IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Quand les fantômes du passé reviennent à la surface (Pv Derek)


Silence is a true friend who never betrays.

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 26 Jan - 2:11
Derek/Amy


Ce soir, c'était l'un de ces grands soirs... Ceux où Amy sortait, s'en allait réaliser son rêve, Elle avait alors la tête dans les nuages et son petit cœur qui se mettait à battre plus vite avec l'appréhension de passer sur une scène... Elle se trouvait pour le moment dans sa chambre devant sa glace en train de mettre ses dernières touches de maquillages, quelque chose de clair au niveau des yeux faisant ressortir comme il fallait le bleu de ses yeux et un gloss pour finir et cela serait parfait, un dernier petit tour sur elle-même, elle avait opté pour le noir ce soir. Elle portait un slim de cette couleur, un top noir également avec un imprimé blanc dessus, un léger décolleté sans que cela ne tombe dans le vulgaire, Amy n'aimait pas cela et de toute façon Ivy ne l'aurait pas laissé faire fort heureusement. Elle portait des bottes qui remontait par-dessus son slim avec des talons de dix centimètres, oui il fallait bien palier au problème qu'elle était vraiment petite et puis Amy n'avait aucun soucis pour marcher avec. Ses cheveux étaient coiffer en une haute queue de cheval redescendant jusqu'en dessous de ses épaules, laissant sa frange lissé devant.

Rien de très brillant, elle arrangerait le tout dans la loge dans le club, en attendant elle s'engouffrait dans son long manteau qui lui arrivait à la pliure des genoux, serrait la ceinture qui lui seyait à merveille la taille. Un dernier regard dans le miroir, elle prenait ses clés de voiture sur la commode près de sa porte et sortait de sa chambre. Elle descendait les escaliers, frottant son bras, il s'était passé du temps depuis sa blessure il n'y avait plus rien à présent, même plus la marque rose qui était resté un long moment. Cette histoire appartenait à son passé maintenant mais elle avait gagnée des amis dans l'histoire et elle passait voir Magyar chaque soir si elle le pouvait, elle avait soif de connaissance et ce qu'elle apprenait là-bas était sans précédent. Elle laissait un mot à Ivy sur le réfrigérateur, bien sur cette dernière saurait ou elle se trouvait mais, Amy ne partait jamais sans lui laisser quelques mots cette-fois elle notait : A ce soir, je t'aime.

Elle l'appelait plus souvent maman depuis ce fameux jour, son esprit prenait conscience de certaines choses, elle avait eu peur, peur que ce soit déjà la fin de leur histoire... Elle se disait qu'il n'y avait pas une seconde à perdre, pourquoi pensée à une personne qui ne l'avait pas élevée alors qu'elle avait Ivy? Sa mère, sa véritable mère, pour elle, elle n'en avait pas d'autre. Elle ne saura probablement jamais pourquoi est-ce qu'elle avait été abandonnée mais, était-ce réellement important au fond? Elle avait tout simplement besoin de se sentir aimée, choyée et s'était déjà le cas avec Ivy, elle lui apportait ce dont elle avait besoin et c'était sans doute grâce à elle que ce soir, elle réalisait son rêve, qu'elle construisait sa carrière doucement mais surement. Elle n'arriverait surement pas à la remercier assez pour cette vie de bonheur qu'elle passait à ses côtés. Oui elle avait eu des périodes moins joyeuses mais, cela appartenait au passé maintenant pas vrai?

Amy arrivait dans sa voiture mettait le contact et avant tout allumait l'autoradio de sa voiture, la musique prenait vit alors à l'intérieur de l'habitacle, Amy chantait déjà tandis qu'elle prenait enfin la route du Lulubar, le trajet jusqu'au club ne lui semblait pas bien long, on était en weekend end et les gens sortaient mais, Amy n'était pas impatiente lorsqu'elle partait faire ce qu'elle aimait le plus, elle ne remarquait même pas qu'elle était en réalité suivit et lorsqu'elle arriva à destination elle gara sa voiture au parking réserver au personnel, éteignit la musique, le contact, un regard dans le rétro puis elle sortait de la voiture avant de la fermée à clé. Elle entrait ensuite dans le club sans mal puisque le videur à l'entrée la reconnaissait à présent elle passait donc rapidement à l'intérieur où la musique battait déjà son plein, Amy souriait se sentant complètement à son aise dans cet univers, elle partait direction la loge, ou elle allait pouvoir déposer son sac ainsi que son manteau et pouvoir retoucher au maquillage s'il y avait besoin, ce dont elle doutait très fortement, une fois prête elle ressortait, elle avait encore un peu de temps devant elle, elle allait donc s'installer au bar pendant un moment, le stresse commençait à monter, il lui fallait un verre avant d'aller sur scène.

- "Un cocktail sans alcool, s'il vous plait." Demandait-elle à la barman tout en souriant, elle ne buvait pas d'alcool lorsqu'elle devait chanter derrière, pour elle se serait comme aller en cours après avoir bu, ou même aller travailler, c'était une chose qu'elle ne pouvait tout simplement pas faire. Elle préférait être complètement sereine lorsqu'elle jouait ou chantait, elle aimait ce qu'elle ressentait au plus profond d'elle-même à ce moment-là... La petite chanteuse attendait son verre patiemment tandis qu'elle ignorait toujours qu'elle était observée quelque part dans la pièce au milieu de toute cette foule...


Dernière édition par Amy Morgan le Mer 4 Fév - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 4 Fév - 10:55
Amy - Derek



Une journée comme les autres. Se coucher tard, près de 5 heures du matin, le temps que le bar se ferme, qu'il fasse un tour par chez elle, rentre, se couche tout habillé tant la fatigue avait prit le dessus. Puis levé à onze heures pour ne pas perdre de temps, s'entraîner, parce que s'il restait assis sur son cul dans le canapé à mater les informations infâmes que sa télé régurgitait allégrement, il allait dépérir rien que d'y penser. Passez l’entraînement, il prit un solide déjeuner et sortit prendre un bon bol d'air frais. La neige recouvrait par endroit les parterres, le faisant soupirer. Comme s'il n'y en avait pas assez, ce froid continuait à s'insinuer même sous son cuir. Retourner chez lui pour se préparer, ce soir, il allait la voir sur scène. Il s'en serait bien passé, mais il ne connaissait pas les lieux et pour faire du repérage, c'était toujours mieux. Avec un peu de chance, elle ne lui briserait pas les tympans et il en serait juste quitte pour une migraine. Il était déjà 19 heures et décida qu'il mangerait directement sur place.

Jeans, bottes, tee-shirt et cuir, sa panoplie habituelle lorsqu'il était de sortie, il faisait un effort, enfin parfois. Pas de rasage, une barbe de trois jours sur la gueule, il n'avait pas envie de se faire beau, comme la plupart des mecs semblaient faire dans cette ville. Il se demandait même parfois si la ville les attirait tous, au moins il avait le choix niveau gonzesses, vu qu'il était l'un des rares à préférer leurs compagnies. Même si un peu de concurrence ne faisait pas de mal. Conduire sa moto était une méthode de liberté qu'il aimait, tout comme le fait que pour fuir des assaillants avec son moyen de transport était toujours plus appréciable, rapide et pratique. Il ne comptait que faire du repérage, voir si son frangin était dans les parages et lui causer. Garer la bécane, sortir son cigare et fumer avant de rentrer, oui, parce qu'au final avec leur putain de loi de merde, il ne pouvait plus prendre le temps de fumer à l'intérieur. Il en profita pour observer les portes de sorties, le local à poubelles plus loin. Les ruelles étaient déjà sombres, un vrai nid à merde dans les parages. Il renifla les odeurs, mais ne sentait rien de particulier. Il termina son cigare, surveillant les toitures, un vieux réflexe, puis écrasa ce qu'il restait sous sa botte et entra en soupirant.

« Allez essaye de sourire un minimum » grognait-il à lui même. Il s'installa au bar, commandant le premier truc qui se mangeait, ressemblant à un sandwich, même si apparemment ils ne faisaient rien à ce moment précis niveau bouffe. Il prit une bière et surveilla les environs une fois de plus. Les gens commençaient à affluer, emplissant le bar à merveille, le faisant maudire cette soirée. Il aurait préféré se trouver une gazelle, la faire grimper aux rideaux et retourner pioncer. Pourquoi avait-il décidé déjà de lui sauver le cul à cette gamine ? Ah oui, c'était vrai, juste parce qu'il ne comprenait pas cet acharnement sur un bébé, alors que cela soit de retour 18 ans plus tard, il y avait un problème de taille dont il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Une fois mangé le truc bizarre dont il avait oublié le nom, il commanda une autre bière. Autant rester un minimum sobre, le whisky, ce n'était que pour de rare occasion et pas ce soir. Les mauvaises surprises, il connaissait bien trop. Il fut embarqué par une greluche blonde sans âme, mais qu'importe, il avait une bonne excuse pour se rapprocher des coulisses sans y entrer. Assis sur un des canapés, la blonde sur ses genoux accrochée à son cou, ses sens étaient en alerte. Il avait regardé maintes fois la photographie récupéré dans son dossier scolaire, une gamine, pourquoi voulait-on la voir morte ?

