IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Hide and Seek ♠ Clyde & Rose


Silence is a true friend who never betrays.

avatar

Rusalkia
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t395-rose-links-someone-to-hold-my-hand http://umbra-noctis.forumpro.fr/t373-rose-my-hold-shall-be-your-last-embrace
Identity Card

Je suis en ville depuis le : 31/12/2014 Nombre de messages : 918 Points : 2996 Je porte l'avatar de : Alexandra Breckenridge DC : Meredith H. Collins J'ai utilisé des images de : Pluplumes + Tumblr
J'ai : Ving cinq ans Je travaille comme : serveuse au Devil's Arm Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Mer 11 Fév - 15:46

Rose ♠ Clyde

« Hide and Seek »

La nuit était déjà bien avancée, touchant presque à sa fin. Les rues étaient désertes, et ce, même si d’ici une heure ou deux, les premiers travailleurs commenceraient à se rendre sur leur lieu de travail. Pour l’instant, la capitale écossaise était calme. Pas endormie non, car il y avait toujours un fêtard ou deux dans un coin à boire une dernière bière, fumer une dernière cigarette. Rose venait de terminer le travail. L’aube n’allait pas tarder à pointer le bout de son nez, le ciel s’éclaircissant déjà légèrement à l’est. La rusalkia marchait tranquillement, n’ayant pas même prit la peine de fermer son manteau. A quoi bon faire semblant d’être affectée par le temps hivernal alors qu’elle se réjouissait de cette fraicheur piquante, de ce froid mordant ?

La soirée avait été chargée. Nombreux avaient été ceux qui étaient venu trouver refuge entre les murs de la boite de nuit pour passer du bon temps au chaud, à l’abri des intempéries. Elle n’avait pas compté le nombre de personnes qu’elle avait servit, le nombre de verre posés sur les tables, le nombre de fois qu’elle avait du nettoyer ces dernières pour passer après un humain des plus maladroit ou qui s’en fichait totalement que quelqu’un doive ramasser son merdier après lui. Le Devil’s Arm avait été bondé durant la majorité de la nuit, et Rose serait des plus satisfaite, une fois passée la porte de son appartement, de pouvoir ôter ses bottes dont les talons pourtant modérés lui avaient meurtrie un peu les pieds et qui claquaient maintenant sur le bitume, le bruit des pas de la faë se réverbérant contre les murs en pierre ancienne. Ôter ses chaussures, ces vêtements que les humains superposaient toujours en couches d’une manière insupportable dès que la neige faisait son apparition, l’obligeant de faire de même pour ne pas dénoter . Une fois cela fait, elle se détendrait dans un bon bain, histoire de pouvoir enlever l’odeur de tous les humains qu’elle avait côtoyer dans la nuit, sueur, alcool, tabac. Elle voulait tout effacer par une odeur pure de savon, le tout agrémenté d’un bon thé bien chaud. Et alors qu’elle avançait nonchalamment dans la rue, elle ne pouvait songer à une meilleure fin de nuit pour se délasser après ses heures de travail. Juste de quoi se détendre un peu avant de se glisser entre les draps frais de son lit.

Plus que deux petits pâtés de maisons, et elle serait arrivée chez elle. Olympe serait-elle là ? elle en venait à espérait que oui. Car sans qu’elle s’en aperçoive vraiment, elle avait accéléré le pas, résistant à l’envie de se retourner pour voir si on la suivait ou non. Toute la soirée, elle avait eu l’impression qu’on l’épiait, sentant comme un regard peser sur sa nuque dès qu’elle n’y songeait plus. Et cette impression ne l’avait pas quittée depuis qu’elle était partie de la boite de nuit. En vérité, elle se sentait même plus vulnérable ainsi, seule, sans aucune de ses sœurs à proximité. Les humains, elle pouvait les gérer, sans aucuns problèmes. Quelques œillades, et le malheureux irait faire trempette dans l’estuaire pour ne pas refaire surface, vivant du moins. Mais depuis qu’elle était arrivée en ville, elle savait fort bien qu’elle n’était pas le seul gros poisson de la rivière, loin s’en faut. Il fallait compter sur les wolpertinger, les latawiec, les lycans... Et c’était sans parler des autres faës. Et comment faire comprendre à un change-peaux ou à un ange noir que sa présence vous importune ? Toujours est-il que la rouquine se sentait épiée, suivie, et qu’elle n’appréciait pas cela. Et que dans ce genre de situation, il y avait de grande chance qu’elle face quelque chose de stupide, présumant trop de ses forces ou sous estimant son adversaire dont elle ignorait tout de la nature, ne l’ayant pas vu. Ses poings se crispant, elle ralenti l’allure, juste pour savoir si elle pourrait entendre des bruits de pas derrière elle. Et elle avait beau ralentir, elle ne pu distinguer clairement autre chose que le bruit de ses talons. Maudites chaussures... S’arrêtant alors, elle osa se tourner lentement pour regarder derrière elle, son regard s’attardant dans les zones d’ombre de la rue, entre les zone de lumière artificielle créée par les lampadaires. « Qui est là ? » Sa voix lui semblait étonnamment forte dans cette rue d’apparence déserte. Par la déesse, faite que ce soit un junkie, en gentillet mignon junkie avec qui je puisse m’amuser... Et dire qu’elle était à moins de deux minutes de chez elle.


© Superno√A ; pour In Umbra Noctis


- Rose MacLean -

I am a creature of the Fey, Prepare to give your soul away
My spell is passion and it is art, My song can bind a human heart
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Lun 16 Fév - 19:14
Il était étrangement de bonne humeur, fait rare chez Clyde. On arrivait en fin d'horaire de son bureau, mais cela ne l'empêchait pas de lire un dernier dossier pour le travail. Il ne se tuerait pas à la tâche de toute manière. Lentement, le Nuckelavee fit craquer sinistrement sa nuque tandis qu'il réfléchissait. Il posa lentement le dossier sur son bureau et se redressa.

« Je vais y aller James. Tâche de ne pas tarder. »

Sa voix rauque et profonde résonna dans les lieux et l'autre avocat hocha la tête sans lever son nez du dossier. Clyde le regarda froidement quelques secondes avant de tourner les talons. Cela ne se voyait pas, mais il était excité. Il allait la voir ce soir, encore. Le faë passa sa langue rosée sur ses lèvres charnues. Il la traquait, l'observait en silence cette petite rusalkia. Elle l'intéressait énormément et ce n'était rien de le dire. Avec les semaines elle était devenue une obsession. Il avait réussi à savoir son prénom à force de harceler un de ses collègues, enfin surtout graisser sa patte. Rose. Un nom de fleur pour une femme fascinante. Plusieurs fois par semaine c'était le même jeu et il était presque déçu qu'elle ne le découvre pas, qu'elle ne devine pas qu'il était là, tapi dans l'ombre. Le jeu débuta cette soirée et il observa la serveuse qui faisait sa ronde habituelle. Il ne faisait même pas attention aux strip-teaseuses qui tournoyaient autour des barres. Pourtant il attirait les regards. Dans son costume trois pièces Armani, il donnait envie. Clyde affichait sans peine son argent durement gagné.

