IUN DEMENAGE En savoir plus en cliquant ici
TUMBLR DE IUN Un nouvel univers plein d'horreur vient d'ouvrir ! Le visiter en cliquant ici
LYCANS Les loups solitaires ne sont plus acceptés, vous devez figurer dans une meute.
WOLPERTÏNGERS Merci de ne plus créer de wolpertïnger Loups, ou Félins, qui sont déjà en surnombres.

Partagez | 

 Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.


Silence is a true friend who never betrays.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

avatar

Sor'cier
Voir le profil de l'utilisateur
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 01/12/2014 Nombre de messages : 792 Points : 6826 On me connait sous le pseudo : Lex Je porte l'avatar de : Dylan O'Brien DC : Morgan McDugall J'ai utilisé des images de : avatar : devianart et moi on a fait équipe, gif : tumblr, profil : enada & tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Détective Privé Actuellement, je suis : Before I fall too fast Kiss me quick but make it last So I can see how badly this will hurt me when you say goodbye
Tell Me More
Got It !

Jeu 16 Avr - 21:49



“Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certaines montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs.”


Dernière édition par Ezra Galloway le Sam 23 Mai - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 312 Points : 2601 On me connait sous le pseudo : Shayane Je porte l'avatar de : Syato <3 J'ai : 27 ans Je travaille comme : Flic à la criminelle Actuellement, je suis : Loup célibataire mais possessif
Tell Me More
Got It !

Sam 18 Avr - 19:14


« No time for fear or blame
Inside, we are the same »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sor'cier
Voir le profil de l'utilisateur
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 01/12/2014 Nombre de messages : 792 Points : 6826 On me connait sous le pseudo : Lex Je porte l'avatar de : Dylan O'Brien DC : Morgan McDugall J'ai utilisé des images de : avatar : devianart et moi on a fait équipe, gif : tumblr, profil : enada & tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Détective Privé Actuellement, je suis : Before I fall too fast Kiss me quick but make it last So I can see how badly this will hurt me when you say goodbye
Tell Me More
Got It !

Dim 19 Avr - 0:43



“Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certaines montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs.”


Dernière édition par Ezra Galloway le Sam 23 Mai - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 312 Points : 2601 On me connait sous le pseudo : Shayane Je porte l'avatar de : Syato <3 J'ai : 27 ans Je travaille comme : Flic à la criminelle Actuellement, je suis : Loup célibataire mais possessif
Tell Me More
Got It !

Mar 28 Avr - 15:11


❝Noah x Ezra

   ♡ Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Ezra inspectait un rapport de police qu'il tenait à bout de bras au dessus de son nez. De là où il était, le lycan ne voyait que le verso vierge et un demi visage attentif, concentré sur sa lecture. L'humain et le loup avaient passés l'après- midi à exposer, analyser, conjecturer. Le mode opératoire, la première victime d'où avait découlé toutes les autres, les similitudes entre les victimes – des wolpertïngers, ce point là avait été soigneusement évité, parce que Noah avait décidé de ne pas pousser Ezra dans ses retranchements.

Il lui demanderait, décida t-il. Il serait honnête. Il lui parlerait d'Ewen Galloway, lui remettrait le dossier qu'il avait monté contre lui, lui expliquerait comment il l'avait blanchi sans lui avouer sa véritable raison de le couvrir. Il lui demanderait s'ils avaient un lien, s'il avait eu raison de le laisser libre. Et si Ezra était honnête... s'il s'ouvrait à lui, lui donnait assez d'indices prouvant qu'il connaissait le surnaturel – Noah lèverait le voile entre eux. C'était tellement tentant de lui révéler sa véritable nature, presque irrésistible.

Il ne savait pas encore quand, ni s'il le ferait vraiment. Pour l'instant, le loup savourait la manière dont ils se complétaient. La courbe d'Ezra contre lui, son poids sur ses cuisses, la peau chaude de son ventre sur lequel Noah faisait courir ses doigts par dessous son tee-shirt. Pas vraiment une caresse. Une connexion. Il pensait à l'odeur d'Ezra lorsqu'il dormait, à la façon dont son corps se détendait, docile, tendre et si étonnement silencieux, envisageait de le mener dans sa chambre,de lui refaire l'amour une troisième fois, de le garder pour la nuit. Noah ne savait pas demander, mais le jour déclinait, et le détective ne semblait pas avoir d'autres plans.