Les femmes allaient et venaient du bar, aux coulisses, à la réserve, les serveuses étaient plutôt bonnes, pour la plupart, mais il savait qu'il n'en aurait aucune, tout comme à son propre taf. Mais regarder ne faisait de mal à personne. Lorsque l'une d'entre elles passa récupérer son verre vide, il la paya et en commanda une autre, oubliant volontairement de proposer à la sangsue si elle avait soif. En même temps, vu qu'elle ne cessait de lui bouffer la jugulaire, il était tenté de la virer de sur ses genoux, ce qu'il fit rapidement. Un truc s'approcha, timide, malgré les fringues portées il aimerait penser avec gout, mais il n'était pas dans ses pensées lorsqu'il eut un doute. Est-ce que c'était la gamine ? Comment sa mère pouvait la laisser sortir peinturlurée ainsi ? Les gosses de maintenant, bon sang, ce n'était pas parce qu'elle allait briser des vitres qu'elle pouvait tout se permettre. Il s'affala un peu plus dans l'ombre, laissant son regard suivre les mouvements des personnes autour d'elle. Pas de menace immédiate, peut-être qu'au final la soirée ne serait pas trop terrible. Il fit signe à une grande brune qui d'un sourire vint s'installer à ses côtés. Elle semblait avoir une once d'intelligence dans le regard, parfait, il allait pouvoir prendre un peu de bon temps...


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 4 Fév - 18:29
Derek/Amy

Amy finissait calmement son verre ça allait être à elle dans quelques minutes elle allait devoir rejoindre les musiciens, voir les derniers réglages de dernière minutes, elle allait chanter certaines chansons, d'autres elle serait l'une des musicienne, c'était ce qu'elle aimait dans ce bars, elle passait au micro, à la guitare, la batterie ou encore même le piano, cela dépendait de qui chantait et de qui était là, c'était aussi pour ça qu'on lui avait laisser cette chance, elle pouvait remplacer quelqu'un très rapidement et en plus elle était douée. Ce n'était pas Amy qui manquait de modestie c'était simplement ce qu’on n’arrêtait pas de lui répéter à force elle commençait à le croire et à se sentir heureuse, avec un peu de chance elle pourrait faire ce qu'elle aime toute sa vie, car même si elle ne perçait pas, elle pourrait toujours enseigner la musique en recours. La dernière gorgée de son verre avaler, elle rendit son verre au barman, étant de l'équipe de ce soir, elle n'avait pas à payer son verre s'il n'y avait pas d'alcool ce qui était quand même plutôt cool, elle se tenait sur ses pieds et se dirigeait alors vers les coulisses, elle se fait de la place pour passer entre les gens, ne regardaient personne en particulier tout ce qu'elle voulait c'était atteindre son but, la salle était bondé de monde, les tables étaient pleines les canapés aussi, d'ailleurs l'un attira plus son regard mais lorsqu'elle vit un homme et une femme à coté qui était quasiment en train de lui monter dessus elle détourna aussi vite le regard, yen à qui s'amusait bien, elle aurait bien aimé leur dire qu'il y avait des chambres pour cela... Mais Amy n'était pas du genre à chercher les ennuis, tout ce qui lui importait ce soir c'était la musique qu'ils allaient faire, mettre de l'ambiance, faire danser les gens, et repartir sur un nuage encore plus gros que sur celui sur lequel elle était arrivée.

Arrivant dans les coulisses, elle disait bonjour aux têtes qu'elle connaissait, elle commençait à se sentir bien ici et à connaitre tout le monde, elle avait été adopté facilement dans l'équipe ce qui lui plaisait encore plus, ils avaient cinq petites minutes pour se mettre d'accord sur les morceaux qu'ils joueraient ce soir, forcément c'était des titres déjà connu, Amy ne chantait pas ses propres chanson, elle n'en avait pas réellement encore, elle griffonnait des choses dans un carnet oui mais, rien de réellement constructif pour le moment et ce n'était pas ainsi que les choses fonctionnaient, une fois qu'ils étaient tous d'accord, le trac s'emparait d'elle, c'était le moment d'y aller, elle respirait un bon coup, elle aimait le stress qu'elle ressentait avant de monter sur scène, c'était bon, ça faisait peur, mais putain ce que c'était bon! Oui chacun prenait son pied comme il pouvait, yen avait c'était comme cet homme et cette femme qu'elle avait vue sur le canapé qui finiraient surement dans un coin sombre, d'autre se jetais dans le vide, faisait du saut en parachute, elle, c'était cela, la scène! La musique pouvoir faire ce qu'elle aimait le plus et le partager avec les autres... Elle y allait, montait avec les autres et entendis alors les applaudissements de ceux qui les accueillaient, surement des habitués du club et d'autre qui suivaient leur engouements, Amy se plaça alors devant le micro, le réglant à sa hauteur, les gens s'imaginaient beaucoup de choses sur scène, se disant qu'on doit être figée en voyant tant de monde, ce n'était pas cela qui pouvait nous figée, parce qu'avec les éclairages en réalité on ne voyait pas grand-chose... Ce qui pouvait nos figées, c'était les émotions... Les nôtres, celle du public, cela pouvait être trop d'un coup, on pouvait prendre peur assurément, ou alors dépassé tout ça et donner tout ce que l'on à...

Amy entendit enfin les premières note de la première chanson démarrer et alors le vide se fit dans son esprit et le trac disparut, envoler, comme s'il n'avait jamais été là, elle ouvrit la bouche et fit alors ce qu'elle savait faire le mieux! La soirée était une vraie tuerie, l'une des meilleurs, le public étaient l'un des meilleurs, c'était rare les fois où elle s'éclatait à ce point et en même temps c'était ces soirées-là qui lui donnait encore plus envie de continué sur cette voie! Qu'elle soit derrière le micro ou derrière un instrument pour elle c'était la même chose, elle se donnait pareille et les gens le lui rendait au centuple, elle baignait dans le bonheur en cet instant, si bien que cela l'éblouissait par moment mais, elle ne montrait rien et continuait encore et encore, leur prestation devait durer deux heures, avec une petite pause entre les deux ou elle était partie se refroidir un peu dans les toilettes, elle se passait de l'eau sur le visage, évitant ses yeux pour ne pas réduire à néant son maquillage, elle n'aurait pas le temps de le refaire, elle en profita pour aller au toilette d'ailleurs puis ensuite revenait en force sur cette scène qui était la sienne ce soir! Elle aurait aimer qu'Ivy soit la, cette dernière venait de temps en temps et cela rendait Amy encore plus heureuse, elle chantait pour elle, pas uniquement mais, en grande partie. Sa mère lui avait apporter tellement dans sa petite vie, elle avait baigné dans l'amour le plus pur qui pouvait exister et c'était cela qui faisait d'elle ce qu'elle était aujourd'hui... La tradition voulait qu'on finisse la soirée avec une musique plus calme, un slow, cela arrangeait pratiquement Amy, elle adorait chanter ce style de chanson mais, ça la mettait dans un tel état émotionnel qu'elle n'était plus capable de chanter par la suite, il lui fallait toujours un petit moment pour s'en remttre, c'était la dessus qu'il fallait qu'elle travaille, elle mettait tellement son coeur dans ce qu'elle chantait que parfois c'était trop et ça la touchait bien plus que cela ne le devrait, en plus le public était tellement receptif que c'était une double dose d'émotion qu'elle ressentait.

Pour finir cette soirée, Amy savait celle qu'elle voulait chanter et elle allait le faire toute seule, s'accompagnant elle-même au piano, les gars seraient la avec elle sur scène mais ne toucherait pas à leur instruments. Elle s'asseyait donc derrière le grand piano noir qui avait été mis sur la scène entre deux chansons, elle détendit ses doigts, soufflant un petit coup, cette fois-ci c'était elle qui allait donner son propre départ, elle chanterait juste après la première note qu'elle ferait au piano, on lui installa le micro à côté de l'instrument afin qu'il soit à sa hauteur et ensuite c'était à elle de jouée... Elle ferma les yeux, se laissant envahir par toute les émotions qu'elle ressentait ce soir mais, ne se laissait pas submergée, jamais,  ce ne donnait jamais rien de bon, il fallait se contrôler. Amy compta alors dans sa tête et se lança enfin...


