IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu ! [Ft. Ruben]


Silence is a true friend who never betrays.
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mer 4 Fév - 19:01
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Le mauvais temps commençait à revenir sur Edimbourg, ce qui me déprimait davantage. Ces temps-ci je n'allais pas au meilleur de ma forme, mais je faisais avec. Quand je pouvais, je faisais un petit tour en ville avant de me rendre à mon agence de mannequina. Aujourd'hui, il était dans les alentours de onze heures du matin, et je venais de finir ma séance de trois heures pour un magazine de mode qui allait sortir quelques jours après, en rapport avec une nouvelle collection de vêtements. Mon sac à main se balançant au rythme de ma foulée plutôt tranquille je marchais une bonne demi-heure avant d'arriver à la résidence. Alors que je me rapprochais de l'immeuble où je logeais j'aperçus non loin de l'entrée principale un jeune homme, équipé d'un sac en bandoulière, et j'eus l'impression qu'il marchait sans but ou tournait en rond. De base j'aurais voulu l'éviter, mais je n'avais d'autre chose de franchir l'entrée que de passer devant cet inconnu. C'est alors que je m'approchais des grandes portes en verre qui faisaient office d'entrée, puis je m'arrêtais devant lui. Je me tournais vers sa personne et je le regardais, espérant qu'il ne soit pas un sale pervers psychopathe.

- Ecusez-moi.. Cela fait plusieurs jours que vous êtes en train de traîner devant l'immeuble. Vous attendez quelqu'un peut-être ? Si cette personne n'est pas venue, c'est qu'elle ne voulait pas vous voir. Je ne sais pas ce que vous faites ici, mais vous devriez vite vous en aller avant que l'un des résidents appelle la police et qu'elle vienne vous chercher. C'est juste un conseil, après vous faites ce que vous voulez après.

Après avoir dit mes quelques paroles d'un ton plutôt froid, voire presque menaçant, je mis mes mains froides dans les poches de mon manteau bien molletonné et je regardais le jeune homme. Je me permis de le regarder de la tête aux pieds, essayant de voir s'il fallait moi-même que j'appelle la police ou non, car j'étais quelque peu effrayée de voir un homme roder ici depuis quelques jours. Je restais méfiante et légèrement en retrait, chose qui allait sans doute le dégoûter et le faire partir d'ici.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   


Dernière édition par Nylia Stevens le Mar 10 Fév - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Ven 6 Fév - 0:06





Ruben s'était retourné, l'air hébété, comme fraîchement ressorti d'une profonde pensée. Aussitôt, un sourire s'élargit sur ses lèvres, pour finalement s'affaiblir devant l'amabilité excessive de cette jeune inconnue. Son regard balaya brièvement les alentours, pour finalement se reporter sur celle qui présageait un bien mauvais avenir.

- La police ? Grimaça Ruben. Mais, je ne fais rien de mal...plusieurs jours tu dis ? Je savais bien que cet endroit me disait quelque chose. Continua Ruben, le visage plus détendu et un petit sourire de satisfaction au coin de sa bouche, à croire qu'il venait de résoudre une énigme à cet instant précis. En tout cas, c'est une bien belle porte d'entrée...tout ce verre, là ! Non, franchement, c'est beau ! Je plains celui qui parviendra à la casser ! Rigola Ruben avant de remarquer cette stoïcité dont faisait preuve son interlocutrice. Bah oui...si quelqu'un la casse, ça ferait beaucoup de morceaux de verres à ramasser et...enfin bref. Je trouvais ça pourtant assez drôle de l'imaginer.

Cette personne n'avait vraiment pas le coeur à rire de cette situation imaginaire et avait eu le don de calmer rapidement Ruben qui aurait volontier ri davantage. Ne trouvant guère d'explication à la froideur de ce petit morceau bonne femme, Ruben hésitait à glisser un autre sourire, ni même faire le moindre mouvement lorsqu'il aperçu son regard le fixer de bas en haut.

- Moi...c'est Ruben. Il glissa, ne supportant pas ce silence qui s'était immiscé entre eux. Tu m'as l'air un peu étrange...pour ne pas dire désagréable. Enfin, je dis ça, je ne dis rien...mais qu'en même. Tu as passé une mauvaise journée peut-être... S'enquit Ruben, pensant certainement qu'une inconnue allait se confier à lui aussi facilement. En tout cas, il regarda cette jolie blonde, certes glaçante, mais pas dégueulasse. Bien au contraire, Ruben avait déjà remarqué le sac qu'elle tenait dans l'une de ses mains. Un jolie modèle, Ruben en avait un dans ses réserves personnelles, mais d'un tout autre style et d'une tout autre époque, ce n'était pas autant l'objet en lui-même qui lui plaisait, mais le motif représenté sur ce dernier. Il remonta son regard sur le jolie minois de la demoiselle, tentant un autre sourire un peu plus discret cette fois Alors, cette journée ?






Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Ven 6 Fév - 17:44
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Je regardais le jeune homme face à moi, et je restais silencieuse. C'est alors qu'il se mit à parler, et mes sourcils se froncèrent aussitôt, tout en faisant de gros yeux à ses remarques. Néanmoins je ne dis rien, attendant de voir ce qu'il allait me sortir comme idiotie de plus. C'est alors qu'il me parla de la porte d'entrée. Plus il me parlait, plus j'avais l'impression qu'il se fichait complètement de moi. Je le regardais, l'air incrédule. En plus de cela, je commençais à avoir vraiment froid, mais je n'allais pas laisser mon interlocuteur en plan, cela serait un pur manque d'impolitesse de ma part. Je restais alors sur place, commençant à grelotter. Plus les minutes passaient, et plus le froid s'emparait de mon corps, tant je finis par claquer doucement des dents. Néanmoins, après ses dernières paroles et son rire que je trouvais idiot, je finis par rétorquer, essayant d'articuler le plus possible malgré mon claquage de dents qui s'emplifiait.

- Oui, ça fait plusieurs jours que je vous aperçois de ma fenêtre.

Je marquais une pause avant de répondre de nouveau.

- Attendez, vous plaisantez j'espère ? C'est une blague ? Une caméra cachée ?, je regardais autour de moi, claquant des dents sans pouvoir me contrôler. J'en sais rien et à vrai dire, je m'en fiche de qui peut bien réussir à briser ce verre. En attendant, ne vous avisez pas d'essayer de briser cette porte, sinon vous la repayerez, que vous en ayez les moyens ou non, bien sûr.

Je me mis à soupirer, tant ce jeune homme me désespérait. Je finis ensuite par croiser les bras au niveau de ma poitrine, espérant me réchauffer un petit peu plus. Je dévisageais cet homme, tandis que lui n'arrêtait pas de me sourire. Avait-il bu pour se ficher autant de moi ? En attendant, je ne supportais pas son attitude, et cela me rendait encore plus froide et distante; chose que je montrais en reculant de quelques pas.
C'est alors que le jeune homme décida de me donner son prénom, et se permit même de me critiquer au vu de mon attitude envers lui. Je ne pus m'empêcher de rire quelques secondes et de façon moqueuse, avant de reprendre mon sérieux et de lui lancer un regard froid.

- Ah. Étrange, vous dites ? Vous me faites perdre mon temps surtout ! Et de quelle façon permettez-vous de me juger ? Je rêve ! Si vous saviez toutes les choses auxquelles je pense au moment où je vous parle, je suis sûre que vous seriez déjà parti. Et de quoi je me mêle à vous poser des questions sur votre vie privée ?

Encore un peu et j'allais finir congelée sur place. Je ne pris même pas la peine de rester plus longtemps avec ce type qui m'ennuyait plus que tout. Je me dirigeais alors vers les portes de verre, puis je tapais le code afin de rentrer à l'intérieur, et ainsi j'allais pouvoir me réchauffer. Une fois les portes déverrouillées, je me dirigeais vers l'une des deux portes et je la poussais comme je le pus, avant de me retourner vers l'homme.

- Je vous souhaite une bonne soirée, monsieur.

L'air commençait à rentrer à l'intérieur du bâtiment, mais j'attendais tout de même de voir la réaction de ce jeune homme face à mon attitude dite "étrange".


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   


Dernière édition par Nylia Stevens le Mar 10 Fév - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Ven 6 Fév - 22:22





- Mais...c'est que...je... Avait essayé de couper Ruben, bien incapable d'arrêter le discours énervé de la jeune femme qui ne lui laissa pas autre choix que de la laisser terminée. Ruben écouta alors, un peu embarrassé parce qu'il venait de provoquer, ce n'était pas son intention et pourtant il donnait l'impression de faire face à un baril de poudre qui s'apprêtait à exploser. Il voulait un moyen pour se rattraper; l'une de ses mains allant gratter l'arrière de son crâne, quant à son regard qui laissait apparaître un air perplexe. Il serait dommage de quitter une personne en de si mauvais terme, surtout qu'elle avait oubliée de se présenter et ce 'monsieur', ne pouvait-elle donc pas se retenir de l'appeler ainsi. Quoi qu'il en soit, elle lui avait coupé le sifflet, juste le temps de composer un code sur un clavier pour accéder au hall d'entrée du bâtiment.