Parce que dans la vie du lycan la tartine tombait toujours côté beurre, le téléphone d'Ezra se mit à vibrer dans sa poche. Son jeune amant rompit le contact, et le lycan n'avait pas besoin d'écouter la conversation pour savoir que ses rêveries venaient de s'envoler en fumée. J'avais oublié ce rendez vous, je dois y aller ... confirma Ezra, en reposant le rapport avec le reste du dossier sur la table basse. Tu étais sincère quand tu disais que je pouvais venir quand je veux ... pour le dossier ...

Une teinte rose, qui n'aurait jamais du faire autant d'effet à Noah, colora les joues du détective. Le loup l'attrapa par la taille et le fit monter à califourchon sur ses cuisses. J'étais sincère. Parce qu'Ezra n'écoutait rien si Noah ne lui disait pas entre 4 yeux, en le maintenant fermement près de lui. Il l'avait quasiment agressé sexuellement dans son lit pour lui prouver qu'il lui plaisait. Tu peux venir quand tu veux. Il ne précisait pas « pour le dossier » mais c'était un oubli volontaire. Ses mains rampaient de nouveaux sous le tee-shirt, et cette fois le loup caressait vraiment ses hanches, son dos, traçait les muscles fins tant qu'il le pouvait encore. Une ébauche de sourire traversa ses lèvres. Avoue que c'est plus agréable que de me cambrioler. Sa voix s'était faite plus basse, joueuse. Le lycan lécha les lèvres d'Ezra si proches des siennes, grogna de satisfaction en les sentant s'entrouvrir sous le contact, s'empara avec plus de conviction de ses hanches, creusant douloureusement la peau de ses doigts tandis qu'il l'embrassait.

Comme toujours Noah cédait à ses instincts. Le loup ne voulait pas le laisser partir. Il voulait le garder, quel mal y avait-il à vouloir le faire sien ? C'était l'ordre des choses. Et Noah l'avait possédé. Ezra avait comblé tous les besoins du prédateur, et le prédateur ne le laisserait pas s'en aller...

Il le fallait. Il le fallait. Ezra avait des obligations. Des obligations d'humain dans un monde civilisé. Et Noah aussi s'il arrêtait de penser comme le stupide animal qu'il était. A contrecœur, le lycan rompit le baiser dans un tourbillon de désir farouche. Il se lécha les lèvres un peu haletant, le temps de se rappeler comment articuler au lieu de grogner. Tu devrais aller chercher ta veste, pause connexion des neurones entre eux, c'est bien Noah tu tiens le bon bout, elle traîne quelque part dans la chambre.
made by MISS AMAZING.


« No time for fear or blame
Inside, we are the same »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sor'cier
Voir le profil de l'utilisateur
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 01/12/2014 Nombre de messages : 792 Points : 6826 On me connait sous le pseudo : Lex Je porte l'avatar de : Dylan O'Brien DC : Morgan McDugall J'ai utilisé des images de : avatar : devianart et moi on a fait équipe, gif : tumblr, profil : enada & tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Détective Privé Actuellement, je suis : Before I fall too fast Kiss me quick but make it last So I can see how badly this will hurt me when you say goodbye
Tell Me More
Got It !

Jeu 30 Avr - 15:11


❝Noah x Ezra

   ♡ Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Ni une, ni deux, ma position avait changé et je me retrouvais à cheval sur ses cuisses, ne laissant pas mon esprit divaguer trop longtemps sur des images que je n'avais guère le temps de mettre en pratique. Et la réponse de Noah avait pour moi la chance de me distraire suffisamment. Je lui offrais probablement un sourire stupide alors que mes mains se posaient sur ses épaules. Les siennes, chaudes me poussant à regretter de devoir partir. L'ombre de son sourire faisant battre mon coeur dans un rythme un peu chaotique avant qu'il ne sorte une plaisanterie à laquelle j'aurais probablement protesté pour la forme.

Mais ma bouche était rapidement occupé par ses lèvres, sa langue. Trop occupé pour avoir le temps de prononcer des mots inutiles. Je me laissais porter par le moment, repoussant dans un coin de ma tête, l'urgence nécessaire de mon départ. Je ne pouvais, hélas pas encore me permettre le luxe de perdre des clients quand bien même j'aurais volontiers passer ma soirée à découvrir ce qui le pousserait dans ses retranchements. Le pousser peut être même jusqu'à qu'il ne puisse résister sa nature profonde sommeillant au fond de lui.