Elle chanta pour elle, pour sa mère, toutes ces personnes qui comptaient pour elle et avaient une place dans son cœur, pour ces gens autour d'elle qui lui avait tant donner ce soir et elle espérait avant tout que ça leur plairait comme pour chaque chanson, les applaudissements à la fin de la chanson la rassurait tout de même un peu tandis que ses mains tremblaient sur le piano, elle relevait la tête et regardait la salle tout en respirant calmement, c'était toujours à ce moment qu'elle avait du mal à se reprendre, l'un des musiciens vint vers elle afin de l'aide à se relever et c'est tous ensemble qu'ils allaient saluer et remercier leur public de ce soir. Il y avait alors des cris, des sifflements aussi c'était un peu comme on pouvait voir dans les films, et Amy arrivait à peine à réaliser chaque fois qu'elle venait ici, elle venait, elle chantait, elle ne pensait jamais à ce moment ou se serait fini, ou il faudrait repartir et ou alors les gens en demandait toujours plus, c'était difficile de le leur refuser, cependant il fallait bien que cela se termine à un moment ou à un autre pas vrai? Amy repartait alors enfin vers sa loge, ou elle pourrait se remettre doucement de ses émotions, prendre un verre avec l'équipe, prendre une douche aussi car elle s'était pas mal dépenser et souvent c'était un bon moyen de faire redescendre la pression qu'elle avait pu ressentir sur scène, elle avait déjà hâte d'être à la prochaine fois...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 13 Fév - 12:17
Amy - Derek


Les groupes passaient les uns après les autres, tandis que Derek jetait un œil en se laissant tripoter. La brune était bien plus audacieuse qu'il ne l'aurait cru et la laissa glisser ses mains sous son teeshirt, tandis qu'elle le griffait de ses ongles crochus. Une véritable tigresse et il savait ce que c'était. Derek, plaça sa main sur ses fesses, les caressant machinalement tandis qu'elle se frottait un peu plus à lui. Il bandait, son corps répondant à l'appel de la luxure, mais son attention était portée sur la chanteuse qui, oh miracle, ne lui brisait pas les tympans. Il aurait pu l'écouter un peu plus, si son sexe ne lui disait pas d'aller se fourrer entre les cuisses de miss brune en chaleur qui venait de lui mordre l'oreille, tout en lui demandant de sortir avec elle. Il grogna pour la forme, mais se leva, la laissant le tirer à elle pour sortir par derrière les coulisses. Une petite porte dérobée sur la droite, ne gênant ni les spectateurs, ni même les artistes, à croire qu'elle connaissait parfaitement les lieux. Ce qui était sûrement vrai. La porte donnant sur l'extérieur fut à peine fermée qu'elle plaqua le corps de Derek contre ladite porte et venait se frotter contre lui, telle une chatte en chaleur. Il n'en fallait pas plus au Lycan pour avoir une furieuse envie de la baiser. Ses sens avaient beau être en alerte, il était mené par le bout du nez, ou plutôt de la queue, tandis que la brune glissait ses mains dans son pantalon.

« Je suis sur que tu en as envie... » murmura la brune en souriant de plus bel, sentant sous ses doigts la forme de son membre près à l'emploi. Elle allait parler de nouveau, mais fut coupé dans son élan, Derek n'aimait pas les entendre parler, agir était ce qu'elle devait faire. Attrapant sa tête, il l'embrassa pour la faire taire, mêlant leurs langues dans une danse des plus sensuelle et surtout sexuelle. Il se retourna pour la plaquer contre cette foutue porte, lui tirant un gémissement de plaisir, combiné à de la douleur. Forcément , être plaquée par une brute ne pouvait pas être pour tous les goûts, mais malgré cela, elle semblait aimer et se laissa faire. Derek entreprit de faire descendre son haut par les bras, lui bloquant tous mouvements, laissant ainsi sa poitrine à vue. Deux perles juste devant lui. Il plongea le nez entre les deux, les baisant l'un après l'autre tandis qu'une de ses mains venait prendre ses fesses en mains. Pas de culotte, il aurait dût s'en douter vu la façon dont elle s'était collée à lui. Son autre main alla ouvrir son pantalon, sortant son membre tendu à l'extrême. En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, la brune se souleva comme elle put, écartant largement les cuisses, déchirant un pan de sa chemise pour l'attirer à elle.

Il eut tout juste le temps d'enfiler un préservatif avant d'être happer par l'antre de la femme. Un putain retentissant sortit d'entre ses lèvres, il avait beau avoir un certain nombre de femmes qui venaient coucher d'une certaine manière avec lui, il adorait toujours autant se sentir serrer par un couloir chaud et humide comme le sien. Se décalant dans l'ombre, préférant ne pas être vus, surtout qu'ils bloquaient la porte de sortie des artistes, Derek se retrouva debout à quelques mètres de là, coulissant sans s'arrêter. Les gémissements de la femme l'énervait, il dût mettre sa bouche sur sa jumelle pour étouffer les sons. Depuis quelques temps, le lycan avait du mal à les entendre gémir de plaisir. Il n'était pas contre ça, au contraire, il adorait baiser et elles ne demandaient que cela, mais la plupart du temps elles ne cessaient de gémir ET parler, une véritable horreur, comme si tous les mecs adoraient entendre un film porno. Ce n'était pas son cas, bien au contraire, il préférait mille fois mieux sentir leurs peaux frémir sous ses doigts, plutôt que d'entendre des « va-y baises-moi ». Dire qu'il y a quelques années il était de ce genre, depuis s'il pouvait les bâillonner il le ferait avec joie.

Ses coups de reins étaient plus prononcés, plus vigoureux, ses mains agrippaient les fesses de la femelle qui se mit à le mordre au cou, serrant ses cuisses contre elle. Il sentit les mains féminines le griffer dans le dos, ce qui lui valut d'y aller plus fort encore, cognant presque la tête de la brune contre le mur. Il se sentait à bout, sentant les prémices de cet orgasme qui venait de son ventre pour se libérer violemment. La délivrance fut donnée lors d'un énième coup de reins, laissant les deux protagonistes essoufflés par cette cavalcade au plaisir. Il posa son front un instant contre l'épaule de la femelle toujours en extase, un large sourire aux lèvres, puis se retira, ôta le préservatif pour le jeter dans une poubelle à ces côtés. Il remit son pantalon correctement, lâchant la femme contre le mur, rabattit son cuir, sentant ses flingues toujours accrochés. Ce n'était pas la première fois qu'il prenait son pied de cette façon, mais tout de même, les flingues auraient pu être découverts. Il sortir un cigare de l'intérieur de sa veste, le mordit, puis l'alluma, commençant à s'éloigner de la brune.

« Hé, tu comptes me laissez ainsi ? » Se tournant pour la regarder se rhabiller un peu mieux, sa chemise était à moitié déchirée, c'était de sa faute, elle n'aurait pas dût vouloir le toucher de cette façon. Il ne répondit pas, tirant sur son cigare tranquillement, haussant un sourcil.« Même pas un petit bisou ? » Il se mit à rire franchement en voyant sa moue, comme si cela allait l'atteindre un minimum. Non, rien de tout cela. Il chercha dans son porte feuille un billet et le lui jeta.« Tiens pour ton chemisier, allez casses-toi ! » Elle prit un air outrée, mais ramassa tout de même le billet, alla jusqu'à lui, lui sourit d'un air minaudé puis lui balança une gifle, qu'il intercepta rapidement. «  tss, tss, tss, tu ferais mieux de te tirer rapidement, tu as eut ce que tu voulais, non ? Si tu cherches un mec pour baiser, tu m'as eut, pour autre chose, va voir ailleurs si j'y suis » Il la relâcha violemment, lui tournant le dos et s'avança jusqu'au bord de la ruelle. La lumière du lampadaire lui donnait un air sombre, tandis que la brune partit sans dire un seul mot de plus. Il restait dans l'ombre, entendant le bruit des applaudissements traverser les murs. Tirant sur son cigare, il respira l'air autour de lui, ne faisant pas attention au fait qu'il était surveillé d'un peu plus haut, enfin, la sortie était surveillée, pas lui. Il se frotta la nuque, se disant qu'il allait se taper un mal de crane si cela continuait. Il imaginait la tête de ceux qui passerait devant lui, ne voyant que ses yeux de loup, et la fumée s'échappant de l'ombre, il aurait pu passer pour un démon. Et adorait cela.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 15 Fév - 0:24
Derek/Amy


Amy s'était douchée, une bonne douche bien chaude faisait toujours du bien après une soirée comme celle-ci, ça l'a détendait et faisait redescendre l'euphorie qu'elle avait pu éprouver sur scène, pas totalement car sa tête se trouvait encore dans les nuages mais elle était tout de même plus consciente de ce qui se passait autour d'elle. Elle s'était rhabillée ensuite tout cela assez rapidement puisque bon elle n'était tout de même pas chez elle, à la maison c'était une autre histoire Amy pouvait facilement passer plus d'une heure entière dans la salle de  bain. Mais là, elle était attendu par les musiciens la tradition voulait qu'ils boivent tous un verre avant de rentrer chez soi. Amy ne tarda pas par la suite, elle disait au revoir à tout le monde avant de s'éclipser par la sortie qui étaient réservée aux artistes, cette sortie était plus proche de sa voiture ce qui était un avantage. Sortant dans l'air qui s'était refroidis, elle resserra un peu son manteau autour d'elle. De l'autre côté de la rue elle aperçue une silhouette dans l'ombre, elle ne cherchait pas à s'en approcher et hâta plutôt le pas vers sa voiture, elle n'était pas du genre parano et à avoir peur pour rien mais, elle ne tentait pas le diable non plus, arrivant devant de sa voiture elle cherchait ses clés dans son sac.