Il s'était battu durant soixante-dix ans pour être là où il était. Une des strip-teaseuses s'approcha de lui pour lui proposer une danse privée, elle se croyait maligne. Il leva son regard clair sur elle, la détaillant soigneusement. Elle se croyait si maligne, au-dessus de tout. Pauvre fille. Elle n'était au-dessus de rien du tout, bien loin de là. Son désir primitif de liberté le frappa de plein fouet, mais il ne réagit pas, ne cilla pas, ne montra rien. Du marbre pur. Il utilisait ses pouvoirs pour deviner ses désirs. Il continua de la fixer, désirant la mettre mal à l'aise. Il crut lire quelque chose sur son visage, du doute et elle partit sans demander quoi que ce soit. Elle était humaine, mais son instinct de survie lui avait probablement hurlé de fuir, comme d'habitude. Ils pouvaient être intelligents ces humains quand ils s'y mettaient, mine de rien. Il continua de suivre du regard Rose et enfin ce fut l'heure, l'heure de rentrer chez elle.

Alors, discrètement, comme tous les clients, il se leva et se mit à la suivre comme un vulgaire passant qui déambulait dans la ville. Elle habitait dans le quartier populaire de la ville. Lui détonnait avec son costume, mais d'un autre côté, les gens devaient se dire qu'il aurait de l'argent pour aller en boîte, mais là encore on ne l'aborda pas. Il lançait quelques regards appuyés et cela faisait reculer, c'était généralement suffisant. Les ombres se refermèrent sur le Nuckelavee, mais il n'avait pas peur du noir car il était le monstre tapi dans les ténèbres. Il n'était pas nyctalope, malheureusement. Peut-être la petite sirène s'était-elle doutée de quelque chose, car elle se retourna. Clyde sourit en voyant ses petits poings serrés tandis qu'elle demanda qui était là. Lentement, l'homme sortit de l'ombre et leva les mains pour montrer qu'il n'était pas une menace.

« Je m'excuse si je vous ai fait peur. Je me suis perdu. J'avais rendez-vous avec un ami, mais je crois que je me suis trompé de quartier. »

Pourtant, il était là depuis un moment. Mais il pouvait très bien être une tête de linotte voyons ! Ce serait tellement bien. Il fit un sourire provocateur, un brin charmeur. Ses cheveux étaient légèrement en bataille, mais c'était à cause du gel qu'il mettait. Une connerie de plus à laquelle il se pliait pour entrer dans le cadre des humains. Aaah ces humains... Ce qu'on ne ferait pas pour s'intégrer dans leur communauté. Mais ils étaient sa nourriture et c'était mieux de les chasser quand on vivait avec eux.

« Vous êtes Rose ? Je suis un habitué du devil's arm. Clyde. »

Il tendit calmement sa main comme si tout allait bien. Il ne lui voulait aucun mal, juste l'approcher. Il voulait la toucher, sentir son odeur, sa chaleur sur sa peau. Elle était belle comme seules les femmes de sa race pouvaient l'être. Elle donnait envie, mais elle était à lui, aucun homme ne l'aurait. Il l'avait décidé. Il ne lui laissait même pas le choix à sa petite faë. Il devait trouver un moyen à présent de s'introduire chez elle. Comment faire ? Il se mit à fouiller soudainement ses poches comme s'il cherchait quelque chose. Panique, peur, mais tout était faux, tout était simulé.

« Merde... Je crois que j'ai perdu mon portable. »

Marmonna-t-il comme s'il parlait à lui-même, mais suffisamment fort pour attirer la sympathie. Allait-elle l'aider ? Il était curieux de le voir tandis qu'il continuait de fouiller les poches de son long manteau.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rusalkia
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t395-rose-links-someone-to-hold-my-hand http://umbra-noctis.forumpro.fr/t373-rose-my-hold-shall-be-your-last-embrace
Identity Card

Je suis en ville depuis le : 31/12/2014 Nombre de messages : 918 Points : 2996 Je porte l'avatar de : Alexandra Breckenridge DC : Meredith H. Collins J'ai utilisé des images de : Pluplumes + Tumblr
J'ai : Ving cinq ans Je travaille comme : serveuse au Devil's Arm Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Dim 22 Fév - 21:40

Rose ♠ Clyde

« Hide and Seek »

Ses prunelles aussi limpide qu’un cours d’eau tranquille cherchait une menace, quelque chose qui pourrait expliquer cette peur irrationnelle qui prenait peu à peu possession de son être, accélérant son rythme cardiaque et respiratoire. Cela pouvait très bien s’expliquer par le fait que la jeune femme avait beau avoir reçu une seconde chance après sa noyade en devenant une rusalkia, elle n’en demeurait pas moins mortelle. Avec une plus grande espérance de vie et des capacités en plus certes, mais un jour viendrait où elle devrait tirer sa révérence. Elle n’était pas une latawiec, pas plus qu’une banshee, et elle tenait assez à sa peau pour rester sur ses gardes. Surtout qu’elle avait eut sa première expérience de mort il n’y avait pas si longtemps que cela, que ce n’était franchement pas ce qu’il y avait de plus agréable et qu’elle n’était donc pas si pressée de retenter l’expérience. En cet instant, elle aurait apprécié avoir quelqu’un avec elle, même si elle n’était pas sans défense. Olympe, Nedda, une sœur, pour être là à ses côtés au cas où, auprès d’elle qui de part sa mort récente était une nouveau née dans le monde qui était maintenant le sien.

Un mouvement attira son regard, et tout d’abord, elle ne vit que des mains levées en signe de paix, et elle le découvrit lentement à mesures que les pas de cet homme, car il s’agissait bien là d’un individu mâle, le faisait sortir de l’ombre. Laissant son regard suspicieux couler le long de sa silhouette, elle le reconnu. Enfin, si on pouvait le dire ainsi, disons qu’elle l’avait déjà vu, étant certaine de l’avoir déjà servi au Devil’s Arm une ou deux fois. Toujours est-il que son visage lui était quelque peu familier. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle baissa pour autant la garde. Non, ses sœurs lui avaient bien fait comprendre qu’il fallait se méfier, faire attention, en particulier avec certains hommes et faës. Car elle avait beau avoir vu le jour en tant que rusalkia il y a peu, on lui avait tenu un discours ou deux sur les nuckelavee. Ils étaient des faës exclusivement mâles, répugnants et qui se jouaient depuis toujours d’elles. Bref, pas des enfants de cœurs ! Même si les rusalkia étaient loin d’en être également. Rose n’avait-elle pas elle même fauché quelques vies humaines ? Même si elle-même considérait cela comme un travail d’interet général, ayant nettoyé la ville de quelques déchets marchant sur deux pattes.

