige ou qu'il fasse beau, elle s'en fichait royalement, rien ne pourrait ternir cette journée. Il ne lui manquait plus qu'une personne pour qu'elle soit encore plus belle. Mais ce n'était sûrement pas aujourd'hui qu'elle découvrirait l'élu de son cœur. Ivy sentait bien que cela lui manquait., homme ou femme, son cœur n'était pas difficile, pourvu que les sentiments soient présents. Sentiments qui n'étaient pas forcément d'amour, elle n'en demandait pas tant, surtout qu'elle aimait ses enfants, c'était le principal. Par contre, l'envie de s'amuser la taraudait un peu plus. Qu'est ce qu'elle ne donnerait pas pour un peu de bon temps ! Mais ce n'était pas pour aujourd'hui ou alors il faudrait que le prince ou la princesse charmante frappe à sa porte, entre et l'emmène loin d'ici pour le reste de la journée. Improbable, c'était plus que certain, mais un jour, elle pourrait faire un bout de chemin avec quelqu'un, comme avec Nicolae, il y a très longtemps.

La musique changea pour un autre rythme un peu plus lent, entraînant plus de douceur, modifiant ainsi son propre rythme de danse. Ses talons hauts posés au sol un peu plus loin, elle dansait pieds nus, les bras au-dessus de la tête. Son chemisier rouge sans manches, ouvert sur sa poitrine, remontait laissant sa peau se découvrir sur ses reins et son nombril. Son pantalon de lin blanc flottait doucement autour de ses jambes la montrant telle une liane. Elle souriait les yeux fermés ne faisant pas attention à ce qui se passait au dehors. Le panneau d'ouverture de la galerie était mît en place, elle savait que personne ne rentrerait, en principe. En attendant, elle s'amusait, laissant son corps bouger au rythme de la mélodie...



Dernière édition par Ivy Morgan le Dim 25 Jan - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 24 Jan - 22:06

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan





Le matin est dur pour Stefan qui est encore coucher sur le ventre dans son lit. Ouvrant un oeil il soupire légèrement, la nuit a été courte encore une fois, il finit par ouvrir les deux yeux et se retourne dans son lit pour faire face à Rebecca qui a passé la nuit avec lui. Se frottant le visage de sa main et regardant à deux fois il soupire. C'est vrai qu'elle est là elle. Se dit-il. La jeune femme se réveille à son tour regardant l'heure, elle se redresse à toute vitesse.
- Merde, je suis en retard au boulot. Dit-elle en s'habillant rapidement sous les yeux de Stefan qui la regarde avec un petit sourire charmeur. Tu diras à ton patron que c'est de ma faute. Lui dit-il en lui faisant un clin d'oeil avec un sourire en coin des lèvres. Se redressant également, il sort du lit nu et s'approche de Rebecca afin de lui dernier un baiser. Ça fonctionne pas comme ça. Il la regarde et hoche les épaules la laissant partir par la suite.

Se retrouvant seul dans cette chambre, il se passe une main dans les cheveux avant de filer dans la salle de bain. Il se prend une douche chaude restant en dessous un bon moment afin de mieux se réveiller et se réchauffer par la même occasion. Éteignant l'eau, il sort, se sèche enroule une serviette autour de sa taille pour aller dans sa chambre et s'habiller à son tour. Enfilant un jean et une chemise noire pour aujourd'hui, cela ira très bien. De plus il est assez classe dans ses vêtements. Stefan range et nettoie son apparte avant de mettre sa veste.
Le soleil est au rendez-vous cependant, il y a ce petit vent frais qui caresse le visage de Stefan qui marche mains dans les poches dans la rue. Il ne sait pas trop où aller mais, il laisse ses pas le guider et se retrouve devant une galerie. Appréciant les arts, il se dit que de jeter un coup d'oeil à l'intérieur pourrait être sympa. Passant la porte, il voit cette femme qui danse, on pouvait y voir légèrement sa peau de ces reins. Sourire aux lèvres, il ne peut s'empêcher de la regarder, elle est si ... magnifique, oui c'est le mot. Autant dire que lorsqu'il voit une femme qui lui plaît, sa première pensée est "hum faut que je me la fasse" mais là, ce n'est pas du tous ce qu'il se dit. Elle est belle, il faut se l'avouer, une si belle créature devrait avoir quelqu'un dans sa vie c'est sûr. L'observant jusqu'à ce que la musique cesse, Stefan se racle légèrement la gorge afin de la faire prévenir de sa présence avant de la saluer.
- Bonjour. Regardant autour de lui, il voit ce magnifique travailler avant de reporter son attention sur elle. J'ai vu le panneau dehors, alors je me suis ... permit d'entrer. Elle le perturbe et c'est bien la première fois que cela arrive. Jamais cela ne lui est arrivé enfin si, une seule seulement mais, aujourd'hui elle est plus là... Cette femme est vraiment magnifique, son regarde est envoutant, ces cheveux long ... sa peau à l'air si douce, elle est tous simplement d'une beauté extra-ordinaire...

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 25 Jan - 22:18
Stefan - ivy

Elle fit demi-tour rapidement, manquant de s'étaler, tout cela à cause de ses chaussures qui traînaient au sol. Autant bien le dire, la surprise était sur son visage, comme la perplexité.

« Le panneau ? » demanda-t-elle doucement en jetant un œil derrière lui, fronçant les sourcils. « Hum, je vois » murmura-t-elle en le dévisageant ouvertement. Son regard suivait les courbes de son visage, d'un œil professionnel, mais pour le reste, c'était plutôt la femme qui le dévorait des yeux. Soupirant une seconde, elle se disait que si c'était son prince charmant, elle en ferait bien son quatre heures, mais que cela l'étonnerait bien. Ne croyant pas en un dieu quelconque, ni même en quelque chose de suprême, sauf dans le sang, elle ne pouvait que le renvoyer gentiment chez lui, retrouver sa femme et ses innombrables enfants.

« Je suis désolée, mais la galerie n'ouvre officiellement que demain » annonça-t-elle en marchant vers lui. Elle en profita pour faire redescendre son chemisier, qui cachait dorénavant ses reins, mais qui dévoilait bien plus au niveau de sa poitrine. Pieds nus elle le contourna, non sans sentir ce qu'il était, presque une odeur de chien mouillé, ce qui la fit sourire et vérifia ladite pancarte. Elle la prit entre les mains et venait la lui montrer en se mettant juste devant lui. « Vous voyez ? » lui montra-t-elle, sachant pertinemment que son décolleté serait en premier plan, surtout pour un homme, sauf si bien entendu il préférait le même sexe. Elle ne resta que peu de secondes devant lui, jouant avec ces nerfs et reposa l'affiche bien en évidence. Elle s'appuya dos à la porte vitrée et en profita pour le reluquer. Ses vêtements le mettaient en valeur, et tout de noir vêtu cela lui donnait un côté mystérieux, tout comme son visage. Une part de mystère s'y reflétait, tout comme le fait qu'elle avait envie de le peindre, ou même mieux, de le sculpter.

« Cela va vous paraître étrange, mais est-ce qu'on vous a déjà proposé de poser pour un artiste. » questionna-t-elle en revenant vers lui. Son côté professionnel revenait régulièrement, surtout lorsqu'elle voyait quelque chose qui lui plaisait. C'était bien au-delà de ce qu'elle voyait, il avait beau lui plaire physiquement, s'il n'avait pas grand chose dans le cerveau, cela ne l'intéressait pas plus que sexuellement, mais il avait un regard envoûtant et se demandait même si elle saurait le faire ressortir sur une toile. En tout cas, en croquis cela serait encore meilleur. La musique reprenait son chemin, une danse plus sauvage que la précédente. Sans le vouloir elle battait le rythme avec le pied, elle avait la musique dans la peau, il ne fallait pas se demander d'où cela pouvait provenir. Avec sa fille qui ne cessait de chanter et jouer à la maison, elle ne pouvait faire autrement que suivre le rythme.