- Bonne...soirée... Rétorqua Ruben, au tact soudainement devenu mollasson, regardant à travers les grandes vitres de l'entrée cette fille se retourner et commencer à s'échapper par l'escalier. Lorsque soudain, Ruben s'empressa de réagir en empêchant – avec son pied – que la porte se referme complètement. Hey, attends ! Il interpella, traversant le hall pour s'arrêter au pied de l'escalier. Je voulais pas te vexer tu sais...c'est pas si grave que ça d'être lunatique. En plus, je ne sais même pas comment tu t'appelles...

Ruben fixa cette fille devenu immobile au beau milieu de l'escalier. Elle ne semblait pas pour autant apprécier les paroles du rouquin dont le visage continuait de figer ce sourire qui se voulait attendrissant.

- Et je voulais aussi te dire que j'aime bien ton sac... Glissa Ruben, profitant de garder la parole pour monter quelques marches et observer l'endroit avec un peu plus d'attention. Il fait bon ici...mais ça manque de quelque chose. Son attention retourna sur la jeune femme. Dis, tu aurais pas un petit quelque chose à me donner...je dois bien admettre que j'ai un peu la dalle. Dit-il en jetant un coup d'oeil sur son ventre, se rappelant ne pas avoir eu l'occasion de manger ce matin. Ruben détestait cette sensation de ventre vide, mais le dernier humain à l'avoir hébergé ( sans le savoir d'ailleurs ) était dans la continuité d'un régime assez draconien, laissant le réfrigérateur et les placards vides de toutes bonnes choses. Et tu pourrais comme ça me faire visiter cet endroit...je n'ai jamais mis les pieds à l'intérieur de ce bâtiment. Ce serait cool, non ?






Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Sam 7 Fév - 21:47
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Je pénétrais sans plus attendre à l'intérieur, grelottant de froid. Je m'approchais ensuite de ma boîte aux lettres que j'ouvris; et je n'aperçus pas une seule lettre ou encore de prospectus. Je refermais ensuite la petite porte de métal grise avec inscrite mon nom et prénom sur un petit papier collé, avant de me diriger vers les escaliers. Alors que je commençais à gravir les marches, j'entendis de nouveau la voix du jeune homme, ainsi que l'air qui s'engouffrait de nouveau dans le hall. J'étais au milieu du premier pallier de marches, et je m'arrêtais avant de faire volte-face vers mon interlocuteur qui était finalement rentré dans le bâtiment. Je l'écoutais, fronçant de nouveau les sourcils lorsqu'il me traita de "lunatique". Je restais immobile, le regardant avec mon visage toujours glacial et mon regard froid.

- De un, je ne suis pas lunatique. De deux, oui tu m'as vexé et je n'ai point apprécié ta manière de te comporter aussi "insolemment" avec moi. Tu t'es amusé à te ficher de moi alors que je voulais juste rentrer chez moi car j'étais en train de geler sur place. Mon nom ? A quoi ça te servirait de le savoir ? Je ne donne pas mon nom au premier venu.

Je haussais légèrement les épaules avant de soupirer un peu. De quelle manière se permettait-il de me juger ? J'allais faire demi tour lorsque le jeune homme me fit un compliment sur mon sac. Je m'arrêtais en pleine action, avant de le remercier de façon timide et d'une voix à peine audible. Je n'étais pas habituée aux compliments, mais je ne pus m'empêcher de laisser s'afficher un léger sourire sur mes croissants de chair. Finalement, j'allais me retourner de nouveau et il me demanda un petit quelque chose à manger. Décidément, je me demandais si ce garçon n'était pas coupé d'un SDF, puisqu'il me demandait presque tout et n'importe quoi, en plus de délirer. Je ne savais trop si c'est par pitié ou compassion que je descendis les marches que j'avais précédemment gravis, mettant ma main dans mon sac afin d'attraper une barre de céréales que je n'avais pas mangé. Une face à lui, je lui tendis ce met, ne cessant de regarder le visage du jeune homme.

- Tu veux visiter ? Mais à part des escaliers et des portes menant à divers appartements, il n'y a rien à visiter. Ah moins que..., dis-je avant de laisser un petit temps, réfléchissant. Tu ne veuilles visiter mon loft. Je me trompe ?

Je ne cessais de regarder le jeune homme, le trouvant de plus en plus étrange mais intriguant. C'est alors que je lui fis signe de me suivre, commençant à gravir les escaliers.

- Au fait, moi c'est Nylia.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   


Dernière édition par Nylia Stevens le Mar 10 Fév - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Mar 10 Fév - 0:03





Bien que distante, elle céda finalement au compliment du rouquin. Ruben était assez satisfait, suffisament pour profiter de l'occasion pour se permettre de quémander un semblant de petit-déjeuner, ainsi qu'un petit tour du propriétaire.

Ruben observa la barre de céréale comme s'il s'agissait d'une chose étrange que l'on venait lui tendre sous le nez. Ce n'était pas vraiment son met préféré, mais décida tout de même de s'en contenter, prenant finalement la barre de céréale lorsque la jeune femme lui confia ne pas avoir grand chose à lui faire visiter, si ce n'était autre que son loft. Les yeux de Ruben se sont alors écarquillés, acquiesçant aussitôt cette idée et finissant par s'approprier la barre de céréale.

Luttant contre l'emballage de la barre, Ruben emboîta le pas de la jeune demoiselle, manquant l'une des marches pour finalement se rattraper à la rambarde. Il releva la tête au moment où la jeune femme accepta enfin de lui adresser son nom; Nylia.
Nylia, un prénom qui laissa Ruben pensif, toujours cette barre de céréale - encore enveloppé dans son emballage - entre les mains.

- J'ai connu une Nylia, une fois... Commença Ruben, en pressant ses doigts sur l'emballage pour en déchirer une partie. Mais, la pauvre, elle s'est faite percuté par un bœuf. Ruben continua de monter les marches, suivant la jolie blonde tout en croquant un premier morceau de la barre céréalière, mâchant lentement et fronçant les sourcils pour finalement adoucir son expression. Apparemment, ce n'était pas si mauvais que ça, bien que ça ne valait pas les Millionaire's shortbread, ces petits biscuits au caramel et chocolat dont Ruben raffolait jusque s'en remplir la panse et s'en rendre malade.

- Tu vis toute seule ? Il demanda finalement avant d'agglutiner le reste de la barre dans sa bouche et fourrer le papier dans sa poche de pantalon.






Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mar 10 Fév - 21:07
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Une fois après avoir donné la barre de céréales au jeune homme, je me retournais de nouveau avant de me remettre à gravir les marches. Je montais tranquillement, tenant bien mon sac. La chaleur reprenait place dans en ce lieu, de ce fait mon corps tout entier retrouvait petit à petit sa chaleur corporelle normale. Malgré mes talons qui raisonnaient dans tout l'escalier, je pouvais entendre les divers bruissements de l'emballage du met que je venais de lui passer auparavant. Il mettait beaucoup de temps pour l'ouvrir, et j'eus envie de sourire par moquerie, car il n'arrivait pas à ouvrir le papier. J'eus même l'envie de me retourner pour te proposer d'ouvrir ce papier à sa place, ayant un peu pitié de lui. Puis au bout de quelques minutes il n'y eut plus aucun bruit, à part le raisonnement de mes talons sur les escaliers.
Puis, le jeune homme se mit à parler, et je l'écoutais attentivement. Je restais silencieuse un instant, avant de m'arrêter, me retournant vers lui.

- Percutée... par un... un bœuf ?

Je mis quelques secondes afin d'analyser ce qu'il venait de me dire, et sans plus attendre je me mis à rire aux éclats. J'étais en train d'imaginer la scène de cette pauvre femme en train de se faire renverser. Je rigolais sans aucune retenue et assez fortement, ne pouvant m'en empêcher. Dis de cette manière, je ne pouvais que rire toujours plus aux paroles de ce jeune homme. Tellement j'en riais, je me tenais les côtes, sentant même des larmes venir s'écraser sur mes joues, tant j'en riais. Je regardais l'homme au travers de mes yeux humides; il devait sans doute penser qu'il était tombé sur une cinglée et sans pitié. C'est au bout d'un temps que je finis par calmer mes ardeurs, et j'essuyais mes yeux du dos de mes mains délicates et légèrement rougeâtres à cause du froid. Je me mis à souffler doucement, me tenant de nouveau droite et ayant repris mon air sérieux.

- Excuse moi, mais ta manière d'avoir dis cela m'a fait tellement rire.

Je me tournais de nouveau et je montais le second pallier d'escaliers. Je restais silencieuse comme précédemment, jusqu'à ce que mon interlocuteur me pose une question à laquelle je répondis presque aussitôt.