J'aurais du lui dire quand j'en avais l'occasion mais ce n'était que remis à plus tard. Parce que  ... et l'idée me réchauffait stupidement, nous allions nous revoir, nous allions être amener à retravailler ensembles mais pas seulement. Mes ongles s'enfonçant dans la chair de sa nuque avant qu'il ne finisse par rompre le baiser, me laissant haletant et un peu désorienté. Mes yeux glissant sur ses lèvres, gonflés par notre échange. Je savais que j'empruntais un mauvais chemin mais je ne trouvais pas en moi la force de m'en soucier, et quand je rencontrais l'émeraude doré de son regard, pas même la force de culpabiliser comme j'aurais probablement du le faire. C'était flou et brouillon mais certains choses semblaient inévitables à conclure pour mon cerveau.

- Ma veste ... oui ... Le son de ma voix avait une teinte embrûmé, je secouais néanmoins ma tête pour remettre un peu d'ordre dans ma caboche. Je vérifiais aussi discrètement que je n'allais pas me retrouver dans une situation embarrassante pour traverser la ville pour rejoindre mon agence.

Je finissais par me relever, un poids lourd de regrets au fond de l'estomac ... Je me dirigeais vers la chambre, mes joues s'échauffant aux souvenirs encore imprimés dans l'odeur ambiante, dans les draps froissés. J'enfonçais mes dents dans la chair de mes dents, réprimant le sourire qui menaçait de perler avant de finir par localiser ma veste. Je m'en emparais avant de le rejoindre dans le salon. Je ne pouvais pas détacher mon regard de lui, et je me rapprochais pour me pencher et déposer un court baiser sur ses lèvres. Un acte stupide par son intimité qui n'était probablement pas dans les termes convenues mais en même temps, me retrouver la tête sur ses cuisses alors qu'il laissait ses doigts glissaient sur mon ventre, sans y penser n'était probablement pas moins intime. Et si ca faisait peur, je tentais de domestiquer ces dernières pour juste savourer sans penser au futur. J'avais bien mérité une trêve, une fois dans ma vie, non ? Je laissais ma main agrippait à son cou, mon pouce caressant le contour de sa joue.

- Est-ce que tu travaille cette nuit ? Je penchais légèrement la tête sur le côté ... inspectant son expression même si la plupart du temps, il avait une expression complètement indescriptible. C'était probablement la raison pour laquelle j'avais été surpris de constater son attirance à mon encontre. - Parce que je me disais ... enfin si tu en as envie ... te sens pas obligé de dire oui, ou quoi ... Et voilà que je recommençais à m'embrouiller moi même dans mes explications, voulant tout dire à la fois sans vraiment rien dire au final. Je prenais une profonde inspiration.

- J'en ai pour pas plus d'une heure, une heure et demi au max ... Je pourrais enfin si tu veux ... Je pourrais revenir, prendre un truc à manger sur la route ... Je baissais le regard un moment, avant de puiser dans mon courage, prendre toute l'assurance nécessaire avant d'afficher un sourire malicieux. - On pourrait manger ensemble et passer du temps ensemble ... et qu'on soit clair pas pour le dossier ...


❝ Tu veux boire quelque chose ? Un café ? Un bourbon ? Du bourbon dans ton café ?❞
made by MISS AMAZING.



“Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certaines montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs.”


Dernière édition par Ezra Galloway le Sam 23 Mai - 1:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 312 Points : 2601 On me connait sous le pseudo : Shayane Je porte l'avatar de : Syato <3 J'ai : 27 ans Je travaille comme : Flic à la criminelle Actuellement, je suis : Loup célibataire mais possessif
Tell Me More
Got It !

Dim 3 Mai - 16:22


❝Noah x Ezra

   ♡ Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Au prix d'un effort de volonté hors du commun, Noah avait réussi à libérer Ezra pour le laisser récupérer ses affaires avant de s'en aller. Tout son être se rebellait. Pourquoi il le laissait partir ? Libre d'aller voir qui il voulait. N'importe qui, n'importe qui d'autre que lui. Aucune marque attachée à lui rappelant qu'il appartenait au loup. Il y avait la morsure dans son cou, la peau rougie comme une trace de son passage. Ce n'était pas assez. Pas assez pour éloigner les autres humains. Les autres races.

Le lycan enrageait, se tenait gauchement dans l'entrée faute de mieux. Il voulait verrouiller sa porte et jeter la clé mais ça ressemblait trop à quelque chose qui serait écrit comme raison sous les mots « injonction d'éloignement ». Noah passa une main dans ses cheveux, essayant de se donner un air décontracté quand bien même le prédateur refusait de laisser l'humain approcher de sa porte.

Ça arrivait pourtant. Ezra sortait de la chambre. Il avait récupéré sa veste. Il s'en allait.