« Parce qu'en fait, j'aimerais vous dessiner, si cela vous tente. Et bien sur vous serez rémunéré en fonction du travail effectué, mais vos yeux, vous avez un regard qui pourrait envoûter même le plus hétéro des hommes. » Murmura-t-elle en glissant son index sur le front de l'inconnu. Son doigt glissa jusqu'à son nez, allant caresser l'ourlet de sa lèvre supérieure. Elle le faisait sans y penser, ne se rendant pas compte de ces gestes ni même du fait qu'elle avait dû se rapprocher pour le faire, vu qu'elle était plus petite que lui d'une tête. Lorsqu'elle prit conscience de sa main sur le visage de cet homme, elle la retira vivement, n'osant reculer. « Je suis désolée, lorsque je vois quelque chose qui me plaît, je ne peux m'empêcher de toucher, vous êtes très beau, vos traits fins et durs à la fois... Je crois que c'est votre regard qui est le plus attirant... Oh, mais je manque à tous mes devoirs, je m'appelle Ivy Morgan, la propriétaire de cette galerie et parfois je pose mes œuvres, sauf pour l'ouverture. J'aime mettre en avant de jeunes qui ont besoin de commencer. Et vous êtes ? » demanda-t-elle en tendant la main pour la lui serrer. Elle pouvait sentir son odeur, étant presque sous son cou et se força à reculer d'un pas. Elle avait déjà été dans le lit d'un … hum, lycan ? Elle avait un doute sur lui, mais elle les savait vigoureux. Ses pensées tendaient à partir sur un terrain dangereux et elle préféra les arrêter de suite, depuis son arrivée il serait le second en qui elle avait des flashs érotiques. Ce n'était pas pour lui déplaire, mais tout de même, 18 ans sans avoir partagé son lit avec quelqu'un, c'était terriblement long.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 26 Jan - 18:12

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan




Oui celui qui est derrière. Dit-il en montrant du pouce le panneau dehors sans pour autant tourner dos à la femme qui est certainement la chef de la galerie sinon pourquoi serait-elle là à vérifier tous les détails. Il ne dit trop rien se contentant de la regarder tout comme elle le fait sauf que lui, il essaie de pas trop la dévisager, est-ce-que cela se voit qu'elle lui plaît ou que son regard est insistant . Il espère bien que non. Elle présente ces excuses avant de lui annoncer que la galerie n'ouvre que demain, ce qui est dommage, intérieurement il est déçu. Ohh je comprends. Dit-il simplement, de simple mot ou la déception se fait peut-être ressentir dans le son de sa voix car il aurait tellement aimé pouvoir observer toutes ces toiles... Elle s'est rapproché de lui tout en remettant son chemisier correctement et les yeux de Stefan se posent sur la naissance de sa poitrine, une poitrine généreuse d'après ce qu'il peut voir. Il s'imagine déjà la lui déboutonner, lui hôtant et l'embrasser... Secouant légèrement la tête il sort de ses fantastes et regarde le fameux panneau. Il ne tient pas à se faire passer pour une perverse. Oui, navré de vous avoir dérangé. Dit-il en se tournant vers la porte qu'elle bloque à présent.

À quoi joue-t-elle ? Elle le matte, fait le tour de lui et à présent se place devant cette porte. *Peut-être qu'elle ne veut pas que je parte.*Pense-t-il. *Rohh arrête Stefan elle est bien trop bien pour toi mon gars.* Entendre sa voix le fait sortir de ses songes. Est-ce-qu'elle vient de dire poser pour un artiste ? Apparemment. Il ne sait que dire à cette question bien qu'il connût la réponse parfaitement, finalement quelques mots finissent par sortir de sa bouche. Heum, non jamais, pourquoi cette question ? Demande-t-il intrigué à présent par cette question, il la voit se rapprocher à nouveau cependant, il ne bouge pas pour autant, la laissant faire, écoutant ce qu'elle disait. Cela à l'air si passionnant venant de sa bouche et pourtant, il en faut pour impressionner Stefan. Le lycan ne peut s'empêcher de sourire à la dernière phrase de la latence. "Envoûter le plus hétéro des hommes". Je vais le prendre pour un compliment. Dit-il avec ce petit sourire en coin des lèvres.

Lorsque son doigt glissé sur le visage de l'homme, il ne peut s'empêcher de fermer les yeux, la sentir est une chose qu'il apprécie, il n'a jamais ressenti cela avec une femme et pourtant, il en a eu des femmes qui ont défilé dans son lit. Il ouvre à nouveau les yeux en l'entendant présenter des excuses avant de finalement se dire son prénom et nom. Enchanté Ivy, ravi de faire votre connaissance. Je suis Stefan Harrington, un futur client ou modèle peut-être si votre proposition tient toujours. Dit-il en repensant à sa demande. Pour le coup, il a envie de passer plus de temps avec elle, apprendre à la connaitre davantage, car elle peut-être magnifique et rien n'avoir dans le cerveau même si pour le coup avec ce qu'il voit il doute de cela. Afin de passer plus de temps avec cette femme qui st si attirant, il accepte sa proposition quitte à ne pas être payée, l'argent il s'en fiche, tant qu'il passe du temps avec Ivy. Et vos œuvres... waouh, j'adore. C'est vraiment du bon travail que vous avez fait là. Oh et fallait pas vous excuser pour m'avoir ... touché. Il a envie d'ajouter que c'était agréable mais il ne le fait pas.
©BlackSun


Dernière édition par Stefan Harrington le Jeu 12 Fév - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 30 Jan - 23:34
Stefan - ivy

Il semblait vouloir en voir un peu plus, peut-être qu'elle pourrait lui faire une visite guidée maintenant ? Au moins ils seraient seuls, ce qui n'était pas négligeable pour pouvoir discuter librement et voir ce qu'il voulait vraiment. Il semblait si déçu en plus, qu'elle n'avait pas le cœur à le renvoyer de la galerie. Toutes ces œuvres étaient là pour être regardés, donc une journée d'avance ne ferait pas de grand mal. De toute façon, c'était elle qui décidait, puisque c'était sa propre galerie. Elle avait fermé la porte à clé, d'un simple tour, afin d'éviter que d'autres personnes n'entrent, puis alla vers son poste de musique pour le diminuer un peu. Il n'était plus question de danser, surtout devant un inconnu. Cela ne la dérangeait pas, c'était juste le fait que lui regardait et ne bougeait pas. Penchant la tête sur le coté, elle s'humecta les lèvres un instant, le temps de garder en mémoire son regard. Elle le trouvait parfaitement énigmatique. Un de ceux que oui, n'importe qu'elle homme pouvait s'engouffrer à l'intérieur et ne plus en ressortir.

« Il faut savoir prendre les compliments lorsqu'ils arrivent mon cher. Et j'aimerais vraiment beaucoup que vous posiez pour moi, Stefan » répondait-elle en souriant, laissant le prénom glisser dans sa bouche. Elle le trouvait beau également, la sonorité était douce, peut-être un peu trop à son goût. Elle aurait aimé pouvoir lire dans ses pensées, savoir ce qu'il pensait réellement de tout cela, mais apparemment, il aimait, son regard, sa gestuelle le prouvait amplement. Elle n'avait cessé de sourire, se sentant un peu gauche et conquérante à la fois. Le physique parfois ne suffisait pas, mais elle se disait que là, cela pourrait suffire. Elle avait des idées très arrêtées à son sujet et ce n'était pas bon du tout. Elle avait du mal à raisonner correctement, et se disait qu'il fallait qu'elle trouve une solution très rapidement. Il fallait qu'elle se change les idées et parler de la galerie, cela irait beaucoup mieux.

« Je peux vous présenter les œuvres, juste pour vous, si vous le désirez. Par contre, ce ne sont pas les miennes, mais celle d'une jeune artiste italienne, comme moi d'ailleurs, qui a besoin d'un coup de pouce. Je n'exposerais mon travail que plus tard, une fois les quelques soirées pour Alexandra Littoria. Elle débute dans le métier de peintre, mais elle à déjà beaucoup de talents. Comme vous pouvez le voir, elle fait essentiellement des paysages des côtes d'Italie, son pays. » Elle était dans son rôle de présentatrice d’œuvre d'art et se sentait bien plus à l'aise. Passant son bras sous le sien, se collant à lui par les hanches, elle l’entraîna à ses côtés jusque dans la première salle. «  Ici, il s'agit des petits ports marins, voyez les détails sur les visages des pêcheurs, bourrus et ridés par le soleil. Elle arrive à leur donner des expressions de dur labeur en un si petit travail. Si vous observez un peu plus juste là, vous pouvez voir au loin l’île d'Elbe. Saviez-vous que Napoléon y a vécu ? Cet Empereur des Français aimait respirer l'air iodé et avait fait parvenir des bocaux contenant l'eau de mer, mais ce n'était pas suffisant, de plus à cette époque, dans les années 1815, hum non 1814, rien ne se gardait comme maintenant. Il a décidé, même si l'histoire raconte autrement sa venue sur cette île et surtout le pourquoi, d'y passer quelques temps. Vous auriez vu sa maison ! Elle était magnifique, blanche, avec de petites fleurs éparpillées dans les bosquets qui ornaient le chemin pour y accéder...  » Elle se souvenait parfaitement de ce moment, la guerre contre les Écossais était terminée depuis un bon moment, elle avait cherché un lieu pour y vivre plus sereinement. Et cette Île en avait fait partie. Napoléon était un homme prétentieux et prestigieux. Très peu pouvait dire qu'il l'ont approchés et encore moins une femme comme elle qui n'était pas courtisane. Mais elle se souvenait que ces baisers avaient le goût de ce tabac, qui ne se vendait plus depuis très longtemps. Maintenant ce que les humains appelaient cigarette ou tabac, n'était qu'un vulgaire amas de denrée dangereuse pour la santé. Elle releva la tête vers Stefan et se reprit.