« Je m'excuse si je vous ai fait peur. Je me suis perdu. J'avais rendez-vous avec un ami, mais je crois que je me suis trompé de quartier. » Cela... Elle voulait bien le croire qu’il ne soit pas dans le bon quartier ! Vu le prix que devait couter son costume, elle l’aurait plus volontiers imaginé vacant à ses affaires au beau milieu d’Old Town ! Mais s’il ne voulait pas l’effrayer, pourquoi rester plongé dans les ombres ? Ce ne serait certainement pas là qu’il allait pouvoir trouver de l’aide...D’un rat peur être et encore. Haussant l’un de ses fins sourcils d’une manière dubitative, elle le détailla encore une fois. Car il y avait un je-ne-sais-quoi qui gênait un peu la rouquine. Elle pouvait sentir qu’il était faë, ayant suffisamment pratiqué ce nouveau sens pour s’en apercevoir. Mais de quelle espèce ? Là encore, l’aide de l’une de ses sœurs eut été précieuse, car elles n’auraient pas hésité, devinant au premier coup d’œil de quelle sorte de faë il s’agissait ici. Les inconvénients d’être un bébé faë il y en avait des centaines, et ceci en était un, ne pas savoir exactement qui se tient devant vous...Mais elle n’eut même pas le temps de lui demander où il devait se rendre pour le rediriger dans la bonne direction qu’il ajoutait, lui coupant l’herbe sous le pied. « Vous êtes Rose ? Je suis un habitué du devil's arm. Clyde. » Elle acquiesça à cette question d’un simple signe de tête, n’ouvrant pas les lèvres. A quoi bon ? Il savait déjà qui elle était. Mais au moins avait-il eu la bonté de confirmer les impressions de Rose, c’était donc bien dans le club qu’elle l’avait vu. Elle observa un moment la main qu’il lui tendait, la tête légèrement penchée sur le côté comme un prédateur observerait sa proie. Bien qu’elle n’était pas bien sûre de qui pourrait chasser qui dans cette histoire. Et cela dénotait un peu, cela semblait tellement... humain ! Mais elle tendit tout de même la sienne, lentement, glissant sa paume contre celle de ce faë, inconnu pour ainsi dire. « Je me disais bien que votre visage me disais quelque chose... Enchantée. » Voix empruntée et sourire affable, parce qu’il s’agissait d’un client et que Gabriel couvrait déjà assez ses fesses. Mais après une légère pression, et elle se dépêcha de récupérer sa main, s’attendant presque à se faire dévorer par se membre pourtant dépourvu de dents. Allait-il reprendre sa route ? La laisser seule ? Bien sûr que non ! Et pourtant, Rose ne serait pas mécontente de rentrer chez elle et de se mettre au lit après les heures qu’elle venait de passer au travail. Mais il était là, à tâtonner son manteau comme s’il s‘attendait à y découvrir quelque chose qui manifestement n’y était pas. « Merde... Je crois que j'ai perdu mon portable. » Elle le regarda un instant, ne sachant pas trop comment réagir. « Vous pouvez toujours tenter de retourner au club, l’équipe de nettoyage y est encore surement ... » Pourquoi les humains avaient-ils décidés que les cabines téléphoniques devaient disparaitre ? Hum ? Car Rose n’avait vraiment pas envie de rentrer chez elle accompagnée, même si cela était on ne peut plus platonique. Elle même fouilla son manteau un moment avant de se souvenir que son portable était chez elle, en train de charger. Elle pesta un moment, levant les yeux au ciel devant ce coup du sort. Sérieusement ?! elle n’avait pas confiance, et ses sœurs lui avaient parlé de bons nombres de mâles qui ne souhaitaient pas son bien, et maintenant ? « Ou au pire... J’imagine que vous pourriez utiliser le mien, qui est chez moi... » Mais elle comptait bien le faire attendre au pied de l’immeuble, pas question qu’un homme entre chez elle !




© Superno√A ; pour In Umbra Noctis


- Rose MacLean -

I am a creature of the Fey, Prepare to give your soul away
My spell is passion and it is art, My song can bind a human heart
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Lun 2 Mar - 21:36
Elle était fraîche comme une rose et cela lui plaisait tellement. Il avait envie de la dévorer de la tête au pied et se retenait de la saliver. Elle était encore plus belle que dans ces rêves les plus fous ! Une si belle plante qui pourrait rendre fou n'importe quel homme. Il voyait son mouvement de tête prédateur et cela l'amusa. Elle était une rusalkia après tout, ce n'était pas une enfant de chœur, mais lui était plus féroce. Il se demandait si elle allait tomber dans son piège. Finalement, elle prit sa main. Une main si douce qu'il en frissonna. Il fit un sourire discret qui se voulait humble et qui cachait qui il était réellement au fond de lui. Le serpent tapi dans l'ombre prêt à mordre si on n'y prenait pas garde. On n'était jamais à l'abri de son courroux. Il se demandait si elle aussi jouait un rôle. Ce que ce serait drôle s'ils jouaient ensemble, n'est-ce pas ? Peut-être pas, mais c'était toujours bon d'y croire. Cette main quitta bientôt la sienne et il ressentit une forme de vide même s'il ne dit rien. Il se trouvait tellement proche de sa victime, il pouvait presque renifler le parfum de ses cheveux, ce serait si tentant. Mais s'il montrait son véritable visage aussi vite, elle aurait peur.

Il ne voulait pas qu'elle ait peur. Il voulait qu'elle ait confiance en lui. Certes la confiance n'était pas facile à acquérir, mais avec le temps on pouvait y arriver si on se donnait un peu de mal. La patience menait à tout et Clyde était un individu particulièrement patient quand il s'agissait d'avoir certaines choses. Il n'était pas question pour lui d'essuyer un échec. Il n'échouait jamais, normalement. Le Nuckelavee voulait voir si elle aurait pitié de lui pour son portable. Il guettait sa réaction en bon avocat qu'il était. Finalement, elle réagit et dans le bon sens, celui qu'il désirait. Têtu ? Non voyons c'était un doux euphémisme !

« L'équipe de nettoyage ? »

Il regarda sa montre. Peut-être bien y arriverait-il à temps, mais compte tenu du fait qu'il n'avait rien à trouver, cela l'embêtait et pas qu'un peu. Il pivota légèrement sur ses hanches pour regarder par-dessus son épaule comme quelqu'un qui cherchait son chemin ou tentait de se rappeler de l'itinéraire. Rien d'impossible me direz-vous, mais lui trouvait que oui. Ou du moins le personnage qu'il se construisait. Clyde Ó Mordha était un excellent avocat, mais bon il ne connaissait pas bien ce quartier, il allait se perdre voyons ! Qui aurait pitié de lui ? Cette gentille femme ? Il l'espérait bien. Le Nuckelavee n'était pas le Clyde dont il renvoyait l'image. C'était un personnage construit de toute pièce pour plaire aux humains. Il la regarda droit dans les yeux avec un léger sourire sur le coin des lèvres. Il la voyait bien fouiller ses poches. Ah, il avait de la chance ce soir, plus que d'habitude. Il l'écouta attentivement quand elle lui « proposa » d'une certaine manière d'utiliser le sien. Le Nuckelavee avait l'impression de rêver et il dut se retenir de se pincer. C'était trop beau pour être vrai ! Mais il n'allait pas dire non à une telle opportunité, au contraire.

« Ça ne vous dérange pas ? Je ne serais pas long, juste histoire d'appeler et dire à mon ami que je suis perdu. Il se débrouillera pour venir me chercher. »

Dit-il avec un bref haussement d'épaule. Il était tombé sur une Rusalkia plutôt généreuse, mais il n'allait pas s'en plaindre, tant mieux pour lui. Il attendit qu'elle ouvre la marche pour la suivre. Règle numéro un, ne jamais montrer à votre victime que vous avez une longueur d'avance sur elle, elle pourrait paniquer. Oh cela l'exciterait, mais il voulait la traquer, la piéger. Il voulait la mettre au supplice, qu'elle se demande ce qu'il se passe. Il se demandait s'il y aurait d'autres Rusalkias, mais il ne s'inquiétait pas trop, il verrait bien tôt ou tard. Les mains dans les poches, il était relativement calme, il ne se posait pas de questions. Il regarda ce petit appartement, ce cocon de chaleur. Du bois, il y en avait partout et cela lui donna l'illusion d'être dans une forêt. Clyde se sentit soudainement à l'étroit dans son enveloppe humaine, mais il prit sur lui. Prendre sa forme de centaure ne serait pas du tout convenable.