Non il ne s'en allait pas. Il s'approchait de Noah, l'embrassait. Ce n'était qu'un baiser furtif, mais sa main agrippée à sa nuque apaisait toutes les craintes du loup, et lorsque Noah entoura sa taille d'un bras possessif pour le mener contre lui, c'était avec sensiblement moins de force que son corps ne lui dictait. Est-ce que tu travaille cette nuit ? Il y avait quelque chose d'intime dans la caresse de son pouce sur sa joue, qui empêchait le lycan de se laisser aller à la joie sauvage que cette question éveillait en lui. Il réprima un sourire en le voyant bafouiller, mais ne bougea pas. J'en ai pour pas plus d'une heure, une heure et demi au max ... Je pourrais enfin si tu veux ... Je pourrais revenir, prendre un truc à manger sur la route ... On pourrait manger ensemble et passer du temps ensemble ... et qu'on soit clair pas pour le dossier ...

Noah prit exactement une demi seconde pour réfléchir à sa réponse. J'adorerais ça. Pris d'une impulsion, il se pencha en avant et l'embrassa passionnément. Il saisit la mâchoire de l'humain et l'attira encore davantage à lui, approfondissant le baiser. Et c'était... à couper souffle, dans tous les sens du terme. Mêlé de reconnaissance et de frayeur, parce que le loup ne voulait pas le laisser s'en aller et qu'Ezra lui offrait de rester. Je croyais que... commença Noah, relâchant ses lèvres, une intensité douloureuse dans la voix. Il marqua une pause, le temps de l'admirer, son visage tout proche du sien, la chaleur de son souffle qui s'échouait directement dans sa bouche, les battements frénétiques de son cœur en écho au sien.

Le loup l'observait avec cette même concentration puissante dont il faisait montre quand il chassait à l'affût, au delà des capacités humaines. Mais Ezra n'avait jamais semblé intimidé par l'aspect animal donc le lycan ne parvenait pas à se défaire. Je reprends le travail demain matin. dit-il au bout d'un moment. Et Noah ne voulait pas avoir l'air d'un chien qui remue la queue en attendant sa promenade mais il trépignait avec la même ferveur à l'idée de son retour. Quelque part, il se disait que ça devait se voir dans le sourire qu'il n'arrivait pas à retenir même s'il n'arrivait pas à s'en soucier. Tu pourrais rester cette nuit. Il paraît que je fais de très bons cafés. Il l'embrassa de nouveau, chastement, juste pour sentir ses lèvres contre les siennes, puis il le libéra et se sépara assez de lui pour atteindre la porte d'entrée qu'il entrouvrit, une main sur la poignée pour s'empêcher de lui sauter dessus dès qu'il ferait un pas dehors et de le plaquer contre le mur du couloir.

Vas à ton rendez-vous. T'es entré par effraction chez un flic pour le bien de ton agence. Le flic en question voudrait pas te faire perdre un client. Il le laissa passer, et oh, il n'aimait vraiment pas le voir quitter son appartement. L'autre main rejoignit l'encadrement de la porte, deux précautions valaient mieux qu'une. Le lycan ne savait pas quoi dire ou faire. Ezra était probablement plus habitué que lui à ces choses là. Il savait dire « à tout l'heure » ou le genre de choses qu'on dit quand on va revoir quelqu'un. Noah n'avait jamais revu personne. Il ne savait même pas ce que ça faisait d'attendre quelqu'un.
made by MISS AMAZING.


« No time for fear or blame
Inside, we are the same »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sor'cier
Voir le profil de l'utilisateur
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 01/12/2014 Nombre de messages : 792 Points : 6826 On me connait sous le pseudo : Lex Je porte l'avatar de : Dylan O'Brien DC : Morgan McDugall J'ai utilisé des images de : avatar : devianart et moi on a fait équipe, gif : tumblr, profil : enada & tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Détective Privé Actuellement, je suis : Before I fall too fast Kiss me quick but make it last So I can see how badly this will hurt me when you say goodbye
Tell Me More
Got It !

Mer 6 Mai - 21:29


❝Noah x Ezra

   ♡ Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Einstein avait foutrement raison avec sa théorie sur la relativité du temps, deux trois seconde peuvent vous paraître interminable surtout quand vous veniez de vous lancer la tête la première à l'eau. Sans vraiment savoir pourquoi vous aviez fait une telle proposition, enfin si j'avais une idée de ce qui m'y avait poussé mais ce n'était pas nécessairement les termes du contrat que nous avions plus ou moins pré-établi. Même si en y réfléchissant, on avait guère évoqué ce que qui se passait et ce que cela engendrait.