C'est à ce moment qu'une petite lumière, un mouvement capta son attention, Amy cherchait ce que ça pouvait être détournant son regard vers la droite, elle mit un petit moment à trouver le petit point rouge qui se trouvait en vérité sur sa voiture et se déplaçait dangereusement vers elle. Amy n'attendait pas une seconde plus, elle se baissa entre les voitures et au même moment une balle atteignit une des vitres arrière de sa Mercedes. Amy ne put retenir un hurlement, malgré elle il était sorti, faut dire qu'elle n'avait pas l'habitude de se faire tirer dessus. Son cœur s'emballait au plus haut point, elle ne comprenait pas ce qui se passait, sa respiration était difficile. Lui avait-on réellement tirée dessus? Ces choses-là n'arrivaient pas que dans les films d'habitudes? Elle sentait chaque membre de son corps se mettre à frissonner ou peut-être même trembler, que devait-elle faire à présent? Elle avait envie de rester couchée sur le sol et de ne plus bouger, ses mains étaient placé sur ses oreilles et elle arrivait à peine à comprendre ce qui se passait, n'entendant plus rien, elle se redressait doucement, si ça se trouve elle avait rêvée? Pourtant le verre de la vitre de la voiture lui prouvait bien le contraire... Peut-être que ce n'était pas elle qui avait été visé et qu'une autre personne avait des ennuis? C'est l'idée que quelqu'un d'autre soit en danger qui donnait alors la force à Amy de se redresser et le courage de relever doucement sa tête d'entre les voitures...

Mauvaise idée, un deuxième coup de feu retentit... Cela ne faisait pas tant de bruit que cela, sifflement lorsqu'elle se rapprochait d'Amy et surtout le bruit de l'impact dans l'acier de la voiture, Amy se disait que la personne devait utiliser une sorte de silencieux? Mais qu'est-ce qu'elle en savait? Sa mère avait plein d'arme mais, tout ce qu'elle connaissait était ce qu'elle avait vu à la télé... Son redoubla d'activité, elle n'aurait pas cru cela possible, elle avait envie eu envie d'hurler à nouveau mais elle était trop... Bouleversée pour y arriver... Pourquoi lui avait-on tiré dessus? Que lui voulait-on? Elle ne faisait rien de mal à personne, juste de la musique... Mais, elle n'avait le temps de chercher à savoir pourquoi, d'abord, il lui fallait vivre, et surtout restée en vie... Ivy lui avait appris comment se battre au corps à corps mais c'était tout pour l'instant... Comment faire lorsqu'un fou furieux que vous ne pouviez pas voir vous menace avec une arme? Amy avait presque envie de pleurer et pourtant elle ne le faisait pas, elle prenait sur elle, ce n'était pas le moment, il ne fallait pas qu'elle craque!

Elle savait juste qu'elle devait fuir laissant son instinct de panthère prendre le dessus, elle changeait de place restait accroupie, bougeant entre les voitures. Elle ne savait pas si le peut des bruits des balles ou son hurlement avait réussi à attirer du monde, la musique était trop forte à l'intérieur surement que personne n'avait entendu quoique ce soit, Amy commençait à paniquer, elle essayait de faire le moins de bruit possible mais, elle était au beau milieu du parking et ne savait pas ou fuir... Amy entendait alors des bruits de pas, elle ne savait plus où donner de la tête, faire attention aux balles, ou alors à cette personne qui n'était pas loin? A moins que quelqu'un soit venu lui porter secours? Elle restait cacher derrière un camion, regardant à gauche, à droite, cherchant par où venait le bruit, la bouche ouverte pour respirer au mieux, elle attendait, ne sachant pas malheureusement quoi faire, ne voyant pas d'issue, son cerveau réfléchissait à mille à l'heure son euphorie avait laissé place à l'adrénaline, elle finissait par entendre une voix qui n'était vraiment pas loin d'elle...

- "Je sais où tu es... Tu es peut être rapide mais, je t'aurais." Disait alors une voix masculine, Amy mettait alors une main sur sa propre bouche pour éviter de dire n'importe quoi, pour éviter de respirer trop fort, ou pour éviter tout simplement de crier, elle crut entendre un bruit à sa droite et alors se dirigeait vers la gauche pour s'éloigner sauf qu'elle percuta alors quelque chose de dur... Amy tourna la tête dans la direction opposé et sa tête se retrouvait à un millimètre d'un torse, elle se figea totalement tandis qu'un sourire mauvais se faisait sur le visage plutôt moche d'ailleurs du type qui devait être son agresseur, l'angoisse monta alors encore plus fort au fond d'Amy. "Je te promets, cela ne durera qu'une seconde..." Disait-il, mais, Amy se mit alors en pilote automatique, ne réfléchissait plus, elle prit de l'élan avec son bras et tapa en plein milieu des côtes de l'homme, pas aussi fort qu'elle aurait voulu mais, Ivy lui avait montré ou est-ce que cela pouvait faire mal, et la petite taille de la Wolpertïger lui servait beaucoup pour cela. Cette dernière n'attendait pas de voir si ça avait marché, si elle lui avait fait mal ou non, elle se mit à courir comme si ça vie en dépendait ce qui était le cas en un sens, déambulant entre les voitures et cherchant du regard une personne ou quelque chose qui pourrait l'aider. "Je vous en prie, pitié, juste,... Juste une personne..."Suppliait-elle par la pensée, elle espérait que cela ne soit pas un enfant car elle se voyait mal devoir protéger quelqu'un d'autre en plus d'elle mais, elle espérait vraiment ne pas finir comme toutes ces filles qu'elle avait vue mourir dans tous ces films d'horreur qu'elle avait pu voir dans sa si petite vie, Dix-huit ans, c'est trop jeune pour mourir non?Pensait-elle de nouveau sans s'arrêter de courir, ne jetant aucun regard vers l'arrière, elle ne voulait pas le voir s'il était déjà en train de la rattraper...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 27 Fév - 23:01
Amy - Derek

Le sifflement, puis le bruit d'une vitre brisée, pour terminer par un hurlement. Cela aurait pu être n'importe quoi, mais Derek sentait déjà l'odeur de la poudre. Il pesta pour la forme, éteignit son cigare, il ne comptait pas non plus le jeter comme un malpropre, les cigares coûtaient cher tout de même et écouta les bruits de course. Une femme, c'était forcément sur elle que l'un d'entre eux tirait. Derek s'accroupit jusqu'à ce qu'il puisse voir une forme en hauteur, attendant de trouver l'emplacement du tueur. Un second tir, mais rien ne fut perçu par le lycan, qui pesta plus lourdement. Ce mec était un bon pour qu'il n'arrive pas à le détecter. La musique était bien trop forte pour que quiconque l'entende, mais même si quelqu'un entendait, il était déjà sur le coup.  En hauteur, il n'y avait personne, tout simplement pare qu'il était déjà en bas. Doué et silencieux, une horreur pour ces bestioles qui lui piquaient le pain de la bouche. Sauf qu'il connaissait son point faible. Il espérait que ce ne soit pas un de ceux qu'il connaissait, mais si c'était le cas, il le tuerait sans regret. Elle en faisait du bruit, pour une panthère, dire qu'ils étaient censés être silencieux, il pouvait l'entendre à l'autre bout du parking. Et si lui pouvait l'entendre si bien, alors l'autre aussi. Il se mit à parler ? Alors oui, c'était forcément lui. Derek secoua la tête en s'approchant le plus au raz du sol pour l'atteindre lui, en premier, à défaut de la trouver. Il la sentit, sa peur, ce qui affolait son loup, mais les deux esprits savaient qu'il valait mieux ne pas laisser la bête en action, autant elle pouvait être douce et câline, autant elle pouvait déchiqueter sa proie et la manger devant quiconque. Douée la gamine, il souriait en la voyant faire, finalement, il avait les deux dans sa ligne de mire, tandis qu'il entendait le pétasse sortir de la bouche de ce tueur de pacotille. Quelle idée de parler avant, c'était toujours ainsi qu'ils se faisaient avoir. Il courut entre les voitures pour la rattraper. D'un bond, il l'emmena sur la droite, une main autour de sa taille pour la soulever posant l'autre sur sa bouche et la plaqua contre un mur dans l'ombre, restant tout du long contre elle. Elle était vraiment petite et sa corpulence permettait de la cacher totalement aux yeux de n'importe qui.

« Chut, essayes de te calmer, tes battements de cœur l'attire » murmura-t-il en ôtant doucement sa main de sur sa bouche. Il laissa cependant son index quelques secondes histoire de lui faire comprendre de se taire et d'un mouvement de tête, lui indiquant d'aller plus profondément entre les bâtiments. Il était déjà là, pas très loin, Derek sentait sa présence comme un minuscule caillou dans une chaussure, impossible à ôter, mais qui vous faisait un mal de chien. Une teigne en quelque sorte. Il le ressentait jusque dans le dos, un peu comme un grattement impossible à supprimer. Il eut tout juste le temps de la pousser sur le côté qu'un couteau vint se planter juste où était sa tête. Il la repoussa plus dans l'ombre et attendait pour sortir les siens. Il récupéra celui planté dans le mur et sourit.

« tu ne sais plus viser. » disait-il en lançant le couteau vers son ennemi. « Et toi, tu changes de bord ? » Derek ne répondit pas, il préférait ne pas relever, ne voyant pas son visage. En deux mouvements il était sur le tueur, lui sautant dessus. Il attrapa ses épaules, passa derrière lui pour le mettre à terre. « Vieille prise qui marche toujours » marmonna-t-il en allant briser une de ses jambes. Sauf que l'intrus se releva rapidement et tendit sa jambe, projetant son pied en plein visage de Derek. Il eut tout juste le temps de dévier sa mâchoire, mais se prit tout de même le talon dans l'épaule. «  Toujours aussi lent ! » chantonnait son ennemi. Le moment était venu pour l'un comme pour l'autre d'arrêter de parler. Chacun portait des coups violents qui laisseraient forcément des traces sur les corps, mais qu'importe, aucun des deux ne lâchaient prises. Tous les deux avaient été entraînés par le même chef de corps, et si Derek était plus fort, l'autre n'en demeurait pas moins très rapide, tapant deux fois plus vite, ou presque. Derek accusait les coups, tant qu'ils n'étaient pas portés à sa tête. Ses bras étaient si tendus qu'il aurait pu briser n'importe quel mur. La force décuplée,  les deux hommes enchaînaient des prises de combat mortel, évitant de peu la mise à mort à chaque seconde. Lorsqu'ils se retrouvèrent essoufflés, ils sortirent leurs lames pour en finir au plus vite. Les torses se reculaient, les ventres s'enfonçaient, tandis que les bras faisaient des cercles parfaits pour toucher l'autre.