«  Désolée, lorsque je commence à parler des œuvres, j'ai toujours tendance à raconter un morceau du passé avec. » Elle détourna son visage, se sentant trop proche du sien, même si elle était plus petite que lui, surtout sans ses chaussures, puis l'attirait devant une autre peinture plus sombre. « Sur celle-ci vous remarquerez la façon dont elle joue avec les ombres, il est assez difficile de savoir si c'est le début de la journée ou la fin. Je pense que même l'auteur ne doit pas le savoir. » Elle le laissa regarder un instant, puis reprit rapidement. « Il me reste deux tableaux à mettre en place pour demain, vous me laissez les placer et je reviens vous donner plus de détails sur les autres, cela vous convient ?  » demanda-t-elle en plongeant son regard dans le sien.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 3 Fév - 19:58

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan





Cette femme a vraiment quelque chose qui intrigue Stefan, il ne sait pas quoi mais en apprenant plus sur elle il découvrira bien. Il sait déjà que ce n'est pas une simple humaine ... Elle reparle du fait qu'elle voudrait qu'il pose pour elle, il finit par la croire, elle est sérieuse cela se voit. Poser pour elle donne l'avantage d'en apprendre sur cette belle créature qu'elle est. Comment refuser ! C'est demandé si gentiment, dites-moi quand et je serais là. Dit-il avec un petit sourire au coin des lèvres. Non vraiment cette femme dégage quelque chose qui attire le lycan et pourtant, Dieu sait comment est Stefan. Lorsqu'il la regarde, il ne peut s'empêcher de l'imaginer nue, venir toucher sa poitrine qui ne demanderait qu'à être torturé par ses mains ou encore sa langue qui titillerait ces délicieux tétons après avoir joué avec sa langue dans sa bouche. Rien que d'y penser cela lui donne terriblement une envie de lui sauter dessus et de la déshabiller complètement. Heureusement pour lui, il sait se retenir et se reprendre pour se concentrer sur ces paroles. Bon sang, sa voix est si douce, c'est un son mélodieux qu'il ne se lassera pas d'entendre enfin du moins pour le moment.

La suivant tout en écoutant ces explications, Stefan regarde les œuvres qui sont accrochées sur le mur de sa galerie tout en m’avertissant que ce n’étaient pas les siennes. J’ai hâte de voir vos arts. Dit-il sincèrement. Elle place sa main autour de son bras avant de l’entendre continuer à parler des tableaux en expliquant de quoi il s’agit. L’écoutant attentivement, Stefan observe bien les toiles, repérant chaque trait qu’il peut y avoir. Il n'y a pas à dire, l’italienne qui a peint ces œuvres est très douée. Elle raconte l’histoire de cet empereur comme si elle y avait vécu, aux remarques c’est peut-être possible, c’est vrai Stefan sait que c’est une Latawiec mais il ne sait pas quel âger elle a. Il se demande si entre ce Napoléon et elle il y a eu quelque chose, surement, après Stefan peut très bien comprendre cet homme, Ivy est une très belle femme après tous. Il la regarde dans les yeux entendant ces excuses. Le lycan ne peut que sourire hochant légèrement la tête. Vous racontez cela avec tellement de passion que ce n’est pas ennuyant alors allez-y continuer. Je vous en prie. Et puis ce n'est pas comme s'il m’aime l’entendre, d’ailleurs il dépose son autre main libre sur la sienne qui tenait son bras avec ce petit sourire qui veut dire qu’elle n’a pas à être désolée. En la voyant détourner son visage Stefan fait de même reportant ses yeux sur la toile qui se trouve en face de lui avant de se retrouver devant une autre toile. Elle recommence son explication, elle est vraiment douée cette femme et il aime bien ce que l’auteur a peint. Est-elle sur de ce qu’elle dit, concernant l’auteur de ce tableau ! Oh elle s’y connaît mieux que lui et donc Ivy doit savoir ce qu’elle dit… Il repose son regard sur elle en l’entendant dire qu’elle part chercher les deux autres toiles qui restent. Main dans les poches il lui répond. Ça marche pour moi, je vous attends. De toute façon, il n’a nulle par aller et puis être ici c’est mieux que de trainer dehors, au moins il est en très bonne compagnie avec elle.

La laissant partir, il reste seul. Stefan fait de nouveau le tour regardant les œuvres qui se trouve dans cette pièce avant de finalement décidé de la rejoindre, enfin faut-il encore qu’il la retrouve. Ivy, est-ce-que je peux vous aider ? Demande-t-il gentiment en la cherchant. Elle devait être dans la pièce d’à côté où les toiles sont déposées. Ivy, vous êtes là ?

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 5 Fév - 19:31
Stefan - ivy


Ivy était dans la salle de dépôt, la réserve en somme. Les deux tableaux étaient bien là. Elle prit le premier et alla dans une autre salle, sans passer dans celle où son invité était. Elle se mordit la lèvre inférieure, se disant qu'elle avait pu apprécier sa corpulence sous sa veste. Elle mit en place la première toile, l'éclairage était parfait, puis alla chercher la seconde pour en faire de même. Elle ne fit pas attention au temps passé et lorsqu'elle revint dans la réserve pour ranger ce qui serait mis en exposition plus tard, elle l'entendit l'appeler. Elle ferma les yeux un instant, se remémorant son regard, le sien, à lui. Il était envoûtant et devait probablement séduire bon nombre de femmes avec. Si elle n'y faisait pas attention, elle risquait aussi de s'y perdre. La visite n'était pas terminée, mais la mise en place si. Il ne devait avoir vu que la partie où ils étaient avant et n'avait peut-être pas été plus loin. Il était vrai qu'il ne devait pas savoir par où commencer. Elle était contente de le voir apprécier les œuvres, l'artiste était pleine de talents et avait travaillé dur pour pouvoir s'offrir ses premières toiles vierges et nécessaire pour les remplir.

« Je suis ici » disait-elle fortement en rouvrant les yeux. Elle se trouvait dans le fond, à mettre des draps sur certaines sculptures qui seraient pour la prochaine soirée. Autant le faire de suite, il ne partirait pas comme un voleur d'une part et si elle pouvait finir plus tôt, cela l'arrangerait. Elle avait de la comptabilité à faire, ce qu'elle détestait, même après tous ces siècles passés. Personne ne s'était présenté, mais elle n'avait fait la demande que depuis une semaine. « Passez la porte et allez au fond, sinon attendez moi à côté de la porte je n'en ai pas pour longtemps. » disait-elle de manière à ce qu'il l'entende. Cela ne la dérangeait pas d'avoir quelqu'un qui entrait dans la réserve, elle savait se défendre, les nombreuses armes qui la côtoyaient chez elle en étaient les premières concernées, mais aussi le combat à mains nues. Elle avait tant de combat dans ses années de vie, qu'elle ne savait plus vraiment quand elle avait eut du temps vraiment à elle.