Sa réponse, plus qu'un simple soulagement à l'idée de ne pas rencontrer un refus, éclairait mon être d'une chaleur que je ne parvenais pas à atténuer alors qu'elle se devinait à travers le large sourire que je lui envoyais à cet instant précis. Sourire rapidement étouffait par un baiser qui me faisait frissonner de désir. Je ne savais pas comment il parvenait à enflammer mon être d'une manière si simple.

Je ne tentais cependant pas de mettre des mots sur ces émotions, et fronçait un peu les sourcils à sa phrase qu'il n'achevait pas, me laissant perplexe un instant sur la chute. Tellement de possibilités s'écoulant dans mon cerveau, et peut être celle de l'entendre me rappeler que nous n'avions peut être pas le genre de relation qui pouvait inciter à une incruste en bonne et due forme chez lui. Mais il avait répondu de manière positive, non ? Je tentais de décrypter son visage concentré, mais je n'avais aucune idée de ce qui pouvait traverser son esprit à cet instant précis. Cependant les mots suivants me soulagèrent, et je hochais la tête avec une ferveur déconcertante.

C'était une habitude que j'avais fini par perdre, pas de passer la nuit avec quelqu'un mais plutôt la promesse de me réveiller auprès de lui, de ne pas être abandonné dans le courant de la nuit sans un mot. Ou à l'aube avant même que je n'ai pu avalé une tasse de café. J'étais si enthousiaste que  soudain, je n'avais aucune envie de quitter les lieux, même si il n'avait probablement tort. Raté un rendez vous avec un client potentiellement important pouvait compromettre mon professionnalisme.

Mais dire au revoir, pas franchement mon domaine favori, peut être à cause de cette angoisse de voir la personne disparaître de ma vie. Je prenais une profonde inspiration et lui offrait un sourire un peu tremblant, avant de déposer un rapide baiser au coin de sa bouche. - A toute à l'heure, Noah ... J'agitais mon téléphone que je venais de dégainer de ma veste. - Je te tiens au courant quand je sors de mon rendez vous. Je mordais ma lèvre, et après un dernier sourire idiot dans sa direction, je finissais par quitter les lieux. Peinant à réaliser ce qui venait de se passer entre nous. On peut dire que je n'avais pas prévu cela quand j'avais décidé de venir ce matin.

••••••••••••••••

J'avais un rendez vous avec un client ne m'avait paru si long, et je bénissais Lily qui avait pris quelques notes à ma demande car j'avais tellement été dans mes pensées que j'avais probablement raté quelques notions vitales dans ce qu'il m'avait raconté. L'affaire était plutôt simple, une simple affaire de suspicion d'espionnage industriel, rien de bien méchant, ou même requérant mes dons particuliers pour la magie. Une affaire qui me reposerait un peu, je devais dire que ces simples affaires humaines étaient devenus mes bouffées d'oxygènes. Elles étaient si simples que je n'éprouvais pas grande culpabilité à avoir laisser mon esprit s'égarait sur un certain lycan. Tel un enfant, j'avais le pas presque enjoué alors que je commandais quelques plats chinois. J'aurais bien pris des pizzas mais j'étais trop pressé de retourner auprès de lui. J'avais glissé un message comme promis en sortant du boulot, et j'avais conclu avec un smiley, le regrettant un peu amèrement. Pas que je puisse le leurrer dans l'idée que je sois un mec cool, mais j'étais pas obligé de lui rappeler quel genre d'imbécile je pouvais être à tout bout de champ.

Ma commande à la main, je prenais le chemin à pied, pressant le pas plus que nécessaire avant de rejoindre son bâtiment dans le quartier de Juniper. Grimpant rapidement les marches, j'avais à peine lever la main pour frapper que la porte s'ouvrait. Il avait du résisté et attendre pour ne pas trahir qu'il avait repéré ma présence depuis mon arrivée dans l'immeuble.

Je me mordais les lèvres, rencontrant son visage, et laissant tomber un peu sans douceur le sac que je tenais pour agripper sa nuque. Et m'emparait de ses lèvres, peut être pour me prouver que tout cela était réel que mon esprit n'avait pas produit ce qui s'était passé dans un délire du à une insomnie. Mais sa réponse à mon baiser m'encouragea et je profitais de savoir qu'il avait la force surnaturelle derrière pour me hisser de manière à enrouler mes jambes autour de sa taille, approfondissant le baiser avant de le rompre à bout de souffle, lui offrant un sourire découvrant mes dents alors que je redescendais sur le plancher des vaches.

- Hey ... Je sentais le rouge me montait légèrement au joues. Impatient, un peu ? Cela n'allait guère dans mon sens de vouloir me la jouer détaché par rapport à cette histoire. Je laissais un rire éraillé par ma respiration saccadé sortir de mes lèvres. - J'ai toujours rêvé de faire ça. Je me mordais la lèvre avant de partir à la recherche de mon sac pour le brandir triomphalement. - Mais je n'ai pas menti ... J'ai pris de quoi nous nourrir tous les deux. Je suis doué pour les ravitaillements ...