« Putain! » laissa échapper Derek en voyant son blouson de cuir coupé par la lame. « Oh, tu va pleurer peut-être ? » Le Lycan ne répondit pas et chargea tel un animal contre lui, balançant un coup violent au poignet de son ennemi pour qu'il lâche son couteau, rentra sa tête dans son ventre, le forçant à reculer le plus possible de la lumière des lampadaires. Foutue ville, foutue lumière pensa-t-il en un instant lorsqu'il entendit craquer le dos de son ennemi. Il n'était pas mort, loin de là, les craquements ne signifiaient rien, ou presque rien, juste une blessure rien de plus. Il sentit le bras de l'autre passer sur sa botte, le temps que Derek se redresse, il avait volé l'une de ses lames restante. Les enchaînements qui se suivirent furent si rapide qu'un œil averti n'aurait pas réussi à comprendre le cheminement. Tout ce qu'il verrait, serait que Derek venait de s'effondrer sur l'autre. Plus aucun des deux ne bougeaient.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 4 Mar - 13:01
Derek/Amy


Amy allait croire que ses prières avaient enfin été entendu, elle aurait hurlé si la main de son sauveur ne s'était pas abattu sur sa bouche pour la faire taire, elle avait cru que c'était le tireur qui l'avait rattrapée et qu'il allait en finir mais non. Il se trouvait que finalement il y avait quelqu'un d'autre dehors à cette heure-là pour sa plus grande joie, elle l'écoutait essayant de reprendre sa respiration et de se calmer, hochant la tête pour lui faire comprendre qu'elle avait compris mais, c'était quelque chose de plus facile à dire qu'à faire mais, elle n'était plus toute seule pas vrai? Cet homme qu'elle avait l'impression d'avoir vue quelque part allait l'aider et avec un peu de chance ils allaient même s'en sortir? Amy étant du genre optimiste à toute épreuve voulait y croire, elle en avait besoin, elle ne voulait pas pensée au fait qu'elle allait peut-être mourir... Bon dieu on lui avait tiré dessus, pourquoi? Qu'avait-elle fait pour mériter une chose pareille?? Elle ne comprenait rien, ces choses-là, ne se passait pas devant elle d'habitude... Reculer dans l'ombre comme l'homme le lui avait indiqué, elle suivait le combat du mieux qu'elle pouvait, elle avait l'impression que les deux hommes se connaissaient mais, elle n'en était pas sûr.

Elle ne savait pas combien de temps durait la bataille peut-être quelque secondes ou minutes ou alors des heures, elle n'avait plus conscience du temps qui passait tandis que c'était pour celui qui l'avait aidée qu'elle priait à présent espérant qu'il s'en sorte, pas que dans le but de pouvoir s'en sortir également, juste parce que cet homme devait être bon alors et se serait dommage que le monde soit privé d'une belle âme. Tout se passait si rapidement qu'elle en avait du mal à suivre, son sauveur avait apparemment l'air entrainé, expérimenté et si elle en croyait ce qu'elle voyait elle aurait même jurée qu'il faisait partit de la même trempe que le gars qui lui avait tiré dessus mais, cela ne pouvait pas être le cas pas vrai? Pourquoi alors lui serait-il là à essayer de lui sauver la vie? Tout s'enchainait devant ses yeux, elle n'arrivait plus à penser, tout allait trop vite, elle perdait le file de qui avait l'avantage n'arrivait pas à voir et plus ça allait plus elle retenait sa respiration, une chose positive car elle ferait moins de bruit ainsi. Elle ne savait plus ce qui se passait, elle entendait les boom-boom sans fin du club dans lequel elle avait chanté ce soir, qui parfois était même en rythme avec la bagarre qu'elle avait sous les yeux et pile poil quand le club changeait de musique les deux hommes s'étaient effondré sur le sol, plus aucun des deux ne bougeait et le seul bruit encore audible et était celui de son cœur qui était tellement affolé qu'elle-même arrivait à l'entendre. Elle tremblait de peur, se demandant ce qui se passait, lequel avait eu l'autre à moins qu'ils soient morts tous les deux? Dans ce cas, allait-on pensée que c'était elle la coupable de deux meurtres? Elle attendait quelque secondes de plus ne voyant toujours rien elle décidait alors de s'avancer doucement, jusqu'à arriver à la hauteur des deux corps...

- "Putain de merde, dis-moi que tu es toujours en vie..." Jura-t-elle sans le vouloir à celui qui venait peut être de lui sauver la vie, elle prenait sur elle, décidant que ce n'était plus le moment de mourir de peur, elle se penchait, elle avait de la chance c'était l'homme qui lui était venu en aide qui c'était effondrer sur l'autre, sinon il aurait été difficile de le bouger, elle s'approchait donc et tentait de le retourner, faut dire que l'homme était une masse à lui tout seule et qu'elle n'était qu'une jeune femme, elle se servait alors de ses instincts de panthère et arrivait enfin à le mettre sur le dos, sur le sol et non plus sur celui qui avait voulu la tuer... "Et toi, dis-moi que tu es bel et bien mort..." Disait-elle, ce qui était complètement débile, s'il était mort il ne parlerait sans doute pas, mais Amy disait n'importe quoi lorsqu'elle était paniqué. Aucun des deux ne bougeaient et elle avait qu'une trouille c'est que celui qui lui voulait du mal se réveille comme dans un mauvais film d'horreur et lui attrape la cheville. Elle s'écartait alors, venant plus près de l'autre, celui qui avait une odeur plus... Animal, quelque chose qui ressemblait à celle d'Ali bizarrement, et maintenant elle devait faire quoi?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 8 Mar - 11:05
Amy - Derek


La bagarre avait été rude, surtout qu'il venait de s'amuser avant, mais sa force était ce qui l'avait maintenu en état de vie apparente. Le souffle court il s'était retrouvé mal en point, même s'il ne pensait pas avoir été touché mortellement, il sentait une légère entaille au niveau des côtes. Cet enfoiré avait réussis à le toucher tout de même. Son cœur battait fort à ses tempes et lorsqu'il rouvrit les yeux, son bras droit se leva aussitôt pour attraper au cou celui qui se trouvait au-dessus de lui. Il serrait assez fort, jusqu'à ce qu'il voit qu'il était en train de l'étrangler.

« Bordel ! » jura-t-il en la relâchant immédiatement. « J'ai cru que c'était... lui » grognait-il en se redressant en position assise. Il jeta un coup d'oeil aux alentours, personne n'était encore intervenu, donc personne n'avait rien entendu, c'était parfait. Il se massa la nuque, jetant un regard sur l'autre type, ne disant rien. « Tu ferais mieux de reculer gamine » marmonna-t-il en se redressant comme il put. Il cherchait du regard sa lame, la trouvant un peu plus loin. La seconde était fiché dans l'une des jambes de cet énergumène. Il se mit à genou aux côtés du tueur, l'attrapant par le cou, lui balançant une gifle tonitruante pour le réveiller. « Hé ducon, tu va te réveiller ? » Il lui mit une autre gifle, ardant la main sur son cou pour éviter qu'il ne tente quoique se soit. Aucune réaction, il était pourtant vivant, il sentait son pouls filant sous les doigts. «  Puisque c'est comme ça ! » Il le tira jusque dans la ruelle sombre, évitant du coup les regards de n'importe qui, empoigna sa lame et la tourna dans la plaie. Un hurlement se fit entendre, tandis que le tueur ouvrait les yeux sur Derek.

« Enculé ! » gueula-t-il.
«  C'est ça, continue, tu me fais chaud au cœur, alors dis-moi qui t'a envoyé ? »
« Va te faire foutre De... » Il n'eut pas le temps d'en dire plus, Derek venait de tourner la lame dans l'autre sens. La plaie était béante, son sang coulait abondamment.
«  Tiens donc, tu saignes comme un porc, on continue ? Alors parles ! » Ordonna-t-il en lui claquant l'arrière de la tête contre le sol. Le lycan renifla, s'essuyant de sa manche le peu de sang qui s'écoulait. Il détestait cela, son cuir avait encore prit un coup et il détestait qu'on lui abîme ses fringues. L'autre ne cessait de le fixer du regard d'un air mauvais. Pas de doute, il ne dira rien de plus que des gentils petits mots qui faisaient vraiment chaud au cœur. «  Fais chier ! » Il lui balança un coup de poing en plein visage, histoire de l'assommer, se demandant ce qu'il devait faire avec. La fille était toujours là, s'il le tuait, qu'allait-elle lui dire ? Appeler les flics ? Ou serait-elle assez intelligente pour la fermer et ainsi faire en sorte qu'il puisse effacer les traces ? Il n'eut pas vraiment le temps de se poser de questions, il était à peine assommé, tentant de se jeter sur Derek. Ce dernier ne chercha pas plus loin, il attrapa et sortit d'un coup sec le couteau planté dans sa cuisse pour venir le planter en plein cœur du tueur. Il n'aurait pas de réponse, mais au moins il n'aurait plus à se demander ce qu'il allait faire de ce type. Il lui fallait camoufler le corps et savait à qui demander. En un coup de fil, il résolut le problème, indiquant où se trouvait le paquet à faire disparaître. Il récupéra ses lames, les nettoyant de son tee shirt, qui était bien imbibé de sang, se redressa et se mit en face de la fillette.