Elle se mit à chantonner doucement, passant près d'une sculpture de deux femmes entrelacées. Celui qui l'avait crée n'existait plus, mais elle avait tenue à l'avoir, pour la mettre juste en exposition et non en vente. Elle laissait ses doigts glisser sur les deux têtes, les yeux remplis d'étoiles. Marx avait tenus à ce qu'elle soit l'une de ces femmes, ce qui avait été le cas. Il avait embellit et fait en sorte que le visage ne soit pas reconnaissable. Des heures à ne pas bouger, à attendre patiemment, jusqu'à ce qu'il veuille la dévoiler enfin. Elle quitta la sculpture des yeux et prit un drap pour la recouvrir. Penchant la tête, elle se demandait où pouvait être son invité. Elle aimait entendre le silence dans la galerie, mais ne pas l'entendre lui était étrange. Silencieux de nature ? Peut-être. Elle avança vers la table un peu plus loin et la débarrassa des petits objets pour les mettre sur l'étagère devant elle. « Stefan ? J'ai bientôt fini. » Après, elle pourra se consacrer à lui sans penser à autre chose.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 12 Fév - 17:08

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan





Passez la porte et allez au fond, ça doit être là. Se dit-il à lui-même. Évidemment, le lycan doit parcourir un petit chemin pas long certes, mais cela le devient lorsqu'il ne peut pas s'empêcher de regarder les œuvres arts qui sont accrochées sur ce mur blanc. Finalement, il arrive à l'entrer de la pièce dans laquelle elle est, lorsqu'il l'entend à nouveau dire qu'elle avait bientôt fini un sourire s'affiche sur son visage. Oui je vois ça, mais prend ton temps, je t'en pris. Lui dit-il sans cesser de lui sourire et en la regardant. De dos cette femme a de très belle forme, il doit l'avouer, mais il préfère voir son si beau visage. D'un pas léger il entre dans la pièce la rejoignant tout en passant une de ses mains derrière certains draps histoire de voir ce qui s’y cache et c’est des jolies sculptures que ses yeux voient, parmi celles-ci il y en a une qui attire son regardé, deux femmes qui sont entrelacées, surement que celle-ci est un de ses préférés dans tous ce qu'il a pu voir autour de lui. Il s’approche d’elle sans la quitter du regard. C’est juste magnifique ce qu'il y a ici Ivy. Dit-il simplement.

D'une main tendre, il prend délicatement un objet qui est posé sur la table et l'examine, on aurait pu penser qu'il s'y connaissait mais en réalité ce ne sont pas des tous le cas, il n'y connaît rien en objets ancien, ou art mais le lycan sait parfaitement que la demoiselle connaît dans les moindres détails toutes ce qui se trouve dans cette pièce. Stefan redonne l'objet en question à Ivy afin qu'elle le range avec les autres, à sa place, sur cette étagère. Depuis quand tu fais ça, travailler dans l'art ? Demande-t-il curieux. Il a vraiment envie d'en apprendre pus sur elle, et puis ça change des autres nanas qu'il a connues, si on peut utiliser ce terme car coucher avec une femme pour une seule nuit ne veut pas dire connaitre la personne. Si toutefois elle ne veut pas le lui dire alors cela n'est pas grave, Stefan n'est pas du genre à insister. Enfin, cela dépend pourquoi, surement que pour elle il peut insister pour avoir un diner, en échange de son corps vu qu'elle a envie de le prendre comme modèle, c'est une bonne idée. Il va la garder sous le coude pour un de ces quatre.

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 14 Fév - 16:29
Stefan - ivy


Elle sursauta une seconde, pour se reprendre tout aussi vite. Il était du genre silencieux cet homme, cela lui plaisait, mais en même temps, si elle arrivait à être prise en défaut, c'était étrange. Cela faisait bien longtemps qu'elle ne l'avait pas été. Déjà il en était au tutoiement, peut-être avait-elle fait de même et ne s'en offusquait pas, cela devait signifier qu'il l'appréciait un minimum ? A moins que ce ne soit le contraire, peu importe. Elle sourit à sa remarque, enfin ses remarques, car oui, beaucoup de choses étaient magnifiques. Elle avait le don de voir ce qui pourrait intéresser ou non les potentiels clients. En même temps, elle n'était pas vraiment certaine qu'il parle uniquement des sculpture qu'il pouvait y avoir, vu le regard qu'il lui lançait. Elle eut l'impression de se retrouver adolescente face à... en fait, non, elle n'avait jamais connu cet instant que toutes les jeunes femmes parlaient de son époque, par contre, il était clair que celles de maintenant savaient ce qu'elle ressentait.

« Merci, c'est mon travail de voir ce qui peut intéresser, plaire aux regards des autres. Il suffit de peu pour satisfaire une personne. » disait-elle en finissant de ranger la table. Elle était dorénavant vide et propre, tout se trouvait rangé et étiqueté pour la prochaine soirée. Elle se retourna brusquement et se tapa le nez dans son épaule. « Désolée, je n'avais pas fait attention que tu étais si près. » murmura-t-elle en se frottant le nez un instant. Non, elle n'avait pas vu, avait-il bougé, ou avait-elle fait un pas plus grand que d'habitude ? Elle n'en savait rien, mais se sentait confuse. Elle ne recula pas pour autant, redressant le visage pour mieux l'observer. Elle ne pouvait nier qu'elle aimait le regarder, il était d'un charisme affolant et n'osait imaginer son corps. Il avait accepté d'être son modèle et se demandait si elle pourrait le pousser à poser nu, plus tard, pas dans l'immédiat, c'était certain. Elle n'avait pas perdu le nord et savait qu'il devait attendre une réponse à sa question.

« Concernant ta question, je ne saurais pas exactement depuis quand je travaille dedans... » Elle réfléchissait pour lui donner une réponse correcte, qui ne le ferait pas fuir. Elle avait quelques siècles d'avance, testé plusieurs choses entre deux guerres, car se battre n'était pas tout dans une vie, mais une vingtaine d'années ? Cela faisait beaucoup, surtout qu'elle n'en paraissait pas énormément plus, mais un homme ne posait aps la question de l'âge pas vrai ? « Cela plus d'une dizaine d'années, je n'ai pas le nombre exact, désolée. Et toi, tu es amateur depuis longtemps ? » murmura-t-elle en attrapant ses cheveux pour les mettre en chignon lâche, un crayon faisant office de pince. Des mèches folles s'échappaient dans tous les sens, ne la perturbant pas. « J'ai terminé » finissait-elle par dire en redescendant les bras le long de son corps, remettant son chemisier en place une fois de plus, sans avoir envie de bouger dans l'immédiat. Elle ne savait pas ce qu'elle attendait, elle savait juste que si elle coupait ce qui ressemblait à un lien entre leurs regards, elle rentrerait chez elle sans savoir ce qui aurait pu se produire.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 17 Fév - 18:40

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan




Il a fini par la tutoyer, c'est mieux ainsi et puis si elle veut qu'il soit son modèle c'est quand même plus sympa. En la voyant sursauter il présente ses excuses, lui faire peur est bien une des dernières choses qu'il voulait lui faire. Excuse-moi, je ne voulais pas te faire peur. Il lui fait des compliments, en général ça fonctionne pour avoir les filles dans son lit sauf que là, il est sincère avec elle, il trouve vraiment que c'est joli ce qu'elle fait ici, l'art, la sculpture ouais il aime bien ça et pourtant il n'est pas trop art ce grand Stefan, cependant, il sait reconnaitre lorsque quelque chose est magnifique, c'est qu'il a de bon goût. Il lui adresse un petit sourire à sa remarque, il suffit de peu pour satisfaire une personne, elle n'a pas tort c'est vrai. Par exemple il suffit que Stefan se boive une bonne bière pour ... oublier sa journée de merde si toutefois cela a été le cas, ce qui est un mauvais exemple car il en passe pas. Donc il suffit d'un sourire de cette beauté qu'il a en face d'elle pour le rendre ... dingue ! ça fonctionne ça d'après vous ? Bref on s'en fiche tout ce qui ce compte c'est qu'elle a raison sur ce point. Quelques secondes après, elle se tape le nez dans son épaule, il la regarde alors se poussant un peu afin d'éviter un autre accident et l'entend présenter à nouveau des excuses, cette femme adore s'excuser. CE n'est rien, c'est plutôt à moi de présenter des excuses... alors hum excuse moi. Laisse-moi voir. prenant délicatement son visage dans sa main il regarde son nez et lui sourit. Quelle chance, ton nez n'a rien. sa peau est si douce qu'il n'a pas envie de cesser ce contact et pourtant c'est ce qu'il fait, il la lâche croisant ses bras contre son torse.