❝ Tu veux boire quelque chose ? Un café ? Un bourbon ? Du bourbon dans ton café ?❞
made by MISS AMAZING.



“Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certaines montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs.”


Dernière édition par Ezra Galloway le Sam 23 Mai - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message

Identity Card
Je suis en ville depuis le : 07/02/2015 Nombre de messages : 312 Points : 2601 On me connait sous le pseudo : Shayane Je porte l'avatar de : Syato <3 J'ai : 27 ans Je travaille comme : Flic à la criminelle Actuellement, je suis : Loup célibataire mais possessif
Tell Me More
Got It !

Lun 11 Mai - 22:25


❝Noah x Ezra

   ♡ Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Noah n'avait jamais été dans une actuelle relation. Il était sorti avec une humaine. Seulement pour se faire plaquer, décevoir son père et être absent pendant que sa meute se faisait massacrer. Alors après ça le lycan se disait que peut-être... il devrait se cantonner à ce qu'il savait faire. Comme faire son job, survivre, prétendre ne rien ressentir.

Ça marchait pour lui. Ça marchait depuis dix ans. Mais Ezra était arrivé dans sa vie, et tout avait changé.

Noah commençait à vouloir.  Il se surprenait à aller vers Ezra – physiquement, même quand il n'en avait pas l'intention, à rechercher sa chaleur. Il voulait être proche de lui, avait besoin de l'être, de partager le même air, le même espace. Il était tellement désespéré de l'avoir laissé partir, tellement avide de son retour.

Le bon point c'est qu'Ezra ne pouvait pas s'arrêter de parler et que même en son absence, il n'avait pas pu s'empêcher de lui envoyer un sms. Noah relisait le message, reconnaissait sa façon de s'exprimer dans chaque mot, et sans doute que c'était pitoyable mais c'était une manière d'être avec lui, de se distraire, de sourire à cause du smiley ridicule qui concluait le message. Et okay, le lycan n'était pas idiot, il savait ce que tout ça voulait dire, mais il n'avait pas la moindre idée de quoi faire. Ezra voudrait-il seulement de lui ? Il connaissait le sale caractère de Noah, sa solitude évidente, son caractère dominant qui le faisait sentir inférieur, utilisé. Chaque fois que Noah était égoïste, stupide ou trop brutal, Ezra le rabrouait.

Noah n'arrivait même pas à espérer. Et quand bien même, qu'est-ce qu'il avait réellement à offrir ? Si ce n'est une vie dangereuse de proie constamment traquée ? Ezra avait une vie à Édimbourg, et cette vie n'offrait pas de place à un loup tel que lui. Il devait s'estimer heureux de l'avoir tenu entre ses bras. Il l'aurait encore à l'avenir, pour quelque temps. Autant qu'Ezra le voudrait. Jusqu'à ce que le lycan reprenne la route.

Noah avait rangé le dossier, fait la vaisselle, repris une douche (froide) majoritairement pour se changer les idées et avait changé les draps. Une léger regret à l'idée de se séparer de leurs odeurs mêlées rapidement éclipsé par la certitude qu'Ezra passerait de toute façon la nuit chez lui. Avec son portable entre les mains, sa réponse (un simple « Ok ») envoyée depuis une bonne vingtaine de minutes et plus rien à faire, son appartement lui semblait incroyablement vide. Silencieux sans le jeune humain qui avait occupé sa journée. Et vraiment, le lycan ne s'était jamais senti aussi pathétique.

Il n'avait jamais autant désiré quelque chose de toute sa vie non plus.

Des pas bien connus tirèrent le loup de la contemplation de son téléphone. Aussitôt ses sens en alertes, Noah sentit son cœur s’accélérer. Il se dirigea vers la porte pour l’accueillir, s'immobilisa la main sur la poignée parce que – il ne devait pas paraître impatient. Ezra n'avait aucune idée de l'animal qui sommeillait sous la peau de l'homme.

Attentif, le lycan écouta les pas dans la cage d'escalier, son odeur  à présent parfaitement perceptible, et lorsque enfin Noah ouvrit la porte, Ezra lui faisait face, sa main levé pour toquer à la porte. Hey. commença t-il avait de se rendre compte qu'il n'avait aucune idée des mots qui venaient ensuite.