- En effet, je vis seule. Je suis arrivée ici il y a environ un mois. Et toi ?

Nous étions finalement arrivés au second étage de cet immeuble, puis je me dirigeais vers la porte en bois de mon loft, sur laquelle était inscrit le numéro 231. Je m'arrêtais ensuite devant celle-ci, remettant la main dans mon sac afin de chercher les clefs de mon logis.  


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Mer 11 Fév - 0:47





Il dévisagea le fou rire de Nylia. Qu'avait-elle trouvée de si drôle ? Se demanda Ruben, ses joues gonflées par la nourriture qui stagnait dans sa bouche. Cette fille était assez étrange en fin de compte, passant d'un glaçon à quelque chose de plus pétillant en quelques marches seulement. Peut-être allait-elle sauter de joie une fois en haut de cette escalier, pensa Ruben en déglutissant le reste de sa barre céréalière.
En tout cas, il était bien agréable d'avoir affaire à une Nylia plus abordable, d'ailleurs elle ne tarda pas à lui renvoyer la question après y avoir répondu.

- Oh...ça fait...quelques années déjà. Dit-il sans véritablement réfléchir à l'époque exact à laquelle il était arrivé dans le coin. Il arrive un moment où il devient lassant de compter les années, bien que Ruben ne sait jamais inquiété du temps qui s'écoulait, même encore aujourd'hui, il était incapable de dire avec certitude l'âge qu'il avait réellement; une centaine d'année, tout au plus. Toujours est-il qu'il s'amusait à dire avoir dix-neuf ans, depuis maintenant dix-ans et ce jusqu'à ce qu'une personne lui dise en faire un peu plus. Concernant Nylia, son arrivée était assez récente, voir très récente, Ruben se demanda alors ce qui l'avait poussé à venir dans le coin. Le travail peut-être, une histoire de famille, ou bien le hasard, comme beaucoup d'humains.

Lorsqu'ils arrivèrent sur le palier, Ruben observa la porte et le chiffre qui apparaissait sur la surface; 231, le nombre exact d’œuf consommé par habitant pour une année. Une étude que Ruben avait écouté au détour d'une émission de télévision.
Attendant que Nylia termine de fouiller dans son sac à main, Ruben en profita pour jeter un petit coup d’œil sur l'ensemble du palier, s'arrêtant un instant sur la porte voisine; la 232...ce chiffre ne lui rappelait aucune référence. Finalement, il retourna son attention sur Nylia qui semblait avoir quelque difficulté à s'y retrouver dans son sac. Sans la déranger dans sa recherche, Ruben approcha de la porte et examina attentivement la serrure avant de sortir de sa poche de pantalon deux petites tiges tordu qu'il inséra dans le canon de la porte. Penchant une oreille, Ruben remua, tourna, enfonça, retira de quelques millimètre les fines tiges de métal pour finalement entendre le cliquetis de la porte.

- Et voilà ! Se releva Ruben, semblant assez fier de cette réussite, se retournant tout sourire vers Nylia qui venait à peine de remettre la main sur ses clefs. C'est une vieille connaissance qui m'a appris ça...lui aussi il adorait visiter les maisons, mais personne n'aimait ses visites. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi d'ailleurs...bon, on rentre ?






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mer 11 Fév - 18:35
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



J'écoutais donc la réponse de ce jeune homme. Quelques années ? Il devait bien connaître la ville dans ce cas. Mais néanmoins, une question trônait toujours dans ma cellule grise; le pourquoi était-il en bas de cet immeuble depuis plusieurs jours. Pourtant il aurait dû croiser d'autres résidents qui lui auraient ouvert, normalement. Néanmoins, il a décidé de me suivre, alors que je n'avais rien demandé. J'ai toujours eu cette sorte de "chance" pour attirer les gens quand je le souhaitais le moins. Mais je devais faire face à la situation sans la détourner, car j'allais aggraver les choses, ce que je ne souhaitais pas.
Une fois arrivés en haut et postés devant ma porte, je fouillais dans mon sac afin de retrouver mes clefs. Je ne me préoccupais pas vraiment du jeune homme qui allait patienter le temps que je retrouve mon trousseau; retournant presque entièrement l'intérieur de mon sac et grognant légèrement à cause de mon impatience. Lorsque je sortis finalement mes clefs, je vis la porte déjà déverrouillée, ainsi qu'une certaine satisfaction venant de ce Ruben. Mes sourcils se froncèrent aussitôt, et je m'arrêtais de peu pour lui lancer mon sac à la figure et le renvoyer de là où il provenait. Je serrais les points, pensant que j'allais devoir mettre une sécurité en plus sur ma serrure et surtout le plus rapidement possible. Je m'approchais ensuite de lui avec un regard noir et mettant remis sur ma défensive, avant de lui lancer d'un air menaçant.

- Ne t'avise plus jamais de faire une telle chose. Tu es considéré comme être en effraction, puisque tu crochètes une porte. On pourrait penser que tu voudrais voler quelque chose... mais j'espère que ce n'est pas le cas..

Je poussais ensuite la porte et je rentrais la première. J'étais certes impolie, mais je commençais à en avoir ras le bol de cet homme qui se croyait tout permis. Puis une fois dans rentrée, je me déchaussais et retirais mon manteau, avant de faire volte-face vers mon interlocuteur et de le regarder dans le blanc des yeux.

- Je t'avertis, tu ne touches à rien, sinon tu sors d'ici et en plus j'appellerai la police. Je ne sais pas où tu as vécu mais je plains tes parents d'avoir un fils aussi mal élevé, ne s'empêchant de critiquer et faisant tout ce qu'il veut.

Je croisais les bras sur ma poitrine, prenant un air sévère, voire presque menaçant. Je te bloquais le passage de ma petite personne, ne cessant de te fixer.

- Si tu me promets de ne faire aucune bêtise, je te laisserai passer.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Dim 15 Fév - 18:37





Ruben retourna discrettement les deux tiges de métal dans sa poche de pantalon, le regard de la jolie blonde ne lui disait rien de bon, pas plus que l'avertissement qu'elle s'apprêtait à lui donner, ainsi que les quelques reproches visant son éducation. Ruben écouta, surpris et mal à l'aise; comment ça mal élevé ? Ruben n'avait pas cette impression, bien au contraire, il était le mieux élevé de sa famille, tout du moins jusqu'à ce qu'il la quitte. Quant à faire ce qu'il veut, Ruben ne voyait pas vraiment le problème...

- Je voulais simplement t'aider ! Rétorqua Ruben, dés qu'il eut l'occasion de prendre la parole. Il n'appréciait pas vraiment cette façon dont cette humaine venait de lui parler, ni même la façon dont elle se permettait de critiquer son éducation. Moi au moins, mes parents m'ont appris à ne pas m'énerver pour rien et remercier les gens lorsqu'ils vous aides...puisque c'est ça. Je reste là !

Ruben croisa les bras et tourna le dos, son air boudeur fixé sur le visage. Cette humaine avait mauvais caractère. Lunatique, négative, si ce n'est menaçante. Ruben jeta un discret coup d'oeil sur Nylia, elle pouvait toujours attendre, il ne bougerait pas d'un pouce, pas tant d'avoir reçu de plate s'excuse.
Il n'était pas un farfadet à ce qu'il savait, comment osait-elle le lui reprocher d'être aussi mal élevé et le faire comme s'il s'apprêtait à lui mettre son appartement sans dessus-dessous.

- Et je n'allais toucher à rien de toute façon...Glissa Ruben, toujours dos tourné, bras croisé et les sourcils légèrement froncé. Je sais me tenir qu'en même...bon, tu me laisses passer ?

Ruben tourna légèrement la tête, juste pour apercevoir la décision de Nylia. Qui croyait-elle arrêter en croisant les bras de cette manière ? Une mouche peut-être, il fallait dire que cette humaine n'avait pas vraiment la carrure pour empêcher qui que ce soit d'entrer.






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Dim 15 Fév - 21:04
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



M'aider ? En m'aidant de cette manière, je ne pouvais que me méfier davantage. Je me contentais d'écouter ce garçon en croisant mes bras sur ma poitrine, grommelant légèrement afin qu'il ne puisse pas m'entendre. Puis vint les paroles à ne pas dire; il parla de ses parents et en rapport avec sa "bonne éducation". Je me tournais alors, avant de laisser tomber mes bras le long de mon corps. Je me mis aussitôt à regarder dans le vide, le néant était présent à l'intérieur de mes yeux. Puis, je me mis à répéter à voix basse, tout de même suffisamment fort pour que tu puisses entendre.

- Mes p-parents..? Parents.. P-papa..