Suite à ça, cette belle créature finit par répondre à sa question poser quelques minutes avant qu'il ne lui fasse du mal. Donc depuis une dixième d'année, voilà quelqu'un qui est passionné par son travail c'est plutôt rare de voir ça. De nouveau il lui sourit en l'entendant s'excuser. Waouh, je ne pensais pas qu'on pouvait autant s'excuser en quelques minutes. Il la charrie, qui aime bien, châtie bien c'est bien ça le dicton normalement. Moi ! Oh, pour tout t'avouer je m'y connais pas vraiment en arts, donc on ne peut pas vraiment dire que je suis un amateur. Il la regarde se coiffer, ses cheveux sont vraiment magnifiques, il a juste envie de remettre une mèche de ses cheveux derrière son oreille mais, il ne fait rien, se contentant de la regarder dans les yeux. Elle est plus petite que lui donc elle devait lever légèrement son visage pour voir les yeux du lycan... et sinon, quelle est la première étape pour que tu puisses travailler sur moi ? Je veux juste être un bon modèle pour toi. dit-il avec un certain charme.

©BlackSun

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 21 Fév - 19:12
Stefan - ivy

« Un bon modèle, hein... » lâchait-elle rapidement. Qu'il se déshabille maintenant et elle pourrais lui dire s'il était un bon modèle. Elle chassa le flash qui venait de s'incruster dans son esprit, les voyant dans une position des plus jouissives pour eux deux. Elle souriait en l'entendant s'excuser, tout comme elle. Elle n'arrivait pas à savoir ce qui se passait réellement, une attirance physique, probablement cela. Il était bien foutu et le regard la perturbait. En plus, en l'entendant lui poser la question, elle ne put s'empêcher de baisser la tête pour le regarder de plus près, façon de parler. Elle pencha la tête sur le côté et se mordit les lèvres un instant.

«  Alors mon nez va très bien, mais je peux dire que ce n'était pas un matelas mou qu'il a tapé... » commença-t-elle en souriant d'un air entendu. « Ensuite pour travailler avec moi, j'hésite entre faire des nus, ce dont je suis particulièrement douée, ou pour te sculpter, mais pas dans du bois cette fois-ci... Non, je dirais que sur une toile tu serais magnifique, par contre, reste à voir si tu serais capable de ne pas bouger durant des heures dans la même position, nu de surcroît... » elle fit le tour, inspectant ses fesses, bon sang, il devait soit faire du sport régulièrement, soit avoir un maintien naturel. « Mais nous pouvons commencer habillé, bien entendu, et vous pourrez vous dévoiler au fur et à mesure » annonça-t-elle en se replaçant devant lui, appuyant ses fesses contre la table derrière elle. Elle leva le visage vers le sien, cherchant quelque chose à dire, elle n'avait pas envie qu'il s'en aille maintenant.

« Dis moi, si je promet de ne plus m'excuser, cela te dit de revenir demain soir, pour l'ouverture de la galerie ? J'ai fait poser des affiches, mais il est vrai qu'avoir une tête d'ami dans le lot serait la bienvenue... Et puis j'ai envie de te revoir » murmura-t-elle « Je veux dire, pour savoir si la première impression que j'ai eut sur toi restera, bien entendu. » se rattrapa-t-elle vivement. Elle ne voulait pas paraître trop envieuse de l'avoir à ses côtés, surtout si ce n'était qu'une relation de travail. En même temps, joindre l'utile à l'agréable était un plus, mais s'il n'était pas ouvert de ce côté, elle pourrait toujours imaginer et fantasmer. « N'empêche c'est étrange comme tu n'y connais rien et pourtant tu as poussé la porte de ma galerie. Qu'est-ce qui t'es passé par la tête ? » lui demanda-t-elle en posant sa main sur son avant-bras. Sans s'en rendre compte, elle laissait son pouce glisser sur sa peau, le touchant, caressant son épiderme. Elle était toujours très tactile, envers les hommes comme les femmes, sans pour autant avoir envie de les avoir dans son lit, par contre, elle aimait le toucher, sentir ses muscles sous ses doigts, sa chaleur aussi.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 24 Fév - 22:39

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan




Ben oui, un bon modèle, c'est bien ce qu'il a dit. Il la regarde avec un petit sourire sur les lèvres n'ajoutant rien à cela, observant seulement ce qu'elle fait, elle pense la tête se pinçant la lèvre avant de prendre la parole. Il l'écoute attentivement et rit légèrement lorsqu'elle parle de son nez. Oui, les muscles de Stefan ne sont pas en coton, au moins, son nez n'est pas cassé, elle n'a rien et c'est ce qui compte. En même temps, il s'en aurait voulu si demain elle aurait présenté sa galerie avec un nez péter par sa faute. Il reprend son sérieux écoutant le reste. En l'entendant dire qu'elle hésite entre faire des nus ou sur des toiles, il ne peut s'empêcher d'être surpris. Entre faire des nus ou sur toiles ! Disait-il simplement. Ne pas bouger pendant des heures, ça il sait faire, cela n'est pas un problème. Il la laisse tourner autour de lui chose à laquelle il n'est pas habitué, en temps normal, c'est lui qui tourne autour des femmes, mais, cette façon de faire lui plaît. Je sais me tenir à carreaux pendant des heures. Dit-il avec un petit sourire malicieux. Se retrouvant de nouveau face à elle, il ne peut s'empêcher de lui adresser un sourire, déjà il peut commencer par retirer sa chemise noire, cela ne le dérange pas, d'ailleurs ne pas avoir son pantalon ne le dérangerait pas non plus mais cela lui ferait bizarre de retirer ses vêtements pour poser et non faire l'amour avec elle car, oui il faut l'avouer cette femme ne le laisse pas indifférent, elle est magnifique. Retiré mes vêtements, pourquoi pas, ça me changerait, habituellement je les retire juste pour faire l'amour. Dit-il ouvertement, sans gène. Il n'a pas honte de dire ce qu'il fait, c'est souvent que les gens font ça, en même temps, coucher avec une femme habiller n'est vraiment pas simple.

Est-ce un rendez-vous ? Demande-t-il avec un sourire, il lui laisse juste le temps de oui où non qu'il reprenne pour lui répondre. Pourquoi pas, je ne voudrais pas louper l'ouverture ce serait dommage et ça serait également une occasion pour moi de te voir à nouveau. Contrairement à toi c'est juste parce que j'ai envie de te revoir. Dit-il avec un petit sourire au coin des lèvres. Stefan est plutôt du genre à dire ce qu'il pense, au moins les gens savent où ils vont avec lui. Soit tu lui plais soit tu lui plais pas, pas de demi-mesure avec lui, blanc ou noir. Pourquoi est-il rentré dans ce lieu ? C'est une très bonne question, quelque chose la pousser à entrer c'est tout. Il la regarde droit les yeux la laissant poser sa main sur son avant-bras, cela ne le dérange, au contraire, il aime bien sentir sa peau contre la sienne. Le fait qu'elle le caresse, il apprécie. Quelque chose m'a poussé à entrer, peut-être que j'ai senti qu'avait besoin d'un modèle. Est-ce-que tu veux commencer maintenant ou plus tard ? Demande-t-il en la regardant sérieusement.... C'est comme tu veut bien sûr. Mais il n'a aucune envie de partir maintenant et il trouve que c'est un bon prétexte pour rester.

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 3 Mar - 22:16
Stefan - ivy

Il savait se tenir à carreau durant des heures, c'était intéressant, mais ce qu'elle voulait c'était déjà savoir s'il pouvait rester immobile durant des heures. Rester à carreaux devait sûrement le signifier. Elle sourit en l'entendant dire qu'il pouvait commencer de suite et imagina son corps dénudé dans une pièce pareille... Ce qui enleva tout le charme à l'image. Non, elle ne travaillait pas dans une remise, elle avait besoin d'espace, de lumière surtout et de silence. Elle savait où ils pourraient aller sans être obligés de sortir de la galerie. Elle savait que si elle sortait, elle risquait de ne plus le revoir, quoique, si elle pouvait elle se mettrait à rougir en l’entendant dire qu'il viendrait pour elle le lendemain soir. Sauf que cela faisait bien longtemps qu'elle ne savait plus rougir. Le pouvait-elle encore ? Aucune idée et elle ne s'attarda pas sur cette situation.