« Tu va oublier tout ce que tu a vu ce soir, il ne viendra plus t'emmerder. Je te ramène chez toi. » Il pouvait au moins faire cela, il espérait juste qu'elle éviterait de poser des questions, qu'elle savait tenir sur une bécane et irait se coucher directement. Le gars était bien mort, pas de doute là-dessus, il savait aussi qu'il valait mieux ne pas rester dans les parages lorsqu'elle viendrait faire son office et nettoierait jusqu'à la dernière goutte de sang. Pour les voitures, cela serait un autre problème, mais après tout, un tueur fou qui ne serait pas arrêté, il en existait un certain nombre, qui n'était pas tous comme le cadavre qu sol derrière lui. « Allez bouge, il ne faut pas rester ici. » disait-il en l'attrapant par le coude pour la faire tourner.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Dim 8 Mar - 20:30
Derek/Amy


Amy avait eu la peur de sa vie au moment où il l'avait attrapé par la gorge, elle avait bien cru y passé, elle aurait crié si elle avait pu, mais il avait serré tellement fort qu'il l'avait étouffé, Amy se massait alors la gorge tandis qu'il disait qu'il allait la ramener, non mais il n'était pas sérieux, il pensait qu'elle avait envie qu'il la ramène la ??? Il avait failli s'en prendre à elle, non rectification il s'en était pris à elle et il venait de tuer un homme sous ses yeux, oui il s'agissait de son agresseur mais la jeune femme avait du mal à s'en remettre, elle n'arrivait pas à bouger, elle ne parlait pas et ce n'est que lorsqu'il l'embarqua part le coude qu'elle finit par se réveiller tout d'un coup, quoi il voulait qu'elle oublie ?? Et comment elle pouvait oublier un truc pareil? La première chose qu'elle ferait en rentrant à la maison serait d'en parler à sa mère, en attendant elle ne pouvait pas juste se taire et le suivre, oui il lui était venue en aide mais, elle ne lui faisait pas du tout confiance, il était qui lui ? Il sortait d'où pourquoi est-ce qu'il savait se battre aussi bien que celui qui l'avait attaqué? Si elle s'y connaissait elle dirait qu'ils étaient de la même trempe ce qui ne la soulageait pas du tout en fait, elle n'enlevait pas son coude le laissant l'emmener pour le moment, la dernière chose qu'elle voulait faire c'était le mettre en colère peut être qu'elle finirait alors comme l'autre homme qui gisait au fond de la ruelle...

- "Oublier?? Vous plaisantez la non? Vous voulez que j'oublie un truc pareil? Vous croyez que ça m'arrive tous les jours de me faire tirer dessus? Ah oui tous les jours au petit dèj c'est vrai, j'avais justement oublié! Et vous êtes qui vous d'abord? Vous m'emmenez où? Ma voiture est de l'autre côté, et ça c'est sûr qu'il ne viendra plus m'emmerder, vous vous rendez compte que vous avez tué quelqu'un? Si ça se trouve vous allez me faire subir le même sort vous vouliez juste que ce ne soit pas l'autre qui le fasse à votre place c'est ça?" Demanda-t-elle tandis qu'elle ne s'arrêtait pas, elle était terrorisée, sous le choc et tout ce qui pouvait la rassurer c'était parler, parler et encore parler tant pis si elle l'agaçait, elle lui avait rien demandé d'abord, bon d'accord elle avait prié fort mais elle... Elle avait imaginé quelqu'un qui ne lui ferait pas aussi peur que le tueur en lui-même. Heureusement la musique du club était tellement forte que personne en l'entendais parler, sinon ils l'auraient surement prise pour une hystérique surement bonne pour l'asile, mais avec ce qu'elle venait des vivre c'était plutôt normal non?

- "Vous savez qui c'était? Vous savez pourquoi il s'en est pris à moi? Pourquoi quelqu'un voudrait me tuer? J'ai jamais rien fait à personne moi, je n’ai pas de problème je ne vole pas, j’ai de bonne note à la fac, bon je suis plus vierge mais ce n’est pas un crime si? Enfin pour le mec en question si s'en était un! Il avait un problème psychiatrique c'est ça? Il venait de s'enfuir d'un asile? Vous pouvez vous arrêtez un moment? Je sais même pas si je dois vous suivre,  Je n’arrive pas à réfléchir et je dis tout ce qui me passe par la tête... Ah c'est tout moi ça... " Elle enlevait son bras de sa main pestant contre elle-même et s'arrêtait, elle voulait qu'il réponde à ses questions du moins s'il s'en souvenait dans tout ce flots de parole continue qui était sortie de sa bouche, elle savait qu'elle pouvait parler, mais la... Elle s'étonnait elle-même, elle ne savait même pas si elle devait le remercier, la pour le moment elle aurait voulu avoir quelqu'un qu'elle connaissait, elle pouvait rentrer dans le club y aurait surement quelqu'un pour la ramener non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 13 Mar - 23:37
Amy - Derek


Non, mais c'était bien une gonzesse, toujours à parler, parler et encore parler, bordel, il allait lui en foutre une si elle ne l'a fermait pas. « Ta mère ne t'as jamais appris à la fermer ? Non ? » Il reprit son coude pour tirer dessus et la forcer à marcher jusqu'à sa moto, sauf qu'ils étaient de l'autre côté du parking et vu comment elle traînait les pieds, il sentait bien qu'il allait bientôt la tirer par les cheveux. Il s'arrêta net, sans pour autant la relâcher, il s'enfichait de lui faire mal ou même qu'elle ait des bleus, tout ce qu'il voulait c'était qu'elle avance, rentre chez elle et oublie tout cela. Non le pire c'est qu'elle tentait de l'humour ? Non, juste le stress d'avoir faillit mourir, oui, sauf que pour un autre, il serait au petit soin, mais c'était Derek et Derek était pragmatique. Il était mort et elle en vie, point final, il n'y avait pas à revenir là-dessus.

« Ecoutes-moi bien gamine, je ne suis pas un prince charmant pour venir te filer un coup de main. Tu crois vraiment que si j'avais voulu te tuer je ne l'aurais pas fait avant ? Je ne m’embarrasserais pas de ton corps en te traînant sur toute la longueur du parking à la vue du premier mec bourré ou non. » Il se pinça le nez entre le pouce et l'index, inspirant profondément une fois, histoire de ne pas lui claquer une gifle bien ressenti. « Tu ne penses pas, dans ta petite tête que tu serais déjà morte sur le corps de celui qui voulait ta peau ? Non ? Alors maintenant tu la fermes et tu me suis que je puisse te ramener chez toi. » Il jurait entre ses dents, pestait des jurons royalement en la tirant de nouveau derrière lui. Il hésita quelques secondes et s'arrêta de nouveau. Sa voiture ? Cette gamine avait une voiture ? Parfait, cela serait bien mieux que sa bécane, de plus il pourrait venir la récupérer plus tard sans avoir peur de quoique se soit. S'il avait sut, il aurait foutu le corps dans le coffre, mais elle aurait forcément retrouvé à redire. En plus, il se disait que la mettre dans le coffre était une idée des plus lumineuses, une de celles qu'il n'avait pas eut depuis bien longtemps.

Il leur fit faire demi-tour, cherchant du regard quelle voiture elle pouvait bien avoir. Il fallait se dépêcher car le service de nettoyage était en route, et il valait mieux ne pas traîner dans le coin. « Si je te dis d'oublier c'est qu'il y a une raison. » commença-t-il en entendant une voiture arriver vers eux. Instinctivement, il se baissa entre deux véhicules, la plaquant derrière lui pour éviter qu'elle ne soit vue. Le service de nettoyage était déjà là, il suffisait d'attendre un peu. Il longea la voiture lui prenant la main pour la faire avancer de nouveau. Il posa ses doigts sur ses lèvres pour lui intimer l'ordre de se taire, si cela pouvait fonctionner, se serait parfait. Puis il s'assit un peu plus loin. « Bien, » murmura-t-il en jetant un coup d'oeil au-dessus de la voiture. « Nous allons attendre quelques minutes et ensuite, nous rejoindrons votre voiture. Je vous ramène chez vous et vous allez dormir et oublier toute cette soirée. » continua-t-il en sentant quelque chose couler le long de son bras. Il était blessé, pas grand chose, mais juste un peu. Il y jeta un coup d'oeil, rien qu'il ne saurait recoudre lui-même et se passa une main sur sa nuque.