Je baissais aussitôt la tête. Décidément, j'avais tout quitté pour recommencer ma vie, et il fallait qu'un type survienne de nul part pour me rendre de nouveau malheureuse. C'était malin, ça. Je soupirais ensuite tristement avant de relever un peu les yeux vers le jeune homme, le voyant bouder. Je ne dis rien, le regardant simplement d'une mine triste. Je restais silencieuse, ayant mis les mains dans les poches de mon pantalon. C'est alors que Ruben me dit qu'il n'allait rien toucher, et me demanda s'il pouvait passer. Je me contentais alors de me pousser un peu, suffisamment pour qu'il puisse passer l'entrée. Je répondis ensuite avec une petite voix, baissant presque aussitôt le visage, regardant alors le sol.

- V-vas-y.. E-entre..

J'attendis pour qu'il rentre à l'intérieur pour pouvoir ensuite fermer ma porte à clef. Je murmurais ensuite un petit "pardon" lorsque je fus près de Ruben avant de rentrer dans mon loft et d'aller directement aux escaliers amenant à ma mezzanine. Je montais les escaliers avec une lenteur extrêmement lourde, comme si un poids venait de s'abattre sur mes épaules. Puis, une fois en haut, j'allais vers ma table de chevet et je sortis d'un tiroir une vieille photo développée; celle-ci contenant le portrait de mon père et de moi lorsque j'avais trois ans. Je m'assis ensuite sur mon lit, regardant la photo que j'avais entre les mains. Je me remis à soupirer tristement, sentant les larmes me monter aux yeux. Il me manquait atrocement, ce père que je n'ai vu que très peu, à cause de son travail..

- T-tu peux faire la visite tout seul si tu le souhaites, mais il n'y a pas grand chose à visiter. Tout ce que tu as à voir est ici, sous tes yeux..


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Lun 16 Fév - 17:55





Ruben esquissa de nouveau un sourire, aussitôt entré dans les appartements de Nylia lorsque cette dernière se décida à lui céder le passage. Observant chaque recoins, Ruben s'empressa dans un premier temps vers une série de petites objets de décoration que l'humaine possédait sur une étagère murale posée dans la salon. Ne toucher à rien semblait plus difficile que prévu pour le rouquin dont les doigts s'agitaient discrètement dans le vide.
Ensuite, Ruben passa d'un coin à un autre du loft, s'autorisant déjà à visiter les pièces annexes avant même que Nylia – déjà rendue à l'étage – lui permette de visiter l'endroit à sa guise. Pas un recoins n'échappait à la vigilance du jeune homme qui s'arrêta quelques instants devant les grandes baies vitrées contre lesquelles s'écrasait une légère averse. Bien que l'endroit lui soit agréable, il trouvait cependant que quelque chose manquait...mais il ne savait trop quoi.

- J'aime beaucoup ! Apprécia Ruben se dégageant de devant les fenêtres pour porter son attention sur le téléviseur. L'une des rares choses technologiques que le rouquin savait encore faire marcher sans se risquer à un quelconque incident. Je vois que tu as aussi une machine à laver...tu la regardes souvent ? Demanda t-il en réalisant quelque seconde plus tard l'absence de Nylia, c'est alors qu'il leva son regard vers la mezzanine, le seul endroit qui lui restait encore à explorer.

Montant les marches, Ruben aperçu Nylia. Assise sur le rebord de son lit, la jeune demoiselle semblait pensive, à tel point que Ruben pu s'approcher sans qu'elle s'en aperçoive. Jetant un œil sur la photo qu'elle tenait en main, une photo représentant le portrait d'un homme et d'une petite fille. Nylia fixait cette photo, exprimant de la tristesse, une pointe de nostalgie mêlé à un nuage de regret.

- C'est une jolie photo que tu as là... S'engagea Ruben en s'asseyant à côté de Nylia, son regard allant fouiner les coins de la chambre, comme si de rien n'était. Je sais ce qu'il manque chez-toi...de la décoration. Il croisa le regard de l'humaine et afficha un sourire. Et aussi un peu de musique...oh, si tu veux je peux te jouer un petit air de flûte ! S'empressa Ruben en fouillant dans la poche intérieur de sa veste blouson pour en extirper une flûte irlandaise en bois. Je l'ai reçu d'un très très vieil oncle de la mère du père de la sœur de ma tante qui...est en fait la sœur de ma mère si je ne me trompe pas. Enfin bref. L'histoire veut que ce très très vieil oncle ait essayé de charmer une vipère, mais pas de bol, la vipère la gobée avant même qu'il ait eu le temps de souffler dans cette flûte. Et comme personne de ma famille ne peut souffler dans une flûte sans manquer étouffer...cette flûte m'est revenu. Qu'est-ce que je pourrais bien te jouer... Réfléchit Ruben, portant un doigt sur son menton. Oh, je sais ! La mélodie du faune en rûte, cette musique à le don d'égayer les esprits...et d'égayer aussi certaines parties chez certains mâles. Attention, un, deux, trois... Ruben s'apprêta à souffler dans l'instrument lorsqu'il s'arrêta brusquement dans son geste, regardant Nylia. Enfin...si tu veux, bien sûr. Je me dis qu'un peu de musique pourrait te remonter le moral.






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mar 17 Fév - 21:11
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Je restais assise sur mon lit, regardant en silence la photo que je tenais entre mes phalanges fines et délicates. Je ne cessais de penser à mon passé, surtout aux quelques moments dont j'ai encore les souvenirs en entier; les moments passés avec mon père. Je ne savais trop si je devais sourire à cette douce nostalgie qui me rappelait mon enfance, ou si je devais me remémorer l'accident de mon père qui a par la suite engendré ma dépression. Malgré mes pensées profondes et nostalgiques, j'entendais du bruit venant d'en bas, et je savais que c'était Ruben, à qui j'avais demandé de ne rien toucher; même si je n'avais pas un grand nombre de petites babioles, puisque je n'avais pas pris le temps d'aller dans un magasin de décoration et d'acheter quelques cadres ainsi qu'une ou deux petites statues fantaisies, tels un petit bulldog blanc ou encore un nounours noir.
Tout en restant concentrée dans mes pensées maussades, j'entendis le compliment de celui-ci. Je laissais passer un minuscule remerciement, mais dont le son avait un doute sur sa longue portée, si bien que le jeune homme n'eut pas forcément entendu mes faibles paroles. Peu après, Ruben me posa une question à propos de ma machine à laver. J'étais tellement perdue dans mes pensées que je n'avais pas analysé les paroles qu'il m'avait dites et pourtant, cette question était ma foi forte idiote et dénuée d'intérêt. Néanmoins, je répondis d'un "non" plutôt simple et bref, avant de replonger dans mes pensées.

Je ne fus pas surprise de sentir une présence à côté de moi, ne m'en étant pas aperçue au premier abord. Je reçus un second compliment sur la photo que je tenais entre mes doigts. Je fis alors un deuxième remerciement d'une voix relativement basse et avec un certain ton "mou" dans mes paroles. Quelques minutes après, Ruben se remit à parler et j'écoutais alors ses paroles avant de tourner mon visage vers lui. J'essuyais à la va-vite mes yeux humides et je le regardais tristement. Me parler de la décoration de mon logis ne m'intéressait guère pour le moment. Néanmoins, il parla ensuite de musique et même qu'il savait jouer de la flûte. Je fus alors un peu plus intriguée, et je rangeais ma photo dans le petit tiroir supérieur de ma table de chevet. Une fois sa flûte en main, je me contentais d'écouter Ruben, malgré qu'il me perdait un peu dans ses explications et dans sa remontée dans le temps au travers des générations antérieures. Je commençais à m'impatienter car je voulais l'entendre jouer de cet instrument. Petite, j'avais essayé de jouer de la flûte mais je m'étais complètement ridiculisée car je ne faisais que des fausses notes; donc j'avais envie d'entendre quelqu'un savoir en jouer. Quand il me dévoila le nom de morceau qu'il allait me faire, j'eus comme l'envie soudaine de pouffer de rire tant cela n'avait rien de poétique, mais j'essayais de garder mon sérieux. Il était sur le point de jouer quand il se stoppa, me demandant même mon autorisation. Je profitais de ce moment pour m'asseoir en tailleur sur le milieu du lit, et je le regardais avec un faible sourire sur mes croissants de chair.

- Je t'en prie, montre moi tes talents de flûtiste.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Sam 28 Fév - 0:33





Aussitôt il pinça le bec de l'instrument avec ses lèvres, plaçant ses doigts sur les premières notes avant de prendre une profonde inspiration. Le torse bombé, les épaules réhaussées, les narines dilatées, Ruben s'immobilisa quelques secondes.

Une mélodie fluette vint soudainement perturber ce silence. Les doigts du rouquin parcouraient, dansaient sur toute la longueur de l'instrument, sans la moindre hésitation, libérant ainsi une musique agréable, joviale, sans fausse note. Ruben faisait preuve d'une certaine délicatesse dans ses gestes, accélérant de temps à autre la cadence, pouctuant le rythme par petit hochement de tête tandis que ses yeux restaient clos et que de petit sourire en coin venait apparaître sur ses lèvres. Quant à l'instrument, il produisait un son particulièrement clair et distinct, peut-être même incomparable aux sons d'autres flûtes.