« Sympa chez vous, je peux retirer mon manteau ? »

Il ne voulait pas donner l'illusion de rester trop longtemps, quoi que cela ne le dérangerait pas des masses. Il restait tout de même sur ces gardes, se demandant si d'autres filles allaient débarquer. Dans ce cas, il serait dans de beaux draps car elles ne seraient pas aussi vulnérables que sa si belle Rose.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rusalkia
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t395-rose-links-someone-to-hold-my-hand http://umbra-noctis.forumpro.fr/t373-rose-my-hold-shall-be-your-last-embrace
Identity Card

Je suis en ville depuis le : 31/12/2014 Nombre de messages : 918 Points : 2996 Je porte l'avatar de : Alexandra Breckenridge DC : Meredith H. Collins J'ai utilisé des images de : Pluplumes + Tumblr
J'ai : Ving cinq ans Je travaille comme : serveuse au Devil's Arm Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Ven 6 Mar - 19:26

Rose ♠ Clyde

« Hide and Seek »


Elle le regarda un instant, le voyant regarder par dessus son épaule comme s’il cherchait son chemin. Il pouvait très bien être de bonne foi, mais elle restait suspicieuse. Il semblait trop perdu, trop embarrassé, il avait bien du arriver ici d’une façon ou d’une autre n’est ce pas ? Et pour ce qu’elle en savait, il aurait très bien pu la suivre depuis le night club... Mais cela ne l’empêcha pas de fouiller ses poche à la recherche de son propre téléphone pour en finir avec cette histoire. En vain. C’est pourquoi elle lui proposa de la suivre jusqu’à son appartement. Est-ce qu’elle l’invitait chez elle ? Certainement pas, elle comptait bien le faire attendre dehors en attendant qu’elle aille chercher son portable. Et puis, ne venait-il pas de lui dire lui même qu’il ne serait pas long, juste le temps d’un coup de fil à son ami pour que ce dernier vienne le chercher ? Devenait-elle parano ? Peut être, mais ses sœurs lui avaient suffisamment parler de certains faë et des hommes en général pour qu’elle reste sur ses gardes. Elle n’était plus cette jeune femme insouciante et si sociable, plus maintenant. Andrew avait tuée cette dernière aussi surement que celui qui l’avait effrayée à un tel point qu’elle avait trébuché et était tombée dans l’eau. Elle le regarda une seconde assez pour voir son haussement d’épaule. « Par là... » Ajouta-t-elle avec un signe de tête dans la direction à emprunter. Les mains dans les poches, elle se remit en marche doucement, ne voulant pas l’avoir dans son dos. Elle voulait pouvoir garder un œil sur lui, même si ce n’était que du coin de l’œil. Ses talons claquant de nouveau sur le bitume à un rythme régulier, elle garda le silence, se contentant de marcher doucement pour ne pas dépasser son invité surprise. Dans ses poches, ses mains étaient légèrement moites, nerveuse ? Oui elle l’était. Elle savait qu’il était faë mais pas de quel type, et elle ne savait pas non plus à quoi il jouait ou bien même s’il pouvait tout simplement être véritablement perdu.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au pied de son immeuble. Une de ses mains, toujours dans les poches, jouait distraitement avec ses clés. Et durant une seconde, Rose pria pour qu’Olympe soit, là. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais elle ne voulait pas être seule avec lui chez elle. Elle avait beau l’avoir elle même convié à venir, être seul avec un homme qu’elle ne connaissait pas, elle n’aimait pas. Tous les autres, aussi bien Théo, que Nathaniel ou Justin, elle avait apprit à les connaître, dehors, dans un lieu public. Et maintenant elle tenait franchement à certains et appréciait les autres et n’aurait eu aucun soucis à les inviter chez elle. Mais lui ? elle avait du le croiser une fois et c’était la première fois qu’elle parlait véritablement avec lui. Donc oui, elle était loin d’être vraiment à l’aise. Sortant ses clés de la porte, elle s’approcha de cette dernière et la déverrouilla. Passant le pas de la porte, elle allait se retourner et lui dire de l’attendre ici, mais il avait déjà avancé. Que pouvait-elle faire ? Lui fermer la porte dessus quitte à lui coincer un bout de son anatomie ? Elle haussa l’un de ses sourcils et le détailla un instant avant de soupirer et de se retourner pour gravir les escaliers jusqu’à son palier. Au pire, elle pourrait très bien se débarrasser de lui, même si ce n’était vraiment pas ce qu’elle avait prévu pour la fin de sa nuit...Et si la situation était pire que prévue, imaginons qu’il s’agisse d’un nuckelavee, elle avait des algues chez elle qu’elle pouvait toujours bruler... Et puis, elle savait fort bien que nul en ce bas monde n’est réellement immortel, pas même les latawiecs, donc nul besoin de faire une montagne de toute cette histoire, n’est ce pas ? Ouvrant la porte de son appartement, elle la laissa ouverte derrière elle, déposant les clés sur un comptoir avant d’ôter sa veste. Elle ne se retourna pas vers lui, allant directement chercher son téléphone. Elle essayer de ne pas penser au fait qu’un inconnu était en train d’observer son intérieur, son chez elle, ce qui l’aurait franchement mise dans une situation inconfortable. Non, le portable en main, elle revint vers lui d’un pas énergique. Et alors qu’il lui demandait si lui aussi pouvait ôter sa veste, elle se contenta de lui tendre son téléphone portable. Elle était lasse, voulait se couler un bon bain et se détendre, pas faire du baby sitting de faë perdu... « Sans vouloir paraitre impolie, j’ai eu une longue journée et une longue nuit... » Car elle venait de terminer le travail, et ne rêvait de rien de plus que de se glisser sous ses draps frais. Et comme pour souligner ses paroles, elle alla se glisser dans son fauteuil préféré après lui avoir donné son téléphone.






© Superno√A ; pour In Umbra Noctis


- Rose MacLean -

I am a creature of the Fey, Prepare to give your soul away
My spell is passion and it is art, My song can bind a human heart
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Ven 13 Mar - 21:35
Elle ne semblait pas d'une humeur excellente. Clyde se dit qu'il ne fallait pas la prendre avec des pincettes et cela l'emmerdait profondément. Il retira tout de même sa veste même si elle ne l'y autorisa pas. Ou plutôt, elle ne répondit pas. Elle n'était même pas polie dis donc ! Il attrapa le téléphone et observa sa tête. Elle semblait tellement blasée et fatiguée. Peut-être se trompait-il sur ses intentions, bien entendu. Mais le Nuckelavee était quasi sûr qu'il emmerdait. Cela le vexait d'une manière à laquelle il ne se serait pas attendu. Elle lui signifiait bien son ennui et l'envie qu'il dégage au plus vite. Il continua de la toiser quelques secondes avant de composer un numéro et de porter le téléphone à son oreille. Une sonnerie retentit dans le vide, une seconde, une troisième, mais rien, aucune réponse. Le numéro qu'il appelait était celui de son bureau, normal que personne ne réponde. Il raccrocha simplement et lui tendit l'appareil.