Ezra trouva ses lèvres avant que le lycan ne trouve ses mots. Noah pressa sa bouche contre celle de l'humain en réponse. Brusque et affamé, une main derrière son crâne pour le tirer plus près. Avala le halètement qui s'échouait directement dans sa bouche. Les mains d'Ezra le cherchèrent un moment, s'enroulant finalement autour de sa nuque, réduisant l'espace entre eux jusqu'à ce qu'il n'en reste plus aucun, ses cuisses possessives autour de la taille du lycan. Noah grogna. Il aimait sentir le poids de son amant sur lui, le tenir, comme s'il n'y avait que lui, sa seule ancre dans l'afflux dans le désir qui les emportait tous les deux. Il prit un moment pour respirer, pour passer sa langue sur la lèvre supérieure d'Ezra.

Puis Ezra se laissa retomber sur ses jambes, ses joues rougies et tout son corps agité. Hey … J'ai toujours rêvé de faire ça. Un sac fut brandit sous le nez de Noah. Mais je n'ai pas menti ... J'ai pris de quoi nous nourrir tous les deux. Je suis doué pour les ravitaillements ...

Une seconde plus tard, le sac échoua sur la table basse, et son propriétaire sur le canapé. T'es étonnement doué pour beaucoup de choses. Le loup s'échoua sur le canapé, un genou entre les cuisses d''Ezra. Il avait été patient, il avait été tellement patient. Toujours en retrait depuis le soir de Noël. Il n'y pouvait vraiment rien à la façon dont sa bouche cherchait la gorge de l'humain, le creux à la naissance de son épaule. Il voulait juste – venir sur lui et sentir les parts les plus douces de son corps. Et je parles pas seulement de tes compétences de détective. Ses paumes remontèrent le long de son ventre, relevant le t-shirt d'Ezra pour dévoiler son ventre. Noah se pencha pour mordre gentiment, juste sous son nombril, là où la chair était solide et douce, peut-être même chatouilleuse, remonta lécher un mamelon sur son passage avant de venir embrasser ses lèvres. Je pourrais te garder comme ça. suggéra le lycan, même si ça sonnait plus comme une menace. T'empêcher de manger. Abuser de toi toute la soirée. Il reposa un peu plus de son poids sur celui de son amant, l'emprisonnant de son corps et de ses bras, comme une cage. Ya tellement de choses que j'ai voulu te faire dans ce canapé.

Une nuit entière de frustration, à l'écouter gémir et pleurnicher avant que l'alcool et l'épuisement n'aient raison de lui. Ce n'était pas si condamnable que ça de vouloir rattraper le temps perdu, non ?
made by MISS AMAZING.


« No time for fear or blame
Inside, we are the same »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sor'cier
Voir le profil de l'utilisateur
Identity Card
Je suis en ville depuis le : 01/12/2014 Nombre de messages : 792 Points : 6826 On me connait sous le pseudo : Lex Je porte l'avatar de : Dylan O'Brien DC : Morgan McDugall J'ai utilisé des images de : avatar : devianart et moi on a fait équipe, gif : tumblr, profil : enada & tumblr
J'ai : 24 ans Je travaille comme : Détective Privé Actuellement, je suis : Before I fall too fast Kiss me quick but make it last So I can see how badly this will hurt me when you say goodbye
Tell Me More
Got It !

Sam 16 Mai - 22:18


❝Noah x Ezra

   ♡ Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Une fois poussé sur le canapé, je relevais dans sa direction un sourire un peu lascif, ronronnant presque sous le compliment. Parce que j'étais surtout doué pour les catastrophes humaines pour être tout à fait honnête ... Mais il semblait trouvé en moi quelque chose de plus qui me ravissait, et soignait un peu un égo mis à mal par mon passé.

Lui laissant un accès, je perdais de vue la nourriture pendant un bref moment. Trop occupé à savourer les caresses de ses mains et ses lèvres. La pupille dilaté, je le laissais mon regard dériver sur sa chevelure, agrippant son épaule. Je ne pouvais pas le blâmer d'abuser de mon corps de manière indécente. Même si c'était la base de notre accord, j'avais l'impression que ce n'était pas une simple histoire de sexe, et cela me réconfortait un peu et m'évitait de me sentir utilisé. Pire, cela me faisait culpabiliser d'être peut être celui qui l'utilisait sauf que mon désir à son égard ... était tangible, palpable et n'avait rien d'une simple distraction.