Ruben joua durant un bon quart d'heure, sans montrer la moindre difficultés, mouvant toujours ses doigts avec aisance, lorsque la mélodie commença à s'évanouir jusqu'au silence.

Libérant l'instrument d'entre ses lèvres, Ruben se retourna vers Nylia. Le Pixie avait tout l'air d'être satisfait de sa performance , à tel point qu'il montrait une certaine fierté sur son visage, sans pour autant paraître hautain, bien au contraire, Ruben attendait qu'une chose; les appréciations de jolie blonde.

- Alors ? Ça t'as plu ? Demanda Ruben, cet air enthousiaste gravé sur son visage, fixant Nylia sans cligner des yeux. Rare était ceux que Ruben avait déçu au travers ses mélodies, alors pourquoi cela serait différent avec cette humaine ? Le rouquin était assez sûr de lui, elle ne pouvait qu'apprécier, peut-être même qu'elle allait lui en demander d'en jouer davantage. Cette idée plaisait grandement à Ruben qui était capable de jouer jusque ne plus pouvoir souffler dans cet instrument, d'ailleurs ses doigts commencèrent aussitôt à se repositionner. Et encore, ce n'est pas ma meilleur... Glissa Ruben, sans même laisser Nylia s'exprimer, pour finalement rejouer un autre morceau de flûte. Un peu plus entraînant cette fois-ci, Ruben s'en leva du rebord de lit pour déambuler à travers cette chambre en donnant quelques jeux de jambes assez étranges, mais sans pour autant manquer aux rythmes de la mélodie. Ruben semblait impossible à arrêter, lancé dans cette seconde interprétation jusqu'en oublier presque la présence de Nylia...ainsi que la présence de l'escalier.

Ruben dévala les marches, lâchant sa flûte dans sa chute et entamer quelques roulades et retomber face contre sol, les fesses en l'air. Le Pixie resta quelques instants dans cette position avant de montrer signe de vie. Il se redressa avec lenteur, une main allant masser sa nuque pour finalement se retourner devant l'escalier.

- Wao...c'est encore mieux que de descendre les plaines dans un tonneau ! S'exclama Ruben, un peu sonné, mais conservant ce sourire amusé.






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Sam 28 Fév - 18:50
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Aussitôt dit, aussitôt fait ! Ruben se mit à souffler dans son vieil instrument, et une douce mélodie vit rompre le silence qui commençait à devenir pesant. J'écoutais attentivement le jeune rouquin dont ses doigts qui parcouraient avec vivacité et souplesse la flûte, ce qui permettait de procurer une musique sans aucune fausse note ou du moins je n'en eus point l'impression. Tellement qu'il était pris dans ton morceau, Ruben secouait légèrement la tête en rythme avec la musique qu'il jouait. La scène était drôle à voir, et c'est pourquoi un petit sourire se forma sur mes croissants de chairs rosés. Je restais attentive à son morceau jusqu'à ce que son souffle cesse de traverser la flûte et qu'ainsi plus aucun son se fasse entendre. J'attendis quelques secondes et c'est sans hésité que je joignis mes mains pour les faire s'entrechoquer dans les paumes, de sorte à pouvoir l'applaudir. Après sa question pour savoir si j'ai aimé son morceau, je hochais presque immédiatement la tête avec un sourire un peu plus grand sur mes lèvres !

- C'était vraiment beau ! Jamais je n'aurai pensé que cette musique était baptisée "La mélodie du faune en rûte", dis-je avant de laisser échapper un petit rire.

Sans attendre que je termine ma phrase, Ruben se mit à jouer de nouveau un morceau. Il se mit debout et commença a gesticuler de façon assez étrange, surtout au niveau de ses jambes qui effectuaient des mouvements assez.. Indescriptibles. J'étais impressionnée de le voir bouger ainsi tout en puissant jouer de la flûte. Cette nouvelle mélodie était beaucoup plus belle que la précédente, ce qui était vrai. Je continuais d'admirer le jeune homme en plein "concerto", jusqu'au moment où il dévala sans plus attendre les escaliers de la mezzanine. J'ouvris en grand mes yeux avant de lâcher un haut et fort "Ruben !". Je me redressais aussitôt avant de m'approcher des escaliers. Je dévalais ceci à toute vitesse avant de le rejoindre en bas. J'empoignais la flûte qui était à côté de son corps écrasé comme une mouche au sol et je vins l'aider à le redresser, avec beaucoup de précaution.

- Ruben, tout va bien ? Tu ne t'es pas fait mal ? Seigneur.. Tu aurais pu te tuer ! Dieu merci tu es en vie.

J'étais soulagée que Ruben n'ait rien. Je le relevais comme je pus avant de l'installer sur le canapé en position allongée. Je le regardais alors un instant.

- Surtout, ne bouge pas ou tu risques de te faire de nouveau mal.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Dim 8 Mar - 22:41





Allongé sur le canapé, Ruben fixait le plafond d'un air amusé, celui-ci lui donner l'impression de tourner, tourner jusqu'en faire loucher les yeux. Finalement, plus de peur que de mal dans cette histoire. À vrai dire, Ruben n'en était pas vraiment à sa première chute dans un escalier, peut-être était-ce la cinquantième, voir la soixante-dixième...si ce n'est pas la centième. Toujours est-il que Ruben semblait prendre cet incident un peu plus à la légère que Nylia, celle-ci lui interdisant déjà de faire le moindre mouvement, craignant peut-être une autre chute.

Se remettant tranquillement de sa prouesse, Ruben se redressa légèrement, remarquant seulement à cet instant que quelque d'assez désagréable pulsait derrière sa tête, ses bras, son dos...comme ces horribles bosses d'un lendemain de soirée sans souvenir. Grimaçant légèrement, il retourna son attention sur Nylia, ne pouvant passer à côté de l'inquiétude que son visage dessinait.

- Hey, ça va...t'inquiète pas. Rien de cassé... Lorsqu'un craquement interrompit son discours au moment où Ruben voulu hocher la tête sur le côté. Il s'immobilisa un instant, une grimace figée, portant une main sur sa nuque afin de la masser. ...tout du moins, c'est réparé. Compléta Ruben en bougeant lentement sa tête d'un sens à un autre jusque s'assurer que tout allait bien.

Ce qui dérangeait réellement Ruben dans tout ça, c'était le fait qu'il n'avait pas pu terminer son morceau de flûte; l'escalier l'avait interrompu au moment où il allait s'attaquer au meilleur passage. Il était impensable de reprendre le morceau comme ça; non, pas question; il fallait reprendre depuis le début, sinon la musique n'aurait aucun impact d'après le Pixie.

- Heureusement, elle n'a rien... Remarqua Ruben en observant la flûte que Nylia avait récupéré en bas des marches de l'escalier, tout en examinant ses poignets en leur faisant faire quelques rotations. Si ça te dérange pas, je reprendrais un peu plus tard...c'est bête que je sois tombé à ce moment précis, tu aurais certainement adoré. Dit-il l'air embarrassé avant d'examiner le tissus qui recouvrait le canapé. Ça alors... Il échappa avant de faire une moue d'approbation et d’exécuter quelque petit sursaut pour rebondir légèrement. C'est assez confortable...je pourrais m'y endormir sans problème. Dit-il en s'allongeant à nouveau de tout son long, les bras et jambes tendus d'une part et d'autre du canapé. Quand j'aurais une maison, il m'en faudra absolument un comme ça...peut-être même deux, ou trois...ou un qui en fasse trois. S'imagina le rouquin, souriant déjà à cette idée pour finalement revenir à la réalité. Il regarda Nylia. Je peux rester ?






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mer 11 Mar - 20:59
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



J'étais partie avec vivacité dans la salle de bain afin d'attraper un petit morceau de tissu que j'avais imbibé avec de l'eau tiède. Puis, je revins avec ce petit morceau mais je m'empressais cette fois d'aller à la cuisine, me mettant sur la pointe des pieds. J'attrapais un verre dans l'un des petits meubles suspendus avant de remplir celui-ci d'eau. Je ne dis rien, essayant de garder mon calme afin de ne pas me précipiter et faire n'importe quoi, ce qui allait très certainement me retarder dans mes actions.
Une fois tout en main, je revins alors au salon pour retrouver Ruben qui était assis sur le canapé. Je me mis accroupis devant le jeune homme, lui tendant le verre d'eau avec la main qui tremblait légèrement; c'était sans aucun doute dû au stress car elle n'avait jamais été confrontée à une telle situation. Je vis que celui-ci était en pleine investigation sur ses membres -qui étaient indemnes !- et je déposais le verre sur la table basse qui était derrière moi. Mon morceau de tissu rempli d'eau n'allait donc servir à rien et je l'avais vite compris, alors je me redressais avant de repartir dans la salle de bain. Je pris le temps d'essorer le petit tissu et de le laisser sécher sur le rebord du lavabo puis, je revins à pas lents dans le salon. Je m'assis alors aux côtés du jeune rouquin, sans rien dire.