« Cela tombe bien moi aussi, »murmura-t-elle en se rattrapant tout aussi vite. « Je veux dire que moi aussi je ne les enlève pas pour poser, mais pour dormir par exemple. »Il la perturbait un peu trop, et ôta doucement sa main de sur son avant-bras. « Je sais où nous pouvons commencer, tout habillé. Promis, je dois d'abord voir si votre patience est si grande. » disait-elle en souriant. Elle lui attrapa la main et l’entraîna à sa suite pour sortir de la réserve, la ferma à clé et retourna à l'entrée. Là, elle se baissa pour chercher un carnet de croquis et quelques crayons de papiers pour qu'elle puisse capturer son regard, se redressa fière d'elle et l’entraîna de nouveau dans une des salles qu'elle lui avait montré au début. Elle déposa ses affaires sur un tabouret et bougea un des fauteuil placés en face d'une immense peinture, prenant presque tout le mur. Elle le tourna complètement vérifiant la lumière qui devrait tomber sur son visage, puis attira l'homme jusqu'à elle pour le faire asseoir.   «  Ne bougez plus » ordonna-t-elle en lui tourna de quelques degrés le visage sur la gauche. Ses doigts sur son menton le plaçait comme son regard le voulait. Il était presque de face, lorsqu'elle irait s’asseoir sur un autre fauteuil, juste à quelques mètres de son modèle. Elle l'inspecta, lui peignant les cheveux de ses doigts pour les ébouriffer un peu plus. Elle ne put s'empêcher de voir bien plus que ses mains dans sa chevelure noire, longue et fournie. « Pesez à me regarder lorsque je serais installée, pour pouvoir capturer votre regard, il ne vous faudra penser qu'à mes mains. » Insista-t-elle pour qu'il comprenne bien. Elle ouvrit un bouton de plus sur sa chemise, passant les mains en dessous au niveau de ses épaules pour laisser un col dégagé et fit demi-tour rapidement.

« Parfait » murmura-t-elle une fois assise. Elle était à trois mètres, tout au plus et sentait encore sous ses doigts les pulsations de sa peau, lui donnant faim, mais pas de sexe, plutôt de son sang. Pourtant elle s'était nourrit il y avait peu de temps. L'excitation de reprendre les fusains, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas fait ainsi. « Bien, ne bouge plus, je vais faire assez vite tout de même. » laissa-t-elle échapper en mettant du cœur à l'ouvrage. Elle releva régulièrement la tête sur lui, laissant son regard errer sur son visage plus longtemps que nécessaire, mais elle avançait bien. Les premiers coups de crayons étaient les plus durs, ensuite c'était plus de l'habitude qui revenait entre ses doigts. Elle n'avait pas relevé le fait qu'il voulait juste revenir la voir le lendemain, parfois ce n'était pas ce qu'il pouvait y avoir de mieux, mais apprendre à le connaître était un plus. Surtout que s'ils travaillaient ensemble, il valait mieux s'apprécier le plus possible, voire plus si affinités. Elle l'avait apprit auprès d'un de ces peintres du 18ème siècle qui aimait peindre les nues et ensuite s'amusait avec, quoique la plupart du temps il les testait avant...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 8 Mar - 18:03

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan




Voir Ivy ainsi le fait sourire, il la perturbe et il le trait bien et c'est plaisant à savoir. Toute nue pour dormir hein ! Hum il est sur qu'il n'y a pas que pour cette raison qu'elle se met nue. Tout comme lui, elle doit se déshabiller pour coucher avec un homme, comme dit plus tôt, faire l'amour avec des vêtements n'est pas simple et où est le plaisir. Elle retire sa main de son bras, celui à fait presque de la peine, évidemment, il va s'en remettre et puis il aura l'occasion de sentir son contact sur sa peau. bien, je vous suis dans ce cas. Stefan peut se montrer patient, mais il a tout de même des limites, donc est-ce-qu'il pourra se montrer aussi patient qu'elle le souhaite ? Aucune idée. En tout cas, il veut essayer. Si c'est une promesse alors... dit-il sur le ton de plaisanterie avant de la suivre main dans main sortant de la réserve... Finalement, le voilà dans une salle qu'il regarde à nouveau même s'il l'avait déjà vu quelques minutes avant. Ivy l'attire jusqu'à elle l'installant sur un fauteuil lui ordonnant de ne plus bouger, ce qui le fait sourire. Habituellement, on ne donne pas d'ordre à Stefan, il fait ce qu'il veut et point finale. Quelquefois il essaie de tourner son visage afin de voir ce qu'elle fait mais Ivy remet correctement son visage comme elle voudrait qu'il soit, donc il ne bouge plus, attendant de voir ce qui va se passer et en la laissant faire car apparemment la coiffure qu'il a ne lui plaît pas vraiment puisqu'elle le recoiffe à sa façon. intéressant la façon que vous avez de passer vos doigts dans mes cheveux. cela dit, il ne s'en plaint pas. Vous regardez et penser qu'à vos mains ! pas de problème, ça ne devrait pas être si compliqué. lorsqu'l la voit détacher un bouton de sa chemise et passer à main, Stefan ne put retenir son petit sourire, il la laisse faire l'imaginant se déshabiller doucement et lui se contenterait de la regarder. Une image plaisante dans sa tête qui ne dure pas longtemps puisqu'il se concentre de nouveau sur elle.

Lorsqu'elle s'installe, il la regarde comme elle le lui a demandé, elle n'est pas si loin de lui ce qui l'arrange, ainsi il peut mieux la voir, la contempler... Une nouvelle fois elle demande de ne plus bouger, n'est ce pas ce qu'il fait déjà ? À force de lui demander cela, il risque de faire le contraire, il lui faut trouver un moyen pour ne plus bouger comme elle le souhaite. Comment serez-vous habillé demain ? Demande-t-il curieusement en essayant de ne plus bouger. Certainement qu'elle mettra une belle robe, hum une robe c'est assez facile à détacher, à retirer... Il s'imagine déjà en train de lui faire l'amour après quelques caresses sur sa peau qui la rendrait folle de désir envers lui, elle crierait son prénom jusqu'à plus fin, en redemanderait également et lui aussi d'ailleurs parce qu'une femme comme elle, on ne peut que la réclamer. Rien qu'à pensée à ça, ce qu'il a entre les jambes commence à se durcir, en s'apercevant de cela, il coupe toute image dans sa tête et se concentre sur elle à nouveau et rien d'autre. Il remarque qu'elle est encore plus belle lorsqu'elle est concentré comme ça. A quel heures je dois être là demain ? Demande-t-il pour penser à autre chose de ce qu'il pourrait lui faire. Un avant goût du paradis comme on dit. Oh, on devrait également se tutoyer, je pense que se serait mieux.

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 15 Mar - 22:40
Stefan - ivy


Il bougeait un peu, ce n'était pas bien grave, parce qu'elle avait presque fini, mais il n'était pas si patient que cela. Elle avait encore sur ses doigts la chaleur de sa peau, juste ce qu'il fallait pour la déstabiliser un peu, et que dire de son regard brûlant ? Elle imaginait très bien ses pensées et ne put s'empêcher de le mater un peu plus. Cela ne faisait de mal à personne et puis ce qu'elle avait sous les yeux étaient plutôt bien foutu. Elle ne pouvait le nier, les muscles de ses épaules confirmait qu'il était en pleine forme. Sa concentration avait du mal à rester sur le dessin et non vagabonder sur un hypothétique rêve. Pour la perturber, il y arrivait facilement et depuis plusieurs minutes déjà elle ne relevait plus la tête.

« Oui, si tu veux, » murmura-t-elle en répondant à l'une de ses questions. Le tutoyer pouvait se faire, surtout dans un lit. Elle dû fermer les yeux quelques secondes, imaginant son corps étendu sur le sien. Sa respiration se faisait plus rauque, tandis qu'elle rouvrait les yeux. Demain soir serait trop loin pour elle, mais en même temps, elle ne le connaissait pas et lui sauter dessus le premier jour ne se faisait pas. Elle avait beau être moderne, coucher le premier soir, même en état de manque n'était pas des meilleures vues. « La soirée commencera pour 19h30, tu n'aura qu'à arriver un peu plus tôt si tu le souhaite. J’arriverais dans l'après-midi pour être certaine que le traiteur n'oublie rien. » Elle releva les yeux sur son modèle, se mettant à porter son crayon de bois à la bouche, le tournant doucement. Si elle le voyait demain, cela risquait de déraper plus vite que prévu. Elle le détaillait ouvertement, sans se cacher, après tout elle avait des yeux c'était pour regarder et ce qu'elle avait devant elle était beau.