Je désirais simplement me protéger d'un coeur brisé, j'agissais avec un égoïsme qui avait tendance à me caractérisait. Mais une grande part de moi n'avait cependant aucune envie de le blesser dans le processus. Parce qu'il faisait partie de ses rares personnes qui avaient toute mon attention, même non désiré. Je le savais depuis le début que me laissait enivrer par ce stupide lycan serait une erreur. Parce que lorsqu'il serait temps de le laisser m'échapper, en serais je seulement capable ? Est-ce que je pourrais accepter avec un sourire sur les lèvres de le voir au bras d'une autre personne, bien plus en adéquation avec lui. Cependant mes pensées s'envolaient alors que ses lèvres cueillaient les mains, étouffant mes gémissements incontrôlables du à ses soins.

Si l'idée de lui dire oui ... de lui dire de me garder dans sa vie, dans ses bras étaient une tentation si attirantes, je savais que ce n'était pas nous rendre service. Que je ne devais pas abuser de son instincts animal pour le lier à moi plus qu'il ne le désirait probablement en réalité. Une fois, la sensation de nouveauté passé. Je le laissais cependant murmurer ses menaces avec patience, les prenant avec un sourire presque complice avant d'être un peu désarçonné par ses derniers mots. Me ramenant inévitablement à la soirée à laquelle il faisait allusion. Je plantais mes dents dans l'intérieur de ma joue, et le repoussait sans violence de manière à pouvoir me séparer de cette emprise.

- Okay mon grand ... sauf que si tu m'enlève la nourriture de la bouche, j'aurais probablement pas assez de carburant pour donner de ma personne ... Alors à moins que les étoiles de mer te fassent fantasmer ... Je te propose qu'on mange ce que j'ai ramené avant que ca refroidisse ? Je relevais un regard un peu incertain sur lui, n'ayant aucune envie de le vexer en le repoussant ainsi. Ce n'était pas que je n'étais pas revenu ici sans avoir un minimum des intentions peu louables à son encontre. C'était surtout que j'avais besoin de faire un peu le tri dans mon esprit.

M'interrogeant encore une fois sur la façon dont ce serait dérouler ses derniers mois de ma vie si il avait fait un geste dans ma direction lors de ce fameux soir. Ou si il avait envoyé des signaux me laissant entrevoir autre chose qu'un agacement légèrement amusé à mon égard.

J'étais assez lucide et honnête avec moi même pour savoir que j'aurais probablement fini dans ses bras sans me retourner, que j'aurais voulu plus que ce que j'étais en mesure de lui offrir à cet instant mais que je me serais probablement ridiculiser en l'invitant à sortir dans les règles de l'art. Je n'étais pas sur que passer une soirée en tête à tête avec moi dans un restaurant sympa soit sur sa liste de chose à faire avant de mourir. Je savais aussi que je n'aurais probablement pas tenté de ranimer ce qui n'aurait pas du l'être en premier lieu. Je me serais évité ce gâchis inutile.

- Je te propose que tu supporte encore un peu de m'entendre causer pour rien dire ... Laisse moi me nourrir et tu feras de moi un homme heureux, et quand je suis content ... Je lui envoyais un clin d’œil accompagné d'un sourire en coin. - Je suis de si bonne humeur que j'ai envie de la transmettre aux gens m'entourant. Je glissais ma main sur sa cuisse, avant de me rapprocher pour murmurer à son oreille, tout en m'acharnant un court instant sur le lobe de celle ci. - Je suis d’extrêmement bonne composition pour faire tout ce dont ils ont besoin pour sourire. Je finissais par me détacher non sans déposer un baiser sur sa joue, tout en me frappant le front mentalement devant le ridicule de ce geste. J'avais a vrai dire bien du mal à me faire tenir les limites de mes propres désirs.

- Et aussi sexy et excitant soit ton côté taciturne peu bavard, je serais pas contre que tu participes à la conversation pour m'éviter de trop me ridiculiser quand je sortirais tout ce qui me passe par la tête pour combler le silence. Je me penchais de manière à attraper le sac et sortir la nourriture, prenant des baguettes pour les tendre à Noah. Avant d'en prendre pour moi et de sortir un carton contenant des rãmen miso. - Itadakimasu!


❝ Tu veux boire quelque chose ? Un café ? Un bourbon ? Du bourbon dans ton café ?❞
made by MISS AMAZING.



“Rien n’est plus trompeur qu’un sourire. Et nul ne le sait mieux que celles et ceux qui se cachent derrière lui. Certaines montrent leurs dents comme pour mettre poliment en garde leurs ennemis, d’autres arborent une mine radieuse pour empêcher leurs larmes de couler. D’autres encore grimacent bêtement pour masquer leurs peurs.”
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Ha nan mais je te rassure, c’est uniquement de ta faute.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IN UMBRA NOCTIS :: Residential Area :: 267 Dunkrunn RD-