Il parlait beaucoup de sa flûte car elle n'était pas brisée, à sa grande joie et il s'excusa même de ne pas continuer tout de suite. Je portais alors mon attention sur Ruben puis, je lui répondis d'une petite voix, assez lente.

- Oh, ne t'inquiète pas. Je préfère que tu n'aies rien de cassé et que ta flûte soit endommagée plutôt que l'inverse, même si je peux comprendre que cette flûte soit vraiment précieuse pour toi.

Je gardais mon regard porté sur celui du rouquin, m'étant tue. Je l'écoutais et le regardais en pleine découverte, puisqu'il s'amusait à toucher mon canapé avant de rebondir légèrement dessus -et rebondissant moi aussi par la même occasion-. Il s'allongea de nouveau et je dus me lever, faisant les gros yeux. Je me contentais de l'écouter encore, ayant croisé les bras au niveau de ma poitrine. Puis, à sa dernière question, je fus un peu sous le choc qu'il me demande une telle chose. C'était donc pour cela qu'il restait en bas depuis quelques jours... Je lançais un faible soupir. C'est alors que je me tournais et j'allais me poster devant ma baie vitrée, le regard fixant le décor extérieur. Je ne répondis sans doute qu'après une bonne dizaine de minutes, ayant fixé le pour et le contre.

- Je veux bien... Mais à une seule condition, c'est que tu ne fasses pas n'importe quoi ici et que tu m'aides pour certaines choses. C'est d'accord ?

Je fis volte-face afin de regarder Ruben, décroisant alors les bras. Je finis par reprendre peu après.

- Un canapé n'est pas des plus confortables. Tu pourras dormir avec moi, si tu le souhaites, ce sera mieux pour ton dos et pour ton sommeil.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   


Dernière édition par Nylia Stevens le Dim 15 Mar - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Dim 15 Mar - 19:38





Ruben songea à la condition; cela ne semblait lui poser aucun problème, bien au contraire, il trouvait le "deal" assez équitable au final; être loger en échange d'un coup de main; il afficha alors une moue d'approbation. Positionnant ses mains derrière la tête, croisant ses pieds, Ruben semblait déjà prendre ses aises sur ce canapé, lorsque Nylia lui proposa un tout autre endroit pour passer la nuit.

Une proposition qui éveilla soudainement son attention; dormir avec elle ? Avait-il bien entendu ? Ruben ne savait quoi répondre dans l'immédiat, ne sachant trop s'il devait accepter, ou bien rester sur ce canapé. Il fixa Nylia un long moment avant de réfléchir plus sérieusement à cette nouvelle offre; bien que le canapé lui soit confortable, il ne pouvait ignorer la réputation qu'avait un lit pour y passer la nuit. D'ailleurs, quel était la dernière nuit dans un lit ? Essaya de se remémorer le Pixie, plus habitué à se reposer dans de petits recoins bien caché des maisons pour ne pas attirer l'attention des humains. Tout compte fait, céder au confort d'un lit ne lui paraissait pas une si mauvaise idée, même s'il devait pour cela le partager en compagnie de Nylia. Une compagnie qui, en aucun cas, le dérangeait, bien au contraire, il était toujours plus amusant de s'endormir à plusieurs, cela lui rappelait déjà quelques souvenirs d'enfance où il se retrouvait parfois à partager un même nid avec une dizaine d'autres Pixies, tous les uns par dessus les autres.

- Je suis sûr que nous allons nous amuser ! S'exclama Ruben en s'asseyant sur le rebord du canapé, fixant Nylia avec de grand yeux et un large sourire. Il semblait réellement enthousiaste à l'idée de passer quelques temps sous ce toit. Pour une fois, il n'était pas forcé de se cacher, on l'avait invité...tout du moins, il avait réussi à se faire inviter. Tu peux pas savoir comme je suis heureux... Reprit Ruben en se levant pour saisir les mains de la jeune femme, plongeant toujours son regard dans le cien et commençant à l'entraîner dans une ronde folle. Je te jure que tu ne le regretteras pas ! Il assura en continuant de tourner pour finalement lâcher Nylia et se jeter à la fenêtre pour y observer les gouttes de pluies perler sur les vitres. Ses mains généreusement appuyé contre le surface, Ruben y laissa ses traces lorsqu'il se décolla de la fenêtre pour retourner vers Nylia. Nous allons fêter ça !






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Jeu 19 Mar - 15:16
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Une fois après avoir donné ma condition à Ruben, celui-ci accepta finalement, malgré sa légère moue au visage, ce qui me fit rire. Je n'étais pas non plus du genre à lui dire de rester, mettre le souc chez moi et repartir comme si de rien n'était. Je regardais donc le jeune rouquin se mettre à l'aise. Même pas un remerciement ? Je fonçais un peu les sourcils avant de me rasseoir sur le canapé, poussant un petit soupir. C'est alors que pendant de longues minutes je n'entendis rien, mais je regardais Ruben. Il me fixait lui aussi, et nous restions tous les deux silencieux. Je ne savais trop quoi dire à ce moment là, d'où ce silence -qui me rendait de plus en plus mal à l'aise-.
Au bout d'un moment le jeune homme jeune se manifesta et me montra toute la joie qu'il avait à cet instant; vu son grand sourire qui ornait ses croissants de chairs et ses grands yeux. Il avait l'air heureux, ce garçon. A ces mots, un petit sourire vint prendre place sur mes lèvres. C'était l'une des rares fois que j'avais entendu ces quelques mots. C'est alors que le jeune homme se leva et vint prendre mes mains dans les siennes. Je me levais alors de nouveau et en le voyant me regarder ainsi, je ne pus m'empêcher de rougir doucement avant de baisser les yeux, gênée. C'est alors qu'il m'entraîna dans une ronde et je serrais plus fortement ses mains des miennes, le regardant de façon un peu plus timide.

Au bout de quelques minutes celui-ci me lâcha et je pus me rasseoir sur le canapé, ayant un peu la tête qui tournait. Ruben alla contre la vitre pour voir la pluie tomber. Fêter ça ? Je penchais ma tête sur le côté en haussant un sourcil.

- Ici..? Je n'ai pas grand chose... Mais si tu veux vraiment fêter ça, nous pouvons aller dans un bar du coin. Qu'en penses-tu ?, demandais-je timidement.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Mar 24 Mar - 19:39





Il semblait essentiel de fêter cette nouvelle collocation, peu importait l'endroit pour Ruben, il voulait seulement exprimer son enthousiasme comme il l'entendait; un bar ferait parfaitement l'affaire. Le manteau de Nylia entre les mains, Ruben s'avança déjà vers l'humaine pour le lui poser sur le dos et lui tendre au passage son sac à main.

- Ça va être super ! S'exclama Ruben, ne laissant pas le temps à Nylia de se reposer davantage, il l'entraîna vers la porte d'entrée, comme si le temps pressait.

Dire que cette fille l'avait presque menacée d'appeler la police, sous prétexte qu'il se pavanait depuis plusieurs heures devant cette immeuble. Maintenant, elle l'avait acceuillit chez-elle, sans véritable méfiance et s'apprêtait à passer avec lui le reste de la journée. Ruben aimait ce genre de bonne surprise, il aimait l'idée d'avoir une nouvelle personne avec qui partager un bout de sa vie, une personne avec qui il s'imaginait déjà s'amuser comme il le faisait avec son premier et vieille ami. Nylia semblait cependant posséder un caractère bien différent des humains que Ruben avait cotoyé jusque présent, est-ce parce qu'elle était une "fille" ? Ruben l'ignorait encore, même s'il savait que les humaines avaient quelques différences caractérielles qu'avec un humain, cependant il avait appris à ne jamais se fier aux dires et toujours vérifier les choses par lui-même. Cette sortie dans un bar serait une bonne occasion d'en apprendre un peu plus sur celle avec qui il allait partager le même toit.

- Demain, j'irais chercher quelques affaires ! Reprit Ruben, continuant de précipiter Nylia hors de l'appartement. Oh, ne t'inquiètes pas, il n'y a pas grand chose ! Il rassura, comptant déjà une bonne vingtaines d'objets et autres à rapatrier chez Nylia. Il est étrange le nombre de choses qu'il est possible d'entasser en l'espace d'un siècle et dix-neuf années; rien que d'y penser, Ruben s'annonçait déjà un lendemain bien chargé. Sans oublier de prendre une paire de clef qui traînait dans un coin, Ruben laissa Nylia sortir de l'appartement pour passer le pas de la porte et claquer aussitôt la porte derrière-lui. Je sais déjà ce que je vais prendre...un chocolat whisky ! J'adore le chocolat whisky, je pourrais me noyer dans du chocolat whisky...tu aimes le chocolat whisky ? Demanda Ruben avec cette lueur dans les yeux à chaque fois qu'il prononçait le nom de sa boisson favorite; Le Chocolat Whisky, une boisson dont raffole le Pixie depuis de nombreuses années maintenant; ce parfum, ce goût, Ruben n'a su s'en lasser.