«  Hum, demain je porterais une robe, pourquoi ? Vous voulez que je, pardon, tu veux que je t'en prête une peut-être ? » demanda-t-elle en souriant. « Et sinon, pour ce qui est de mes doigts dans tes cheveux, sache que je te positionnerais comme il faut à chaque fois, cela signifie te toucher régulièrement. Comme tout à l'heure, les vêtements, les cheveux, l'expression du visage même... Mais il y a une chose dont je suis sur, c'est que tu ne saura pas rester longtemps sans bouger, mais cela ira tout de même. » Le toucher, elle avait aimé, beaucoup, sa peau était douce, elle se demandait même s'il ne s'épilait pas également. Un homme qui prenait soin de lui l'attirait assez facilement. « Et sinon, tu fais quoi dans la vie à part entrer dans les galeries fermées et poser pour une artiste un peu folle ? » demanda-t-elle en remettant le crayon de bois entre ses lèvres. Il fallait vraiment qu'il ait un boulot minable pour qu'elle puisse se l'ôter de la tête, parce que plus elle le regardait et plus elle avait envie de lui. Et pourquoi cela serait mal de se lever, d'aller vers lui et de venir s'asseoir sur ses genoux ? Surtout qu'elle pourrait goûter ses lèvres, enfouir ses doigts dans ses cheveux plus profondément, bref, elle pourrait au moins prendre son pied.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 26 Mar - 11:56

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan





S'il le veut, bien sur qu'il le veut sinon il ne le lui aurait pas proposé. Essayant de ne pas bouger, chose qui est pas évidemment quand même, il fait la conversation, lui posant quelques questions afin d'éviter de penser à ce qu'il pourrait lui faire. C'est sur qu'elle aimerait ça mais il n'est pas du genre à sauter sur une femme dès la première minute... non c'est un pur mensonge, il est exactement comme ça. Ne prenant pas la peine d'apprendre à connaitre la personne en face de lui, il la bai*e, prend du plaisir et ensuite il la dégage passant à la suivante. Dans sa vie il a dû aimer quoi ... deux femmes aller peut-être trois et encore ce n'est pas sûr. Tu le proposes si gentiment. Dit-il dans un sourire. De toute façon même si elle ne lui aurait pas demandé Stefan serait certainement venue plus tôt, juste pour le plaisir de profiter d'elle avant que la demoiselle ne soit prise par ces personnes qui veulent acheter les toiles ou encore la complimenter pour mieux l'avoir... Le lycan voit bien comment Ivy le regard, elle est patiente, calme, concentrée... sexy également, à cette pensée Stefan décroche un sourire intérieurement et tout comme elle, il la regarde avec des yeux charmeurs, vous savez ceux qui font de l'effet ....


En l'entendant lui proposer une robe, Stefan lui adresse un sourire, petit il m'en portait pas alors maintenant qu'il est adulte hors de question. Cependant, le mot robe sur elle lui donne par mal d'idée. Si je dois être ton cavalier il me doit être assortie à ta robe tu ne penses pas . Demande-t-il sans cesser de lui sourire. Il aime bien la taquiner et il aimerait plus que la taquiner c'est sur. Elle en robe, hum rien que de pensée à cela, ça lui fait de l'effet, heureusement qu'il est assis. Tes doigts dans mes cheveux ne me dérangent amplement pas. D'ailleurs elle peut le toucher m'importe quand et si elle le souhaite, elle peut même toucher ce qu'il a en dessous la ceinture ça ne le dérange pas bien au contraire il est sur que cela pourrait beaucoup lui plaire. Tu veux dire que je ne sais pas me tenir tranquille le temps que tu me dessines ? Je te présente alors toutes mes excuses mais, heureusement que ça ira comme tu viens de le dire. Ses yeux sur elle, il la regarde de la tête aux pieds, il irait bien goûter à sa peau, jouer avec sa langue, passer ses mains dans les longs cheveux de la belle femme qu'elle est... Sa voix le fait sortir de ses songes, l'observant attentivement, il l'écoute et hoche les épaules légèrement. Je ne trouve pas que tu sois folle, quoique, j'aie pu être un meurtrier vouloir te tuer, et le fait que tu me laisses t'approcher m'aurait rendu la tâche plus facile. Dit-il sans baisser les yeux. Évidemment il n'est pas sérieux, il ne compte pas lui de mal, il n'est pas ainsi. On pourrait croire à certains moments mais il n'en est aucunement ainsi. Non plus sérieusement, je suis chasseur de bien immobilier. Tu vois rien de bien intéressant, même si je t'avoue que quelquefois je fais de belle découverte. Enfin cela ne l'intéresserait guère à savoir depuis quand les immeubles sont construits ... Qu'est-ce-que tu  aime faire dans la vie, je veux dire à part dessiner des hommes nus ? demande-t-il dans un beau sourire

©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 26 Mar - 15:18
Stefan - ivy

Ivy lui sourit en l'entendant parler, son cavalier, serait-il d'un autre temps ? Elle aimait beaucoup son langage, même si elle le sentait sous jacent, comme s'il attendait quelque chose. Elle finit son croquis, lui plaisant comme il était et referma son cahier, le posant sur ses genoux. Son regard planté dans le sien, elle cherchait une faille sans vraiment le vouloir, car s'il avait voulu la tuer, il ne serait pas là, sans arme évidente, même si son pantalon semblait être à l'étroit. Elle croisa une jambe sur l'autre, posant ses coudes sur les accoudoirs de son siège, puis ôta délicatement les papiers ainsi que les crayons pour les déposer au sol. Elle décroisa ses jambes et se leva, marchant tranquillement sans dire un mot vers Stefan, un sourire énigmatique sur les lèvres. Elle se mit debout devant lui, croisant les bras sous sa poitrine, penchant la tête sur le côté. Ses longs cheveux tombant sur le côté, formant un léger voile entre la lumière de la pièce et eux deux.

« Je dirais que pour la patience il faudra repasser. Ensuite, je pense qu'une robe rouge sera de mise pour cette première soirée, donc évite un costume blanc, se sera très bien. » disait-elle en avançant un peu plus. Elle vint s'asseoir sur ses genoux, décroisant les bras pour les placer sur les épaules de Stefan. Finalement, elle n'avait pas sut résister à venir le toucher une fois de plus. Ses doigts, mus comme une volonté propre remontaient sur ses épaules pour courir sur sa nuque. « Hum, pour ce qui est de te toucher, je le ferais très souvent, histoire de te mettre en place, même les cheveux, surtout les cheveux. J'adore tes cheveux, ils sont souples et soyeux, mais je pense que tu t'en doute vu que je suis déjà en train de masser ton cuir chevelu » murmura-t-elle en se rapprochant un peu plus. Elle remua les fesses contre les cuisses de Stefan, sentant très bien ce qu'elle provoquait en lui. Ses doigts glissaient un peu plus dans ses cheveux, lentement tandis qu'elle mettait l'ouverture de son chemisier devant lui. « Par contre pour me tuer, cela sera plutôt difficile, j'ai eut de très bons professeurs et j'en suis moi-même un très bon » susurra-t-elle à son oreille.

Elle souriait toujours en plaçant son visage face au sien. Penchant toujours la tête sur le côté, elle glissa ses mains de chaque coté et appuya à un endroit précis. « Tu vois, si tu étais véritablement un tueur, tu ne m'aurais jamais laissé faire cela, car tout tueur sait que je pourrais te briser la nuque en un rien de temps, mais j'ai envie d'autre chose là, pour le moment » murmura-t-elle en laissant son souffle se mêler au sien. Elle avait envie de l'embrasser là, maintenant, mais se disait que se n'était peut-être pas bien. En même temps, elle sentait bien sous ses fesses qu'il avait envie de plus que cela, ou alors elle n'y connaitrait rien, mais ce n'était pas possible. Faire le premier pas, elle venait de le faire, s'asseoir sur son modèle, c'était déjà un premier pas plutôt important. Elle ne le faisait pas souvent, en fait, très peu de situation était arrivée jusqu'à ce terme. Elle fermait ses pensées, se demandant si lui en avait envie ou non et resta ainsi durant quelques secondes juste à respirer son odeur. « Il m'arrive de dessiner aussi des femmes nues, mais ce qui est vraiment intéressant » murmura-t-elle en prenant son temps pour répondre à cette question, « C'est que je préfère une personne habillée, afin de pouvoir la déshabiller moi-même. » finit-elle par dire en posant ses lèvres sur les siennes.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 9 Avr - 12:03

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan





Si elle referme son cahier c'est qu'elle a fini, malheureusement elle ne le lui montre pas, pas grave il regardera une autrefois, il a le temps. Il la regarde se lever et s'approcher sans cesser de lui adresser un petit sourire. Cette femme est toutes simplement à couper le souffle étrange qu'elle n'est personne dans sa vie. Enfin cela va parfaitement à Stefan qui va pouvoir en profiter un peu, lui faire prendre son pied, la faire crier son prénom comme jamais, il entend déjà dans sa tête, le son de sa voix. "Hum Stefan encore" un nouveau sourire au coin des lèvres rien que pour cette jolie pensée qui pour l'instant ne fait que passer. La patience dit-elle, oui bon c'est vrai, il aime quand c'est rapide, enfin pour certaines choses car pour d'autres, il adore prendre son temps, rendre folles de lui les femmes en fait parties par exemple et il adorait prendre son temps avec elle, la faire languir de plaisir, s'amuser avec elle pour ensuite aller rapide en elle et la faire crier, c'est fou les pensées qu'il a envers cette demoiselle ravissante. Il va réussir à se reprendre mais la minute qui suit il repart dans ses songes fantasmant sur elle comme jamais, comment ne pas ba*der sérieux ?