« Personne, je suis bien au regret de vous le dire. »

Une lueur mauvaise alluma son regard, mais il l'étouffa bien vite, tentant de ne pas se fatiguer là-dessus. Il la voulait, mais parfois il fallait savoir faire la cour à ce genre de dame. Faire la cour qu'est-ce que cela signifiait encore ? Être le pantin de ces femmes libérées et indépendantes qui exigeaient que les messieurs soient à leurs pieds ? La bonne blague ! A soixante-dix ans, il en avait vu passer des révolutionnaires, des féministes qui militaient pour les droits de la femme. Mais il n'y avait rien de plus ancestral qu'un faë. La révolution ? Cela ne lui parlait pas du tout. Il restait dans le très vieux schéma que pour avoir une descendance, il allait devoir séduire une Rusalkia. Clyde ne s'approcha pas de Rose, restant légèrement en retrait pour qu'elle ne se sente pas en danger chose difficile à faire le concernant. En effet, il avait tendance à tomber très vite dans le schéma du dangereux prédateur qui veut te dévorer tout cru pour son repas. Même s'il fallait bien avouer qu'il arrivait à user de temps en temps de son charisme, mais ce n'était pas chose aisée.

« Je ne voulais pas vous importuner. Je vais repartir chez moi. Vous avez dû avoir une journée difficile. »

Calmement, il attrapa sa veste qu'il enfila sans pour autant la fermer, attendant une réponse de la part de cette femme. Elle lui plaisait, il y avait quelque chose de frais chez elle, d’enivrant. Il voulait tellement rester pour pouvoir l'observer. Sauf qu'elle semblait tout de même avoir du tempérament et il n'appréciait que très moyennement cela. Mais il ne comptait pas se laisser faire. Il tendit la main et reprit le téléphone qu'il avait délaissé pour composer un autre numéro. Il la fixa droit dans les yeux tandis que la sonnerie retentit dans le vide. Enfin une voix masculine répondit.

« Oui je m'excuse de te déranger, mais je me suis perdu dans... Jupiper Green, hein ? Oui peut-être bien Juniper plutôt... Ça ne te dérange pas de venir me chercher ? Merci c'est gentil. »

Il raccrocha calmement et cette fois-ci rendit définitivement le téléphone.

« Il devrait arriver dans une petite demi-heure. »

Il ne mentait pas en disant que quelqu'un allait réellement venir le chercher. Il s'en sortait par une courbette élégante. Il avait donc une demi-heure à tuer avant l'arrivée de son ami. Tuer n'était pas le terme qui convenait, il était plutôt là pour observer Rose en toute discrétion, chose peu aisée à faire bien entendu. Clyde s'était assis naturellement et avait déposa sa cheville droite sur sa jambe gauche, entourant le tout de sa grosse main gauche. Qui plus est, il n'avait même pas retiré son manteau. Le Nuckelavee avait tout de même du mal à sortir quelque chose d'intelligent pour le coup. Il préférait réfléchir et ne pas trop s'emballer. Silencieux par nature.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rusalkia
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t395-rose-links-someone-to-hold-my-hand http://umbra-noctis.forumpro.fr/t373-rose-my-hold-shall-be-your-last-embrace
Identity Card

Je suis en ville depuis le : 31/12/2014 Nombre de messages : 918 Points : 2996 Je porte l'avatar de : Alexandra Breckenridge DC : Meredith H. Collins J'ai utilisé des images de : Pluplumes + Tumblr
J'ai : Ving cinq ans Je travaille comme : serveuse au Devil's Arm Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Sam 21 Mar - 23:42

Rose ♠ Clyde

« Hide and Seek »


Rose gardait le regard dans le vide, pouvant presque deviner la tonalité en train de sonner dans le vide puisqu’il ne prenait pas la parole. Il aurait été certes bien plus courtois de rester debout à attendre qu’il contacte la personne qu’il essayait vainement de joindre en l’occurrence, mais la nuit avait été longue, elle était restée debout des heures durant, et n’avait pas franchement envie de satisfaire aux normes sociales en restant debout alors que son fauteuil si moelleux lui tendait les bras d’une façon si tentante. Pour être honnête, elle n’avait même pas envie de s’assoir correctement, de faire semblant. Faire semblant c’était bon pour les humains, et encore, à cette heure des plus tardive ou des plus matinale en fonction du point de vue que vous optiez, la plupart ne se serait pas encombrer de cela non plus. Alors elle était là, ses membres se relâchant comme celle d’une amante dans les bras de son bien aimé après la délivrance finale. Elle songea pendant une seconde que normalement, en cet instant, elle aurait dû être en train de se faire couler un bon bain pour s’arracher aux odeurs du club, une tasse de thé bien chaude attendant sagement sur l’un des rebords de la baignoire.

Elle dédaigna enfin reposer son regard sur lui alors qu’il lui signifiait de manière on ne peut plus courtoise qu’il l’avait pas réussi à joindre la personne qu’il avait tenté d’appeler. Elle aurait pu soupirer, râler, mais n’en fit rien, se contentant de garder le silence. Que voulait-il qu’elle réponde à cela ? Elle n’allait tout de même pas lui proposer de passer le reste de la nuit ici. Car lui avait peut être passé la nuit au club, mais elle y avait été pour travailler, et cela faisait une montagne de différences. Elle allait être sur le point de lui conseiller d’appeler une compagnie de taxis, après tout, si il y avait des personnes prête à sillonner les rues d’Edimbourg à cette heure abusive, ce serait bien un taxi. Mais en le regardant de plus prêt elle se demanda s’il n’était pas de ceux qui rechignait à prendre les mêmes transports que le commun des mortels, imaginant presque déjà ses lèvres dessiner une moue de dégout, ce qui la fit sourire doucement d’un air mutin. Elle-même avait toujours fait partie de cette classe moyenne, modeste. Jamais elle n’avait rêvé du train de vie que pouvait avoir Idess ou bien ce Clyde qui se tenait dans son appartement, son costume valant sans doute plus d’un mois de salaire. De toute manière, elle ne put lui soumettre son idée puisqu’il ajouta directement, parlant de rentrer chez lui. Et c’est à cet instant que sa suspicion refit surface. N’était-il pas perdu ? Comment ferait-il pour rentrer chez lui ? Il était déjà en train de repasser sa veste, désolé semble-t-il de la déranger. Mais était-ce vraiment le cas ? Elle ne savait pas sur quel pied danser avec lui, et elle venait tout juste de le rencontrer.

Elle se redressa doucement, s’apprêtant à se lever pour le raccompagner à la porte lorsqu’il reprit son portable qu’il avait déposé après son coup de téléphone infructueux. Cela, elle ne s’y était pas attendue. Il avait eu l’air d’être sur le point de partir et voilà qu’il discutait avec quelqu’un. Lorsqu’il eut l’air de douter du nom du quartier, elle acquiesça d’un signe de tête. Il ne dit que cela a son interlocuteur avant de raccrocher de nouveau et de remettre le téléphone à sa place. Avant de lui signifier qu’il avait une demi-heure à attendre. Trente minutes. Adieu le bain, elle prendrait une douche et encore…elle l’observa en silence alors qu’il prenait place dans l’un de ses fauteuils. C’était étrange, jamais elle n’avait eu ce genre d’instinct territorial, et pourtant, elle avait envie de signifier que tout ceci était à elle, bien à elle. Peut-être était-ce dû à la nonchalance avec laquelle il s’installait chez elle, elle n’aurait su le dire. Et pourtant, ce petit jeu allait encore durer. Se relevant lentement, elle le toisa une seconde avant de lui demander le plus poliment du monde. « Du thé ? » A la fin de sa question, elle se dirigea vers le petit coin cuisine qui était dans la même pièce, étant certaine de pouvoir entendre sa réponse.