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Mer 25 Mar - 18:02
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Je pouvais sentir toute la joie dont Ruben était rempli à l'instant présent. A peine j'eus prononcé mes derniers mots que celui-ci vint me faire enfiler mon manteau avant de me donner mon sac. Je balbutiais un petit "merci" tout timide, avec les joues rougies. Je venais à peine de rencontrer ce jeune homme qu'il me faisait déjà totalement fondre à l'intérieur. Pourtant, jamais une personne n'avait été aussi gentille avec moi et faisait en sorte que je me détende au lieu de rester constamment sur mes gardes. Avec Ruben, il fallait croire que le courant passait bien entre nous, et j'étais heureuse de remarquer que je pouvais avoir un nouvel ami; chose qui m'avait manqué pendant tant d'année. Néanmoins, je restais méfiante car je ne connaissais rien de ce jeune homme qui avait fini par débarquer chez moi, sans que je ne puisse rien dire.

- Je l'espère...!, dis-je avec les joues toujours aussi rougies sous toute cette émotion qui allait et venait en moi sans que je puisse agir sur celle-ci.

Je laissais mon nouveau colocataire m'entraîner à l'entrée, et j'eus à peine le temps d'enfiler mes chaussures qui me fit ensuite sortir de chez moi. Il me racontais en même temps qu'il devait aller chercher quelques affaires mais je l'imaginais revenir avec quatre énorme sac qui étaient plein à craquer, remplis de choses et d'autres. Je me dépêchais de fermer à clef malgré ma main un peu tremblante sous tant de précipitation. Une fois close, je me mis à descendre les marches tandis que j'étais toujours entraînée par Ruben qui était devant moi. Je l'écoutais attentivement, jusqu'à ce qu'il mentionne le fameux "chocolat whisky". Je me contentais de hocher la tête avant d'hausser les épaules légèrement.

- C'est une spécialité d'ici ? Comme je viens de New York, nous avons d'autres boissons comme le cappuccino au caramel. J'adore en commander un, surtout quand il y a pleiiiin de chantilly !, dis-je avant de rire doucement, puis je repris ensuite, et dis.. Tu pourras me faire goûter ton chocolat whisky ? Ça m'intrigue..

Une fois finalement en bas de l'immeuble, j'appuyais sur un bouton qui était près de la grande porte afin de pouvoir déverrouiller celle-ci et quitter le grand bâtiment. Cette fois, ce fut moi qui repris la main de Ruben puis je l'entraînais alors vers les rues commerçantes qui se situaient à quelques rues de là. Je le regardais avec un de mes plus beaux sourires avant de lui dire:

- Laisse moi t'amener dans un petit paradis !

Cet endroit, je le connaissais depuis peu mais j'aimais beaucoup le fréquenter. Ce café était convivial et il y avait de tout comme boissons chaudes, mais aussi froides. Les petites pâtisseries que le café vendait étaient excellentes, et je comptais t'en faire goûter une. J'espérais que tu allais aimer l'endroit tout autant que moi je l'aimais. Par contre, nous avions oublié un petit détail: la pluie qui s'abattait sur nous.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Lun 30 Mar - 1:44





Le chocolat chaud au Whisky, plus connu sous le nom « Irish Chocolate », l'un des premiers grand amour de Ruben concernant les produits humains, juste après les biscuits dont un très vieil ami avait le secret. Prenez du lait, de l'eau, du cacao en poudre, du sucre, de la crème liquide et une bonne dose de Whisky et ce n'est qu'à ce moment-là que vous obtiendrez ce dont Ruben Ferguson raffole le plus en ce monde : Le chocolat Whisky !

- C'est Irlandais ! Expliqua Ruben. C'est le père d'un très bon ami qui en faisait souvent le week-end, c'est d'ailleurs comme ça que j'ai connu ce délicieux, merveilleux, grandiose et excellent breuvage ! Depuis, je n'ai jamais cessé d'en boire à toutes les occasions ! En fait, je vivrais facilement que de ça... Il se réjouissait d'avance avant que Nylia lui demande de lui faire goûter son chocolat Whisky, ce à quoi Ruben déchanta brièvement ; il n'aimait pas vraiment partager ce genre de chose, s'était un peu comme les humains et leur brosse à dent, ou bien encore leur sous-vêtements. Ruben n'était pas prêteur, mais il essayant tant bien que mal de le devenir au fil des années. ...euh ouai, pourquoi pas ! Il grinça, imitant un sourire pour ne pas vexer Nylia, espérant que celle-ci ait oubliée une fois arrivé là-bas.

Sortant de l'immeuble, Nylia prit les devants. Ruben se laissa ainsi entraîner, amusé comme un gamin dans une partie de jeu, sans oublier la pluie qui reboostait d'effort. Il ne fallut que quelques minutes, à peine, pour qu'ils retrouvent inondé de la tête aux pieds. Un détail qui ne dérangeait aucunement Ruben, il adorait ce genre d'intempérie, à vrai dire, il les adorait toutes ; pluie, vent, neige, grêle, même à l'orage il lui avait trouvé un certain charme. Un petit coin de paradis, Ruben était impatient de connaître ça, il laissa donc Nylia le guider. Leur pas s'engouffrant dans les flaques d'eau, ne faisant qu'arroser un peu plus leur jambe.

Bientôt, ils arrivèrent. Ruben n'eut à peine le temps de regarder l'enseigne du lieu que Nylia le força déjà en rentrer à l'intérieur. Ruben dégoulinait d'eau, formant sans tarder une petite flaque sur le sol.

- C'est ça le paradis ? Il demanda, observant son environnement. L'endroit semblait effectivement agréable, calme, déjà quelques clients papotaient autour d'une table. Ruben reporta son regard sur Nylia. Pourquoi personne ne titube et se tape dessus ? Demanda t-il, comme inquiet de ces éléments manquants.






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Jeu 2 Avr - 20:49
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Tout en marchant, Ruben pouvait me raconter la provenance de cette boisson au mélange plutôt étrange et inhabituel. Grâce à lui, j'en apprenais des choses sur la région puisque j'en étais plus ou moins inculte -malgré que j'aimais apprendre des choses pas moi même !-. Ses petites "anecdotes" me faisaient rire; je le trouvais de plus en plus adorable au fond, ce jeune "inconnu".
Puis, une fois arrivés devant l'enseigne, je pénétrais les lieux. J'étais complètement trempée avec mes cheveux tous mouilles, faisant dégouliner de l'eau le long de mes habits. Je regardais Ruben qui était derrière moi et c'était exactement la même chose que moi. Ah, la pluie... J'allais prendre un bon bain en rentrant, c'était sur et certain !

A cette heure-ci, pas grand monde était présent dans le café. Le silence régnait et cela donnait une petite atmosphère plutôt douce et tranquille au lieu, sans compter le décor et le mobilier plutôt chaleureux et "cosy" de l'endroit. Puisque beaucoup de tables étaient libres, je l'entraînais sans trop tarder vers l'une d'entre elles et je m'assis ensuite afin de reposer mes pauvres jambes qui étaient toutes trempées elles aussi. Ruben s'assit face à moi et je me mis à rire à sa remarque qui pouvait être étonnante, c'était vrai. Quoi qu'un peu cliché tout de même, les bar en Irlande étaient plus ou moins connus pour le monde et la forte agitation qu'il y avait mais ici, ce n'était pas vraiment le cas.

- Ah, ça ! Ici il n'y a rien de tout ceci, sauf quand il y a des matchs de football à la télévision, et encore.. Tu.. Cet endroit ne te plaît pas ?

J'affichais une moue de frustration et de déception. Néanmoins, je ne tardais pas à me lever afin d'aller au comptoir. Je commandais au serveur présent nos deux boissons puis je payais avant de les attendre, adosser au comptoir à regarder le jeune rouquin. Je me posais beaucoup de questions encore sur lui à vrai dire car à par son nom, je ne savais pas grand chose de lui. Je ne sais même trop comment j'ai réussi à lui proposer de vivre chez moi, quelle pure folie j'ai fait ! Ces quelques pensées me firent sourire.
Puis, une fois que nos boissons furent prêtes, je pris le plateau et je remercie le serveur de son service avant de revenir à notre table. Je posais le plateau face à toi avant de venir m'asseoir à ma chaise. Je tremblais un peu à cause de la pluie qui avait fini par s'incruster dans mes vêtements. Sans plus tarder, je pris la grande tasse de cappuccino au caramel dont le dessus était recouvert d'un grand chapeau de chantilly. J'affichais un grand sourire, humant la bonne odeur de cette boisson. Puis, je reportais mon attention vers Ruben et je lui adressais un petit sourire.