« Ecoutez, c'est une dure soirée pour tout le monde, mais vous êtes vivante et lui non. Il ne l'emportera pas au paradis de toute façon. » Il l'observa durant quelques secondes, se disant ce qu'il pourrait lui dire pour qu'elle ne devienne pas hystérique. « Je ne sais pas pourquoi il voulait vous tuer. » affirma-t-il. Ça, il en était certain, il y avait un contrat sur sa tête, oui, mais pourquoi ? Il n'en avait aucune idée. La voiture repartait, emportant avec elle les traces et les corps. Plus rien ne pourra être trouvé, c'était tout à fait ce qu'il désirait. « Allez, on se lève et on va jusqu'à votre bagnole, elle est où d'ailleurs ? » Il ne la voyait pas, c'était étrange, il ne se souvenait pas l'avoir noté quelque part, encore une chose qui le tracassait. Habituellement il n'oubliait pas ce genre de chose. « De toute façon, je ne vous laisse pas rentrer seule, vous n'avez pas le choix. » affirma-t-il en se redressant totalement.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 16 Mar - 14:17
Derek/Amy

Amy se calmait peu à peu malgré les manières un peu brute de l'homme à ses côtés d'une certaine manière sans qu'elle sache pourquoi il arrivait tout de même à l'apaiser malgré ce qui venait de se passer, elle se montrait plus coopérative arrêtant de parler pour ne rien dire, écoutant, restant silencieuse quand il le fallait... En vrai? Elle avait envie de pleuré, d'éclater en sanglot et c'est surement ce qu'elle ferait une fois dans son lit, pour le moment elle réunissait toute la force qui lui restait pour ne pas craqué, vue le peu de patience que l'homme avait l'air d'avoir il serait capable de l'envoyer chier juste parce que tout ça était trop dur pour elle... Mais elle ne vivait pas ça tous les jours nom d'un chien! Elle s'était faite tiré dessus même si le tireur avait loupé son coup, il voulait qu'elle oublie? Mais comment oublier un truc pareil? Amy était marquée à vie, traumatisé et l'homme devant elle n'avait pas l'air de comprendre... Mais... Mais qui était-il pour rester ainsi? Aussi maître de lui, comme si tout ça c'était normal, son quotidien à lui, elle ne pouvait pas le croire et elle le fixait avec son grand regard bleu ne sachant pas vraiment quoi dire.

- "Ma voiture est par ici..." Disait-elle soudain timide, elle se redressait, et la cherchait du regard, elle était secouée, fatiguée, elle tenait à peine sur ses pieds, ses genoux tremblait et menaçait de la lâcher à n'importe quel moment et pourtant elle tenait le coup, elle ne voulait pas lâché, d'une pour elle-même et de deux parce qu'elle ne voulait pas que monsieur je donne des ordres et je regarde tout le monde de haut, trouve quelque chose à lui redire et si elle n'avançait pas assez vite, elle s'en fichait royalement. "Juste une chose." Disait-elle en lui balançant un regard pas des plus gentil. "Ne parlez jamais de ma mère, jamais." Ce n'étais pas une menace, ni une demande, mais il avait juste intérêt à le faire, elle se fichait de s'en prendre plein la gueule, qu'il la traite comme une pauvre idiote si ça pouvait lui faire plaisir, mais elle allait perdre tout son calme s'il se mettait à parler d'Ivy comme il l'avait fait, sa mère lui avait donné toute l'éducation qu'elle méritait et ce n'était pas de sa faute si Amy parlait autant, c'était une mère exemplaire et qui il était lui pour remettre en question ce qu'elle avait fait? Elle se fichait bien de ce qu'il avait à dire, elle n'attendait pas de réponse et finissait de se diriger vers sa voiture... Il y avait du verre partout à cause de la fenêtre qui avait explosé, elle ramassait les clés qui s'étaient retrouvé par terre avec tout ce qui était arrivé, et les lui lança.

- "Je suppose que vous conduisez." Elle se dirigea donc vers le siège passager, ce qui était bien c'était que de ce côté la voiture n'avait subi aucun dégât, elle ouvrit la portière et s'installa à l'intérieur, elle chassait une traîtresse qui c'était pointé au coin de son œil, elle s'attachait et attendait patiemment, tandis que les images qui c'était dérouler ce soir, tournait en boucle dans sa tête, les tirs, sa course, l'homme à ses côtés qui déboule, la bagarre, le mort à terre... et ça repartait au début ainsi de suite, elle pouvait fermer les yeux, c'était pire, elle sentait l'angoisse monter en elle mais comment est-ce qu'elle allait faire??? Elle ne voyait que ça, n'entendait que ça, elle allait devenir cinglé, elle remontait ses pieds sur son siège posant alors la tête sur ses genoux, elle allumait l'auto radio et montait le son mais rien à faire, elle n'arrivait pas à enlever tout ce qu'elle voyait, elle mettait ses mains sur ses oreilles mais ça ne servait à rien, tout était dans sa tête, directement implanté dans son cerveau!

- "JE NE PEUX PAS OUBLIER!!!" Craqua-t-elle, elle ne criait pas sur lui, elle criait parce qu'elle n'en pouvait plus, parce que finalement la musique était dix fois trop forte pour qu'il l'entende, d'une main lasse elle baissait le son. "Je ne peux pas..." Répétait-elle complètement perdue, elle ne faisait plus attention à rien, ne sachant pas s'ils étaient déjà en train de rouler ou s'ils étaient encore sur ce maudit parking, encore une fois, elle se fichait bien de ce qu'il pouvait pensée, elle se fichait de lui paraître faible parce qu'elle n'y arrivait pas, elle ne le connaissait pas, elle ne lui devait rien, enfin si sa vie, ce soir... Super elle allait être redevable à un type pareil... Elle ne disait plus rien, tournant juste légèrement la tête pour pouvoir le regarder à la dérober, il avait quelque chose de... D'intimidant, de fascinant et de rassurant en même temps, elle se demandait qui il était, elle avait l'impression de l'avoir déjà vue mais, elle ne savait pas où, pourtant contrairement à son habitude, elle ne posait pas de question, elle restait juste à la regarder sans aucune émotion sur le visage, le regard vide simplement, espérant que tout ceci n'allait pas la hanté cette nuit mais... Elle savait déjà qu'elle ne fermerait pas l'œil, elle priait pour qu'Ivy soit à la maison, elle irait alors se réfugier dans son lit et se calfeutré dans ses bras...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 27 Mar - 13:44
Amy - Derek

«  Comme si elle allait me faire peur... » marmonna-t-il dans sa barbe. Il ne releva plus rien, que se soit sur le fait qu'elle ne pouvait pas oublier ou ne voulait pas, ce n'était pas son problème. Tout ce qui lui importait, c'était qu'elle la ferme et reste en vie, sauf qu'elle ne semblait pas comprendre. Elle devait être à la limite de la crise de nerf. Il attrapa les clef et dégagea un maximum de morceau de verre, attrapant un truc qui ressemblait à une couverture à l'arrière pour pouvoir s'asseoir dessus. Puis mit le contact se demandant comment il allait tenir en l'entendant geindre et pleurnicher. Bon sang elle était en vie, c'était bon il n'y avait pas de quoi pleurer pour si peu. En plus sa mère n'était pas non plus une sainte, une lata, une de celles qui n'hésitaient pas à se servir sur les humains, quoique celle-ci semblait différente. Elle avait adopté des wolp, deux pour être plus précis et s'occupait toujours d'autres créatures, peut-être pour compenser autre chose ? Il n'avait pas fouillé dans toute sa vie, bien trop longue et impossible à obtenir la vérité totale. Mais elle était peu disponible, entre ses enfants, sa galerie, pas de petit amis attitrés même pas avec ce dandy qui se servait sur tout ce qui passait à ses côtés, bref, c'était assez surprenant de la voir jouer vraiment le rôle d'une humaine, ou presque. Il roula afin de n'être plus en vue de quiconque et se gara sur le coté, laissant le contact. L'attrapant par la peau du cou comme un animal, il la plaqua contre son torse, se rappelant comment il faisait avec Aaron lorsqu'il était bébé. Il souffla doucement et posa sa large main sur sa tête, faisant en sorte que cela ressemble à une caresse.

« Ce n'est rien, ça va passer, une bonne nuit de sommeil et tu oublieras vite ce cauchemars. » Murmura-t-il en appuyant juste sur un point aux côtés de sa nuque. Il attendit quelques secondes et la sentit endormit contre son torse. « Une bonne chose de faite. » murmura-t-il en la remettant sur son siège correctement. Il mit sa ceinture, l'attachant fermement et bascula sa tête sur le côté. Il ne manquerait plus qu'elle se fasse mal en rentrant chez elle. « Encore heureux que je me souvenais de cela. » grondait-il en reprenant la route. Une simple technique pour endormir une proie, ou une personne comme ici. Il ne s'en servait plus depuis bien longtemps, car il ne faisait que tuer sa cible et rien d'autres. Éviter tout ce qui pourrait traîner dans les parages d'une future attaque et cela lui convenait parfaitement. Personne sur la route, c'était même encore mieux que ce qu'il aurait pu avoir. Tous étaient dans des clubs, des bars, ou rentrés chez eux, à part les tueurs de son genre sauf celui qui était enfin disparu à jamais. Les relations, c'était ce qu'il lui fallait, juste des relations de boulot, le reste importait peu. Il arriva devant la demeure de cette fille, se demandant si sa mère était présente, mais cela l'étonnerait, car il savait qu'elle venait à tous ses concerts dès qu'elle le pouvait. Hors, ce soir, elle n'était pas présente et donc devait travailler.