Prenant une de ses théières en mains, elle fit couler l’eau du robinet. « Votre ami va vous rappeler sur mon portable pour avoir le nom de la rue ? » Ajouta-t-elle en posant la théière sur le feu histoire de faire chauffer l’eau. Car elle n’aimerait pas avoir à poireauter une heure ou deux parce que le chauffeur de monsieur s’était perdu, mais au moins aurait-elle son thé…






© Superno√A ; pour In Umbra Noctis


- Rose MacLean -

I am a creature of the Fey, Prepare to give your soul away
My spell is passion and it is art, My song can bind a human heart
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Dim 29 Mar - 16:52
Plus le temps passait et plus le Nuckelavee ressentait une sensation étrange de bien-être en voyant l'endroit qu'il occupait. Il avait enfin réussi à envahir l'espace vital de la Rusalkia même s'il voyait bien qu'elle n'était pas contente. En avait-il quelque chose à faire ? Pas vraiment. Il préférait se prélasser dans son canapé. Clyde ne sentait pas la douleur tendre ses muscles, il jubilait bien trop même s'il n'affichait rien sur son visage. Extérieurement, il semblait détaché de tout, complètement dans sa bulle.

« Oui je veux bien, merci. »

Dit-il tout en la regardant fuir dans la cuisine. Visiblement elle semblait vouloir mettre de l'espace entre lui et elle, ou alors il imaginait des choses. Clyde promena son regard sur les lieux, tentant de capter des choses intimes, mais rien ne lui sautait aux yeux. Il se demandait si elle habitait avec quelqu'un, cela aurait le don de le contrarier. Quand elle refit surface et lui posa une question, le Nuckelavee resta sans voix. Il était vrai qu'il n'avait pas précisé le numéro et son collègue n'avait même pas eu la bonté de réagir. Ce crétin devait penser qu'il avait son portable sur lui, ce qui n'était pas le cas même si Clyde profitait de la situation pour s'infiltrer chez quelqu'un. Le faë grommela bien bas, une sorte de grondement d'ours mal-léché qui se rendait compte qu'il avait merdé d'A à Z.

« Je suppose... Il ne m'a rien demandé. Et je pense que la rue est grande ? »

C'était probablement le cas. L'idée même de devoir attendre dans le froid ne le réjouissait pas des masses. Au contraire, cela le foutait en rogne. Le Nuckelavee se massa la nuque, furieux même s'il tentait de se contenir. Il pourrait s'amuser à rappeler son ami/collègue, mais il perdrait du temps avec au lieu d'en passer avec Rose. Il était bien conscient que s'incruster chez quelqu'un ainsi n'était pas l'idée du siècle, cela pouvait faire tellement peur. Mais à cet instant il s'en fichait de faire peur. Son regard s'attarda sur cette silhouette et cette gueule particulière. Elle ne semblait pas être une femme facile, au contraire, elle devait donner du fil à retordre, il en était convaincu. Mais il n'y avait rien de mieux pour chasser qu'une proie qui vous résistait. Elle ne serait que plus succulente quand elle lui céderait. Clyde partait du principe que tôt ou tard, il gagnerait sur tout le reste. Au moins dans son malheur, il gagnait un thé même s'il avait un goût prononcé pour le café amer et corsé. Mais on ne pouvait pas tout avoir dans la vie, bien entendu. Il fallait être patient.

« Il rappellera, s'il est intelligent. Et vous ? Vous vivez seule ? Je ne voudrais pas déranger un colocataire ou votre copain. »

Rien de pire qu'un rival masculin qui pourrait surgir et le foutre dehors. Clyde imaginait le pire, mais cela l'excitait. Il adorait chercher la bagarre. Sous ses airs d'homme soigné dans son costume chic, il n'était qu'une bête sauvage qui assumait complètement ce qu'elle était. A une époque, il aurait espéré changer, ne pas être comme son géniteur. Mais force était de constater qu'il était exactement comme lui. Il était son reflet et ne pouvait rien y faire. De toute manière, il ne voulait plus rien faire pour changer. C'était son instinct Nuckelavee qui le poussait à s'intéresser à Rose, car elle était une Rusalkia et que c'était la seule manière de se reproduire. Il n'était pas tant que cela intéressé à l'idée d'avoir une descendance, mais il savait que tôt ou tard cela se présenterait à lui. Clyde serait probablement un père aussi affreux que le sien l'avait été, mais il ne pouvait rien faire contre, c'était ainsi. Le faë entendit la bouilloire siffler, mais ne bougea pas d'un seul millimètre. Il n'était pas le genre à se déplacer pour servir les autres, tout de même machiste sur les bords.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rusalkia
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t395-rose-links-someone-to-hold-my-hand http://umbra-noctis.forumpro.fr/t373-rose-my-hold-shall-be-your-last-embrace
Identity Card

Je suis en ville depuis le : 31/12/2014 Nombre de messages : 918 Points : 2996 Je porte l'avatar de : Alexandra Breckenridge DC : Meredith H. Collins J'ai utilisé des images de : Pluplumes + Tumblr
J'ai : Ving cinq ans Je travaille comme : serveuse au Devil's Arm Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Dim 5 Avr - 20:04

Rose ♠ Clyde

« Hide and Seek »



L’eau une fois chaude, elle versa cette dernière dans la théière qu’elle avait préparé a cet effet. Elle déposa l’eau et deux mugs vides sur un plateau ainsi que des sachets de thé au jasmin. S’il n’aimait pas cela ? elle s’en fichait pas mal. Elle n’avait rien d’autre de toute façon à lui proposer, donc soit il allait boire le thé, soit de l’eau chaude, pour le peu que la rusalkia s’en préoccupait. Elle n’avait de toute façon pas prévu de recevoir qui que ce soit, alors il devrait se contenter de ce qu’elle avait en stock. Prenant le plateau en main, elle revint sur ses pas, se rapprochant de ce faë inconnu dont elle ignorait tout de la nature. Elle l’entendit grommeler un peu alors qu’elle reposait le plateau sur la tasse basse pour ensuite glisser les sachets de thé dans les tasses avant d’y faire couler de l’eau brulante. Se courbant elle déposa une tasse devant Clyde avant de se saisir de la sienne et de se rassoir à sa place, un sourire satisfait aux lèvres. D’une parce qu’elle avait enfin sa tasse de thé bien chaude entre les mains, et ensuite, parce qu’elle avait l’impression d’avoir récupéré une partie de contrôle, chose qu’elle n’avait pas eu depuis qu’elle avait croisé cet homme brun.

Et quand elle l’entendit confirmer ces soupçons, elle se retint de glousser doucement, se contentant de sentir le parfums exhalé par son thé qui infusait encore. « Ce n’est pas peu dire. » Ils étaient dans la capitale écossaise tout de même, pas un petit bourg de campagne perdu dans les Highlands n’ayant qu’une seule rue principale. A quoi c’était-il attendu ? S’en était presque à croire qu’il venait d’arriver en ville pour la première fois de sa vie,et ce , malgré ce que son costume couteux laissait supposer. « Peu de chance qu’il ou elle vous retrouve sans l’adresse exacte. » Or, elle aimerait bien pouvoir se délasser dans un bain bien chaud, chose qu’elle ne pouvait faire alors qu’il était ici. Elle n’avait pas envie de le perdre de vue, craignant ce qu’il pourrait faire lâcher dans l’intimité de son appartement sans un œil aux aguets pour le surveiller. Levant sa tasse jusqu’à ses lèvres, elle gouta son thé pour savoir s’il avait infusé, observant son visiteur d’un regard acéré au travers de la fumée qui se dégageait de sa tasse.