Pas de costume blanc, c'est noter de toute façon il en a pas de blanc, il préfère les noires, il le lui a demandé simplement en cas où. C'est noter, pas de blanc. Il l'a regard et la laisse s'installer sur ses genoux. Délicatement il pose une de ses mains derrière elle frôlant ses petites fesses qui ne demande qu'à être caressé, il les entend réclamer ses mains ... Mais ne fait rien, du moins pour l'instant. Ce qu'elle lui fait est un véritable délice, elle sait y faire avec les hommes cela se voit. La sentant bouger sur lui, il ne peut se retenir de lâcher un léger soupire. Stefan junior est réveillé et il ne demande qu'une chose c'est de se mettre se déshabiller pour entrer dans un bain chaud. Stefan lui lance malgré tous des petits sourires, se pinçant doucement la lèvre gardant le silence, il aime ce qu'elle fait et donc ne refuse pas sachant qu'il peut l'avoir tout contre lui. Son regard se pose sur le chemisier, il n'a qu'une envie l'ouvrir et y mettre son visage pour aller ensuite titiller sa poitrine... tient donc, toi ! Tu es un bon professeur . Bon à savoir. dit-il en caressant son dos délicatement. Si elle continue ainsi, il ne pourra pas prendre son temps avec elle, il la fera directement crier mais se sera tout autant bon pour elle ... et lui évidemment.

En la sentant appuyer sur sa nuque, il cesse toute caresse dans son dos la regardant droit dans les yeux, put In, elle l'a bien eu sur ce coup. Il ne bouge pas sachant très bien ce qu'il peut se passer et les dire de la belle Ivy le confirme. Cependant, les dernières paroles de la belle, le "rassurent". ah oui, autre chose ? Je me demande bien ce qu'une si jolie femme peut bien vouloir, là, maintenant. dit-il le visage près du sien. Il n'était plus très loin de ses délicieuses lèvres, il n'a qu'un mouvement à faire et elle se retrouve à plaquer contre lui. Leur souffle se mêle doucement, il a très envie d'elle, en même temps elle l'a beaucoup aguicher et Stefan n'est pas du genre à refuser du sexe surtout si c'est avec une jolie femme comme elle. Lui posant une question, il attend sa réponse... des femmes nuent, hum intéressant.Oui très intéressant, il se souvient avoir eu une fois deux femmes dans son lit, cela s'est produit une fois ou deux, en fait il ne s'en souvient pas trop bourrer pour s'en rappeler mais cela a été un super coup, peut-être que cela arrivera une nouvelle fois, Ivy et une autre femme, humm trop bon, son le fait encore ba*der cette pense. Ohh oui, ça c'est très très intéressant ta raison. Dit-il avant d'avoir ses lèvres plaquer contre les siennes.

L'embrassant, il mêle sa langue à la sienne, reprenant ses caresses dans son dos pour ensuite passer sa main sous ce chemisier qui est plutôt gênant pour l'instant, il pourrait le lui retirer d'un coup oui mais est-ce-qu'elle appréciera s'il l’abime ? Pas sûr. Qu'importe de toute façon vue dans quel état il se trouve il n'y a pas mal de chose qui va finir en lambeaux. Sa main touchant sa peau, ça lui fait beaucoup d'effet, il retire sa main afin de détacher ce bout de tissu qui est chiant, donc il va finir par la lui retirer en faisant voler plusieurs boutons dans la pièce se promettant de lui en racheter un. Il cesse quelques minutes ce baiser afin de retirer sa chemise, le jetant sur le sol pour reprendre de plus belle ses lèvres et la coller contre lui. Ce moment est très sympa et bien que leur souffle est rapide, il continue lui laissant aucun répit pour le moment. Faufilant ses mains entre eux pour détacher son pantalon afin de les glisser pour pouvoir toucher ses petites fesses...

©BlackSun

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 24 Avr - 19:23
Stefan - ivy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 8 Mai - 11:26

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan







©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 21 Mai - 22:43
Stefan - ivy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 2 Juin - 15:49


*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan







©BlackSun

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Sam 6 Juin - 20:09
Stefan - ivy


Elle sourit, déposant un baiser sur ses lèvres, puis se laissa redescendre sur le fauteuil pour se retrouver en position assise et le repoussa doucement, cherchant du regard ses affaires. Elle se leva, le faisant s'asseoir à sa place, puis commença à se rhabiller. La galerie était prête pour son ouverture et elle comptait aller chercher sa fille à sa sortie de l'université. Elle n'était plus petite d'accord, mais Ivy aimait encore la retrouver en la surprenant. Ensuite elles allaient souvent boire un verre dans un salon de thé, manger du chocolat avant de rentrer pour enfin travailler, s'il y avait besoin. Une fois habillée, elle se tourna vers Stefan, son amant de ce jour, son amant depuis plus de 18 ans, et il avait été très bien pour un début.

« Tu as été très bien mon beau, mais il faut que j'y aille, donc tu peux t'habiller vite s'il te plait ? Je dois aller récupérer ma fille, par contre, si tu veux toujours être model, » elle alla chercher une carte à l'accueil et la lui déposa entre les mains. « Il y a mon numéro personnel dessus, n'hésite pas à m'appeler si tu veux gagner un peu plus d'argent. »  disait-elle doucement. D'accord, il y avait également le sous entendu sur le fait qu'il pouvait l'appeler pour autre chose également, mais pas trop souvent, elle ne voulait pas se retrouver dans une véritable histoire, une simple aventure lui suffisait amplement.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 17 Juin - 20:31

*Un si beau jour*

Feat: Ivy & Stefan





Lui avoir fait l'amour a était plus que super, cela a était divin. Stefan c'était lâcher avec elle et il ne regrette pas d'être entré dans cette galerie malgré qu'il n'y connait rien en oeuvre art. Il répond à son baiser avant qu'elle le repousse, il la laisse faire se plaçant à côté. Il la regarde intensément lorsqu'elle se redresse pour aller s'habiller. Plaçant une main derrière sa tête, il l'observe, les yeux poser sur son corps nu, elle est très belle faut l'avouer, Ivy est une très belle femme, les courbes qu'elle a, humm c'est juste magnifique. Cela ne tiendrait qu'à lui, il se lèverait pour aller la prendre contre lui afin de sentir une nouvelle fois son corps contre le sien mais, il ne fait rien se contentant de la regarder. Une fois habiller, il lève ses yeux vers les siens et l'écoute parler. Il lui adresse un sourire et finit par se lever à son tour s'approchant d'elle pour aller poser ses lèvres contre les siennes afin de lui donner un baiser torride. Suite à cela il quitte les lèvres de la jeune femme pour s'habiller à son tour. Enfilant son t-shirt, pantalon ... Ivy alla chercher une carte qu'elle donne au beau Lycan qui la prend. Il l'écoute et l'embrasse une nouvelle fois en guise de réponse concernant le fait d'être son model. Je t'appellerais belle demoiselle. Mais pas sur qu'il l'appelle juste pour cela,  il risque de lui donner un coup de fil juste histoire de la voir et pourquoi pas l'avoir dans son lit... Rangeant la carte dans sa poche de jeans il l'embrasse une nouvelle fois avant de lui adresser un sourire pour finalement partir en direction du bureau.

Il avait des dossiers à remplir ainsi que des immeubles à chercher. Normalement il devait avoir un immeuble, un client a finit par finalement céder et donc il devait faire ce qu'il fallait pour l'avoir ....


The end
©BlackSun
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Un si beau jour (feat Stefan H.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-