- Tu.. Tu veux bien me faire goûter, s'il te plait..?

Je lui tendis alors ma tasse marron afin qu'il puisse à son tour goûter ma boisson.  


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 27/01/2015 Nombre de messages : 67 Points : 1520 On me connait sous le pseudo : littlepaddle Je porte l'avatar de : Cameron Monaghan J'ai utilisé des images de : Trumblr
J'ai : 119 ans Je travaille comme : chercheur d'emploi et vagabond Actuellement, je suis : Célibataire ♧ Citoyen d'Edimbourg depuis 1913 ♧ Compte plus d'une vingtaines d'objets dans ses effets personnels cachés aux quatre coins de la ville et aux alentours ♧ Vit discrètement d'une maison à une autre ♧ A été renvoyé d'une petite dizaine de travail, réputé bien trop maladroit ♧ Regrette une boutique d'antiquaire qui n'existe plus aujourd'hui ♧ Les ruines d'un château est l'un de ses endroits fétiches, tout comme un ancien cimetière où dansent les feux-follets ♧ Apporte une grande importance aux fêtes et célébrations ♧ Adore le chocolat chaud Whisky ♧ Le sac bandoulière qui l'accompagne dans toutes ces escapades fait preuve d'une solidité sans pareil ♧ Connaît chaque recoins de la ville et ces alentours ♧ A un sens pointu de l'orientation ♧ A toujours trouvé étrange le fait de porter des vêtements ♧ A une sainte horreur des vipères ♧ Fan d'un feuilleton télévision "Les coeurs du Connemara" ♧
Tell Me More
Got It !

Dim 12 Avr - 0:14





Tandis que Nylia s'était en allé passer commande, Ruben s'était installé à la table, observant avec de grands yeux l'environnement dans lequel il se retrouvait. Ruben paraissait déstabilisé ; comment un pub pouvait-il être aussi calme ? Où était le vieil homme avachit sur le comptoir ? Et ces humains qui se tapent dessus pour finalement trinquer ensemble ? Et celui qui chante faux ? Il y a toujours ce genre de personne dans les pubs que Ruben avait pour habitude de fréquenter. Le Pixie releva d'autres détails manquant à cet endroit, lorsqu'il sentit l'odeur du chocolat chatouiller ses narines. Il remarqua alors le retour de Nylia, un large sourire lorsque son attention se déporta sur la tasse de chocolat whisky.

- Viens par ici, toi ! S'exclama Ruben en précipitant ses mains sur la tasse pour la passer sous son nez pour humer le délicieux parfum qu'il chérissait tant. Il ferma les yeux, lorsque Nylia lui demanda de goûter. Ruben ré-ouvrit les yeux, resserrant la tasse dans ses mains, tel un aigle resserrant ses serres sur sa proie ; alors, comme ça, elle n'avait pas oubliée...

Ruben regarda Nylia, incapable de cacher l'hésitation devant laquelle il était confronté. Ruben observa à tour de rôle son chocolat Whisky, Nylia et la boisson qu'elle voulait bien lui faire goûter à son tour ; Ruben regarda plus attentivement cette tasse coiffé d'un chapeau de mousse blanche ; cela pouvait être tentant, mais plus tentant que son chocolat whisky dont chaque goutte était importante ? Importante au point d'en devenir gourmand et égoïste ? Ruben avait besoin d'un bref moment de réflexion.

D'un geste lent et presque tremblotant, Ruben avança sa tasse, un sourire pincé sur ses lèvres. Personne n'avait jusque présent eu le droit de goûter son chocolat whisky, le pixie faisait un grand effort pour ne pas revenir sur sa décision et boire sa tasse d'un coup sec. Il espérait qu'elle n'en goûte pas de trop.
En échange, il réceptionna la tasse de cappuccino. L'odeur n'était pas désagréable, délicieuse même, mais pas autant que son chocolat. Ruben était incapable de lâcher sa tasse du regard, observant Nylia l'approcher de sa bouche. Tandis qu'elle goûta ce fameux chocolat irlandais, Ruben ingurgita bien plus qu'une seule gorgée du cappuccino, à tel point que lorsqu'il s'apprêta à la reposer au centre la table...il s’aperçut qu'elle était vide.

- Je crois que j'ai bu plus vite que ce que je voulais... Dit-il avec une moustache de chantilly sous le nez. Je peux qu'en même récupérer ma tasse ? Il précipita, comme s'il craignait que Nylia le lui prenne en otage.






[/color]
Revenir en haut Aller en bas

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 18/01/2015 Nombre de messages : 98 Points : 2249 On me connait sous le pseudo : Hanae Je porte l'avatar de : Nicola Peltz DC : / J'ai utilisé des images de : Google, Tumblr, Bazzart
J'ai : 20 ans Je travaille comme : Mannequin Actuellement, je suis : Célibataire et hétérosexuelle
Tell Me More
Got It !

Lun 20 Avr - 20:22
Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu !
Ruben & Nylia.



Je vis toute la joie et l'excitation de Ruben rien qu'à avoir sa tasse de sa boisson favorite entre les mains. Je ne pus m'empêcher de sourire un peu, voyant sa bonne humeur qu'il montrait en permanence. Alors qu'il semblait être en pleine "séduction" avec sa boisson, je vins l'interrompre en lui demandant si je pouvais goûter à son breuvage qui m'était encore inconnu jusqu'à peu. Son visage marqua un signe de mécontentement et me tandis finalement sa tasse, qu'il eut du mal à me passer. J'essayais de ne rien paraître -bonne actrice que j'étais-, et je lui tandis ensuite ma tasse à mon tour. Il la pris et je ne tardais pas à prendre une petite gorgée de sa boisson chaude, afin de rapidement lui rendre et qu'ainsi il puisse apprécier son breuvage.
Le goût n'était pas mauvais, mais je devais avouer que le whisky n'était point un alcool qui m'attirait, à la base. Même coupé avec du chocolat, le goût restait assez fort et je fis une petite grimace tout en avalant cette minuscule gorgée que je lui arrachais.

Après avoir bu, j'essuyais mes croissants de chair et je regardais Ruben, en train de goûter à ma boisson. J'avais hâte moi aussi de récupérer mon cappuccino au caramel, car celui-ci allait me réchauffer un peu. Néanmoins, ceci ne se passa pas comme prévu puisqu'il m'annonça avoir bu toute ma boisson. Je fis alors les gros yeux et lui tandis sa tasse qu'il m'arracha presque simultanément des mains. Je récupérais peu après ma tasse, vide, et mon sourire disparu de mon visage. Je ne dis rien, et je me penchais sur mon sac pour regarder si j'avais un peu de monnaie en plus pour m'en payer un autre mais non. Comme j'avais beaucoup dépensé pour venir m'installer en Écosse, je faisais très attention durant un temps pour surveiller mes dépenses et ainsi mes excès. Je laissais de nouveau mon sac prendre sur l'un des "piliers" de ma chaise et je regardais Ruben qui avait l'air d'apprécier sa boisson, tant il la "chérissait".

Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit soupire. Pas un seul "merci" pour cette boisson que je lui avais offerte, et en plus de cela, il venait de me boire dans l'intégralité ma boisson alors que celui-ci se plaignait qu'on touche à la sienne. Quelle marque d'égoïsme ! Je croisais alors mes bras sur ma poitrine afin de me réchauffer un peu, et je tournais ma tête en direction de l'extérieur; de là je pouvais observer une rue commerçante complètement vide et arrosée par une forte pluie. Je ne pus alors m'empêcher de soupirer une seconde fois.
J'étais maintenant en train de me poser des questions, beaucoup de questions vis-à-vis de Ruben. Je me demandais si j'avais bien fait de le laisser venir s'installer chez moi, car, vu son égoïsme, j'avais peur qu'il se mette à s'empiffrer sans arrêt de le frigo, ou encore à faire n'importe quoi chez moi. Je regardais donc tristement par la fenêtre, restant ainsi silencieuse et surtout, très froide. J'allais remettre une grande distance entre nous, en espérant qu'il le remarque et qu'il comprenne que je ne supportais pas vraiment son attitude.


© Mzlle Alice.



   
••• ••• ••• ••• ••• •••
   
• Si la vie nous met au tapis, nous sommes les seuls
à décider si nous nous relevons ou non •  © Mzlle Alice.

   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelle idée de faire une colocation avec un inconnu ! [Ft. Ruben]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Ce que vous pouvez faire de bien avec le pokémon distribué (Evoli)
» [How To...] Faire votre propre affiche Wanted avec Photoshop.
» La perfection ce n'est pas de faire quelque chose de grand et beau, mais de faire ce que l'on fait avec grandeur et beauté
» Qui osera faire un pacte avec le diable ? -Lana-
» Nouvelle nuit avec Sylvie [PV Sylvie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Residential Area :: 231 Kerr AV-