« C'est bien ma veine... » grommelait-il en voyant que le manoir était surveillé. Il alla se garer un peu plus loin, éteignant toutes les lumières, réussit à allonger la gamine sur les sièges arrières et se laissa glisser hors du véhicule sans faire de bruit. Il n'avait pas vraiment le choix et se déshabilla, mettant toutes ses fringues ensemble bloquant ses deux lames, de manière à pouvoir les transporter dès qu'il partirait et laissa le loup prendre possession de son esprit et de son corps. La transformation ne se fit pas sans douleur, mais il était rapide et en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, il longeait déjà sous sa forme animale le muret pour tenter de savoir si ce qu'il avait perçu était amis ou ennemis. Il y avait bien trop d'ombres et de toute manière, pour rentrer chez lui, il valait mieux être à quatre pattes plutôt que sur deux jambes, surtout qu'il n'avait que peu d'armes sur lui.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 30 Mar - 22:29
Derek/Amy

Amy n'avait rien vu venir, elle avait senti sa main venir sur sa nuque et avant qu'elle ne trouve vraiment cela louche, elle s'endormait déjà mais.. Pourquoi? Que lui avait-il fait? Pourquoi ne pouvait-elle pas lutté contre se sommeil dont elle ne voulait même pas? C'était plus fort qu'elle et en quelques secondes elle était déjà partie dans l'inconscience... Elle aurait dû s'en douter, elle n'aurait pas dû lui faire confiance, il sentait la mort de loin et voilà c'était trop tard, elle était morte à présent... Elle ne pouvait pas pensée plus, sombrant totalement dans l'inconscience il ne restait plus que ces songes et rien d'autres... Du moins c'était ce que son esprit pensait, en réalité elle refit surface un petit moment après, combien de temps il s'était passé? Une minute? Une heure? Quelques jours? Elle ne le savait pas, il faisait toujours nuit noir et elle était à l'arrière de sa voiture, dans un premier temps, ses pensées étaient dans le brouillard elle avait du mal à savoir où est-ce qu'elle se trouvait et pourquoi... Son regard se portait alors sur la maison et la jeune femme se sentie soulagée, tandis que les images de la soirée lui revenait en mémoire, un frisson la parcourait en sentant un courant d'air dans son dos, elle se retourna et voyait alors le carreau cassé de sa voiture... Il ne lui en fallait pas plus pour revoir ce qui l'avait traumatisé avant qu'elle ne se réveille... Elle avait un visage un peu flou dans la tête... Celui qui l'avait aidé... Il était où? Elle cherchait partout, elle ne savait pas comment elle était arrivée ici et elle tremblait car la nuit était fraiche, elle entendait un vacarme depuis qu'elle s'était réveillée et se rendait compte que c'était ses dents entre s'entrechoquant qui faisait se bruit la...

Elle se redressait cherchant les clés de la voiture, elles étaient encore sur le contact, bon finalement il n'était pas si mauvais que ça celui qui l'avait ramené, du moins elle imaginait que c'était cela, puisqu'elle n'avait aucun souvenir de cette partie de la soirée, ne sachant pas du tout ce qui avait pu se passer... Elle sortait de la voiture, se dépêchant ne voulant pas rester dehors, elle verrouillait la voiture et se prenait elle-même dans les bras, elle avait envie de pleuré mais ne le faisait pas, pas maintenant parce que quand elle se laisserait aller se serait un véritable torrent qui s'échapperait de ses yeux et elle voulait être en sécurité pour cela... Un bruit attirant d'un coup son attention, ou un geste, elle ne savait pas trop, sur le qui-vive elle sursauta regardant dans la direction ou elle pensait qu'il y avait quelque chose, une silhouette sombre... Un loup! Oui c'était un loup qui était là, se concentrant un instant elle humait l'air, elle avait de la chance le vent
venait vers elle, lui rapportant plus facilement l'odeur du loup qui était en réalité un Lycan et qui portait la même odeur qu'il y avait dans sa voiture dont elle n'avait pas fait attention au début, elle se doutait donc de qui il était...

Elle restait un moment les yeux fixe sur lui, sans bouger, à le regarder, ce demandant si elle devait faire quelque chose ou non, mais elle était morte de trouille, épuisée et tout ce qu'elle fit était un signe de tête pleine de reconnaissance envers le loup, elle ne savait pas quelle allure elle pouvait avoir en ce moment-même, ça ne devait pas être beau à voir mais, elle s'en fichait, elle se ressaisissait et courrait presque jusqu'à le porte d'entrée qu'elle déverrouilla aussi vite qu'elle put avant de refermé la porte aussi sec à clé bien évidemment. La maison était plongé dans l'obscurité ce qui ne rassurait pas la jeune femme, elle écoutait attentivement, mais non, sa mère n'était pas rentrée ce qui ne l'a rassurait pas du tout... Elle hésita à lui laisser un message mais, elle ne voulait pas la déranger... Mécaniquement elle avançait montant jusqu'au chambre, elle n'allait pas dans la sienne, elle allait être incapable de restée seule, elle allait donc dans la chambre de sa mère, troquant ce qu'elle avait sur le dos contre un grand pull à elle afin d'être au moins avec des affaires chaudes et ensuite elle se glissa dans les draps du lit d'Ivy, se recroquevillant comme un fœtus, cacher sous la couette ce fut à ce moment qu'elle se laissa craquer... Les larmes coulaient sans s'arrêter, elle savait que cette nuit, elle ne dormirait pas, elle attendrait mais tant qu'elle serait seule, elle ne pourrait pas fermer les yeux...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Invité
Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mer 1 Avr - 15:55
Amy - Derek

Elle était rentrée et le loup se demandait quoi faire. Il surveillait les ombres mouvantes dans les arbres un peu plus loin, s'attendant à ce qu'elles attaquent la wolp, mais non, rien. Bien au contraire, il sentit les regards sur lui et non sur la maison. Il fit un pas en avant, avançant tout juste d'une patte, lorsqu'il sentit un souffle lui venir sur la truffe. Bien, cela signifiait que les ombres la protégeaient. L'odeur des ombres lui parvint en pleines narines, il aurait dû s'en douter, des latawiecs. Le lycan connaissait très bien leur odeur putride, pour lui, l'homme s'en fichait royalement, mais pas la bête. Il éternua presque lâchant un reniflement peu distingué et s'éloigna afin de récupérer ses affaires. Il ouvrit la gueule, attrapa le nœud qui maintenait ses fringues en place et trottina jusqu'à l'autre trottoir. Il se retourna, reniflant une fois de plus. Les lata étaient toujours là, mais la protégeant, c'était tout ce dont il avait besoin de savoir. Il se mit à courir rapidement, se faufilant entre les maisons pour se retrouver sur le sable. Il aurait pu se laisser transformer ici-même, mais elle ne remontait à que peu de temps, ce qui ne l'arrangeait pas. Il ne comptait pas non plus avoir mal juste pour elle.

Il se remit à courir, traversant la plage de long en large jusqu'à arriver dans la forêt contiguë. Il connaissait le chemin, pour rentrer chez lui, hésitant à peine une seconde sur le trajet. Il irait récupérer sa moto plus tard, elle était à l'abri. Le lycan mit de longues minutes avant d'arriver devant son bâtiment. Il aurait pu monter jusqu'à sa porte, mais pour l'ouvrir, cela aurait été compliqué. Au final, le garage qu'il avait pour sa bécane et des outils conviendrait parfaitement au loup pour qu'il puisse se reposer. Il déposa ses fringues dans un recoin, repoussant la porte du museau, puis s'installa sur des chiffons, non sans avoir tourné trois fois au-dessus. Il s'allongea, posant sa tête sur ses pattes avant attendant le sommeil qui ne venait pas. Il aurait pu tout aussi bien laisser le loup courir encore un peu. L'esprit de l'un comme de l'autre était encore sur le dernier combat. Il n'avait rien dit, mais il avait été blessé, malheureusement. Pas grand chose, juste des égratignures, mais la lame était tout de même très affûtée et avait passé sur les hanches et les côtes. Ses yeux, il n'arrivait pas à l'ôter de sa tête, cette gamine était une véritable chieuse, mais elle avait un sacré contrat sur la tête et tant qu'il ne savait pas qui était réellement derrière tout cela, elle resterait en vie.

Une fois qu'il aurait compris ce qui se passait avec elle, ou avec sa famille vu la façon dont elle avait été détruite... Qui était-elle vraiment ? Enfin, il se mit à rêver de traque de gibier et s'endormit en imaginant broyer la trachée d'un cerf, sa viande préférée, oubliant totalement ce qu'il adviendrait d'elle. Elle était rentrée chez elle, et des lata la surveillaient, sûrement à cause ou grâce à sa mère qui en était une. Une mère adoptive lata, cela l'étonnerait toujours, mais après tout rien ne montrait que la fille soit une de ces gourdes sur pattes.


FIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les fantômes du passé reviennent à la surface (Pv Derek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Quand les fantômes du passé reviennent à la surface (Pv Derek)
» Quand un fantôme de ton passé revient frapper à ta porte (William&Elena)
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Yvendil ou la Sonate du Diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-