« Il rappellera, s'il est intelligent. Et vous ? Vous vivez seule ? Je ne voudrais pas déranger un colocataire ou votre copain. » Elle faillit s’étouffer avec la gorgée qu’elle venait de prendre en entendant ces mots. Il ne manquait pas de toupet celui là de toute évidence ! Elle espérait bien qu’il allait rappeler son ami... Il était tellement curieux que cela en devenait presque indésirable. Elle le regarda une seconde, digérant cela durant quelques secondes. Ils venaient de se rencontrer et il passait déjà aux questions indiscrètes à peine déguisées ?! Il allait vite en besogne celui là ! « Une colocataire. » Sa voix claqua plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu, mais il l’avait prise pas surprise et elle n’aimait vraiment pas cela outre mesure. Et puis, peut être serait-il plus sage en apprenant que quelqu’un risquait d’arriver à l’improviste. « Elle n’est pas là pour le moment, je ne sais pas quand elle rentre... » L’allusion était à peine voilée, elle n’était pas seule, n’était pas une proie facile. C’était l’une des premières choses que sa mère lui avait apprit lorsque la petite fille qu’elle était alors sortait seule, toujours prétendre que quelqu’un va arriver pour vous, que vous n’êtes pas seule, sans protection, même si là, en l’occurrence, c’était vrai.

« Comment est le thé ? » Demanda-t-elle d’une voix innocente, changeant délibérément de sujet.






© Superno√A ; pour In Umbra Noctis


- Rose MacLean -

I am a creature of the Fey, Prepare to give your soul away
My spell is passion and it is art, My song can bind a human heart
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Dim 12 Avr - 22:26
Elle lui apporta finalement son thé et Clyde coinça en silence la tasse entre ses mains avant d'en boire calmement une gorgée. Le jasmin avait un goût particulier sur sa langue, mais il ne dit rien et en profita, tout simplement. Un tressaillement courut le long de son échine, pensif. Elle était entrain de lui prendre la tête avec son histoire d'adresse.

« Très bien, rappelez-moi votre adresse dans ce cas. Je peux reprendre votre téléphone ? »

Il parlait d'une voix extrêmement calme pour quelqu'un qui perdait évidemment son sang-froid. Il en avait marre et ce n'était rien de le dire. Elle lui prenait la tête comme personne. N'avait-elle que cela à faire de sa vie pour paraître aussi chiante, hein ? Il n'en savait trop rien, mais il se demandait bien combien de temps tiendrait encore sa patience, probablement pas grand chose. Il rongeait sûrement, mais progressivement son frein. A la place, le Nuckelavee décida de se défouler sur elle sans aucune pitié. Il aimait bien titiller et il ne se gênait pas pour le faire. Pourquoi se gênerait-il alors qu'il avait la nette impression qu'elle faisait tout pour le rendre chèvre. Elle n'était pas Rusalkia pour rien celle-ci, c'était évident. Il crut qu'elle s'étouffait dans son breuvage quand il osa lui poser une question, mais il n'émit pas le doute sur la question, il resta maître de lui-même, toujours autant amusé et ce n'était rien de le dire. Son regard brillait de malice, mais il tenta de le masquer rapidement. Il ne voulait pas qu'elle le remarque plus que raison et se pose des questions. Clyde devait suffisamment lutter pour rester présent ici. Il avait comme la nette impression qu'elle le jetterait volontiers dehors.

Bien entendu, il devait se tromper, ou pas. Il n'en savait rien et d'un autre côté ce n'était pas la morale qui allait l'étouffer pour le coup. Pourquoi faire, hein ? Cela ne servait à rien du tout. Il l'écouta et apprit ainsi qu'elle avait une colocataire et qu'elle ignorait quand elle rentrait. Il en prit soigneusement note, se disant qu'elle devait le menacer d'une quelconque manière, mais il décida de ne pas y faire attention. Pourquoi faire ? Tant qu'elle ne le chassait pas clairement, il ne se sentirait pas en danger, tout simplement. Le danger ne venait que quand on l'exprimait clairement. Pour l'instant, il était extrêmement calme et tentait d'observer au maximum les lieux. Il y avait forcément quelque chose qui allait attirer son attention. Ou tout du moins il voulait se souvenir à quoi cela ressemblait. Ainsi, il ne fantasmerait que mieux sur sa magnifique Rose. Sa question sur le thé ne manqua pas de le faire sourire.

« Mon avis vous intéresse-t-il vraiment ou me faites-vous la conversation en attendant mon ami ? »

Elle n'était pas aussi bien qu'il se l'était imaginée. Il l'avait fantasmée durant des semaines, l'avait observée, mais elle était différente de son imaginaire.

« Sincèrement, il n'est pas bon, mais on ne peut pas tout avoir j'imagine. »

Non, ce n'était assurément pas le cas tandis qu'il la défiait du regard, amusé. Il attendait de voir, clairement, comment elle allait réagir. Allait-elle bondir hors de son siège face à son défi, le jeter dehors dans le froid ? Il se demandait si elle vivait ici avec une sœur Rusalkia. Si c'était le cas, il avait intérêt à se dépêcher de dégager vite fait bien fait. Une ancienne saura le repérer et s'en prendre à lui. Il avala une grande gorgée de son breuvage avant de se redresser.

« Je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps, vous devez en avoir assez de moi. »

Il la défiait, encore et il s'en amusait. Même si elle n'était pas aussi parfaite que ses fantasmes. Mais ce n'était pas grave. Il comptait la modifier et il ne voyait pas pourquoi il échouerait. Il était convaincu de pouvoir réussir son pari fou.


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rusalkia
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t395-rose-links-someone-to-hold-my-hand http://umbra-noctis.forumpro.fr/t373-rose-my-hold-shall-be-your-last-embrace
Identity Card

Je suis en ville depuis le : 31/12/2014 Nombre de messages : 918 Points : 2996 Je porte l'avatar de : Alexandra Breckenridge DC : Meredith H. Collins J'ai utilisé des images de : Pluplumes + Tumblr
J'ai : Ving cinq ans Je travaille comme : serveuse au Devil's Arm Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Lun 11 Mai - 23:46

Rose ♠ Clyde

« Hide and Seek »




Le faire tourner en bourrique au sujet de l’adresse était agréable. Mais en même temps à quoi s’attendait-il sérieusement ? Il ne semblait pas faire tout ce qui aurait été nécessaire pour qu’on vienne le chercher. Or, il n’était pas chez lui, et elle n’allait tout de même pas lui dérouler le tapis rouge pour ses beaux yeux, manquerait plus que ça. Elle avait déjà accepté de lui donner un coup de main, et elle s’était trouvée on ne peut plus généreuse sur ce coup là, lui proposant de passer un coup de fil, comme un prisonnier qui pourrait contacter son avocat... « Très bien, rappelez-moi votre adresse dans ce cas. Je peux reprendre votre téléphone ? » C’est avec un effort intense que la rusalkia réussi a se contenir de se face palmer devant son invité. Non mais il était sérieux ? il n’avait même pas fait attention où il se trouvait ? C’était soit très naïf ou bien très arrogant de sa part. Et en ayant un aperçu du personnage, elle penchait sérieusement vers la seconde possibilité. Car il respirait la suffisance et la confiance en soi, peut être même un peu trop. Il ne savait rien d’elle. Et il avait beau partager sa nature de faë, il ne savait pas sur qui il était tombé.

« 435 Murrayburn Gardens » Se contenta-t-elle de lui rappeler en faisant glisser son portable sur le bois de la table pour qu’il arrive non loin du brun. Accord tacite pour qu’il utilise de nouveau son téléphone. Elle aurait pu râler au sujet de son forfait, mais si elle voulait le voir déguerpir le plus vite possible, il fallait que son chauffeur vienne le chercher. Et pour cela, il devait utiliser son téléphone, un mal pour un bien en quelque sorte.
Après cet interlude il fallut que ce rustre lui demande avec qui elle vivait, et cette intrusion dans sa vie privée la mit franchement mal à l’aise, même si elle répondit sans détours. Après tout, elle ne disait que la vérité, et si cela ne lui plaisait pas, c’était son problème, pas le sien. Mais Rose voulu se montrer courtoise, et par la même occasion en profita pour changer de sujet et partir sur une discussion tout ce qu’il y avait de plus banal, le thé. « Mon avis vous intéresse-t-il vraiment ou me faites-vous la conversation en attendant mon ami ? » Arquant l’un de ses fins sourcils roux, elle le considéra un instant. « Vous voulez vraiment entendre la réponse ? » Répondit-elle, une intonation sarcastique dans la voix alors qu’elle reportait sa tasse a ses lèvres.

« Sincèrement, il n'est pas bon, mais on ne peut pas tout avoir j'imagine. » Fronçant les sourcils, Rose le détailla un instant. Il ne s’encombrait pas des usages de politesse celui-là ! Et plus les minutes avançaient, plus Rose craignait d’avoir invité l’un de ces nuckelavee chez elle, et cette simple possibilité lui hérissait le poil et faisait bouillir cette colère qui ne la quittait jamais réellement depuis qu’elle était devenue une faë. Sauf quand elle était avec ses soeurs, ou avec Nathaniel, mais c’était une autre histoire. « Oui... J’imagine » grogna-t-elle plus pour elle même qu’autre chose. Elle se retenait à grand peine de se lever et de le foutre à la porte dans autre procès. Car il se fichait ouvertement d’elle là, et elle n’était vraiment pas d’humeur à jouer a ce genre de jeux alors qu’elle avait sa nuit de travail dans les pattes. Ses mains se serrèrent autour de sa tasse, et elle aurait préféré avoir la gorge de cet importun entre ses doigts à la place, sentir son larynx céder sous la pression de ses mains aurait été un calmant des plus agréable, tout comme lui arracher les yeux et les lui faire ingérer.  Elle le regarda se redresser alors qu’elle se demandait encore si elle allait le hacher menu ou non. « Je ne voudrais pas vous déranger plus longtemps, vous devez en avoir assez de moi. » Ayant du mal à se contenir, et a rester assise, elle le dévisagea froidement. « Vous savez où est la sortie. » Sa voix était sèche, et la jointures de ses doigts blanches de serrer autant la porcelaine sans la briser. Elle se contenterait juste de fermer le verrou derrière lui, c’est tout .





© Superno√A ; pour In Umbra Noctis


- Rose MacLean -

I am a creature of the Fey, Prepare to give your soul away
My spell is passion and it is art, My song can bind a human heart
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nuckelavee
Voir le profil de l'utilisateur http://umbra-noctis.forumpro.fr/t715-j-ai-pas-d-amis-mais-je-veux-bien-de-la-nourriture-clyde#21742 http://umbra-noctis.forumpro.fr/t708-clyde-adam-o-mordha-je-suis-ton-pire-cauchemar http://umbra-noctis.forumpro.fr/t716-viens-qu-on-s-amuse-ou-pas-clyde#21744
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 123 Points : 1925 On me connait sous le pseudo : Nienna Je porte l'avatar de : James McAvoy J'ai utilisé des images de : Shiya
J'ai : 70 ans Je travaille comme : Avocat Actuellement, je suis : Célibataire
Tell Me More
Got It !

Sam 16 Mai - 18:12
Clyde attrapa calmement le téléphone qu'elle lui lança, comme si tout allait bien tandis qu'il composa le numéro de son ami et portait l'appareil électronique à son oreille. La sonnerie retentit deux fois avant qu'une voix grave ne lui réponde et qu'il débita rapidement l'adresse. Il entendit son collègue et ami jurer au bout avant de dire qu'il devait rebrousser chemin, mais qu'il serait là dans dix minutes. C'était amplement suffisant. L'avocat raccrocha et fit glisser l'appareil vers Rose, mais cette fois-ci, pas un merci. Le faë l'étudiait sévèrement du regard tandis qu'il réfléchissait. Il la trouvait peu avenante et c'était bien dommage. Il se serait attendu à un accueil meilleur. Mais au fond, à quoi s'était-il attendu, hein ? Un accueil en fanfare alors qu'elle ne connaissait rien de lui ? Lui l'avait tellement observé. Il en savait des choses sur elle. Mais la Rusalkia qu'il s'était imaginé n'avait rien en commun avec cette roturière. Elle semblait complètement féroce. L'amadouer ne serait pas quelque chose de facile, c'était évident. Mais elle l'amusait, à sa manière. Jusqu'à qu'il perde patience et cela risquait d'arriver tôt ou tard.

Le brun aimait bien obtenir ce qu'il voulait et là, il devait un peu se débattre avec la dame pour l'obtenir. C'était frustrant. Mais il avait plus d'un tour dans son sac. Il s'amusait à la défier et il se fit recevoir. Un rire lui échappa.

« Vous n'avez décidément pas votre langue dans votre poche. »

Bien au contraire. Il ne serait que plus amusant de la briser, de la détruire entre ses doigts, oh oui, il le voudrait tellement. Il la dévisagea longuement et pensivement. Leur entrevu s'arrêtait probablement ici. Mais il ne se doutait pas que ce serait la première d'une longue liste. Clyde trempa ses lèvres dans le thé franchement dégueulasse à ses yeux. Il ne manqua pas de faire une remarque, mais là encore elle tint bon. Très franchement, elle l'épatait. Mais c'était tout à son avantage. Elle ne se démontait pas facilement et restait sur ses acquis. C'était une femme digne de lui, décidément. Mais si elle pouvait s'adoucir, elle serait tout simplement parfaite. Mais on ne pouvait pas tout avoir dans la vie, n'est-ce pas ? C'était probablement le cas. Il la voyait bien ronger son frein de minute en minute. Combien de temps tiendrait-elle avant de le mettre à la porte ? La question était bien là. Finalement, il le donna le coup de grâce pour voir sa réaction. Avec un calme évident, il posa sa tasse de thé à moitié remplie et se leva sans un mot.

Il fit une courbette élégante pour montrer qu'il était au-dessus de ces méchants mots, même si c'était lui qui les provoquait. Un sourire suffisant sur le coin des lèvres et il quitta l'appartement pour se retrouver dans la rue. Il se balança sur ses talons tout en s'allumant calmement une cigarette. Son collègue/ami surgit, s'excusant du retard et Clyde grimpa à ses côtés. Il l'écouta parler quelques minutes avant que le dit humain lui demande chez qui il était.

« Chez une femme fort intéressante, ma foi. »

Dit-il en prenant une bouffé de cigarette et regardant la fenêtre de l'appartement. Rose était à lui et il n'était en aucun cas décidé à la laisser fuir, jamais. Un sourire mauvais traversa son visage un quart de secondes.

TERMINE


Il n'y a rien de pire qu'une créature sans foi ni loi.
Sans maître ni Dieu.
(gif tumblr/code northern lights.)


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Hide and Seek ♠ Clyde & Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Archives des RPs-